background preloader

La refondation

La refondation
[VIDEO] Rentrée scolaire 2013 : conférence de presse sur la rentrée de la refondation - jeudi 29 août Édito de Vincent Peillon et George Pau-Langevin Les Français sont à la fois attachés à leur École et conscients des difficultés qu’elle rencontre depuis de nombreuses années. C’est pour cette raison qu’ils ont choisi de donner la priorité à la jeunesse et à l’éducation. Notre ambition : refonder l’École de la République La loi du 8 juillet a été votée et promulguée. La rentrée 2013 est celle de la mise en œuvre de la refondation Nous avons donné la priorité au primaire, car c’est là que tout se joue. L’ouverture des écoles supérieures du professorat et de l’éducation permettra de former de nouvelles générations d’enseignants qui seront, pour la première fois depuis longtemps, bien préparés à leur métier. Et l’École de la République ne renonce jamais à sa mission d’éducation : former le citoyen de demain. La refondation, c’est un nouveau pacte entre la Nation et son École Related:  PerdirRefondation de l'écolehocine04

Les grands changements en éducation Ce matin, j’intercepte ce court billet de Scott McLeod où il dresse tout simplement, sans artifices, les trois changements qu’il estime que les écoles doivent faire : D’une pensée de bas niveau vers une pensée de haut niveau cognitif : Les jeunes doivent passer du rappel de faits et de la régurgitation de procédés aux tâches plus engageantes et plus complexes cognitivement (créativité, pensée critique, résolution de problèmes, collaboration, communication) ; De l’analogue au numérique : Passer de classes en mode « local », dotées de crayons, stylos, cahiers de papier, cartables à anneaux et textes imprimés, vers des milieux d’apprentissage (locaux et globaux) qui sont infusées et enrichies par les appareils numériques et l’internet. Pensez « leviers pour apprendre », pas bidules ; D’un enseignement centré sur/contrôlé par l’enseignant vers un apprentissage centré sur/assumé par chaque jeune. McLeod estime que c’est ce 3e point qui sera le plus grand défi de l’école.

Nouveaux programmes, à vous la parole ! Le ministère lance une première consultation sur les programmes de l’école primaire avant d’ouvrir le chantier des programmes du collège. En attendant la mise en place du Conseil Supérieur des Programmes, il interroge les enseignants sur les programmes actuels et sur leurs principales attentes pour les prochains programmes. Enseignants en primaire ou secondaire, le SE-Unsa vous sollicitera tout au long des mois à venir pour élaborer et porter des propositions répondant aux enjeux de la formation de nos élèves dans le monde d’aujourd’hui et de demain. Pour commencer, nous vous proposons un brainstorming pour récolter les questions essentielles que vous souhaitez voir traitées. Questions sur les enjeux, sur la forme (articulations avec le socle commun, avec les cycles…), sur les contenus, sur les équilibres à trouver… Pour participer trois possibilités : - ici dans les commentaires de cet article - sur Twitter avec la balise #prog2015 - sur la page Facebook "École de demain" Like this:

L'éducation prioritaire Mon stage de troisième : un site pour proposer des stages aux élèves de troisième des quartiers prioritaires 30 000 stages - 15 000 dans le secteur public et 15 000 dans le secteur privé - sont proposés aux collégiens de 3e situés en réseau d’éducation prioritaire renforcée (REP+) pour l’année scolaire 2018-2019. Un portail met à leur disposition les informations et les conseils nécessaires. www.monstagedetroisieme.fr Les principes de l'éducation prioritaire La politique d'éducation prioritaire repose sur des principes clairement affirmés. Une priorité pédagogique Les réussites observées montrent que c'est principalement dans le quotidien des pratiques pédagogiques et éducatives que se joue la réussite scolaire des élèves issus des milieux populaires. Le travail en équipe, la réflexion et la formation soutenus Dans ces REP+, le temps enseignant est organisé différemment grâce à une pondération dans le second degré et à 18 demi-journées remplacées dans le premier degré. Ce site rassemble :

Préparation rentrée This operation requires a valid MindMup Gold License. Export, save and embed larger maps using MindMup Gold. We have sent a temporary access code to your e-mail. Please wait, your license is being restored We could not find that email or username. If you are a new user select I want to sign up, or go Back to provide a different email. Please wait, sending the access code to your e-mail The code you entered was rejected. If you think this is an error, please email us at contact@mindmup.com This operation is not authorised under your current MindMup Gold License. Click on Log Out to change the active license in this browser or Renew to extend the current license. If you think that this is an error, please send us an e-mail at contact@mindmup.com and include your current license. This license is invalid or expired Click on Log Out to change the active license in this browser. This license server is unavailable at the moment. A subscription has not been purchased for this license

Journées de l'innovation - Transition école/collège Vous n’avez pas pu assister aux Journées de l’innovation ? A l’occasion des 3e Journées nationales de l’innovation, LeWebPédagogique, partenaire de l’événement , a interviewé les intervenants au sortir des tables rondes et conférences tenues pendant ces deux journées. Leurs comptes rendus en vidéo sont maintenant disponibles sur la chaîne Dailymotion du WebPédago ainsi que sur le site du CNDP ! Les Journées nationales de l’innovation rassemblent pendant deux jours près de 700 personnels de l’éducation , chercheurs, professionnels de la formation et autres partenaires de l’éducation ; tous sélectionnés pour l’avancée remarquable de leur action et de leur réflexion sur les grandes priorités de la refondation. Si le numérique est par essence et dans l’esprit de chacun un champ innovant, les participants aux conférence et aux tables rondes ont dit combien l’innovation s’exprimait déjà par la volonté de mutualiser et de partager nos pratiques au quotidien.

Loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la Ré... Le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, salue le rassemblement de toutes les composantes de la majorité autour de ce projet ambitieux pour les élèves d’aujourd’hui et de demain. Par ce vote, le Parlement concrétise l’engagement du Président de la République de faire de la jeunesse et de l’éducation la priorité de la Nation. Les fondements d’une École juste, exigeante et inclusive sont désormais posés et le texte crée les conditions de l’élévation du niveau de tous les élèves et de la réduction des inégalités. Les moyens sont au rendez-vous puisque le texte confirme la création de 60 000 nouveaux postes dans l’éducation. La loi instaure également les Écoles supérieures du professorat et de l’enseignement (ESPE), qui seront chargées de la nouvelle formation professionnalisante des enseignants et de l’ensemble des professionnels de l’éducation. Avec le vote de cette loi, la refondation de l’école va pouvoir continuer à se concrétiser sur le terrain.

L'autorité L’autorité et la discipline demeurent la priorité pour l’école maternelle et primaire selon les Français (à 57% des citations) d’après un sondage Harris Interactive sur « Les Français et leur perception de l’école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2013 » réalisé par téléphone entre le 29 juillet et le 10 août 2013. Les rythmes scolaires (26%) et l’usage des nouvelles technologies (21%) suivent dans la liste des priorités. Cette partition renvoie à un bouleversement : le rôle prépondérant dévolu à l’école dans l’inculcation de la discipline correspond à un déséquilibre entre les trois ingrédients d’une bonne éducation. Selon, Kant, l’éducation réussie est dialectique. Elle repose sur l’articulation bien menée de trois étapes distinctes : le soin (qui protège), la discipline (qui forme), l’instruction (qui rend libre). La maison, l'école, la rue... et le réseau Pas moins de quinze « plans numériques » ont précédé celui proposé pour la rentrée 2013, par l'Éducation nationale.

Peillon : Les ESPE ne seront pas les IUFM "Les ESPE ne sont pas les IUFM". Lors d'un déjeuner de presse, le 30 avril, Vincent Peillon a défendu son projet d'ESPE et promis une véritable évolution pour la formation des enseignants. "Une étape historique a été franchie avec la réforme des concours", explique Vincent Peillon. "On a fait bouger les choses". Le ministre présente sa réforme de la formation des enseignants comme "la pièce maitresse" de la refondation. Un projet dont la valeur a été reconnue par l'OCDE le 18 mars et qu'il veut équilibré entre "les ultrapédagos" et les "disciplinaires". "Si on maintenait les IUFM on aurait moins de difficultés", souligne-t-il. La mise en place des nouvelles ESPE pose évidemment des problèmes. Tout devrait être prêt matériellement pour la rentrée. François Jarraud Peillon et l'OCDE

Related: