background preloader

Cloud Computing : offres, conseils, témoignages

Cloud Computing : offres, conseils, témoignages
Le Cloud Computing permet d'accéder à des logiciels en ligne, sous forme d'abonnement, dans de nombreux domaines : ERP, CRM, et autres applications métiers... Mais aussi à des services de stockage et de calcul accessibles par Internet. Qu'est ce que le cloud computing ? L' "informatique dans les nuages" est un concept apparu assez récemment, mais dont les prémices remontent à quelques années, notamment avec la technologie des grilles de calcul, utilisée pour le calcul scientifique. Le cloud computing fait référence à l'utilisation de la mémoire et des capacités de calcul des ordinateurs et des serveurs répartis dans le monde entier, et liés par Internet. L'ensemble de la puissance de calcul et de mémoire, conçu comme un outil et proposé comme un service à des clients par une entreprise est annoncé par certains professionnels du secteur IT comme l'ultime étape de l'industrialisation des centres de données.

Cloud Computing Big Data : comparatif des technos, actualités, conseils... Pour faire face à l'explosion du volume des données, un nouveau domaine technologique a vu le jour : le Big Data. Inventées par les géants du web, ces solutions sont dessinées pour offrir un accès en temps réel à des bases de données géantes. Comment définir le Big Data, et quelle est sa promesse ? Face à l'explosion du volume d'informations, le Big Data vise à proposer une alternative aux solutions traditionnelles de bases de données et d'analyse (serveur SQL, plateforme de Business Intelligence...). Confrontés très tôt à des problématiques de très gros volumes, les géants du web, au premier rang desquels Yahoo (mais aussi Google et Facebook), ont été les premiers à déployer ce type de technologies. Quelles sont les principales technologies de Big Data ? Elles sont nombreuses. Des infrastructures de serveurs pour distribuer les traitements sur des dizaines, centaines, voire milliers de nœuds.

Un système d'information 100% cloud, est-ce réaliste aujourd'hui ? Le nombre d'applications disponibles dans le cloud s'accroît de jour en jour. A tel point qu'une entreprise peut aujourd'hui se passer du moindre serveur. De quoi a réellement besoin une entreprise pour fonctionner ? Un logiciel de comptabilité, un outil de gestion de la paie, une CRM, une messagerie pour ses salariés. La question ne se pose déjà plus pour les start-up Ce scénario n'a plus rien de théorique aujourd'hui, c'est même devenu la règle numéro 1 lorsque vous créez une start-up dans la Silicon Valley. Non seulement ces jeunes entreprises se passent d'infrastructure informatique, mais ne pas choisir le cloud est désormais perçu par leurs investisseurs comme une erreur de gestion du dirigeant. L'exemple d'Aldebaran Robotics Autre exemple significatif, celui d'Aldebaran Robotics. Xavier Gendron, fondateur de Bewe, intégrateur Office 365 pour les PME souligne : "Nous sommes en cours de cadrage chez un client avec cet objectif du 100% cloud.

Qu’est-ce que le Cloud Computing ? Définition, Avantages et Inconvénients | | PartageDeFichier.com: le blogPartageDeFichier.com: le blog Email Le cloud computing est un concept qui consiste à accéder à des données et services sur un serveur distant. Traditionnellement, l’entreprise utilisait sa propre infrastructure pour héberger ses services. Elle achetait donc des propres serveurs, et assurait le développement et la maintenance des systèmes nécessaires à son fonctionnement. Le terme Cloud Computing étant anglais, on retrouve comme synonymes les termes d’informatique virtuelle, informatique dans les nuages, informatique en nuage ou encore informatique dématerialisée. Dans la majeure partie des cas, oui. Cependant, il faut garder en tête qu’utiliser un fournisseur d’une solution d’informatique dans les nuages comporte également des conséquences au niveau de la sécurité et confidentialité des données. Dans la majorité des cas, le cloud computing vous permettra d’être plus efficace et performant dans votre coeur de métier.

Espace numérique de travail (ENT) — Enseigner avec le numérique DéfinitionUn espace numérique de travail (ENT) est un portail internet éducatif permettant à chaque membre de la communauté éducative d'un établissement scolaire, d'accéder, via un point d'entrée unique et sécurisé, à un bouquet de services numériques en relation avec ses activités. CaractéristiquesL’ENT permet d’offrir à chacun des acteurs du système éducatif et notamment aux élèves, aux enseignants et aux parents un accès simple à travers les réseaux à l’ensemble des services numériques en rapport avec son activité (par exemple : gestion ou consultation des absences, des notes, du cahier de texte de la classe ; diffusion et consultation de support de cours, de devoirs ; travail collaboratif, accès à des ressources ou des manuels numériques…). Jean-Michel Leclercq , chef de projet ENTSDTICE (sous-direction des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation) Quel terme employer ? A l'Education nationale Arrêté du 30 novembre 2006µJO du 13/12/2006

Données personnelles : quelle responsabilité dans le Cloud ? En France, la protection des données personnelles est garantie par la loi dite informatique et liberté qui transpose une directive européenne datant de 1995. Aujourd’hui les avances technologiques sont telles que ce texte commence à montrer ses limites. Le Cloud, en particulier le Cloud public, nous amène à repenser les qualifications de responsable de traitement et de sous-traitant dont les relations relèvent souvent du rapport de force entre client et prestataire.A la lumière de la lecture de l’article 3 I de la loi de 1978 modifiée, le responsable de traitement des données personnelles est la personne, l’autorité publique, le service ou l’organisme qui détermine ses finalités et ses moyens. A ce titre, dans le Cloud, le client de service Cloud apparait à priori comme ce responsable de traitement. Qu’en est-il lorsque le client signe un contrat d’adhésion [1] dans lequel il ne peut pas fixer les moyens mis en œuvre pour le traitement ?

Bien Comprendre le Cloud Computing - Définition, Chiffres, Google L’arrivée du Cloud Computing va révolutionner l’utilisation des services informatiques dans les entreprises, comme a pu la faire à son époque l’électricité. C’est en tout cas ce qu’avancent les spécialistes du domaine. En effet, à une époque, les entreprises devaient produire leur propre énergie pour fonctionner, puis est arrivée l’électricité. Aujourd’hui, les entreprises doivent gérer leur parc informatique et les contraintes de consommation / maintenance qui y sont liées. Désormais, avec le cloud computing, les entreprises pourront utiliser à la demande les services informatiques, sans se soucier des problématiques d’infrastructure, de sécurité et de maintenance. C’est en effet un postulat de base qu’il est plus rentable d’acheter son électricité, plutôt que de construire, gérer et maintenir sa propre station. Le coût de l’informatique va en être réduit énormément, et surtout devenir fixe, par utilisateur, contrairement aux prix actuels, ou il faut dimensionner son installation.

Pourquoi faire le choix du cloud computing ? Avant de nous lancer dans la définition des avantages, nous devons d'abord définir le cloud computing. Le cloud computing est une nouvelle façon de fournir des solutions de technologie de l'information (IT) sous forme d’un service. Qu’est ce que le cloud computing ? D'abord du point de vue de la capacité, le cloud computing permet aux PME d'accéder à des technologies (infrastructures, plates-formes, logiciels) qui ont en temps normal besoin d’un soutien informatique régulier, sophistiqué et relativement coûteux. En outre, en utilisant le Cloud computing, les PME peuvent accéder à des niveaux de services qui sont beaucoup plus élevés, en particulier au niveau de la fiabilité et de la performance, qui ne pourraient être atteint avec une installation standard sur site.

Quel service de cloud choisir ? Le marché du cloud pour les particuliers est largement dominé par les géants américains de l'industrie high-tech (Microsoft, Google, Apple et Amazon), mais aussi par des acteurs plus jeunes tels que Box et surtout Dropbox. Situées aux États-Unis, toutes ces entreprises américaines se voient soumises au Patriot Act : le programme de surveillance de la NSA qui permet au gouvernement de consulter toutes les données des utilisateurs sans leur autorisation. Une situation qui pousse certains utilisateurs à se tourner vers des solutions offrant de meilleures garanties de sécurité et de confidentialité tels que le français HubiC ou le Néo-Zélandais Mega. Outre des serveurs de stockage situés en dehors des États-Unis (France et Nouvelle-Zélande), ils offrent des outils de sécurité avancés tels que des clés de chiffrement personnelles. Concrètement, personne en dehors de l'utilisateur ne peut accéder aux données sauvegardées sur leurs serveurs. Tarifs : les offres sont très variées

Related: