background preloader

Bon plan recyclage pour toute la presse papier

Bon plan recyclage pour toute la presse papier
Related:  consommation collaborative

Achat d’occasion, récup, partage : les Français se débrouillent Alors que se tenait hier la première Journée mondiale du partage (Global Sharing Day), plusieurs études publiées récemment font le point sur le phénomène, et les communautés s’organisent pour valoriser ces nouveaux modes de consommation. Débrouille, récup, revente, location, achat d’occasion… où en sommes-nous en France? Cela va-t-il prendre de l’ampleur dans les années à venir? Eléments de réponse ci-dessous. De moins en mieux Commençons par le commencement. Les raisons invoquées pour justifier cette envie ? Consommer mieux, ça veut dire quoi ? Ceux qui affirment vouloir consommer moins mais mieux passent-ils à l’acte pour autant ? Extrait de l’étude de l’Obsoco Mais, pour l’Obsoco, les choses progressent : « Le développement des sites de location entre particuliers (par exemple, Zilok) et l’engagement récent de grandes enseignes de la distribution dans la location (par exemple, Leroy Merlin ou M. Une économie de la débrouille 2.0 Une tendance durable ?

Systèmes d'Echanges locaux en Ile de France Pour le "crowdfunding" et contre le "credit crunch", il faut vite légiférer Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Arnaud Poissonnier (fondateur du site de microcrédit solidaire Babyloan) Comme chacun sait, l'actuelle récession est plus agréable que celle de 2008 et la France ira bientôt mieux, la courbe du chômage va s'inverser et la confiance revenir. Mais au-delà du " wishfull thinking " et des effets d'annonce, n'y a-t-il pas urgence à poursuivre et multiplier les reformes structurantes au profit de la croissance ? Bien évidemment. Parmi celles-ci il en est une, facile, qui ne doit pas attendre. Elle concerne les sites internet de crowdfunding, aussi dits de financement participatif, qui ont le vent en poupe et révolutionnent le financement de la culture, de la solidarité et de l'entrepreneuriat, c'est une évidence. Mais de qui s'agit-il ? Les analystes estiment le potentiel de collecte du crowdfunding à 1 000 milliards de dollars (768 millions d'euros) à horizon de dix ans. L'on a envie d'hurler à l'hypocrisie !

Repair Café, Jeter ? Pas question ! Consommation Collaborative | La consommation collaborative se verticalise… on voit apparaître de nouveaux segments y compris sur des marchés existants comme la location d’appartements entre particuliers, le positionnement gay-friendly est l’un d’eux. Misterbnb est né d’une rencontre entre Séjourning, acteur française de la location d’appartements entre particuliers et myGayTrip, guide gay international de voyage participatif. Rencontre avec Matthieu Jost, co-fondateur de Misterbnb. Lire l'article → La confiance entre inconnus est un élément clé pour comprendre le développement de la consommation collaborative. Foire aux Savoir-Faire Ouverture du nouveau local à la rentrée ! Situé au 39, rue du Sceptre à Ixelles, ce nouvel espace, ouvert dès septembre, est un lieu collectif où nous valorisons la rencontre, l’autonomie, la créativité, par l’échange de savoir-faire et la récupération des ressources matérielles. Désireux/ses de transmettre et/ou d’acquérir des nouvelles techniques ? Les ateliers donnent le goût de faire par soi-même et peuvent aussi bien toucher à des produits de la consommation courante (produits d’entretien, colle, peinture, bijoux, déco, jeux, objets usuels...), qu’à des techniques plus spécifiques, telles que la couture, la vannerie, l’énergie... Ouverts en semaine, l’espace, les outils, le matériel de récup’ et les recettes de la Foire sont à disposition de tout le monde ! - Ateliers Tricot/Crochet Apprenez à tricoter, crocheter avec le collectif Yarn Bombing et égayer votre quartier, participer à un projet collectif ou encore, réaliser votre projet personnel. Plus d’infos sur le collectif. Déco : Kéfir

les limites de l’économie collaborative en question En septembre, rapporte Ron Lieber pour le New York Times, Nigel Warren a loué la chambre qu'il occupe dans son appartement à New York sur Airbnb pour 100 $ la nuit. Mais à son retour quel ne fut pas sa surprise d'être convoqué par son propriétaire et les agents de la ville de New York pour avoir enfreint plusieurs interdictions et se retrouver condamné pour plus de 40 000 $ d'amendes ! En effet, les lois locales ou votre contrat de location peuvent interdire la sous-location voir la location de courte durée. L'économie collaborative dans la tourmente Bien sûr, Nigel Warren s'est retourné contre Airbnb accusant le site de ne pas suffisamment alerter les utilisateurs des risques qu'ils encourent en mettant leurs appartements en location, selon les différentes juridictions locales existantes. "Ce n'est pas parce que vous le faites via l'internet que tout est autorisé", rappelle le journaliste du New York Times. L'économie collaborative, ce nouveau perturbateur ! Hubert Guillaud

Papier en-tête – Le blog » Blog Archive » Que faire de ses livres en fin de vie ? Le recyclage devient presque une institution dans nos vies quotidiennes. Nos poubelles se sont multipliées à nos portes ; la verte pour les ordures ménagères, la jaune pour les plastiques, les emballages, les journaux et papiers, la blanche pour les verres, et parfois même, une poubelle dédiée aux papiers et journaux uniquement.Mais en ce qui concerne nos livres, que devons-nous faire pour nous en débarrasser ? Les mettre dans la poubelle verte ? Dans la jaune?Que deviennent nos vieux livres quand nous les mettons à la poubelle ? Secours catholique Recueille essentiellement des romans, livres d’histoires et biographies.Voir leur site Les orphelins apprentis d’Auteuil Recueille des ouvrages dans un très grand nombre de domaines.Voir leur site Secours populaire Fournit la liste des permanences régionales ou départementales susceptibles de recueillir des livres.Voir leur site Les bouquineries sont des points de dépôt et de vente. L’association Bibliothèque Sans Frontières Emmaüs EcoLivres

Du brise-glace au hackaton, le co-créatif renouvelle le brainstorming Image: Focus Lab Avez-vous déjà entendu parler de « barcamp« , de « world café« , de « forum ouvert » ou de « hold-up« ? Car il s’agit là de techniques d’animations de réunions, de rencontres ou d’ateliers qui renouvellent le format et les méthodes généralement utilisés pour discuter et stimuler la créativité collective. De quoi mettre fin au syndrome de réunionite aigüe dont souffrent certaines organisations ? Le brainstorming, c’est has been Le forum Changer d’ère qui s’est déroulé le mercredi 5 juin 2013 à la Cité des Sciences n’a cessé d’insister sur la société du « co » qui émerge aujourd’hui. En Equateur, une « Minga » est un travail collectif à des fins sociales. Leur principe est relativement simple: il s’agit de faciliter les interactions sociales et la participation de chacun en cassant les formats habituels de contribution. Une architecture ouverte de débat Transition Lab – Photo : Noveterra Une boîte à outils collaborative

La première banque éthique française sur les rails Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Frédéric Cazenave Vingt-cinq ans après sa création, la Nef vient de franchir une étape importante. Ce week-end, à Nantes, les sociétaires de cette coopérative bancaire ont approuvé à la quasi-unanimité le changement de statut de l'établissement en une banque éthique. Banque et éthique… deux mots rarement associés. Sa définition ? Inconnu du grand public, la Nef est bien implantée dans le monde associatif et l'économie sociale et solidaire. En plaçant leur argent à la Nef, les particuliers ne cherchent pas à maximiser leurs économies – les taux sont dans la fourchette du marché pour ce type de produits – mais à partager une partie ou la totalité du fruit de leurs intérêts. « Contrairement aux banques classiques, nous soutenons l'amorçage puisque 40 % de nos crédits sont alloués à des entreprises en création. Alors pourquoi changer de statut ? Jusqu'ici, la Nef proposait ses placements grâce à un partenariat avec le Crédit coopératif.

Related: