background preloader

Pommes de terre sous carton, paillis et compost - Le jardin d'une gourmande paresseuse

Pommes de terre sous carton, paillis et compost - Le jardin d'une gourmande paresseuse
Voici une technique qui m'intriguait depuis un certain temps, et que je me suis fait une joie de tester l'année passée. Je suis bien trop paresseuse pour labourer une nouvelle parcelle destinée à une future ( et hypothétique vu mon expérience nulle en la matière ) récolte de pommes de terre. Sans parler du fait de devoir par la suite les buter, pour finir par les arracher à la sueur de mon front. Pffff... Comme d'habitude, rien que d'y penser, je suis déjà fatiguée. Par conséquent, cette méthode-ci, qui consiste à disposer les plants de pommes de terre sur du carton à même le sol et les buter régulièrement avec du compost et ou de la paille ( ou foin, ou tontes de gazon ...), est faite pour moi. Au pire, ma terre étant argileuse, la première année, la récolte aurait été nulle, auquel cas cela m'aurait de toute façon permis de préparer une nouvelle parcelle de culture pour l'automne prochain. Voici donc la méthode en images : Bilan de l'opération : Note :

http://grainedeparesse.canalblog.com/archives/2013/03/23/26717310.html

Related:  Pommes de terreCultiver autrementNATURE - JARDINracinescarresTechniques

Plantation de la pomme de terre Légumes et potager | 11/04/2014 En début de printemps, ne vous pressez pas pour planter. Originaires des Andes, comme le haricot ou la tomate (également une Solanacée), les pommes de terre apprécient les conditions climatiques qui accompagnent la floraison des lilas. Attendez donc que votre terre soit bien ressuyée et que sa température ait atteint 10 °C environ. Quelle méthode choisir pour planter la pomme de terre ? Les plantations et semis spontanés en permaculture Même si le paillage n'empêche pas les grosses graines de germer, il est assez difficile de semer directement dans les buttes de permaculture. Nous privilégions donc : les semis spontanés les légumes vivaces le repiquage de légumes semés en pots dans la serre Le semis direct dans les buttes

Les boutures Les boutures Par Martial IRASTORZA Le bouturage est le mode de multiplication des plantes le plus simple pour obtenir des plants ayant les mêmes caractères que le pied mère. Plusieurs types de boutures : - bouture sur bois de l’année : rameaux de l’année de mai à juillet. Elles s’enracinent rapidement ; Bouture sur bois de l'année (fusain).

Construire un hôtel à insectes - Terre vivante - l'écologie pratique © Jean-Jacques Raynal Pour attirer les insectes utiles au jardin, rien de tel que d’y installer des refuges conçus pour les héberger. Vous pouvez même les rassembler dans un "hôtel à insectes", comme celui qui a été construit au parc Terre vivante, inspiré par celui d'un couple de lecteurs allemands. Helga et Hans-Dieter Sachse, qui cultivent un jardin écologique dans le Land de Brandebourg, ont découvert cet “hôtel à insectes” lors de la grande exposition horticole 2003 de Rostock, au nord de l’Allemagne. Ils se sont aussitôt mis au travail pour en installer un chez eux. A l’issue du premier hiver, le “taux de remplissage” a commencé à être intéressant, au point que le couple s’est attelé à la réalisation d’un second hôtel pour l’offrir à leur fille Bettina, qui réside en France.

Un système de culture autonome en eau et autofertile? Derrière cet anglicisme se cache un système de culture utilisé fréquemment en permaculture très intéressant. On pourrait traduire ce dernier par « une jardinière autosuffisante », beaucoup moins fun me direz-vous…N’hésitez pas à nous proposer des noms après lecture de l’article, si celui-ci vous inspire. Pour simplifier, le « wicking beds » est un système de culture éventuellement mobile, en jardinière donc « hors-sol », et complètement autosuffisant en eau et en fertilisant si on le souhaite.

Planter les pommes de terre sous paillis Sommaire des vidéos sur la pomme de terre Semer les pommes de terre Planter les pommes de terre de manière traditionnelle Planter les pommes de terre sous paillis Planter les pommes de terre en sac ou en tour Cultures associées Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Certaines plantes poussent mieux, ou moins bien, au voisinage d'autres plantes, notamment par un phénomène nommé allélopathie. Certaines plantes vivent en symbiose les unes avec les autres, et d'autres s'entraident... Elles sont alors dites plantes compagnes ou plantes amies. La mise en association volontaire de ces espèces par l'homme est appelée culture associée, ou encore compagnonnage botanique.

les purins et décoctions de plantes Le purin s'obtient par macération plus ou moins prolongée de plantes dans un récipient (éviter le métal), en général 1 kg de plantes pour 10 litres d'eau de pluie. Filtrer et utiliser dilué ou non selon le cas LE PURIN D'ORTIE Fabrication: Hacher grossièrement 1 kg d'orties pour 10 litres d'eau. Laisser macérer 12 heures à 24 heures (à 18°C) pour obtenir un effet insecticide et fongicide 10 à 15 jours à 18°C (lorsque le mélange ne produit plus de bulles lorsqu'on le remue) pour servir d'engrais et de stimulateur de croissance Dilution: 5%: traitements foliaires 10-20%: arrosage au pied des plantes Usages: Riche en azote, éléments organiques et minéraux et en oligo-éléments, constitue un engrais efficace Préventif contre le mildiou, la rouille, l'oïdium Répulsif des acariens, pucerons LE PURIN DE CONSOUDE C'est l'engrais vert le plus précieux au potager.

Related: