background preloader

Une dérive dans la protection des droits fondamentaux : Amnistie internationale s’oppose à l’adoptio

Une dérive dans la protection des droits fondamentaux : Amnistie internationale s’oppose à l’adoptio

Dérive autoritaire | Rima Elkouri | Rima Elkouri Selon ce raisonnement simpliste, il n'y aurait donc que deux postures possibles dans ce conflit: soit vous êtes pour la loi spéciale, soit vous êtes pour la violence et l'intimidation. Comme si on ne pouvait être à la fois contre l'une et l'autre. Comme si on ne pouvait raisonnablement être pour le retour en classe de tous les étudiants, quel que soit leur point de vue dans ce débat, dans les meilleures conditions qui soient. Voilà des semaines que des voix s'élèvent pour dire qu'il n'appartient pas aux tribunaux et à la police de régler un conflit politique qui s'enlise. «Déclaration de guerre» aux étudiants. Avec cette loi spéciale, toute personne qui organise une manifestation de 50 personnes ou plus pourra difficilement le faire sans être inquiétée par la police. Des amendes très salées allant jusqu'à 125 000$ attendent les dissidents et les associations étudiantes qui pourront être tenues responsables d'actes de casseurs qu'elles ne cautionnent pas.

Le gouverneur général ne paie pas de taxes de vente | Politique Exclusif - En plus de bénéficier bientôt d' une augmentation de salaire, décrétée récemment par Ottawa , le gouverneur général du Canada, David Johnston, continue à jouir de plusieurs privilèges, dont celui, méconnu des Canadiens, de ne pas payer de taxes de vente. Le représentant de la reine d'Angleterre au Canada est le seul Canadien à détenir une petite carte, une confirmation officielle d'une exemption prévue dans la loi sur la taxe d'accise, qui lui permet d'éviter de payer la taxe de vente lorsqu'il se présente chez un commerçant. Selon la loi, l'exemption est applicable aux achats liés à sa fonction, mais l'Agence du revenu du Canada concède qu'il est difficile de dissocier l'individu et la fonction. Le bureau du premier ministre promet de revoir cette règle dans le cadre du processus normal d'examen des questions fiscales et ajoute qu'à l'avenir cette exemption ne sera utilisée que pour des raisons professionnelles. D'après le reportage de Daniel Thibeault

Fêter Noël de façon écolo! Sais-tu que tu peux fêter Noël de façon écologique? Des fêtes sans déchets La période des fêtes est synonyme de réunions de familles et de célébrations entre amis. Quel bonheur de pouvoir s’amuser en bonne compagnie! Le problème, c’est que lors de ces retrouvailles, il y a souvent beaucoup de gaspillage. C’est pourquoi je vais d’abord te donner quelques petits trucs pour que tu puisses aider tes parents à transformer les fêtes de Noël et du Nouvel An en réveillons écologiques. Ma première recommandation serait : utilisons de la vraie vaisselle! En outre, pour les restes de nourriture, pensons à mettre un bac de recyclage et un bac à compost à la disposition des invités. En ce qui concerne les invitations, privilégions le courriel ou le téléphone afin d'utiliser moins de papier. Pour ce qui est de la nourriture, les mets faits à la maison ainsi que les produits locaux sont les choix les plus écologiques. Je t’invite à lire mes autres capsules du temps des fêtes : À bientôt! Aurore

La loi spéciale s’appliquerait aux tweets  Le projet de loi spéciale à l’étude à l’Assemblée nationale pourrait aussi toucher Twitter, a confirmé ce matin Michelle Courchesne en chambre. Et possiblement Facebook aussi. Interrogée à cet effet par les députés Jean-Martin Aussant (Option nationale) et Stéphane Bédard (Parti québécois), la ministre de l’Éducation a confirmé que la police pourrait remonter jusqu’à l’auteur d’un tweet appelant à manifester. « Ce seront les corps policiers qui auront à décider si effectivement il y a lieu de remonter la filière » pour retrouver la personne à l’origine d’un appel à manifester, a-t-elle déclaré. Et d’ajouter qu’il reviendrait aux tribunaux de poursuivre ou pas l’auteur du tweet. « On ne peut pas prévoir tous les cas d’espèce », estime On peut voir l’échange avec le député du PQ ci-dessous. D’autre part, on ignore si arborer un carré rouge comme image de compte sur Twitter pourrait donner lieu à des poursuites. Pour me joindre : florent.daudens@radio-canada.ca

Élections - Faisons éclater le «plafond de verre» Nous sommes des citoyens de gauche, issus de toutes les générations. Quelques-uns d’entre nous sont membres du Parti québécois. D’autres sont membres de Québec solidaire ou d’Option nationale. Plusieurs n’appartiennent à aucun parti politique. Une conviction fondamentale nous réunit : celle que les femmes peuvent avoir accès à toutes les fonctions dans la cité. Qu’elles doivent être traitées sur un pied d’égalité avec les hommes dans toutes les institutions et organisations. Le « double standard » Force est toutefois de constater qu’un « plafond de verre » est toujours en place, au Québec comme ailleurs. C’est le cas de Pauline Marois. Or, plutôt que de la juger au mérite de ses nombreuses réalisations (pensons seulement à sa création du réseau des Centres de la petite enfance) et de son parcours exceptionnel, on la critique et parfois même on la méprise pour des choses aussi superficielles que non pertinentes. Bien sûr, Pauline Marois n’est pas parfaite. Faisons l’histoire

Forum de la francophonie canadienne Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes Le gouvernement du Québec a tenu à Québec, les 28 et 29 mai 2012, le Forum de la francophonie canadienne, un important rassemblement de francophones des quatre coins du pays. Quelque 400 délégués en provenance de toutes les provinces et territoires au Canada y ont participé; plus de 40 % venaient du Québec. Le Forum a été une occasion extraordinaire de renforcer les liens qui unissent les Québécois, les Acadiens et les francophones de partout au pays, et de célébrer le fait français en tant que richesse commune, objet de fierté et atout. Le Forum a permis d’évaluer la situation générale en matière de francophonie au Canada, de réfléchir sur les différents enjeux auxquels sont confrontés les francophones, de dresser le bilan de l’évolution des relations entre le Québec et les communautés francophones et acadiennes, et de faire le point sur la mise en œuvre de la Politique du Québec en matière de francophonie canadienne. Un

QUEBEC. Les violences continuent à Montréal Une nouvelle soirée de manifestations, émaillée de scènes de violence, a conduit à l'arrestation de plus d'une centaine de personnes à Montréal et fait dix blessés, dimanche 20 mai. Quatre policiers figurent parmi la dizaine de blessés légers. Au total, au moins 116 personnes ont été interpellées au cours de la soirée. Les forces de l'ordre n'ont pas chiffré le nombre de manifestants mais les médias locaux parlaient de plusieurs milliers de personnes au départ, puis de quelques centaines aux alentours de 5 heures du matin. "Chaos indescriptible" Sur le parcours, des vitrines de magasins ont été cassées. Une borne incendie a également été ouverte, reliée directement à la porte d'un commerce du centre ville qui aurait été inondé, selon la police. Après des arrestations de masse aux alentours de 4 heures du matin, les manifestants se sont scindés en multiples petits groupes, créant un "chaos indescriptible" dans le centre-ville de Montréal, selon les médias locaux.

La classe est finie LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard "Et les vitres redeviennent sable/l'encre redevient eau/les pupitres redeviennent arbres (…)." Cet effondrement de la classe, que le poète français Jacques Prévert a mis en scène en 1945 dans Page d'écriture, comme le rêve éveillé d'un élève, est en train de devenir réalité. >> Lire aussi : Avec la "classe à l'envers", l'école garde les pieds sur terre Ici, c'est la technologie qui lui porte un coup, là le manque de crédits, là encore cette urgente nécessité de s'adresser individuellement à chaque élève. Dans les pays de l'OCDE, on ne jure plus que par l'individualisation des apprentissages. Dans les pays moins favorisés aussi, la classe est dépassée. Alors, enjambant les siècles, l'Afrique, l'Amérique du Sud et beaucoup de pays du Moyen-Orient sautent dans l'ère numérique sans passer par la case de l'école à classes. >> Lire aussi en zone Abonnés l'entretien avec Stephen Heppell : "Chaque crise est moteur de changement éducatif"

Le Canada souffre véritablement du «syndrome hollandais», selon l'Institut Pembina Ottawa – À la veille de la visite de Thomas Mulcair au pays des sables bitumineux, une nouvelle étude appuie le leader néo-démocrate quand il affirme que l'économie canadienne souffre d'une forme du «syndrome hollandais». L'étude de l'Institut Pembina, dévoilée mercredi, conclut que le Canada souffre d'une forme unique du phénomène, baptisée «fièvre des sables bitumineux», qui génère des retombées économiques à court terme mais dont l'importance est souvent exagérée. L'étude ajoute que ces retombées sont réparties inégalement à travers le pays, et qu'elles pourraient réserver de mauvaises surprises éventuellement. Le document est publié alors que M. Le chef du NPD a été cloué au pilori par les premiers ministres de l'Ouest et par les conservateurs fédéraux pour avoir déclaré que les exportations de pétrole gonflent la valeur du dollar canadien, ce qui nuit à l'économie d'autres régions du pays.

Québec : Les enseignants contre la loi spéciale La Loi spéciale adoptée sur proposition du gouvernement libéral du Québec suscite l'indignation des trois principaux syndicats de la province, CSQ, CSN et FTQ. Cette loi d'une durée d'un an interdit pratiquement toute manifestation étudiante ou enseignante sous peine d'amende particulière ou collective. "Il est des plus clair, depuis le dépôt du projet de loi spéciale hier, que le premier ministre du Québec, Jean Charest, n'est ni le premier ministre de la Jeunesse ni celui de la négociation, mais bien celui de la répression tous azimuts. Comment expliquer notamment qu'il s'attaque si virulemment aux enseignantes, aux enseignants, aux chargé-es de cours et au personnel de soutien des cégeps et des universités, les traitant ni plus ni moins comme des bandits et les visant comme s'ils étaient en arrêt de travail ?" Communiqué intersyndical Le résumé de la loi

Un calendrier scout signé Rabagliati – La vie en BD – Raymond Poirier – Voir.ca 19 septembre 2012 7h13 · Raymond Poirier Vous l’avez peut-être vu passer, à gauche ou à droite, en début de semaine : c’est Michel Rabagliati (de la série des Paul) qui illustre le calendrier 2012-2013 des Scouts du Canada. Un choix qui paraît d’ailleurs fort logique, considérant le passage, fort positif, du bédéiste dans ce mouvement, au fil de sa jeunesse, tel que présenté dans le solide Paul au parc. « C’est un vrai plaisir de collaborer avec l’Association des Scouts du Canada pour ce projet. Mon expérience chez les Louveteaux a été totalement positive et j’en garde un précieux souvenir. C’est un bonheur de pouvoir la partager », avait déclaré Michel Rabagliati par communiqué de presse. Alors voilà. Pour plus d’informations : www.scoutsducanada.ca. L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

Le Canada aux casseroles Voisins, « sortez casseroles » Le Réseau québécois de Villes et Villages en santé a lancé un appel à tous les Québécois : « Sortez casseroles et BBQ sur le perron ! » « Une des retombées inattendues de ce tintamarre […], c’est le plaisir exprimé par plusieurs citoyens de faire connaissance avec leurs voisins. […] Samedi, poursuivons cet esprit de rapprochement communautaire avec la Fête des voisins », invite la coordonnatrice des grands événements au RQVVS, Nadine Maltais, dans une invitation diffusée hier sur le fil de presse du gouvernement du Québec. À 20 h, heure de Terre-Neuve-et-Labrador, des dizaines de personnes - dont une revêtant un chandail du Canadien - se sont rassemblées au coeur de St. Les Anonymous piratent plusieurs sites du gouvernement du Québec  Les sites de la Sécurité publique et de la Déontologie policière du Québec ont tous deux été piratés par les Anonymous lundi en représailles à l’adoption de la loi spéciale. Ils deviennent ainsi les deux derniers en date à être la cible du groupuscule de pirates dans le cadre de l’« Opération Québec ». On a ainsi pu lire brièvement la signature de la nébuleuse de pirates : « Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Une autre vidéo ajoute que « la récréation est terminée ». La porte-parole du ministère de la Sécurité publique, Valérie Savard, explique que les informaticiens du ministère tentent de rétablir la situation. Samedi, les sites du Parti libéral du Québec (PLQ) et de l’Assemblée nationale avaient aussi été attaqués. Les sites du ministère de l’Éducation et de l’Aide financière aux études sont aussi hors ligne depuis samedi. Pour me joindre : florent.daudens@radio-canada.ca

Related: