background preloader

Les médias contribuent-ils au débat démocratique ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions

Les médias contribuent-ils au débat démocratique ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions
<p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Quelques dates clés 26 août 1789 : L’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame : "La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi". 29 juillet 1881 : En France, loi sur la liberté de la presse. 18 novembre 1936 : Suicide de Roger Salengro, maire de Lille, ministre de l’Intérieur du Front populaire, victimeVictimePersonne qui subit personnellement et directement un préjudice physique, moral ou matériel, du fait d’une infraction pénale. d’attaques de L’Action française et de Gringoire sur son action pendant la Première Guerre mondiale et ses origines juives. 29 juillet 1982 : Loi sur la communication audiovisuelle posant le principe de la liberté de l’audiovisuel.

Ethique et r gulation sur Internet Ethique et régulation sur Internet Publié dans le bulletin de l'association des anciens et des amis du CNRS, n°12 juin 1996 Depuis quelques mois Internet n'est plus seulement un moyen privilégié pour une communauté scientifique d'échanger des informations, d'accéder à des bases de données ou encore d'organiser des forums de discussions. Le "phénomène Internet" a transformé le réseau des réseaux en un formidable instrument de communication ouvert tant aux professionnels qu'au grand public. Ce bouleversement concerne les utilisateurs comme le contenu véhiculé. Il se retrouve aussi dans la finalité du réseau qui correspond aujourd'hui à un instrument répondant à des enjeux aussi bien politiques qu'économiques. Il est partout question d'Internet et son existence suscite passion et inquiétude. Cette vision pessimiste s'oppose à un autre discours qui veut maintenir sur l'Internet d'aujourd'hui les mêmes principes que ceux qui ont été mis en oeuvre dans la première phase du réseau des réseaux.

Objectivité de l’information, honnêteté du journaliste Retour sur un débat toujours d’actualité - Enjeux E Médias Objectivité de l’information Le public reproche souvent aux journalistes leur manque d’objectivité. Bien des journalistes répondent que l’objectivité n’existe pas et qu’en tout état de cause, elle ne relève pas de la nature et des conditions d’exercice de leur travail. Comment y voir plus clair ? D’une part, le travail du journaliste suppose une série de choix qui éloigne de la narration objective : en particulier, sélection des faits, choix d’un angle, choix des mots, choix des illustrations, hiérarchisation des événements entre eux. Il n’en demeure pas moins que l’objectivité totale paraît hors d’atteinte ; même les scientifiques l’admettent dans leur domaine. Comment un journaliste peut-il tendre vers l’objectivité ? Pour mener à bien les différents aspects de sa tâche, le journaliste a besoin de temps et d’indépendance. Honnêteté du journaliste de bienséance, de probité intellectuelle, etc. Le problème est que « l’honnêteté de l’information » n’a pas été définie par le législateur.

Sébastien Bachollet : "Pour la régulation d'Internet, les lois sont utiles mais insuffisantes" Dans un chat au "Monde.fr", Sebastien Bachollet, président du Chapitre français de l'Internet Society et nouveau représentant des utilisateurs européens de l'Icann défend "Internet pour tous et Internet par tous". Richard : A-t-on fait des progrès dans la régulation de ce merveilleux outil qui peut être en même temps si dangereux ? Sébastien Bachollet : On a fait des progrès, et en même temps, l'outil étant devenu un outil mondial, il est clairement nécessaire de faire bouger les choses et de faire autre chose. Au niveau national, nos interlocuteurs sont bien évidemment les représentants des pouvoirs publics. Nous sommes aussi un des acteurs en organisant une manifestation européenne annuelle qui s'appelle Egeni, qui permet tous les ans de regrouper 200 à 300 participants pour qui les questions d'Internet, son évolution, sa gouvernance, ses technologies ont un intérêt. Thomas : Peut-on réguler Internet ? Il y a plusieurs solutions qui sont étudiées. Sébastien Bachollet : Pourquoi ?

Le CSA critique les manquements des médias lors des attentats de Paris - Economie Le CSA a lancé un avertissement à toutes les télés et radios pour avoir divulgué des informations sensibles pendant leur direct sur les prises d'otages de janvier, des critiques mal reçues par les médias qui défendent la nécessité d'informer. Après avoir analysé 500 heures de programme, le gendarme de l'audiovisuel, qui ne sanctionne qu'en cas de récidive, a adressé à 16 médias 36 mises en demeure ou mises en garde pour des "manquements graves", susceptibles de "conséquences dramatiques". Des policiers s'étaient eux-mêmes déjà plaints de dérapages. BFMTV, Euronews, France 2, France 24, iTELE, LCI, TF1, Europe 1, France Info, France Inter, RFI, RMC, RTL ont reçu des "mises en demeure". France 5, Canal + et France 3 des "mises en garde", un avertissement moins sévère. Reproches Tout en reconnaissant le caractère "extrêmement difficile" de cette couverture et le fait que le nombre de manquements était "relatif", au regard des 500 heures visionnées. Incompréhension

Accueil | Serge Proulx SNJ : carte 2009 11 octobre 2008 Le SNJ propose Résolution votée par le Congrès du SNJ, réuni au Havre, les 9, 10 et 11 octobre 2008. L’existence de dérapages médiatiques et de certaines pratiques journalistiques douteuses amène le Syndicat National des Journalistes, première organisation de la profession, à faire les propositions suivantes afin de retrouver la confiance du public par une meilleure observation de la déontologie de notre profession. 1. 2. 3. 4. Lors de sa première demande de carte ou de son renouvellement, le journaliste devra s’engager sur l’honneur à respecter les principes professionnels contenus dans les chartes citées plus haut. A cette fin, la Commission pourrait s’autosaisir ou être saisie par des citoyens ou associations estimant qu’il y a eu manquement aux principes énoncés. Dessin de Jiho Sur la carte de presse et la déontologie, voir aussi 3 questions à Eric Marquis et “Les critères de professionnalisme”.

Related: