background preloader

Anticiper en permanence l’évolution de la demande du Client - FaciliVente

Anticiper en permanence l’évolution de la demande du Client - FaciliVente
Si le rôle du service commercial est primordial, il n’est pas le seul concerné, en fait c’est toute l’entreprise qui doit travailler, chacun à son rang, pour l’entière satisfaction des légitimes attentes du client. La formation à la communication inter-personnelle et la prise en compte du rôle fondamental d’un client par chaque composante de l’entreprise permettent de faire une réelle différence de valeur ajoutée. La formation permanente à la maîtrise de tous les aspects du métier de commercial par la force de vente et la capacité de celle-ci à séduire et fidéliser la clientèle est indispensable pour développer une relation saine et durable. Les objectifs poursuivis La méthode de travail Les moyens à mettre en œuvre Besoin d’informations complémentaires ?

Innovation de rupture et rupture technologique La différence entre l’innovation de rupture et la rupture technologique On confond souvent l’innovation de rupture et la rupture technologique. Et pourtant ces notions sont totalement distinctes. Pour clarifier les choses, voici ce qu’il faut retenir : La rupture technologique : C’est une nouvelle technologie qui apporte des performances supérieures en comparaison des technologies existantes. L’innovation de rupture est une innovation qui aboutit à la création d’un nouveau marché, radicalement différent des marchés existants. Voir aussi:Les points fondamentaux de l’innovation de ruptureL’innovation de rupture est à la portée de tous ! Mes conseils N’attendez pas une rupture technologique pour trouver de nouveaux relais de croissance. Quelques exemples pour mieux comprendre 1. 2. La technologie CCD : Il s’agit de composants capables de capter les signaux lumineux et de les transformer en signaux électriques. Benoit Sarazin by

Gestion des risques - Baromètre de Gestion Stratégique Introduction Il y a un risque lorsqu'il y a une probabilité qu'un évènement préjudiciable ou nuisible arrive et produise un effet négatif sur la performance de l'entreprise. Une bonne gestion des risques assure une performance optimale, équilibrée et durable de l'entreprise. Objectifs de la gestion des risques Assurer une performance optimale, équilibrée et durable de l'entrepriseDévelopper une méthode globale, systématique, intégrée et flexible d'identification, d'évaluation, d'analyse et de gestion des risquesDévelopper de meilleures pratiques de gestion des risquesTraiter tous les genres de risques liés au fonctionnement d'une entreprisePrendre des risques responsablesPrendre des décisions éclairéesMieux gérer le changement Conditions d'une bonne gestion des risques Provenance des risques Les risques peuvent provenir de deux sources principales : de l’extérieur de l'entreprise (risques externes) et de l’intérieur de l'entreprise (risques internes). Risques externes Risques internes 1. 2. 3.

Cycle de vie produit: lancement, croissance, maturité & déclin produit Croyez le ou non, le cycle de vie produit est crée à partir du cycle de vie biologique. Exemple : une graine est plantée (lancement) ; elle commence à germer (croissance) ; des feuilles apparaissent et la plante s’enracine plus en devenant adulte (maturité) ; après une période plus ou moins longue, elle commence à faner et finit par mourir (déclin). Cycle de Vie d’un Produit En théorie, la vie d’un produit se déroule de la même manière. Stratégies des différentes phases du cycle de vie du produit Lancement Il n’y a pas de pression par un besoin de profit immédiat. Croissance Les concurrents sont attirés avec des offres similaires sur le marché. Maturité Les produits passant les phases précédentes ont tendances à rester plus longtemps dans celle-ci. Déclin Le marché est ici en ralentissement. Problèmes avec le "cycle de vie du produit" Peu de produits suivent cette courbe de cycle de vie. Mix MarketingProduit – Prix – Place – Promotion Rating: 7.3/10 (53 votes cast)

Le Portail Microfinance : Conseils de mise en œuvre 1. L’information financière 1.1 Les normes comptables L’IMF doit d’abord s’assurer d’utiliser des normes comptables adaptées : claires, respectant celles édictées par l’organe de supervision et les standards internationaux en vigueur dans le secteur de la microfinance : comptabilité en partie double (actif = passif), principe de prudence, principe d’importance relative, principe de spécialisation des exercices, principe de rattachement. 1.2 Les états financiers L’IMF présente ensuite clairement les données financières, sous forme d’états financiers. 1.3 Les ratios financiers Enfin, une série d'indicateurs clés de performance financière est utilisée pour jauger les résultats des IMF. Ces ratios seront ensuite analysés et aideront à expliquer la performance de l’IMF. 2. La mesure des performances sociales œuvre à améliorer l’impact de l’IMF sur ses clients et contribue à renforcer ses performances financières. Il existe deux types d’indicateurs : Haut de page

Les risques d'acheter en ligne Sur Internet, les produits venant du monde entier incluent des produits interdits de vente en France. Le consommateur doit y prendre garde. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Olivier Razemon Internet permet d'accéder à tout ce qui se vend dans le monde. En effet, la France a proscrit de nombreux produits de la vente en ligne. En ce qui concerne les médicaments, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) met les internautes particulièrement en garde contre les messages proposant des stéroïdes, des tranquillisants et des stimulants sexuels. Toutefois, selon le Forum des droits sur Internet, créé par le gouvernement en 2000 afin d'observer les questions juridiques liées au développement du Web, les plaintes de consommateurs concernant les produits pharmaceutiques achetés en ligne, et en particulier le vrai ou faux Viagra, demeurent marginales. Plus généralement, le Forum met en garde les internautes contre l'achat de contrefaçons, quel que soit l'objet convoité.

Société mutualiste étudiante régionale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SMER. emevia Logo Une société mutualiste étudiante régionale ou SMER est une mutuelle de santé française chargée de la gestion du régime de sécurité sociale étudiant sur une portion du territoire français délimitée par la loi. Les SMER sont fédérées au sein d'une union politique, emeVia (précédemment l'Union nationale des mutuelles étudiantes régionales, ou USEM). Historique[modifier | modifier le code] Origines[modifier | modifier le code] En 1948, la gestion du régime de sécurité sociale des étudiants avait été déléguée à trois organismes : la Mutuelle générale des étudiants lorrains (MGEL) en Lorraine, la Mutuelle des étudiants marseillais (MEM) à Marseille et la MNEF sur le reste du territoire. Au début des années 1970, la MNEF, et le syndicat UNEF qui la dirige à cette époque, entrent dans une période de querelles internes. Deux raisons principales expliquent le choix d'un système régionalisé.

Les statuts du GEMA (extraits) | GEMA - Assureurs Mutualistes Les sociétés d’assurance mutuelles sans intermédiaires ont fondé un syndicat professionnel, régi par le livre IV, titre I, du code du travail, en 1964. La condition pour adhérer à ce syndicat était double : être une société d’assurance à caractère mutuel (d’où le nom d’origine de Groupement des Sociétés d’Assurance à Caractère Mutuel) et ne pas passer par des intermédiaires d’assurance pour proposer ou faire souscrire des contrats d’assurance auprès des particuliers. La part prise par les mutuelles sans intermédiaires sur le marché français des assurances de particuliers montre la pertinence des principes et des visions qui ont présidé à la fondation du GSACM, aujourd’hui le Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurance, le GEMA. Depuis 1964, de nombreux opérateurs d’assurance sont entrés sur le marché en suivant le modèle de distribution des mutuelles sans intermédiaires mais sans avoir le statut juridique de mutuelle d’assurance. Article 1 Article 2 1. 2.

La recherche de l'amélioration de la performance comporte-t-elle des risques ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG La recherche de l'amélioration de la performance peut s'accompagner de risques pour l'organisation, voire en générer. Leur prise en compte nécessite d'en identifier les origines : celles liées aux aléas et celles liées aux temps. Les organisations s'adaptent en mettant en place des modalités de gestion des risques permettant d'en limiter les conséquences. 1. Les risques externes proviennent des changements dans l'environnement de l'organisation, qui peuvent exercer une influence négative sur les objectifs et les stratégies de l'entreprise. L'évolution de la demande Il est très difficile d'anticiper précisément le volume futur des ventes, car leur évolution est le fruit de plusieurs paramètres. Une baisse de la demande a pour conséquence directe une baisse des ventes, et donc du chiffre d'affaires de l'organisation. Le cycle de vie Le cycle de vie du produit comporte quatre phases : le lancement, la croissance, la maturité et le déclin. La rupture technologique et l'obsolescence 2. À retenir

Comment évaluer les risques de l'entreprise ? - gestion administrative financiere A peine la moitié des entreprises françaises évaluent l'ensemble de leurs risques tous les ans. Or les experts sont formels : seule une stratégie globale des risques, bien maîtrisée et régulièrement actualisée, permet de gérer le développement de l'entreprise et d'assurer sa pérennité. Administrateur NetPME , mise à jour le A peine la moitié des entreprises françaises évaluent l'ensemble de leurs risques tous les ans. Or les experts sont formels : seule une stratégie globale des risques, bien maîtrisée et régulièrement actualisée, permet de gérer le développement de l'entreprise et d'assurer sa pérennité. Le monde change. Mais au fait, qu'est ce qu'un risque ? Les grandes familles de risques Les risques stratégiques : Ils sont liés au déploiement d'une mauvaise stratégie, à l'absence de veille concurrentielle. Les risques opérationnels : Ils touchent au modèle économique de l'entreprise, à son fonctionnement, à sa chaîne de valeur (la production, les ventes, les achats, etc.).

L'évaluation de la performance commerciale La performance commerciale de l’entreprise (et des organisations plus largement, associations et administrations publiques notamment), est une notion qui semble faire relativement peu débat. Ainsi, une entreprise performante sur le plan commercial doit-elle enregistrer un niveau de ventes et de marges élevés, une augmentation du nombre de clients recrutés et fidélisés, une diminution de son volume de stock.... Pourtant, à l’instar des autres performances de l’entreprise (sociale, sociétale, écologique, comptable, financière...) celle-ci est nécessairement le fruit d’un consensus entre les différentes parties prenantes (clients, usagers, actionnaires, salariés, pouvoirs publics, concurrents...), qui chacune va essayer d’imposer la définition qu’elle considère la plus pertinente, utile. Celles-ci sont considérées comme des systèmes de coopération de l’activité humaine, dont la durée de vie est relativement éphémère. I- L’Efficacité : l’atteinte d’un niveau de performance défini ex-ante

De la gestion des risques à la gestion des risques financiers Introduction L’entreprise est conventionnellement définie comme étant un système complexe et ouvert sur son environnement sur lequel elle est exposée à des risques différents. Ainsi, la multiplication des crises à l’international surtout depuis les années 70 et le rythme croissant des changements provoqués par le système économique et financier mondial à travers l’adoption des mécanismes fondés sur la déréglementation, la dérégulation et le décloisonnement, obligent les entreprises à se prémunir contre les risques en disposant des outils et des moyens nécessaires à leur gestion afin d’assurer leur pérennité et leur compétitivité. La gestion des risques dans un univers globalisé est alors une nécessité et un choix stratégique qui doit mobiliser tous les moyens humains, financiers et informationnels de l’entreprise afin d’être à l’abri de la vulnérabilité. Définition Il convient ensuite de distinguer entre les notions de gestion des risques et du management des risques. Types des risques 1.

Related: