background preloader

Planification

Planification
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La planification est l'organisation dans le temps de la réalisation d'objectifs : dans un domaine précis ;avec différents moyens mis en œuvre ;et sur une durée (et des étapes) précise(s). La caractéristique principale de la planification est la dimension temps. On peut également optimiser des éléments et des ressources sans utiliser la notion de "temps" ou de "durée". Souvent ébauchée par une liste des choses à faire, elle se concrétise ensuite par un plan répondant de façon détaillée et concrète aux principaux aspects opérationnels du type QQOQCC : qui, quoi, où, quand, comment, combien. Le plan peut faire partie d'une stratégie, celle-ci étant plus générale et permanente et moins détaillée. Domaines d'applications[modifier | modifier le code] De manière générale, une planification est faite pour programmer les actions liées à un projet. Dimensions d'une planification[modifier | modifier le code] Découpage en tâches[modifier | modifier le code] Related:  Outils de planification et gestion du tempefficacitéLa prise en compte du temps modifie t-elle la décisions ?

3 outils de planification indispensables | GUIDE ÉVÉNEMENT par Lyne Branchaud Déterminer toutes les étapes et actions à accomplir pour la réalisation d’un événement n’est pas une mince tâche ! Dans le but de vous aider à tout prévoir et à ne rien oublier, je vous propose dans cet article 3 outils dont je ne pourrais plus me passer : l’échéancier, la liste des tâches et le scénario de l’événement. 1 – L’échéancier L’échéancier est un outil qui identifie les grandes lignes de la réalisation du projet et les situe dans le temps. Pour bâtir l’échéancier, il est généralement plus simple de débuter par la date de l’événement (fixe et immuable) et d’élaborer les étapes en reculant dans le temps. Heureusement, les grandes étapes de la mise sur pied d’un événement se ressemblent, peu importe la nature ou la complexité de ce dernier. – Première rencontre de production avec les dirigeants pour déterminer les bases du projet (but, objectifs et public-cible) – Établir les grandes lignes de l’événement et la ligne directrice – Négociations des commandites

Deux outils de planification essentiels pour votre entreprise 13 Juin 2010 Il est essentiel, pour assurer sa réussite en affaires, d'avoir des objectifs clairement définis et de mesurer les progrès enregistrés en vue de leur réalisation. La question est de savoir comment déterminer ce que votre entreprise peut accomplir, d'une façon réaliste, dans un laps de temps donné. À cet égard, 2 outils de planification essentiels peuvent vous aider. 1. Cet outil est connu sous une foule d'autres noms: tableau de bord exécutif ou du rendement, sommaire des indicateurs de rendement clés (IRC) et fiche de rendement de l'entreprise. Pour l'essentiel, le tableau de bord de gestion permet aux gestionnaires de voir d'un seul coup d'œil les aspects les plus importants de leur entreprise. Un tableau de bord de gestion peut être créé à l'aide de progiciels spécialisés permettant une actualisation de l'information en temps réel. Les avantages d'un tableau de bord sont nombreux. 2. La BDC fournit elle aussi un outil d'analyse comparative.

La veille, une approche globale et stratégique Selon BADOT et COVA [1], le pouvoir s’est déplacé, glissant de l’accès des matières premières à l’accès aux sources d’information et à l’information. Cette nouvelle nécessité explique donc que l’une des conditions de survie de la firme est la veille quelle que soit son domaine d’étude. Pour BURGAUD, la veille est « une gestion de l’information qui se développe sur deux axes : spéculatif (recherche et recueil de l’information) et projectif (évaluation et projection des résultats éventuels) et qui concerne l’ensemble de l’entreprise aussi bien les fonctions technologiques que financières et commerciales. » L’AFNOR (norme XP X50-053, avril 1988) présente la veille comme une activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance de l’environnement technologique, commercial…pour anticiper les évolutions. Historiquement ce sont les grands groupes industriels qui ont été les premiers à mettre en œuvre une démarche de veille. 1. Les typologies de veilles Le cycle de la veille

Le Tutorat – Dispositifs de formation Un tuteur pour quoi faire ? Pour vous accueillir, vous informer, vous guider pendant la durée de l’action de formation, du contrat ou de la période de professionnalisation. Pour veiller au respect de votre emploi du temps. Haut de la page Quelles sont ses missions ? Dans le cadre du contrat de professionnalisation, de la période de professionnalisation ou du contrat Emploi d'avenir : Le tuteur peut participer aux différentes étapes du contrat, de la période de professionnalisation ou de l'accompagnement du salarié en emploi d'avenir : élaboration du programme, bilan, validation... Qui le désigne ? Le tuteur est un salarié désigné par l’employeur : le tuteur est volontaire. A noter : la présence d’un tuteur n’est pas obligatoire, mais certains accords de branche l’incluent dans leurs priorités. Dans quels cas pouvez-vous être accompagné d’un tuteur ? Dans quelles conditions pouvez-vous être formé au tutorat ? Mon employeur bénéficie-t-il d’une prise en charge des coûts liés au tutorat ?

Diagramme de Gantt Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Gantt. Le diagramme de Gantt (Harmonogram Adamieckiego[1]) est un outil utilisé (souvent en complément d'un réseau PERT) en ordonnancement et en gestion de projet et permettant de visualiser dans le temps les diverses tâches composant un projet. Il s'agit d'une représentation d'un graphe connexe, valué et orienté, qui permet de représenter graphiquement l'avancement du projet. Le premier diagramme de ce type (appelé Harmonogram Adamieckiego) fut réalisé par l'ingénieur polonais Karol Adamiecki en 1896. Enjeux du diagramme de Gantt[modifier | modifier le code] Cet outil répond à deux objectifs : planifier de façon optimale ainsi que communiquer sur le planning établi et les choix qu'il impose. de déterminer les dates de réalisation d'un projet ;d'identifier les marges existantes sur certaines tâches ;de visualiser d'un seul coup d'œil le retard ou l'avancement des travaux. Voir aussi[modifier | modifier le code]

La planification de projet : Les outils de la planification - Julien DOUBLET / Gestion Industrielle En conclusion, la méthode PERT s’avère être un outil profitable dans la planification d’un projet qu’il soit grand ou petit. C’est une méthode qui demande de l’apprentissage et de l’entraînement mais devient pratiquement incontournable quand il y a des dates-butoirs à respecter, des activités parallèles et des activités interdépendantes. c) La méthode des antécédents La méthode des antécédents, ou PDM (Precedence Diagram Method), est basée sur la méthode des potentiels tâches. 3. L’analyse des durées consiste à déterminer, par chaînage avant ou arrière, le chemin critique, les marges, les dates de début au plus tôt, les dates de début au plus tard, les dates de fin au plus tôt et les dates de fin au plus tard pour chaque activité. La date de démarrage « au plus tôt » est la date avant laquelle une tâche ne peut se terminer, la date de fin au plus tôt (EF pour Early Finish), ou démarrer, la date de début au plus tôt (ES pour Early Start). 4.

Cours de Information et gestion - Les outils de planification et de gestion du temps 1. La gestion du temps d'un projet Pour réaliser un projet, la principale difficulté réside dans la gestion du temps. La méthode NERAC aide à gérer efficacement le temps. 2. a. Un agenda permet de planifier des événements ponctuels ou récurrents pour une personne ou un groupe de personnes. L’agenda partagé permet de déterminer facilement des plages de temps disponibles communes et donc un gain de temps considérable. La démarche pour créer un agenda partagé avec Google Agenda est de : • Créer l’agenda. b. Un planning permet de planifier les activités d’un projet. 3. a. La gestion d’un projet ne s’improvise pas. b. • Lister les tâches pour réaliser le projet. • Ordonner les différentes tâches de façon chronologique. La réalisation du diagramme de Gantt permet de déterminer le chemin critique. c. Au fur et à mesure de l’avancement du projet, il est possible de faire figurer sur le diagramme l’état d’avancement des tâches. d. Une organisation a comme projet la construction d’un bâtiment.

Gestion du temps: savoir distinguer l'urgence de l'importance Après des études de langues et l'exercice du métier d'assistante de direction pendant 25 ans, Elisabeth Durand-Mirtain est depuis une dizaine d'années consultante-formatrice indépendante bilingue sur des thèmes de développement de l'efficacité personnelle et professionnelle (organisation, communication, développement personnel et secrétaires/assistant(e)s) pour des entreprises, des PME/PMI, l'Administration, des écoles, etc. en France et à l'étranger, ainsi que pour tout type de public. Responsable des Relations Publiques d'European Management Assistants France (EUMA) (www.euma-france.org), elle a également été Présidente France, puis Vice-Présidente Europe, elle est également Intervenante pour une Licence Professionnelle en Ressources Humaines et membre du projet EURO-AST (European Assistant), certification européenne de l'assistant(e) avec le Ministère de l'Éducation Nationale et des partenaires de 7 autres pays (www.euroast.eu). Contact: Tél.: 06 13 51 11 26 Site Web: www.mirtain.com

Un planning, mais pour quoi faire ? - Suivi des tâches - AMJ-groupe : la qualité au service du projet, avant, pendant, après. - AMJ GROUPE v1.0.0 Le planning ! Qui dit planning dit tenue du planning. Voilà une charge de travail que je vois souvent supprimée ou trop fortement réduite dans bon nombre de projets. Mais au fait, à quoi ça sert un planning ? Bien souvent le chef de projet (expérimenté) sur des projets de taille moyenne a en tête les tâches à mener et le besoin d’un planning ne se fait pas nécessairement ressentir. Il est donc bien entendu possible de mener à bien un projet sans pour autant faire un planning. Cela est principalement lié à la taille du projet et aux risques que l’on accepte de prendre sur le projet. Dans la catégorie casse cou (du genre saut du grand canyon à moto), il y a ceux qui réussissent et ceux qui y laissent leur peau. En effet, l’élaboration d’un planning oblige à se projeter dans le futur, à réfléchir aux tâches à mener ce qui amène naturellement des questions : - untel a-t-il bien été prévenu des tâches qu’il va devoir réaliser ? - les ressources disponibles sont-elles suffisantes ? - etc…

Le chef de projet efficace : la méthode et les 12 bonnes pratiques pour manager le projet La conduite de projet : Une question de "Bon Sens" Ce guide en ligne est destiné à tous les managers qui ont déjà testé les limites des méthodes et procédures pour résoudre l'équation de la complexité des projets de l'entreprise. Ils ont bien compris que la réponse se niche dans la qualité du management des femmes et des hommes. C'est là le thème central de ce site. Consultants, enseignants et étudiants trouveront aussi ici des pistes de choix pour élargir le champ de leur réflexion. Ce site est étroitement associé à l'ouvrage présenté ci-après, ils se complètent l'un l'autre. Réussir un projet, c'est maîtriser l'art de la subtile symbiose entre les hommes, les techniques et les enjeux économico-stratégiques. L'ouvrage de référence du site Méthode, relationnel et pragmatisme Ce n'est pas non plus en restant les yeux braques sur le calendrier et le compteur des dépenses que le chef de projet remplira son contrat. Définition - Manager un projet

Les 5 fondamentaux d'une bonne gestion du temps | Il n’est pas toujours évident de bien gérer son temps. De nombreuses règles et méthodes existent. Avec toutes ces informations, vous pouvez rapidement vous emmêler les pinceaux. Et revenir à votre ancienne façon de faire. C’est pourquoi il est important de se rappeler les bases solides sur lesquelles vous appuyer pour véritablement améliorer votre gestion du temps. Voici donc les 5 fondamentaux d’une bonne gestion du temps, à pratiquer sans modération. 1/ Se fixer des objectifs Un objectif vous donne une direction, un cap à tenir. Que ce soit un objectif : Annuel : parler couramment anglais pour réussir mon voyage d’affaire à Londres le 6 décembreMensuel : développer 3 nouveaux partenariats pour promouvoir mon activité de traiteur à domicileOu hebdomadaire : rédiger un article de 2000 mots sur les 7 points à vérifier avant d’acheter un terrain Notez les exemples ci-dessus. Pour définir un objectif efficace, la clé est de le rendre spécifique et de l’exprimer clairement. Mais ce n’est pas tout.

Construire un tableau de bord sous excel en 5 temps et 14 fiches pratiques Par Alain Fernandez Construire le tableau de bord en 5 temps et 15 fiches Pour construire le tableau de bord de la PME, nous allons utiliser Microsoft Excel©. Ne pas perdre de temps Après un rapide rappel des quelques fonctions de base du tableur Excel, vous apprendrez en peu de temps à concevoir et à réaliser un tableau de bord fondé sur le principe "d'un seul coup d'oeil" ("at a glance"). Sans pour autant être un expert des fonctions sophistiquées du tableur bureautique, il est tout à fait possible de concevoir un instrument de pilotage structuré, attractif et utile. Le tableau de bord d'un seul coup d'oeil Les 5 temps de la réalisation Temps 1 : Piqûre de rappelMise en jambes, deux fiches pratiques pour prendre un peu de recul et mieux comprendre la philosophie de la feuille de calcul d'Excel Fiche Pratique # 1 : Le principe d'Excel Les origines et le principe fondateur d'Excel, présentation de la structure d'excel et de l'articulation des 15 fiches pratiques.

Sept clés pour manager en temps de crise " Gare à ne pas s'abriter derrière les procédures en cas de crises, urgences, tensions, réorientations... La tentation du repli est grande depuis qu'en 2008 les DAF rationalisent, mesurent, découpent chaque activité. Le manager ou dirigeant doit au contraire se montrer souple, flexible, inventif, prêts à trancher et à agir vite, quitte à avancer à tâtons. C'est ainsi qu'il gagnera en performance et verra les opportunités. Cette adaptabilité extrême est un état d'esprit que chacun peut cultiver à sa façon. A pour Approximation constanteOu accepter des évaluations imparfaites pour atteindre plus vite sa cible En absence de visibilité et d'informations sûres - puisque tout fluctue - le manager, doit agir en gardant le cap de l'intention de l'entreprise : devenir le n°1 du secteur, être à la pointe de l'innovation, fidéliser les talents, etc. A bis pour Adaptation constanteOu s'affranchir des procédures pour survivre à un contexte mouvant, inédit voire critique I pour Intelligence collective

Related:  Etude