background preloader

Contiki: The Open Source Operating System for the Internet of Things

Contiki: The Open Source Operating System for the Internet of Things

http://www.contiki-os.org/index.html

Related:  Internet of Thingsobjets connectésSystème d’exploitation pour les objets connectés

ID Table, une table de bistrot à votre écoute Spécialiste des objets et mobiliers connectés, la start-up toulousaine ID Touch lance un concept de table interactive, destinée notamment aux cafés et restaurants. « Garçon s’il vous plait ! » : la formule consacrée risque de prendre un sacré coup de vieux avec ID Table, un nouveau concept de table de bistrot « intelligente » développé par la start-up toulousaine ID Touch. Fonctionnant en Wifi, équipée d’un capteur NFC, ID Table est dotée d’un plateau entièrement tactile qui permet au consommateur de commander son plat ou sa boisson. « La commande part directement en caisse et le serveur se contente de la valider. De la même manière, le client passe lui-même ses recommandes », explique Joël Lan-Nang-Fan, gérant d’ID Touch, qu’il a cofondée début 2011. Cette table interactive permet aussi au professionnel de proposer des services VIP et de relation client, ou encore de diffuser des messages d’annonceurs.

RIOT : un OS open source pour l’Internet des Objets Salon CeBIT 2014 © Inria / Photo G. Maisonneuve À l’occasion du CeBIT, le plus grand salon informatique du monde, qui se tiendra du 10 au 14 mars à Hanovre (Allemagne), Emmanuel Baccelli, chercheur Inria et professeur invité à la Freie Universität Berlin va présenter un système d’exploitation RIOT, spécialement conçu pour l’Internet des objets. Qu’est-ce que l’Internet des objets, ou Internet of things (IoT) en anglais ?

Nutricook - Autocuiseur L'autocuiseur dispose de plusieurs systèmes qui garantissent un fonctionnement en toute sécurité. - Système de fermeture sécurisé (en fonction des modèles) : le système de sécurité empêche toute hausse de pression si le couvercle n'est pas parfaitement fermé. Si le couvercle n'est pas correctement positionné, le système de sécurité empêchera la goupille d'indication de verrouillage de se lever et donc la montée en pression ne se déclenchera pas. - Système d'ouverture sécurisée (en fonction des modèles) : si l'autocuiseur est sous pression, la goupille d'indication de verrouillage est levée et empêche l'ouverture. Pour que la goupille s'abaisse et permette l'ouverture, il faut évacuer la pression. Vérifiez la position de la goupille d'indication de verrouillage ou de l'indicateur de pression (en fonction des modèles).

Awox, le nain montpelliérain connecté aux pays des géants du net Internet partout, dans tous les objets d’une maison intelligente, de la chaine hifi à la télé en passant par les ampoules. C’est sur la base de cette idée qu’Awox, une PME montpelliéraine, s’est connectée aux géants mondiaux de l’informatique. Awox (7 millions de CA et 42 salariés) a séduit les investisseurs en avril. La demande de souscription lors de son introduction en bourse, sur le compartiment C d’Euronext, a été 5,7 fois supérieure à l’offre, ce qui lui a permis de lever près de 25 millions d’euros, dont 21 millions pour une augmentation du capital, dont la majorité reste détenu par les deux créateurs, Alain Molinie et Éric Lavigne, à travers une holding, Veom. L’aventure a commencé fin 2001. «On a anticipé l’idée qu’internet irait un jour se nicher partout, dans tout ce qui peut être électrique», explique à l’AFP, le PDG, M.

mbed OS : ARM dégaine son OS mobile pour l'Internet des objets Alors que sa technologie est présente dans la quasi-totalité des smartphones et tablettes du marché, ARM entend bien trouver un nouveau levier de croissance avec le très prometteur Internet des objets. A cet effet, la société britannique mise sur le lancement d’un système d’exploitation baptisé mbed OS. Dévoilé mercredi dernier à l’occasion de la conférence TechCon qui s’est tenue à San Francisco, il a pour tâche d’éviter la menace d’une fragmentation qui pèse sur l’Internet des objets. «Une partie de la raison pour laquelle nous avons ressenti le besoin de faire un système d’exploitation, c’est parce qu’il y a beaucoup de fragmentation dans le marché« , déclare ainsi Krisztian Flautner, vice-président en charge de la recherche et développement au sein de ARM.

Test des ampoules intelligentes Philips Hue Avec ses produits « Éveil Lumière », « EnergyLight » ou « Ambilight », Philips innove depuis des années pour vous donner envie d’acheter… des ampoules. Ses ampoules Hue surfent sur la tendance consistant à rendre les objets du quotidien plus « intelligents » en les connectant au réseau. Mais est-ce véritablement utile ? La réponse dans notre test. Les ampoules Hue ne sont pas vraiment des ampoules « intelligentes » : prises séparément, elles ne sont rien de plus que des ampoules à DEL.

Projet Ion, BlackBerry positionne QNX au coeur de l'Internet des Objets La firme canadienne n’a plus la côte sur le marché des smartphones largement dominé par iOS et Android. En 2010, BlackBerry avait fait l’acquisition de QNX afin de l’utiliser comme socle technique pour sa plateforme BlackBerry 10. Malgré cet effort de restructuration profonde pour son OS mobile BlackBerry n’a pas su tirer son épingle du jeu. QNX est un système d’exploitation Unix réputé comme solide et léger. Il est largement utilisé par les constructeurs automobiles pour les systèmes de guidage embarqués. Il sert notamment de socle technique pour CarPlay, l’extension de l’OS mobile d’Apple adapté aux voitures.

[TEST] Netatmo, la station météo connectée à votre smartphone Netatmo est une station météo connectée permettant de mesurer en temps réel la température à l’intérieur et à l’extérieur ainsi que de visualiser les prévisions météorologiques à venir sur l’écran de son smartphone ou tablette. Depuis quelques semaines, nous avons testé au quotidien la station météo connectée de Netatmo. Est-ce que cette station météo tient ses promesses ? La réponse dans ce test complet.

Netatmo Nos applicationspartenaires L'Application pour partager les données de sa Station Météo en photo. Avec InstaWeather Pro, partagez le temps qu'il fait et les prévisions du lieu où vous vous trouvez, et illustrez la photo préférée de votre iPhone. Compatible iOS L'application des spécialistes européens de la météo. L’innovation est dans la boite à colis 03/12/2013 à 05:00 Vu 46 fois La boite à colis devrait être commercialisée au printemps prochain pour les maisons individuelles. Photo Thierry NICOLAS En se positionnant sur le créneau du très haut de gamme, Renz a frappé fort. Un pari risqué, mais payant, puisque l’entreprise basée à Woustviller est leader sur le marché français de la boite à lettres.

Des boites aux lettres connectées s'installent dans Paris Le véhicule Ecto-1 de SOS Fantômes accepté par LegoLego vient de donner son aval à un projet de boîte SOS Fantômes contenant Ecto-1, le véhicule du film, ainsi que les figurines de Peter Venkman, Raymond Stantz, Egon Spengler et Windston Zeddemore. Depuis plusieurs années, le site Lego Cuusoo permet aux internautes de proposer leurs projets de kits à assembler. S’ils reçoivent l’approbation d’au moins 10000 internautes, les équipes du constructeur danois évaluent alors la faisabilité du projet et décident s’ils vont en lancer la production. A l’heure actuelle, sept projets ont ainsi été validés par Lego, dont les boîtes Lego Minecraft, Lego Retour vers le Futur ou Lego Curiosity.

Avec Anne Lauvergeon, Sigfox devient le fleuron français des objets connectés En début de semaine, la startup Sigfox annonçait l’arrivée d’Anne Lauvergeon (ex-PDG d’Areva, le géant français du nucléaire) à la tête de son conseil d’administration, en tant que Présidente. Alors que les rumeurs l’annonçaient plutôt comme le potentielle future patronne de l’opérateur Orange, c’est vers un autre opérateur (Sigfox) que s’est tourné le choix d’Anne Lauvergeon, 54 ans, diplômée des Mines et de l’école Normale Supérieure. Par le passé, Anne Lauvergeon a été la patronne d’Alcatel puis d’Areva et siège aux conseils d’administration de Total, EADS et American Express (depuis février 2013).

CES 2014 : D-Shirt, le maillot connecté de la société française Cityzen Sciences 01net. le 10/01/14 à 16h50 Au cas où vous ne l’auriez pas compris, cette édition 2014 du CES regorge d’objets connectés. S’agit-il simplement d’un véritable phénomène de mode - qui va jusqu’à insiter les constructeurs à créer des produits pour les animaux tels que les Voyce ou le Petbit - ou ces produits ont-ils véritablement un intérêt ?

Related: