background preloader

Comet ISON Model

Comet ISON Model

Where is Comet ISON Right Now? Live Sky Chart, Current Position, Magnitude and Distance - The Sky Live Object information Comet ISON (C/2012 S1) was discovered by V. Nevski and A. Novichonok on September 21 2012. The name ISON comes from "International Scientific Optical Network" which is the name of the observatory used to make the discovery. ISON reached its perihelion on November 28 2013 and according to current data (early December 2013) it's nucleus went almost completely destroyed by the intense heat caused by the close approach to the Sun's surface. Please note. This finder chart shows an accurate view of the star field surrounding the comet, simulating a telesopic view. The chart covers an area of 45x30 arc minutes, which is roughly equivalent of full Moon's apparent size. Latest updates A high precision photographic sky map showing the position of Comet C/2012 S1 (ISON) in real time. Current close conjunctions List of bright objects (stars brighter than magnitude 9.0 and galaxies brighter than magmitude 14.0) close to Comet C/2012 S1 (ISON) (less than 1.5 degrees): Astronomy databases

VISTA gigapixel mosaic of the central parts of the Milky Way Want to add this gigapan to your favorites? or now. now to add this Gigapan to a group gallery. now to add this Gigapan to a gallery. About This Gigapan Toggle Taken by esoepod Explore score Print Pricing $8.23 to $548.00 Size 8.82 Gigapixels Views Date added Oct 26, 2012 Date taken Categories Galleries Explore Celestial Images, unknown, Print Gallery | All, Education and Research, Science and Technology, Popular Gigapixel Images Competitions Tags astronomy, ESO, milkyway, galaxy, stars, vista, paranal, chile Description This striking view of the central parts of the Milky Way was obtained with the VISTA survey telescope at ESO’s Paranal Observatory in Chile. Credit: ESO/VVV Survey/D. Where in the World is this GigaPan? Toggle Sorry, this gigapan has no location information.

Que se passe t-il réellement dans l'espace? ce que la NASA ne vous dira jamais! Le mécanisme à l'oeuvre dans la rotation et la forme des galaxies est un Trou Noir Super Massif, localisé directement au centre de la Voie Lactée qui contient environ 3,7 millions de masses solaires appelé Sagittarius A. Ces trous furent l’objet de nombreuses controverses jusqu’à ce que le télescope Hubble commence à en trouver au centre de chaque galaxie. À la surprise de la communauté scientifique, plusieurs Trous Noirs super massifs furent trouvés dans certaines galaxies. Avec le développement de nouvelles technologies, des données plus justes ont été recueillies, ce qui a entraîné le remplacement des vieux modèles théoriques par de nouveaux. Aujourd’hui, nous savons que ces Trous Noirs tournent à une vitesse incroyable vu leur masse gigantesque. Qu’avons-nous découvert à leur sujet jusqu’à présent ? Ces Trous Noirs sont des points ayant des propriétés inhabituelles, appelées « Points de Singularité ». Beaucoup de ce qui était demeuré invisible aux humains, devint visible. PaneAndov

Constellations disparues L'Abeille ( Apes )Cette constellation a subi plusieurs métamorphoses avant de disparaître. C'est l'astronome néerlandais Petrus Plancius qui, en 1612, permet à l'insecte de voler entre le Bélier et le Triangle. En 1624, Jakob Bartsch la transforme en Guêpe. Puis Johannes Hevelius en fait une Mouche (voir à ce nom).A noter que l'actuelle constellation australe de la Mouche s'est d'abord également appelée l'Abeille ! L'Aérostat ( Globus Aerostaticus ) Dessiné par l'astronome Joseph Jerôme Lefrançois de Lalande en 1798, cet aérostat a volé entre le Capricorne, le Microscope et le Poisson Austral. Antinoüs( Antinoüs )Cette constellation, que l'on trouve dans l'Almageste de Ptolémée, était étroitement associée à celle de l'Aigle, dont elle empruntait les étoiles australes. L'Atelier de Typographie ( Officina Typographica )Placé entre la Licorne et le Grand Chien par Johann Bode. CerbèreouLe Rameau et Cerbère ( Cerberus ou Cerberus et Ramus )Nommé ainsi par Hevelius. La SirèneVoir Ceneus.

Les dix vortexs de notre planète Il y a déjà mille ans que les Japonais ont conscience de cette zone dangereuse. Elle sont appelés Main Umi : la Mer du Diable. Pendant des années les marins ont attribué les pertes de bateaux de pêche répétées à des démons marins, des dragons qui montent à la surface de l’océan pour entraîner les bateaux ainsi que leurs membres d’équipage dans les fond sous-marins. Le Triangle du Dragon suit une ligne qui va depuis l’ouest du Japon, au nord de Tokyo, jusqu’à la pointe du Pacifique et elle retourne par l’est, en passant par les Îles Ogasawara et Guam pour monter, de nouveau, vers le Japon. tout comme celui des Bermudes, il forme une zone triangulaire. world VORTEX Il s’agit d’une zone de grande activité séismique, avec un fonds marin dans lequel la transformation continue et tombes à 12.000 mètres de profondeur. Des îlots et des masses de terre émergent et disparaissent avant de pouvoir être dessinées sur des cartes. Il y aurais de nombreux témoins d’ovni dans cette zone du Pacifique. 1.

Solar System Scope Back-to-back flybys: Asteroids buzz Earth - Technology & science - Space - Space.com Two small asteroids zipped close by Earth in back-to-back flybys of the planet Monday and Tuesday. While both space rocks came well within the moon's orbit, they posed no danger to our planet, NASA scientists say. The newfound asteroid 2012 KP24 zoomed by Earth Monday, coming within 32,000 miles (51,000 kilometers) on its closest approach, according to astronomers at NASA's Asteroid Watch at the agency's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, Calif. "We'll have a close but very safe pass of asteroid 2012 KP24 May 28," scientists with NASA's Asteroid Watch program assured via Twitter. Asteroid Watch is part of the Near-Earth Object Office at NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, Calif. The NEO office oversees the agency's efforts to detect, track and characterize potentially dangerous asteroids or comets that could zoom close to Earth. But this space rock is not the only one that paid a close visit to our planet this week.

Related: