background preloader

Quel avenir pour le tourisme sur mesure ?

Quel avenir pour le tourisme sur mesure ?
Rappelons nous, c'était au siècle dernier, il n'y a pas si longtemps. Le tourisme était organisé autour d'un couple TO – réceptif dans lequel les rôles étaient clairement répartis. A l'un la production, le marketing et la vente, les négociations avec les compagnies aériennes. A l'autre la gestion des 4x4, des tentes et des cuistots. On communiquait par fax, les choses étaient simples et semblaient immuables. C'est aujourd'hui Après l'émergence de plateformes de commercialisation massive de produits touristiques simples (billet d'avion, nuit d'hôtel, location de voiture ...), de nouveaux acteurs font irruption, qui visent à capter la demande toujours croissante sur internet, essentiellement via de gros investissements dans le référencement. Rêvons à demain ... L’avenir passe, tout le monde le devine, par un outil technologique pointu et polyvalent. C'est déjà demain Cet outil existe, il s'appelle TOOGO.

Le tourisme sur mesure : avenir ou piège ? Le monde était simple. C’était il y a 10 ans. Puis, vers l’an 2000, Internet a tout bouleversé. C’était hier. Ceux qui s’en sortent le mieux ont sans doute compris depuis un certain temps que l’avenir passe par un outil technologique pointu Ils l’ont soit acheté, soit développé eux-mêmes. Il est indispensable de disposer d’un outil, mais il faut aussi songer à la base de données indispensable pour vraiment faire du tourisme sur mesure Imaginons maintenant une plateforme… ses produits aux odeurs tropicales, aux multiples facettes, options à foison et dans toute les langues, ses itinéraires dessinés automatiquement sur de jolis cartes interactives et des gentils boutons pour modifier en quelques clicks experts une demande d’un client exigeant. Notre objectif, c’est de faire de Toogo votre porte d’entrée au tourisme sur-mesure de demain

Ce que pensent les agents de voyages Pourquoi les conseillers aiment-ils leur travail et que veulent leurs clients ? Quelque 300 agents de voyages ont répondu, au cabinet Raffour Interactif. Pour la 9e année consécutive, Raffour Interactif a sondé les distributeurs, et présenté ce jeudi les enseignements de cette enquête à l'IFTM-Top Resa. Résultat : 98% des 300 agents de voyages interrogés se déclarent satisfaits de travailler dans le secteur. Cette motivation record démontre la volonté des professionnels de servir au mieux le client en dépit de contraintes et aléas toujours plus importants : budgets restreints, demandes parfois irréalistes et essentiellement axées sur l’étranger, pour des séjours déjà préparés en ligne (pour plus de 71%), et réclamant donc une veille incessante. Une satisfaction d’autant plus méritoire qu’un bon tiers des professionnels ne cachent pas être dans le mêmes temps inquiets, 36% seulement se montrant confiants dans l’avenir, un taux légèrement inférieur à celui de l’an passé (38%).

Etude marché du voyage sur-mesure Le voyage sur-mesure est sans conteste l'un des segments les plus dynamiques du tourisme. En quête d'inédit, d'expériences nouvelles et de flexibilité, les vacanciers sont de plus en plus nombreux à privilégier des séjours en dehors des sentiers battus et à vouloir rompre avec les voyages standardisés. Pour répondre à ces nouvelles attentes et surfer ainsi sur cette tendance, les voyagistes ont accéléré le développement de leurs offres personnalisées, venant ainsi concurrencer les leaders Voyageurs du Monde et Marco Vasco. Le lancement de la gamme « sur-mesure » de Nouvelles Frontières en est l'une des nombreuses illustrations. Des plateformes d'intermédiation au business model innovant ont aussi fait leur apparition. C'est par exemple le cas d'Evaneos qui met en relation des voyageurs avec des agences réceptives à l'étranger. Les points clés de l'étude L'analyse de l'activité et le scénario prévisionnel Toutes les clés pour comprendre l'évolution de la demande Les principaux acteurs

Tourisme : face à Internet et à la crise, les agences de voyages sont-elles « hors-jeu » ? C'était en 2007. Lors de la convention du syndicat national des agents de voyages (Snav), à Biarritz, la profession craignait, face à la concurrence d'Internet, une disparition de 30% des agences de voyages physiques. Un pronostic qui ne se fondait que sur le seul exemple américain où une telle situation était en train de se passer. Le défi du multicanal Les clients, c'est encore les agences qui en parlent le mieux : lors de la dernière convention du syndicat national des agents des voyages, notre spécialiste, qui a sondé un panel de vendeurs, a rapporté ces éléments. « Avec une agence, j'aurais peut être trouvé une solution » Il est toujours difficile pour un commerçant de communiquer sur les fautes qu'ils pourraient commettre - « si vous trouvez que mon pain n'est pas bon, je vous offre deux baguettes » - mais cette lourde responsabilité est devenue une arme pour l'agence. 64 défaillances en 2011 Néanmoins, l'avenir des agences physiques ne s'annonce toutefois pas radieux.

Oui, l'avenir des agences de voyages peut être radieux ! 3 000 emplois perdus en trois ans : les agences traversent une zone de turbulences. Mais, si elles savent s'adapter, miser sur le service et le conseil, elles sauront être pérennes. «Le secteur a perdu 4 000 emplois en trois ans », a rappelé Georges Colson, président du Snav et président du conseil de surveillance de Fram, lors du récent séminaire des ambassades Fram à Soustons. « C'est la conséquence de plans sociaux, de faillites et de fermetures d'agences ». Pourtant, le président du Snav ne cède pas au catastrophisme. La conjoncture, et notamment la crise depuis 2008, ont contribué à l'érosion de l'emploi, dans un secteur qui reste structurellement porteur. S'il faut rester vigilant, in fine, ni la commission 0 ni le foisonnement de sites BtoC n'ont eu la peau des agences. « Je suis content que la loi nous rende responsables. À condition toutefois que les agences sachent s'adapter pour riposter au développement de la vente directe en ligne et des réseaux sociaux. Même pas peur !

Les voyages sur mesure résistent à la crise Dans un marché en baisse de 4 %, Voyageurs du Monde a vu ses ventes de séjours haut de gamme croître de 3,9 %. Voyageurs du Monde (VDM) continue de résister à la crise du tourisme. Au premier semestre, l'entreprise, leader en France du voyage sur mesure et d'aventure, a vu ses ventes progresser de 1,3 % à périmètre constant à 127,6 millions d'euros. Sur la même période, le marché français du tourisme a reculé de 4 % au total, et de 7 % sur les voyages long-courriers, selon le Ceto. Sur l'ensemble de 2013, le voyagiste prévoit une stabilité de son chiffre d'affaires, en raison de l'impact des soubresauts politiques au Moyen-Orient. «C'est très bien dans le contexte actuel de marché qui est assez compliqué», commente Jean-François Rial, PDG de VDM. «Les voyages de niche et haut de gamme résistent mieux que le tourisme de masse, la classe moyenne étant la première victime de la crise», confirme Georges Colson, président du Syndicat national des agents de voyages.

voyage sur-mesure 1. Qu’est-ce qu'un "voyage sur mesure"? 2. Le conseiller local peut-il réserver mon vol long courrier? 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 1. Il s’agit d’un voyage en individuel que vous pouvez composer exactement comme vous le souhaitez. 2. Le conseiller local est spécialisé dans l’organisation de toutes les prestations sur place. 3. Les conseillers locaux sont des professionnels du tourisme dans leur pays qui habituellement travaillent pour des tour opérateurs et agences Européèns. 4. Nous pensons réunir sur ce site, les meilleurs experts francophones du monde. 5. Votre conseiller local est là pour construire un voyage qui vous permettra de comprendre le pays où vous allez, de sortir des sentiers battus et de répondre le mieux possible à vos envies. 6. Nous sélectionnons les agences locales de manière à ce qu'elles vous répondent en français. Une bonne occasion pour apprendre une langue étrangère! 7. 8. Les modalités de paiement dépendent de votre expert local. 9.

Agent de voyages : à domicile, c'est un autre métier Après avoir exercé pendant plus de 20 ans en agence traditionnelle, Françoise Mazières est devenue agent de voyages à domicile. Héritant au passage une liberté dont elle ne pourrait plus se passer, malgré des contraintes organisationnelles importantes. Son métier, c’est sa liberté. Agent de voyages à domicile depuis 2008, Françoise Mazières a exercé pendant plus de 20 ans en tant qu’agent de comptoir. L'indispensable bouche-à-oreille "Jusqu’en 2011, j’ai gardé en parallèle mon poste de professeure. Pour cela, elle cite un maître mot : l’organisation. Plus de liberté... et de disponiblité pour les clients Bordelaise, elle habite près des bureaux de l’agence Désirs2Rêves, rattachée au réseau Selectour Afat. "J’organise mon temps comme je veux, et ça, ça n’a pas de prix", souligne cette mère de deux enfants.

Related: