background preloader

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?
par François Brooks À force d'en parler, le néant finit par avoir de la consistance. (Léo Ferré, Ludwig) Il y a des questions qui, à mon avis, vont toujours rester sans réponse, non pas parce qu'on ne peut pas s'essayer à leur trouver quelque solution mais parce que, aussitôt la réponse trouvée, elles ressurgissent indemne, comme le bouchon de liège se remet à flotter aussitôt qu'on lâche prise après l'avoir enfoncé sous l'eau. Cette question : « Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? », tout comme la majorité des questions philosophiques me semble revêtir l'insolubilité. Malgré tout, voyons ce qu'on peut en faire. 1. Cette question m'embarrasse parce qu'elle m'apparaît invalide. Wittgenstein avait résolu cette impasse logique dans la conclusion de son Tractatus logico-philosophicus en statuant que ce dont on ne peut parler, il faut le taire. 2. Pourquoi existe-t-il quelque chose plutôt que rien? Existe-t-il quelque chose plutôt que rien? 3.

http://www.philo5.com/Cogitations/070921PourquoiYA-T-IlQuelqueChosePlutotQueRien.htm

Related:  Philosophie du videuniverspersoLe hasard et le déterminismePhilosophie du vide

Nature, philosophie et perfection Traité du vide. extrait Les secrets de la nature sont cachés ; quoiqu'elle agisse toujours, on ne découvre pas toujours ses effets : le temps les révèle d'âge en âge, et quoique toujours égale en elle-même, elle n'est pas toujours également connue. Les expériences qui nous en donnent l'intelligence multiplient continuellement ; et, comme elles sont les seuls principes de la physique, les conséquences multiplient à proportion. C'est de cette façon que l'on peut aujourd'hui prendre d'autres sentiments et de nouvelles opinions sans mépris et sans ingratitude, puisque les premières connaissances qu'ils nous ont données ont servi de degrés aux nôtres, et que dans ces avantages nous leur sommes redevables de l'ascendant que nous avons sur eux ; parce que, s'étant élevés jusqu'à un certain degré où ils nous ont portés, le moindre effort nous a fait monter plus haut, et avec moins de peine et moins de gloire nous nous trouvons au-dessus d'eux. Descartes discours methode

432. À propos de l’absolu et donc du vide. Il n’y a pas que la substance qui soit prise dans le vortex de l’information et qui se délite à mesure que les jugements se font plus modestes. Si l’on dit « il n’y a pas quelque chose », cela veut simplement dire qu’on ne rencontre pas ce quelque chose, même après bien des déambulations et des endurances, parce que ce quelque chose est conceptuel c’est-à-dire sans une goutte de sang. On pense qui il y a une vitesse absolue pour tout parce qu’il y a une vitesse constante de la lumière dans l’ultravide alors que de simples éléments comme les neutrinos, perfides, vont plus vite que la lumière.

Chaos, hasard et libre arbitre J’ai assisté hier à une conférence sur les fondements de la liberté pendant laquelle j’ai cru détecter une confusion – qui arrive souvent – entre chaos et non-déterminisme. Il a été malheureusement impossible de débattre du sujet, et je me suis senti frustré de ne pas pouvoir exposer clairement mes propos en quelques phrases, car je ne m’y étais pas préparé. Comme ce n’est pas la première fois que j’échoue à expliquer pourquoi le chaos n’a rien d’aléatoire, j’ai décidé de rédiger un argumentaire auquel je pourrais me référer si la situation se présente à nouveau. Je n’ai jamais vraiment manipulé le concept de chaos dans un cadre concret, mais cela m’a beaucoup intéressé à la suite de ma thèse ou j’ai travaillé sur la modélisation et l’inversion de systèmes non-linéaires. Les outils mathématiques développés dans l’étude des systèmes dynamiques non-linéaires permettent de modéliser le chaos.

Philosophie de l'oeuvre - "Le plein du vide" de Xu Yi Le taoïsme 道教 “Le plein du vide” est inspiré par des textes taoïstes de Tchouang-tseu (Zhuangzi). Ce philosophe du IVe siècle avant J.-C. est une importante source d’inspiration pour Xu Yi. Le Vide...

Histoire du vide L’histoire du vide Pierre Marage Physique des Particules élémentaires Université Libre de Bruxelles – CP 230 B –1050 Bruxellespmarage@ulb.ac.be Le vide n’étant rien, il ne peut avoir d’histoire. Comment ce qui n’existe pas pourrait-il avoir une histoire ? Et pourtant, l’histoire du vide, telle qu’elle s’est développée depuis 2 500 ans et s’est incroyablement accélérée en ce siècle, est d’une extrême richesse. Car ce n’est qu’en apparence que « le vide » serait simple, parce qu’il ne serait « rien ».

Théorie de la Double Causalité John Conway et Simon Kochen définissent tout d'abord le libre arbitre d'une entité quelle quelle soit (particule, être humain...) comme une propriété selon laquelle l'état de cette entité à un instant donné ne peut pas être décrit comme résultant d'une fonction (au sens mathématique) portant sur l'état de l'univers avant cet instant. L'entité n'est donc pas du tout contrainte par son passé, mais libre de son évolution. expérimentateur dispose d'un tel libre arbitre, alors les particules dont il cherche à mesurer l'état disposent aussi d'un libre arbitre! [Ethiopiques - Revue negro-africaine de littérature et de philosophie.] Ethiopiques n°85. Littérature, philosophie et art 2ème semestre 2010 Auteur : Auguste NSONSISSA [1] Le vide paraît, sans doute, un des concepts transversaux en physique. Nous avons choisi de le mettre en exergue, car il est attrayant, complexe et discuté en philosophie de la nature.

Vide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale. Une des difficultés des missions spatiales est d'offrir aux astronautes des combinaisons réellement protectrices et étanches. Dégradation et trou dans les gants de l'astronaute Rick Mastracchio, après son intervention hors de la navette spatiale (Mission STS-118).

Related: