background preloader

L'affaire du bijoutier de Nice

L'affaire du bijoutier de Nice
Un fait divers dramatique survenu mercredi dernier est à l’origine d’une controverse, appelons-ça comme ça, au sein de l’opinion publique. À Nice, un bijoutier de 67 ans a été victime d’un vol à main armée alors qu’il ouvrait sa boutique, vers 9h du matin. Deux individus armés de fusils à pompe l’ont alors contraint à ouvrir son coffre et se préparaient à prendre la fuite sur un scooter (je ne connais pas le déroulé précis des faits mais il semblerait que des coups lui aient été portés). Le bijoutier a alors pris un pistolet automatique de calibre 7,65 mm, est sorti dans la rue et, soit au niveau de sa boutique, soit après avoir couru après les malfaiteurs, les versions divergent, a ouvert le feu à trois reprises, blessant mortellement le passager du scooter. L’autre a réussi à prendre la fuite et au moment où j’écris ces lignes, est toujours recherché, la police ayant probablement déjà une bonne idée de son identité. La loi, rien que la loi. Que disait donc la loi ici ? La ratio legis

http://www.maitre-eolas.fr/post/2013/09/15/L-affaire-du-bijoutier-de-Nice

Related:  Société françaiseSociété et politiquePolitique et sociétéSite pour introduction

le monde du travail n’est pas à la fête Nous avons déjà eu l'occasion de constater à quel point des expressions toutes faites sont trop souvent acceptées les yeux fermés par les médias, jugées pratiques et comme allant de soi, alors qu'elles sont contestables et porteuses plus ou moins discrètes d'idéologie. Elles permettent sans doute d'éviter des répétitions, mais c'est là leur seule utilité. La formulation "forces de l'ordre", pour police, est universellement utilisée alors qu'elle est d'origine étatique et transforme tout organe de presse en imitation du Journal officiel. Qui, dans la vie de tous les jours, s'en sert pour désigner la police ?

Richard Wilkinson : « Les inégalités nuisent à tous, y compris aux plus aisés » Richard Wilkinson à Paris, le 17 octobre 2013 (Pascal Riché/Rue89) L’épidémiologiste anglais Richard Wilkinson travaille depuis longtemps sur le lien entre les conditions sociales et la santé. Ses recherches l’ont amené à faire une découverte : les inégalités de revenus aggravent une grande partie des maux sanitaires et sociaux d’une société (la maladie, la drogue, la délinquance, la défiance, le nombre de grossesses chez les adolescentes). On peut tirer diverses conclusions de ces travaux : Si j’étais né à Gaza… Je suis juif. Si j’étais né à Gaza, je ferais peut-être partie du Hamas. Je défends l’existence d’Israël contre ceux qui rêvent de le voir disparaître : le gouvernement iranien, les mouvements islamistes, les antisémites européens, de gauche comme de droite, qui se servent d’Israël pour manipuler les jeunes issus de l’immigration en Europe. Comme si leur absence de perspectives avait à voir avec Israël ou les Palestiniens.

Le bijoutier de Nice sera jugé pour meurtre Le bijoutier de Nice qui avait mortellement touché l'un des braqueurs de son magasin, en septembre 2011, est renvoyé devant les assises pour homicide volontaire. Selon l'ordonnance de mise en accusation, le juge n'a pas retenu la légitime défense, et Stephan Turk sera donc jugé pour meurtre, précisent nos confrères de Nice-Matin. «J'espère que mon client va bénéficier d'un non-lieu» «L'instruction a été faite à charge. Frédéric Taddeï, l'homme sans convictions M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Judith Perrignon L'œuf dur sur le zinc des bistrots parisiens est devenu rare. Question d'hygiène peut-être, ou simplement d'habitude qui passe.

Lettre ouverte à mes amis Facebook « décomplexés » Le racisme décomplexé fleurit sur Facebook, au fil des images « choc », des calculs foireux et des mensonges éhontés. Cette madmoiZelle en a un peu marre de voir sa timeline pourrie par ces « actualités » xénophobes. — Article publié le 29 octobre 2013 Entre deux invitations Candy Crush de ta petite cousine, des images « qui dénoncent » viennent pourrir ton fil d’actualités Facebook. Le racisme décomplexé et la facilité de propagation de ces messages te donnent la nausée et si l’envie te vient de rétablir ce qui te semble être la vérité, gare à toi : bien-pensante, opprimeuse, rabat-joie parce qu’on a bien le droit de dire ce qu’on pense… tout y passe. Ambiance !

La double peine des classes populaires Pourquoi les classes populaires se détournent-elles un peu partout des partis de gouvernement, et singulièrement des partis de centre gauche qui prétendent les défendre ? Tout simplement parce que ces derniers ne les défendent plus depuis longtemps. Au cours des dernières décennies, les classes populaires ont subi l’équivalent d’une double peine, d’abord économique puis politique. Bijoutier de Nice : ce qui s’est vraiment passé Exclusif. “Valeurs actuelles” a enquêté sur l’agression de Stephan Turk et la mort d’Anthony Asli, le 11 septembre dernier. Révélations. Photo © AFP

Abolir la prostitution non, mais qu’elle disparaisse pourquoi pas Le 27 novembre prochain sera examinée par une commission spéciale la proposition de loi « renforçant la lutte contre le système prostitutionnel », qui s’inscrit dans une position abolitionniste – sinon prohibitionniste – et qui prévoit la pénalisation des clients de la prostitution. Si les motifs et présupposés philosophiques abolitionnistes sont discutables, on ne peut toutefois considérer la prostitution comme devant nécessairement exister. Une violence faite aux femmes ?Les présupposés de l’abolitionnisme français dominant actuel posent question à plus d’un titre. Le premier est de considérer que la prostitution constitue par nature une violence, le deuxième que cette violence s’exerce contre les femmes. A Singapour, il y a des jours fériés pour chaque religion L’Eglise St Alphonse (Agnès Noel) Le 15 octobre, on ne travaillait pas à Singapour. Le jour était férié, on fêtait Hari Raya Haji, autrement dit l’Aïd El Kebir. Le 2 novembre, on ne va pas travailler non plus, car on célèbre Deepavali, la fête des lumières chez les Hindouistes.

Comment la France évolue sur la gestation pour autrui Des déclarations de la garde des sceaux, Christiane Taubira, et une décision de justice relancent la polémique autour de la gestation pour autrui. Pourtant, rien n’est ici très nouveau. Explications. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Revoilà la GPA. Le « bijoutier de Nice », qui avait abattu un de ses braqueurs, face au second devant la justice PROCÈS Le premier volet de l’affaire de la bijouterie La Turquoise s’ouvre ce lundi matin... Fabien Binacchi Twitter Publié le Mis à jour le L’affaire avait défrayé la chronique et provoqué une vague de réactions sur les réseaux sociaux.

Related: