background preloader

Conseil d'administration

Conseil d'administration
L'établissement public local d'enseignement, personne morale de droit public, est administré par un conseil d'administration qui constitue l'assemblée délibérante de l'établissement. Ses compétences sont actuellement fixées par l'article L421-4 et les articles R421-20 à R421-24 du code de l'éducation. Il fixe, dans le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur et des objectifs définis par les autorités compétentes de l'État, les principes de mise en œuvre de l'autonomie pédagogique et éducative dont disposent les établissements et, en particulier, les règles d'organisation de l'établissement. Au-delà de ses compétences réglementaires, le conseil d'administration est un lieu privilégié de dialogue et d'échanges de points de vue. Le chef d'établissement, président du conseil d'administration, dirige les débats, tout en favorisant l'expression de chacun des membres qui le composent. A - Son fonctionnement 1. 2. Consulter les fiches : 3. 4. 5. En début de séance : 6. 1.

http://www.esen.education.fr/fr/ressources-par-type/outils-pour-agir/le-film-annuel-des-personnels-de-direction/detail-d-une-fiche/?a=16&cHash=4f281da138

Related:  VIE DES ETABLISSEMENTSConcoursEducation Nationale

Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté - Le CESC Le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) s'inscrit dans le pilotage de chaque établissement scolaire du second degré, conformément aux dispositions des articles R 421-46 et 421-47 du Code l'éducation. Il est une instance de réflexion, d'observation et de proposition qui conçoit, met en œuvre et évalue un projet éducatif en matière d'éducation à la citoyenneté et à la santé et de prévention de la violence, intégré au projet d'établissement. Le CESC organise le partenariat en fonction des problématiques éducatives à traiter.

Fonctionnement des collèges et lycées - Conseil pédagogique Dans chaque collège et chaque lycée, le conseil pédagogique favorise la concertation entre les professeurs. Il participe à l'autonomie pédagogique des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE). Favoriser la concertation entre les professeurs Le conseil pédagogique est une instance de consultation des enseignants sur la politique éducative de l'établissement. Il prépare la partie pédagogique du projet d'établissement, qui inclut les propositions d'expérimentations pédagogiques.Des précisions sont apportées par l'article R. 421-41-3 du Code de l'éducation sur les sujets traités par le conseil pédagogique, dans le respect de la liberté pédagogique des enseignants et du champ de compétence des personnels de direction. Établir un consensus

Conseil de discipline 1. Rôle Le conseil de discipline est compétent pour prononcer à l'encontre des élèves l'ensemble des sanctions prévues par la réglementation en vigueur et inscrites dans le règlement intérieur de l'établissement public local d'enseignement (EPLE). Rappels : les punitions ne relèvent pas du conseil de discipline ;la politique de prévention est à dissocier de la convocation de conseils de discipline : cette politique est élaborée et définie dans le cadre du projet d'établissement. Les modalités de sa mise en œuvre sont inscrites au règlement intérieur. Rencontres parents-professeurs Les rencontres avec les parents d'élèves sont des temps particulièrement importants de la relation école/familles. Parce qu'elles constituent fondamentalement un acte de relation publique, elles nécessitent un soin particulier dans la préparation, le déroulement et l'évaluation.La mise en place envisagée avec les collectivités ''d'espaces parents'' (non virtuels) sera l'occasion de revisiter l'organisation de ce qu'est un ''établissement accueillant'' et le soutien à apporter aux familles. 1. Les objectifs 1.1. Pour l'institution

Conseil de classe Le conseil de classe a pour missions : de traiter les questions pédagogiques intéressant la vie de classe, et notamment les modalités d'organisation du travail personnel des élèves, de son suivi et de proposer des aménagements ;d'examiner les résultats scolaires individuels des élèves en proposant un bilan et des conseils ;d'émettre un avis sur les vœux d'orientation exprimés par les familles et les élèves, et le cas échéant faire d'autres propositions ;d'émettre un avis éclairant le jury d'examen (pour les classes à examen) ;d'émettre un avis sur les vœux de poursuites d'études post-bac dans le cadre de la procédure Admission Post Bac (APB).1. 2.1. Préparation avec les parents 2.2. Calendrier

L'éducation nationale en chiffres Les grands chiffres 12 775 400 élèves et apprentis 1 052 700 personnels (MENESR) 63 600 écoles et établissements du second degré (MENESR) refondation de l'école de la République, loi d'orientation, loi de programmation. Loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République Où en est-on ? La loi a été promulguée le 8 juillet 2013. Elle est parue au Journal officielJournal officielJournal de la République française dans lequel sont publiés les lois et les règlements. du 9 juillet 2013. Le texte définitif du projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. avait été adopté par le Sénat, en deuxième lecture, sans modification, le 25 juin 2013.

Le rôle des différents conseils Le conseil d'administration L'établissement public local d'enseignement, personne morale de droit public, est administré par un conseil d'administration(1) qui constitue l'assemblée délibérante de l'établissement. Ses attributions sont actuellement fixées à l'article L. 421-4 et aux articles R. 421-20 à R. 421-24 du Code de l'Éducation. Au-delà de ses compétences juridiques, le conseil d'administration est un lieu privilégié de dialogue et d'échanges de points de vue. Le chef d'établissement, président du conseil d'administration, dirige les débats, tout en favorisant l'expression de ses membres. Le conseil d'administration a des compétences décisionnelles et des compétences consultatives.

MLDS : Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (ex-MGI : Mission Générale d'Insertion) La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) a deux finalités : réduire, par des actions de prévention, le nombre de sorties sans diplôme ;avec l'aide des responsables des plate-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs (PSAD), prendre en charge les élèves décrocheurs de plus de 16 ans en vue d'une rescolarisation et/ou d'une qualification reconnue, pour une insertion sociale et professionnelle durable. La MLDS travaille maintenant en étroite collaboration avec le responsable du réseau FOQUALE (Formation Qualification Emploi) qui a en charge la mise en œuvre d'un projet collectif de la mission de lutte contre le décrochage. Il s'agit aussi de développer la pertinence des projets au regard des besoins, la mutualisation des pratiques et créer des structures ou dispositifs innovants.

Dossier scolaire de l'élève La finalité du dossier scolaire est de disposer d'informations sur l'élève, sur son(ses) responsable(s) légal(aux), ainsi que sur l'historique de sa scolarité. Ces données, dont le contenu et le traitement sont de la responsabilité du chef d'établissement, sont nécessaires au suivi de sa scolarité et à la gestion administrative et financière de son dossier.Il ne s'agit pas du livret scolaire de l'école élémentaire et du collège, récemment redéfini (arrêté du 31 décembre 2015) à l'article D311-7 du code de l'éducation. 1. Le dossier scolaire de l'élève se présente communément sous les deux formats suivants : le format "papier" et le format numérique. a) Le dossier "papier"

La charte de la laïcité expliquée aux enfants Un dessin plutôt qu’un long discours et un peu d’humour, c’est la recette choisie par la ligue de l’enseignement qui a conçu avec les éditions Milan un joli poster pour expliquer aux enfants la charte de la laïcité à l’école. Je suis tombé dessus par hasard et j’avais envie de le partager avec vous. Une fois n’est pas coutume, pas besoin d’un long article pour vous présenter cet outil pédagogique qui se passe de commentaires. Merci à La Ligue de l’enseignement qui fête ses 150 ans et qui montre ici toute l’utilité d’un grand mouvement d’éducation populaire.

Faut-il en finir avec la réforme du lycée ? Par François Jarraud Dans un rapport remis le 9 mars, l'Inspection générale fait le point sur l'application de la réforme du lycée général et technologique. Ce fleuron difficilement construit de l'ère sarkozienne se heurte à ses contradictions et à de nombreux obstacles. Aujourd'hui les objectifs principaux de la réforme sont loin d'être atteints. Les inspecteurs appellent à s'en remettre au temps.

Related:  Fonctionnement de l'EPLEjeux