background preloader

La Première Guerre mondiale - Livres pour enfants

La Première Guerre mondiale - Livres pour enfants
Sites Internet recommandés L’histoire de la Première Guerre Le Centre régional de documentation pédagogique de Champagne-Ardenne met en ligne l'excellent site de Jean-Pierre Husson sur la guerre de 14-18. Un véritable filon pour trouver toutes les informations que vous cherchez et comprendre les processus de la Grande Guerre. 1914-1918 : témoins Ce site bouleversant propose des témoignages de soldats français, anglais ou allemands, illustrés de photos. Les soldats en couleur Le site La Grande guerre 1914-1918 de France 5 met en ligne un diaporama composé de dix-neuf vues, réalisées pour la plupart entre 1914 et 1917, présentant des autochromes (photographies en couleur) de Jules Gervais-Courtellemont. L’horreur de la guerre La couleur des larmes A l’assaut Related:  Expositions, filmographie, etc.

Carnet de guerre 14-18 André Cambounet home A MA MERE..... C'est à toi, Mère, que je dédie cet ouvrage, rigoureusement véridique........ C'est pour toi, Mère, que, pendant de longues heures, j'ai travaillé, jusqu'à ce que le sommeil vint clore ma paupière........ Puisses-tu, à la lecture de ce récit d'aventures ..... ô aventures bien modestes, en vérité ! Paris, le 1er janvier 1922(signature) Chapitre premier. L'engagement. La guerre, depuis dix-huit mois, déjà, faisait parler d'elle. La mode était à la guerre : je me tournais vers la guerre. Mon coeur battait, et combien ! Dire avec quelle impatience, je vis s'écouler les huit jours, rien ne saurait le décrire ! A dix heures quinze, tout était fini, j'étais soldat. L'après-midi même, j'allais à la sous-intendance me faire délivrer mes ordres de transport, et le soir même, j'étais en route pour Verdun. Près de quarante-huit heures de voyage, dans des compartiments emplis à déborder de poilus de retour au front, chantant, fumant, crachant. Enfin, j'arrivais à Miribel. Etc.

14-18 : les 10 films qu'il faut avoir vu - Cinéma De Chaplin à Tavernier, la Grande Guerre a laissé des traces dans le septième art. Sélection des 10 films incontournables. La magnifique intuition de Chaplin qui ne connut pas la guerre mais y jette Charlot dès 1918 (Shoulder Arms), la terreur pure du livre, puis du film de Dalton Trumbo, Johnny got his gun (1971) qui déchiquète le corps humain, la stupéfiante reconstitution des Croix de bois par Raymond Bernard (1931) ou encore La Vie et rien d’autre (1989) et Capitaine Conan (1996), les deux films de Bertrand Tavernier... autant de chefs-d’œuvre – on évitera l’expression « films culte » – à avoir vu sur la guerre de 14. 1. 2. A défaut de sauver le soldat poilu, tous ces films louent à leur manière le courage des combattants, évoquent leur humanité broyée, dénoncent la bestialité du carnage ou l’incohérence des états-majors. 3. Pourquoi Charlot est-il dans le brouillard ? 4. Chaque film a sa propre histoire et en voici quelques-unes. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Films pour une diffusion publique non commerciale Il est interdit par la loi de diffuser en public les cassettes vidéos ou DVD achetés dans le commerce ou loués dans un vidéoclub. En effet, ces supports sont strictement réservés au cercle de famille. Cependant, certains producteurs confient les droits d’exploitation de leurs films pour des projections publiques gratuites auprès de communautés restreintes à des distributeurs spécialisés, dits “institutionnels”. Toute structure privée ou publique souhaitant organiser dans ses locaux la diffusion vidéo d’un film pour son public doit acheter le support de diffusion auprès de ces distributeurs institutionnels La liste exhaustive des distributeurs institutionnels s’obtient auprès de : la FNDF (Fédération nationale des distributeurs de films)Tél. : 01 56 90 33 00 l’ALPA (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle)Tél. : 01 45 22 07 07 / www.alpa.asso.fr Les distributeurs institutionnels mentionnés ci-dessous s’adressent surtout aux secteurs culturels et éducatifs. www.cnc.fr/idc

« Le Départ des poilus, août 1914 », d'Albert Herter Ce tableau du peintre américain Albert Herter, suspendu dans la gare de l'Est, a connu de multiples accrochages et décrochages au gré des transformations de l'édifice. LE MONDE | • Mis à jour le | Nicolas Offenstadt Le tableau du peintre américain Albert Herter (1871-1950), Le Départ des poilus, août 1914, doit à son emplacement d'être devenu un enjeu de mémoire. Suspendu dans la gare de l'Est depuis le don de l'artiste en 1926 à la « France victorieuse », il a connu de multiples accrochages et décrochages au gré des transformations de l'édifice. Il a été retiré en 1948, selon la SNCF, à cause des dégradations causées par les fumées des locomotives. Il sera exposé de nouveau pour le cinquantenaire du conflit (1964), puis encore décroché. En 2006, le tableau disparaît une fois de plus du hall de la gare à l'occasion des travaux pour le TGV Est. Le tableau occupe ainsi une fonction certaine dans les mémoires parisiennes de 14-18.

Vidéos les fusillés "1916". Date de mise en ligne : 08/02/2014 Voir des extraits Description : J'ai reçu le message ci-dessous de Jilber Fourny. Je vous invite à découvrir sa chanson sur les fusillés "1916". Ancienne introduction Date de mise en ligne : 28/03/2013 Voir des extraits Introduction de notre ancien site sur la première guerre mondiale 1914 1918 Notre hommage Date de mise en ligne : 27/03/2013 Voir des extraits Notre vidéo sur dailymotion sur la première guerre mondiale 1914 1918 Etienne François Date de mise en ligne : 26/03/2013 Voir des extraits Entretien avec l'historien Etienne François Hommage par Christelle Date de mise en ligne : 25/03/2013 Voir des extraits Hommage à nos grands-pères et arrières grands-père. Bande annonce de la bd "Les Godillots" Date de mise en ligne : 23/03/2013 Voir des extraits Les Godillots , Bande annonce de la bande dessinée Les Godillots de Marko et Olier, publiée chez Bamboo Edition. "Sacrifices" de Atmosphere Date de mise en ligne : 22/03/2013 Voir des extraits

Cerfs-volants d'Observation - Guerre 14-18 - diorama Carnet de Vol Le socle de ce diorama est composé de deux panneaux en contre-plaqué de 52 cm de long, soit un diorama de 1.04 m de long pour l'ensemble. Sur ce support, Patrick a collé une mousse polyuréthanne de 3 cm d'épaisseur. La base des soldats de plomb a été noyée dans la mousse. Des impacts de bombes et une tranchée viennent compléter la mise en scène. Dans ce diorama, les principes du train de cerfs-volants ont été respectés. Ne trouvant pas de véhicule au 1/24° adapté, nous avons utilisé un véhicule Ford T, que nous avons modifié : découpage, peinture, pour se rapprocher le plus possible du véhicule treuil Saconney. Ce véhicule maquette en plastique ne pouvant pas supporter la traction des deux câbles (porteur et tracteur) de 8/10°, un raccord démontable a été fixé sur le socle sous le véhicule pour accueillir les deux extrémités de ces câbles.

La Grande Guerre au miroir de la bande dessinée Nombreux sont aujourd’hui les récits dessinés qui évoquent le premier conflit mondial et certains critiques vont même jusqu’à parler d’une nouvelle écriture de la guerre en bande dessinée, voire d’un sujet à la mode. Pourquoi la Grande Guerre intéresse-t-elle autant les auteurs de bandes dessinées ? Qu’elle soit réaliste, humoristique, fantaisiste, et quelles que soient les époques (de Bécassine1 à la série Le Cœur de Bataille2 ), la bande dessinée se manifeste comme un véritable laboratoire d’imageries mémorielles de la Grande Guerre. Or loin des illustrés d’époque et depuis Tardi avec C’était la guerre des tranchées3, qui fait figure de classique fondateur - comment les dessinateurs se sont-ils emparés d’un tel sujet ? Peut-on aujourd’hui parler d’un renouveau de la Représentation de la Grande Guerre en bande dessinée ? L’attrait pour la Grande Guerre L’engouement des dessinateurs de bande dessinée pour 14-18 s’explique selon un triple point de vue. 23 Morvan J. 24 Dorison X.

la première guerre mondiale dans la bande dessinée sélection bibliographique C’était la guerre des tranchées, 1914-1918 / scén. et dessin Jacques Tardi. - Casterman. Suite de courtes histoires sur le quotidien sordide de la vie dans les tranchées de la première guerre mondiale. Paroles de poilus Tome 1 : Lettres et carnets du front 1914-1918 / adapté de et préfacé par Jean-Pierre Guéno ; ouvrage collectif - Paris : Soleil. Les Champs d’honneur / adapté de et scén. La Lecture des ruines tome 1 / scén. et dessin David B. ; Thomasine, coloriste. - Dupuis (Aire libre). Le Sang des Valentines / scén. et dessin Christian de Metter ; dessin Catel. - Casterman (Un Monde). Une Après-midi d’été / dessin et scén. La Grande guerre de Charlie / Pat Mills ; Joe Colquhoun. - Ed. Le Long hiver Tome 1 : 1914 et Tome 2 : 1918 / dessin et scén. Notre mère la guerre Série en 4 tomes parue chez Futuropolis : Première complainte, Deuxième complainte, Troisième complainte et Requiem . pour la jeunesse Bécassine chez les alliés / scén.

Related: