background preloader

Différencier par les tâches complexes

Différencier par les tâches complexes
Compétences et complexité Selon la définition de Philippe Perrenoud «être compétent c’est : être capable de mobiliser ses acquis scolaires en dehors de l’école, dans des situations diverses, complexes, imprévisibles.» Cela suppose donc que les élèves soient régulièrement confrontés à des tâches complexes à l’école. Mais qu’est-ce qu’une tâche complexe précisément ? Au sens étymologique du terme « complexus » signifie « ce qui est tissé ensemble » dans un enchevêtrement d’entrelacements, cela renvoie donc à l’activation de liens entre les disciplines. Edgar Morin, spécialiste de la complexité, précise que «les constituants sont différents, mais il faut voir comme dans une tapisserie la figure d’ensemble. Montaigne disait : « mieux vaut une tête bien faite que bien pleine ». - d’une aptitude générale à poser et traiter des problèmes, - de principes organisateurs qui permettent de relier les savoirs et de leur donner sens ». Tâches complexes et différenciation Like this: J'aime chargement…

http://ecolededemain.wordpress.com/2013/09/06/differencier-par-les-taches-complexes/

Related:  tâches complexesDifférenciation pédagogique

La tâche complexe en histoire-geographie Les tâches complexes Définition : Une tâche complexe est une situation d’enseignement, une situation problème que l’élève doit gérer en mobilisant : des ressources internes (culture personnelle, connaissances, raisonnement…)des ressources externes (ressources documentaires, cahier de cours, liens vers des sites Internet, CDI, manuels…). Elle est une mise en activité problématisée par une consigne générale qui doit être large mais précise, qui doit éveiller la curiosité sous la forme d’un défi à relever ou d’une enquête à mener afin de susciter la motivation. Différenciation pédagogique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La différenciation pédagogique vise à modifier la manière d'enseigner pour améliorer la réussite des élèves. Pour pratiquer une pédagogie différenciée, il est indispensable de mettre en œuvre des méthodes de travail variées et diversifiées, adaptées aux besoins et au style cognitif de chaque élève afin qu’il aille aussi loin et aussi haut que possible. Selon Philippe Meirieu : « L’expression de pédagogie différenciée est un pléonasme, il n’y a de pédagogie que différenciée, puisqu’il n’y a de savoir que dans et par le chemin qui y mène ». (L’école, mode d’emploi).

Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion.

Les tâches complexes : le plein de ressources ! Depuis la loi de 2005 instituant le socle commun, les enseignants ont été incités à recourir aux tâches complexes dans leurs classes. Si l’étiquette était nouvelle, cette pratique pédagogique était déjà présente dans la boîte à outils de certains enseignants. Élaborer une tâche complexe, c’est mettre les élèves en situation pour qu’ils analysent et résolvent un problème. Deux objectifs sont poursuivis : travailler et acquérir des compétences du socle commun.mener une pédagogie différenciée et vivante (où le travail en groupes/oral a la place qu’il mérite)

Histoire et pédagogie différenciée Ce document a été distribué à la suite d’une séance de didactique avec des stagiaires du Séminaire pédagogique de l’enseignement secondaire (SPES) en 2000-2001. Sa valeur est celle d’un document de travail et de réflexion. Il a été “toiletté” depuis. Généralités 1° Pour Przesmycki (Pédagogie différenciée, Hachette Education, 1991), la finalité de la pédagogie différenciée, c’est la lutte contre l’échec scolaire. Ne permet-elle pas plutôt de lutter contre l’échec de l’école ? Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? En contexte scolaire, toute situation pédagogique peut être représentée par le modèle suivant inspiré de Legendre (2005). Lors d’une situation pédagogique, un sujet fait l’acquisition d’un objet d’apprentissage sous la responsabilité d’un agent qui utilise certaines formules pédagogiques et tient compte de différents aspects du milieu. Tel qu’illustré, il s’établit entre ces quatre composantes, différents types de relations pédagogiques (relation d’apprentissage, relation d’enseignement, relation didactique).

Enseigner par tâches complexes au collège : des exemples en histoire - Histoire-géographie Jean-François Tavernier, professeur au collège de Barr, est intervenu lors du stage « Travailler par compétences en histoire géographie » au printemps 2012 pour présenter des exemples concrets de la démarche par tâches complexes dans les cours d’histoire géographie. La tâche complexe est une tâche mobilisant des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu...) et externes (aides méthodologiques, protocoles, fiches techniques, ressources documentaires...) que les élèves doivent résoudre de manière autonome, en élaborant leurs stratégies. Elle fait donc partie intégrante de la notion de compétence. Exemple 1 : Rédiger le journal intime d’un citoyen romain

Inspection de Bourgoin Jallieu 3 [Prendre en compte l'hétérogénéité] :.. Dans la classe, l’enseignant doit faire face à une hétérogénéité importante tant dans la vitesse de réalisation des tâches que dans l’autonomie affective, procédurale et méthodologique des enfants. Afin que l’enfant soit effectivement au cœur des apprentissages, il convient à certains moments de la semaine ou de la journée de différencier les activités proposées à chacun. L’enseignant doit alors trouver des dispositifs :

lettres - la différenciation pédagogique en cours de français Une réflexion sur la différenciation pédagogique et son application en classe : les premières intuitions, les premiers questionnements, le travail de documentation, puis la mise en place de dispositifs. Pour retrouver les références théoriques citées, consulter l'article :Une bibliographie / sitographie sur la différenciation (à venir) Transposer dans le secondaire des pratiques pédagogiques du primaireC'est une histoire de "déclic". Vous avez vu sans doute des fonctionnements de classe dans le Premier Degré, et pu vous demander comment le professeur s'y prenait pour faire travailler ses élèves à des tâches différentes.

Un exemple d'activité avec tablette: rédiger avec le "parcours questions" Parti du constat que les élèves de mon collège ont du mal à rédiger un paragraphe en 4ème, je me suis mis en tête de les faire progresser. Les années précédentes, j’ai d’abord fait rédiger les paragraphes des élèves sur un transparent pour les rétro-projeter. Cela n’a pas fonctionné. J’ai ensuite pris en photo leurs productions sur leurs cahiers pour les transférer sur mon ordinateur et les vidéo-projeter. Même si le résultats était meilleur, cela n’a pas trop fonctionné (photo sombre, fautes d’orthographe trop nombreuses, écriture illisible, impossibilité de rajouter ou d’enlever du texte). Diversifier en classe entière au collège Résumé : Où le lecteur sera invité à parcourir, en cheminant, des chemins variés, courts ou longs, parfois erratiques, parfois directifs, le vaste monde de la diversification en pédagogie ; où pourtant, il se trouvera confronté à des choix, d’adaptation, de transposition, de pertinence, d’efficience ou encore de congruence, ne pouvant pas tout emporter ; où enfin, il construira pour lui et pour ses collègues, au-delà de la profusion des techniques et des méthodes, des réponses qui font sens, à propos de l’efficacité scolaire et de son propre pouvoir à faire bouger le « monde », c'est-à-dire, d’abord ses élèves. Le conférencier François Muller est consultant, responsable de la mission innovation et expérimentation, dans l’académie de Paris. En hommage et en héritage direct d’André de Peretti qui avait donné une exceptionnelle conférence au Mans-Rouillon le 2 juin 1993 sur le thème Différencier la pédagogie : pourquoi ?

Travailler en îlots bonifés Mardi 25 septembre 2012, les néo-certifiés en langues de l’académie de Dijon et leurs tuteurs ont pu assister à une conférence animée par Marie Rivoire sur le travail en îlots bonifiés. Cette façon de travailler, dont on entend beaucoup parler dans les listes de diffusion de langues, gagne du terrain et fait aussi des adeptes dans d’autres matières. Selon Marie-Rivoire : Il serait faux de réduire cette méthode de travail à du simple travail en groupes.

Related: