background preloader

17 : Un mini écran pour 22€

17 : Un mini écran pour 22€
Ce post est le dix septième d’une liste de tutoriels sur le raspberry PI, cliquez ici pour accéder au sommaire ! En attendant la création de la sonde de température (qui ne saurait tarder, j’ai juste la flemme de rédiger mon pavé ), voila un ptit tuyau à vous mettre sous la dent pour ce début de week end !! Il peux être utile d’avoir un mini écran LCD couleur branché au rpi histoire d’avoir constamment un visuel de la console, d’afficher un plan domotique ou si vous souhaitez tout simplement faire du rpi un mini ordinateur Seulement voila, les mini écran pas cher, qui consomme peu et adaptable au raspberry PI, ça ne court pas les rues ! L’astuce ? L’avantage de l’écran ? Évidemment il faudra de bons yeux, et un peu de jugeote pour couper et dénuder quelques fils mais vraiment des broutilles pour adapter ce genre d’écran au raspberry PI. Moi j’ai commandé un écran comme celui ci 3 sorties sur l’écran : On notera les points suivants : Les branchements : Et c’est tout !! Un petit décalage isn’t it? Related:  RaspBerry PiA suivremicro controleur

Acheter X300 Raspberry Pi carte d'extension ajoute bluetooth, Entrée microphone, Sortie audio stéréo, Wifi, Rtc, Ir récepteur, Sata et plus de récepteur hd fiable fournisseurs sur SUPTRONICS LIMITED X300 Raspberry pi carte d'extension ajoute bluetooth, microphone entrée, sortie audio stéréo, wifi, rtc, IR récepteur, SATA et plus. . X300 est entièrement compatible avec Raspberry pi Modèle B + et Raspberry pi 2 modèle b. Principales caractéristiques de X300 carte d'extension: Instructions pour mise en route sont disponibles à: Www.suptronics.com/Xseries.html * La CR2032 pile bouton peut pas être inclus en raison gratuite . Contenu de la boîte 1 x X300 carte d'extension 1 x USB adaptateur 1x2.4 GHz WIFI Antenne 4 x nylon entretoises (m3 x 20mm) 8 x nylon vis (m3 x 6mm) Lire la suite: Www.suptronics.com/Xseries.html La carte d'extension est directement connecté sur le dessus de la framboise pi en utilisant le conseil GPIO tête Pins, et pas de câblage ni à souder est nécessaire, Et Dupliqué le 40-Pin d'en-tête de la R-pi Afin de soutenir les cartes d'extension.

Domotique, Z-Wave, X10, Chacon, Zibase, Eedomus, Fibaro, 1-Wire, Rfxcom ... Boîtier Sweetbox II pour Raspberry Pi avec dissipateurs thermiques Sweetbox II est le plus petit boîtier pour Raspberry Pi que vous pouvez trouver. Il est conçu dans un matériau robuste en nylon afin d'être tenu à l'écart de la poussière, des chocs et des rayures, prolongeant la durée de vie de la carte Raspberry Pi. Il dispose bien évidemment de toutes les ouvertures nécessaires pour les connecteurs (HDMI, USB, Ethernet...). Le Sweetbox II est également fourni avec 3 dissipateurs en aluminium anodisé de couleur noire mat, qui s'intégre parfaitement dans le boîtier. Couleur : Blanc transparent Matériau : Nylon Dimensions : 95 x 65 x 25 mm Poids : 35g 11 : Relier à un écran et afficher du texte Ce post est le onzième d’une liste de tutoriels sur le raspberry PI, cliquez ici pour accéder au sommaire ! Aujourd’hui nous allons apprendre à faire ça : Mais non pas la boite bande de péquenauds incultes (wink wink nudge nudge), mais ce magnifique écran LCD, à l’origine utilisé sur les vieux téléphones nokia (ben oui on est pas des nouilles molles). Le but de ce tuto sera donc de brancher un petit écran LCD rétro éclairé (a 2,50€ sur ebay cela dit) et d’y afficher un texte choisis. Je suis partis du principe que je voulais, lorsque je branche mon raspberry au labo ou autre part, récupérer l’adresse ip qui lui est automatiquement attribué par le réseau sur lequel je me connecte, et l’afficher sur l’écran afin que je puisse me connecter au rpi en ssh sans avoir a demander a l’admin du réseau cette fameuse ip. (oui je sais la ça n’est pas une IP réseau mais j’ai perdu l’autre photo alors on vas s’en contenter Ce sera donc notre fil rouge Le matériel Un raspberry Pi (holala quelle surprise !

Connexion Bluetooth Connexion Bluetooth. 1) Installation des paquetages bluetooth : [~] ➔ sudo apt-get install -y bluetooth bluez-utils blueman python-bluez bluez bluez-hcidump [~] ➔ sudo apt-get install python-pip python-dev [~] ➔ sudo pip install evdev 2) Insérer la clé usb bluetooth dans le port usb du haut du Raspberry Pi. Remarques : – La clé bluetooth prend trop de puissance, il ne faut pas l’insérer dans un hub usb, il faut donc l’insérer directement dans un port usb du Raspberry Pi. – Sous tension, lorsque l’on insère la clé bluetooth, le Raspberry s’arrête brusquement, il donc faut arrêter le Raspberry Pi, insérer la clé usb bluetooth puis redémarrer. Lien : 3) Vérification de l’activation du service bluetooth : [~] ➔ sudo service bluetooth status [ ok ] bluetooth is running. 4) Vérification de la présence de la clé usb bluetooth : [~] ➔ lsusb ... Puis : 5) Allumer le téléphone portable, activer le mode bluetooth. * Sur le RPI : – [Rechercher] * Sur le mobile :

Utilisation du logiciel Domoticz sur un Raspberry Pi Il y a quelques mois, nous vous présentions différentes solutions Open Source (LightsControl, AgoControl, HomeGenie…) qui visent à transformer votre Raspberry Pi en box domotique low cost. Le désormais célèbre Raspberry Pi a toujours le vent en poupe et de nouveaux projets similaires ont vu le jour. C’est le cas du projet Domoticz, que nous vous proposons de découvrir dans cet article. Ces précédentes solutions s’adressaient plutôt à un public de personnes à l’aise dans le domaine du DIY, mais nous allons voir ici que les choses sont désormais rendues beaucoup plus accessibles à celles et ceux qui voudraient s’essayer à la domotique dite « fait maison ». Le projet Domoticz On voit donc là tout de suite un des intérêts de cette solution qui ne vous limite donc pas à un choix unique de plateforme et/ ou de protocoles de communication, mais qui au contraire saura s’adapter selon vos besoins et les équipements qui sont déjà en votre possession… La gamme radio RF 433MHz Installation du Raspberry

Tout ce que vous pourriez vous demander sur la consommation d'une puce ATmega328p (puce d'Arduino) - Robot Maker Consommation d'un Arduino, et optimisation d'un montage à base de ATmega328PJe vous propose ici un résumé d'un excellent article que j'ai lu sur le net. Je tiens avant tout à dire que tout ce que je vais présenter ici provient du travail de Nick Gammon, sur le lien ci dessous :Sur cette page de Nick Gammon, se trouve un post d'immense qualité sur la consommation des ATmega328P, et les moyens d'optimiser celle ci.Si vous comprenez l'anglais, allez plutôt lire l'original, et au pire gardez le lien vers ce résumé pour les tables, et formules L'auteur y mène une investigation poussée sur ce que consomme un Ardruino, puis surtout un ATmega328P sur une breadboard. Bien sur, le Arduino consomme plus que la version breadboard. On passe en effet de 55mA pour le Arduino Uno a 15mA pour le Arduino "breadboard". Il présente ensuite d'autres optimisations permettant de baisser encore la consommation. Et si ça ne suffit pas, il optimise encore (toujours en mode veille) jusqu'à 125 nano ampères.

Android et Bluetooth Pour bien commencer, assurons-nous d'avoir le droit de l'utiliser et que le terminal qui exécute notre application possède un périphérique Bluetooth. Demande de la permission d'utiliser le Bluetooth Sélectionnez Vérification de la présence du Bluetooth sur le terminal BluetoothAdapter blueAdapter = BluetoothAdapter.getDefaultAdapter(); if (blueAdapter == null) { } Avant d'être en mesure d'utiliser le Bluetooth dans votre application, il peut être de bonne pratique de vérifier si le Bluetooth est activé. Comme il est fort probable que le Bluetooth ne soit pas activé au moment voulu (beaucoup d'utilisateurs le désactivent pour éviter de recevoir des notifications de connexion ou tout simplement pour économiser leur batterie), voyons les deux manières possibles de faire pour l'allumer. La première façon est de demander à l'utilisateur de le faire lui-même. Demande d'activation du Bluetooth if (! Permission pour allumer et éteindre le Bluetooth Allumage du Bluetooth if (!

ALYT, la box domotique ultime ? Avec l’arrivée des smartphones et des box domotique, la domotique devient jour après jour plus accessible au grand public. Mais souvent les constructeurs font le choix de limiter les fonctionnalités pour simplifier l’utilisation. La société Link Your Things fait donc le pari de proposer sa box domotique dénommée ALYT, à la fois simple d’utilisation, très puissante et ouverte. Lancée depuis le 8 Avril sur le site Indiegogo, ALYT (Affordably Link Your Things) est basée sur le système d’exploitation Android, ce qui offre une approche ouverte révolutionnaire pour le contrôle de la maison intelligente. ALYT va apprendre vos habitudes et se perfectionner en quelques semaines d’utilisation grâce à de puissantes bibliothèques spécifiques combinées au Cloud. Cette box domotique est capable de gérer la sécurité, l’énergie, le multimédia, l’éclairage, le chauffage, … Bref toute votre maison.

Le langage Arduino (2/2) - Arduino : premiers pas en informatique embarquée J'ai une question. Si je veux faire que le code que j'ai écrit se répète, je suis obligé de le recopier autant de fois que je veux ? Ou bien il existe une solution ? Voilà une excellente question qui introduit le chapitre que vous allez commencer à lire car c'est justement l'objet de ce chapitre. Nous allons voir comment faire pour qu'un bout de code se répète. Les boucles Qu'est-ce qu'une boucle ? En programmation, une boucle est une instruction qui permet de répéter un bout de code. La boucle conditionnelle, qui teste une condition et qui exécute les instructions qu'elle contient tant que la condition testée est vraie.La boucle de répétition, qui exécute les instructions qu'elle contient, un nombre de fois prédéterminé. La boucle while Problème : Je veux que le volet électrique de ma fenêtre se ferme automatiquement quand la nuit tombe. Comment lire ce code ? En anglais, le mot while signifie "tant que". Construction d'une boucle while Un exemple La boucle do…while Qu'est-ce que ça change ? .

Utilisation du Bluetooth dans une application Android Ce tutoriel a pour but d’expliquer comment utiliser le bluetooth dans vos applications Android, ceci à travers l’API fournie par Android. Android inclus un support du Bluetooth, ce qui permet aux devices de pouvoir échanger des données entre eux en utilisant cette technologie. La Bluetooth API d’Android vous facilite l’utilisation de cette technologie dans vos applications. Scanner les autres devicesLier facilement un device à un autreTransférer des données d’un device à un autreGestion de la multiconnexion de devices As-tu le Bluetooth ? La première étape dans l’intégration du Bluetooth dans votre application est de vérifier si le device en question possède cette technologie. Cela est très facile en utilisant l’API Bluetooth et plus particulièrement le BluetoothAdapter. Voici un petit bout de code qui vérifie la présence du bluetooth dans un device Cet exemple, initialise un BluetoothAdapter. Il ne faut pas oublier la permission d’utilisation du Bluetooth dans votre Manifest Côté Serveur

Homey, la box domotique qui parle à votre maison Dans ce marché domotique en plein boom, les fabricants et les startups se succèdent afin de présenter leurs produits. Tous essaient de se démarquer d’une façon ou d’une autre, certains par le biais de plugins pour les rendre compatibles avec de plus en plus d’objets connectés, d’autres se démarquent par une interface exemplaire ou encore par la communication multi-protocole de certaines box. Pour Homey, son atout majeur, c’est l’intégration native du contrôle de sa domotique par la voix. Mais ce n’est pa tout ! Homey est à la base un projet universitaire au Pays-Bas proposé par Emile Nijssen et Stefan Witkamp. Concernant la partie matériel Homey est très bien équipé car cette dernière ne fait l’impasse sur aucun protocole de communication. Protocole de communication compatible avec la Homey : Homey possèdera sans surprise une application Android et iOS afin de gérer et de consulter son chez soi simplement depuis son smartphone.

Passer un projet électronique sur batterie (panneaux solaires en option) / HackSpark, l'électronique facile ! | HackSpark, tout ce dont vous avez besoin pour l'électronique et le hardware libre. Cette entrée a été publiée le 13 mars 2013 par Jonathan de HackSpark. Vous venez de finir votre projet, il est tout beau, tout propre. Oui, mais est-il transportable ? S'il y a une coupure de courant, que se passe-t-il ? Utiliser des bêtes piles, on a plusieurs réceptacles pour cela... mais la recharge doit être séparée ou les piles changées régulièrement. Dans le cas d'une solution à base de li-poly, il y a plusieurs choses à prendre en compte : la batterie en elle-même (combien allons-nous consommer), le module de charge en lui-même (combien allons nous consommer en pic) et la recharge (usb ? 1. Mettons que nous ayons un projet avec un arduino uno, quelques senseurs, une ou deux leds et une carte SD, ça nous fait pas beaucoup d'énergie au final (5V 200mA environ). 2. Avoir une batterie, c'est bien, mais autant faut il pouvoir l'utiliser. Pour cela, on en a choisi deux : 3. Dans le cas de l'Arduino avec des capteurs, le projet consomme 200mA à 5V, soit 1W. 4. 5.

Faire déplacer mon robot en utilisant mon téléphone android | PLR1 - Pélerin Ayant récemment installé un dongle bluetooth sur mon raspberry pi, j’ai décidé de passer à l’étape suivante : arriver à piloter le pèlerin en utilisant mon téléphone. Cet article raconte l’histoire de cette péripétie. J’ai commencé par chercher sur internet des informations sur la communication série sous linux (pour voir côté raspberry pi), puis la liaison série sous android (pour voir côté téléphone). Le dongle bluetooth est installé à l’avant du robot, sur le port usb de la carte raspberry pi (instruction TRENDNET sur l’image ci-dessus). Création du programme android Après recherches, j’ai trouvé un programme développé pour android permettant d’envoyer des instructions d’un téléphone vers une carte arduino (un autre type de carte micro-contrôlée). Ca ne fonctionne pas côté raspberry pi Côté raspberry pi, j’ai voulu utiliser le même système de programmation que pour la communication entre la carte raspberry pi et la carte ActivityBoard. sudo apt-get install picomm Cela fonctionnait.

le système de domotique complet et gratuit pour la maison – logiciel domotique open source

Related: