background preloader

Régime de Vichy (1940-1944)

Régime de Vichy (1940-1944)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nom de régime de Vichy désigne le régime politique dirigé par le maréchal Philippe Pétain, qui assure le gouvernement de la France au cours de la Seconde Guerre mondiale, du au durant l’occupation du pays par l’Allemagne nazie[3], et dont le siège se situe à Vichy[5], situé en zone libre jusqu'en novembre 1942. Au cours de la guerre, cette collaboration prendra plusieurs formes : coopération économique, arrestations de résistants, de francs-maçons, et d'opposants politiques ainsi que de rafles de Juifs sur le territoire métropolitain. Sur le plan militaire, le régime n’est pas un allié officiel pour le Troisième Reich mais le gouvernement Laval reconnaît la Légion des volontaires français (LVF) comme une association d’utilité publique[9] et contribue aussi à l’effort de guerre allemand via la collaboration de son industrie militaire — comme défini dans les conditions d’armistice[10]. Les circonstances[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gime_de_Vichy

Related:  France - ThèmemanulizaVICHYWW1///WW2....

Second Empire (1852-1870) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Empire françaisSecond Empire 1852 – 1870(17 ans 9 mois et 2 jours) Hymne : Partant pour la Syrie (officieux). Depuis L'Histoire de la France contemporaine d'Ernest Lavisse, le Second Empire est analysé en deux périodes par les historiens : la première qualifiée d'Empire autoritaire qui s'étend globalement de 1852 à 1860 s'oppose à la seconde, dite de l'Empire libéral, s'étalant globalement de 1860 à 1870[2]. Le Second Empire se termine le à la suite de la défaite de Sedan, lors de la guerre contre la Prusse, puissance montante en Europe dirigée par le chancelier Otto von Bismarck. Gouvernement provisoire 1944-1946 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République françaiseGouvernement provisoire de la République française 1944 – 1946&&&&&&&&&&&&08762 ans, 4 mois et 24 jours Territoire de la République française et ses colonies en vert foncé, territoires allemands et autrichiens occupés par la France en vert clair Le Gouvernement provisoire de la République française (abrégé en GPRF) est, du au , le gouvernement de la France, après la fin du Régime de Vichy et jusqu'à l'entrée en vigueur des institutions de la Quatrième République. Par métonymie, l'expression « Gouvernement provisoire de la République française » désigne le régime politique de cette période, au-delà du seul gouvernement.

René Bousquet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bousquet. À la Libération, il parvient à passer à travers l'épuration et peut faire, à partir des années 1950, une florissante carrière d'homme d'affaires et d'influence — il fait notamment partie des fréquentations de François Mitterrand[8] — avant d'être rattrapé par son passé à la fin des années 1980 puis d'être abattu à la porte de son domicile par un déséquilibré, Christian Didier, alors que l'instruction de son procès pour crimes contre l'humanité est en cours. Biographie[modifier | modifier le code] Bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki ont eu lieu les 6 et à l'initiative des États-Unis après que les dirigeants japonais eurent rejeté les conditions de l'ultimatum de Potsdam[1],[2]. C'est finalement le 14 août, entre autres à la suite de la destruction de ces deux villes[3], que le gouvernement japonais céda[4]. La Seconde Guerre mondiale se conclut officiellement moins d'un mois plus tard par la signature de l'acte de capitulation du Japon le .

Deuxième République (1848-1852) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Deuxième République, ou Seconde République[N 1], est le régime républicain de la France du , date de la proclamation provisoire de la République à Paris, jusqu’à la proclamation de Louis-Napoléon Bonaparte comme empereur le , amorcée — jour pour jour l’année précédente — par un coup d’État. Elle fait suite à la monarchie de Juillet et est remplacée par le Second Empire. La Deuxième République se distingue des autres régimes politiques de l’histoire de France d’abord par sa brièveté, ensuite parce que c’est le dernier régime à avoir été institué à la suite d’une révolution. C’est enfin le régime qui applique pour la première fois le suffrage universel masculin en France et abolit définitivement l’esclavage dans les colonies françaises. Bonaparte, à qui la Constitution interdit de se représenter au terme de son mandat, fait pression pour obtenir qu’elle soit amendée, mais en vain.

Morts pour la France de la Première Guerre mondiale Plus de 1,3 million de militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention "Mort pour la France" figurent dans cette base de données. A l’occasion du 11 novembre 2014 et dans le cadre du centenaire du conflit, la direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives met également à disposition les 95 000 fiches des soldats n’ayant pas obtenu la mention et composant le reste du fichier général. Ces fiches correspondent en partie à des cas non instruits pour l’obtention de la mention. Cette base a été constituée par la numérisation et l’indexation des fiches élaborées au lendemain de la Première Guerre mondiale par l’administration des anciens combattants et aujourd’hui conservées par le ministère de la Défense.

Les Juifs en France pendant le Régime de Vichy Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nom de régime de Vichy désigne le régime politique dirigé par le maréchal Philippe Pétain, qui assure le gouvernement de la France au cours de la Seconde Guerre mondiale, du au durant l’occupation du pays par les forces armées du Troisième Reich[3], et dont le siège est à Vichy[5], situé en zone sud. Au cours de la guerre, cette collaboration prendra plusieurs formes : coopération économique, arrestations de résistants, de francs-maçons, et d'opposants politiques (dont les communistes) ainsi que de rafles de Juifs sur le territoire métropolitain. Sur le plan militaire, le régime n’est pas un allié officiel pour le Troisième Reich mais le gouvernement Laval reconnaît la Légion des volontaires français (LVF) comme une association d’utilité publique[9] et contribue aussi à l’effort de guerre allemand via la collaboration de son industrie militaire. Les circonstances[modifier | modifier le code]

Bataille d'Iwo Jima Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La bataille d'Iwo Jima est l'assaut durant la guerre du Pacifique par les forces américaines de l'île japonaise d'Iwo Jima (硫黄島, Iōtō?), petite île faisant partie de l'archipel d'Ogasawara, à environ 1 000 km au sud de Tokyo et solidement défendue par l'armée impériale japonaise. Elle se déroula entre février et mars 1945 et s'acheva par la conquête de l'île par les Américains au prix de 20 703 tués et 1152 disparus japonais (la quasi-totalité de la garnison) et 6 821 tués, 492 disparus et 19 189 blessés américains. La bataille a été particulièrement médiatisée par la photographie des Marines érigeant le drapeau au sommet du mont Suribachi (prise le par le photographe américain Joe Rosenthal). Bombardements des mois précédents et contexte de l'assaut[modifier | modifier le code]

Monarchie de Juillet (1830-1848) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La société française est divisée sous la monarchie de Juillet ; les partisans de Louis-Philippe sont appelés les philippards. L’idéal du nouveau régime est défini par Louis-Philippe répondant fin janvier 1831 à l’adresse que lui envoie la ville de Gaillac : « Nous chercherons à nous tenir dans un juste milieu, également éloigné des excès du pouvoir populaire et des abus du pouvoir royal[1]. » Des débuts agités[modifier | modifier le code] Le , la Charte de 1814 est révisée. Le préambule rappelant l'Ancien Régime est supprimé.

Related:  droit constitutionnel français :: Elsa Bernard