background preloader

Otis Redding - (Sittin' On) The Dock Of The Bay

Otis Redding - (Sittin' On) The Dock Of The Bay

http://www.youtube.com/watch?v=rTVjnBo96Ug

Related:  bluesMusique 7

Blues et esclavage En parlant à la première personne, le chanteur de blues révèle l’identité du Noir aux yeux de l’Amérique. En tant qu’esclave, réduit au statut de possession matérielle à l’instar de la terre, des animaux et des machines agricoles il n’avait ni nom, ni parole. Le blues va acter le changement de statut du Noir après l’émancipation (même si sa condition n’est guère meilleure qu’avant) qui d’objet devient sujet. Il demeure de ce fait indissociable des jours sombres de l’esclavage du racisme et de la misère, héritage funeste sur lequel il s’est développé en tant qu’expression autonome. Les premiers Africains sont débarqués en 1619 à Jamestown (état de Virginie). Leur adaptation facile, contrairement aux colons européens, au climat tropical du Sud des États-Unis va faire d’eux une main d’oeuvre rêvée dans les plantations qui se consacrent à la culture du tabac, du riz, de la canne à sucre, puis du coton à partir de l’invention de la machine à égrener en 1793.

Kurt Vile, le songe writer Membre fondateur de The War On Drugs, Kurt Vile a quitté le groupe après son premier album. Plus qu’une rupture, il s’agissait d’envies différentes car si le son de The War On Drugs est très typé rock, riche, plein de réverbe et adapté aux grandes audiences, Kurt Vile préfère un son plus intimiste, dépouillé et trouvant directement ses racines dans le folk et le blues. Mais dans les deux, on retrouve ce sens du songwriting nord-américain. Pour comparer avec deux songwriters légendaires, The War On Drugs se rapproche de l’écriture d’un Bruce Springsteen quand Kurt Vile tient plus sa plume d’un Neil Young – dont il est d’ailleurs fan. Dans une interview donnée par Kurt Vile à Kim Gordon (excusez du peu), il disait que de toute la discographie du loner, On The Beach (Reprise /1974) était son album préféré.

Tpe Rôle de la musique dans l'émancipation des noirs Afro-Amércains: TPE: Rôle de la musique dans l'émancipation des noirs Afro-Américains Pendant la période de l'esclavage, la situation des noirs aux États-Unis n'est pas la même partout. Dans les états du Sud, le nombre d'esclaves est très important. Ils ne sont pas instruits, on ne leur apprend pas l'anglais car ils ne sont pas considérés comme des êtres humains mais simplement destinés à effectuer un dur labeur comme dans les champs de coton. Dans le nord des États-Unis en revanche, les esclaves sont peu nombreux et leurs conditions de vie sont très différentes de celles du sud : ils vivent avec leurs maîtres, on leur apprend l'anglais et ils participent aux cérémonies religieuses protestantes.

Justice, Fakear, Massive Attack, Bowie, Gorillaz...les albums les plus attendus de 2016 Alors que l’année touchera bientôt à sa fin, on salive en pensant aux sorties de 2016, qu’on attend chez Green Room comme le messie. Des événements à la hauteur des élections américaines et des JO. Gorillaz – 2016 Depuis septembre, le groupe virtuel de Damon Albarn est en studio pour enregistrer un nouvel album prévu pour 2016, d’après Jamie Hewlett, dans une interview donnée à DIY Magazine. « C’est pour l’année prochaine. Les musiques électroniques aiment les prénoms de filles Quelques millions d’années (3,2 exactement) après l’existence de l’Australopithèque féminine la plus connue du monde, un type a décidé de prendre la techno et de faire des expériences dessus. Alors, des fois ça se danse, des fois ça se ressent dans le bide. Avec Stroboscopic Artefacts, il signe des monuments d’épilepsie : Kangding Ray, Rrose et Perc pour nos préférés. Ecouter ► The Illusion Of Choice.

Contrepoint — Le blues : le social à l’oral Une connaissance superficielle du blues amène souvent à faire un constat contradictoire quant à sa fonction sociale : il serait soit une expression de la contestation et de la révolte, soit, au contraire, une musique de la dépression et du désespoir. L’importance sociale du blues avait été notée dès les années 1933 par la Bibliothèque du Congrès, qui commanda une grande étude ethnographique sur les musiques populaires [1][1] Lomax A., 1942, Folk Songs of The United States, Washington.... Pour dépasser les clichés à l’égard du blues, l’angliciste Robert Springer a étudié l’oral, à la base de cette musique [2][2] Springer R., 1999, Fonctions sociales du blues, Marseille,.... À partir de l’écoute de centaines de paroles de blues, il a repéré trois grandes fonctions qui permettent de comprendre l’impact de ce genre musical, ancré dans la tradition noire mais également générateur de sons et de rythmes mondiaux très contemporains. Notes Dont le titre signifie « Quand la digue cède ».

Barbara Hendricks : « Le blues, c'est le courage de protester » À 67 ans, la cantatrice explore les racines de la musique africaine-américaine et exalte la dimension politique et contestataire de ces airs de résistance. La Scala de Milan, l’Opéra de Paris, le Metropolitan Opera de New York… Depuis plus de quarante ans, sur les plus grandes scènes du monde, Barbara Hendricks donne le frisson aux amateurs d’opéra. Sous la direction de Maazel, Barenboïm ou Bernstein, la femme noire, née dans le Sud ségrégationniste des États-Unis, met sa voix exceptionnelle au service des plus grands compositeurs : Mozart, Puccini ou Verdi. Comme pour réunir le monde noir et le monde blanc. Exclu : H-Burns présente le clip de « Night Moves » Toute injustice peut être réparée. Longtemps, on s’est posé la question qui suit : pourquoi H-Burns n’accède-t-il pas au statut que sa musique mérite ? Bien sûr, il a toujours bénéficié d’une reconnaissance critique et professionnelle que beaucoup pourraient lui envier. Mais c’était bien le minimum quand on poursuit une carrière aussi impeccable. Et puis, en ce début d’année, se sont glissés dans nos oreilles les onze titres de Night Moves, le cinquième album de ce bonhomme venu de Romans-Sur-Isère. Encore une fois, unanimité absolue.

Related: