background preloader

Les sodas associés à des problèmes comportementaux chez les enfants

Les sodas associés à des problèmes comportementaux chez les enfants
Les enfants qui boivent des sodas au moins quatre fois par jour ont deux fois plus de risque de comportements agressifs que ceux qui n’en consomment pas. Chez les adolescents, il avait déjà été prouvé que la consommation de sodas était associée à des comportements agressifs, de la dépression et des pensées suicidaires. Mais qu’en est-il chez les jeunes enfants ? Une nouvelle étude à paraître dans Journal of Pediatrics montre l'existence de problèmes comportementaux chez les enfants consommant des sodas. Les américains sont les plus gros consommateurs de sodas par habitant au monde. Consulter notre dossier sur les sodas Des chercheurs américains ont voulu savoir si la consommation de ce type de boissons chez les jeunes enfants pouvait avoir des conséquences sur leur comportement. Les chercheurs ont demandé aux mères combien de fois par jour leurs enfants buvaient des sodas, des jus de fruits, mangeaient des bonbons, et le temps qu’ils passaient devant la télévision. Source Related:  SucreCoca-Cola, sodas... / aspartame

Savez vous ce que contient votre Coca Cola ? Certaines marques font partie du quotidien, nous consommons ces produits sans se poser de questions, et pourtant leur consommation excessive peut parfois se révéler nocive pour notre santé. Après les phtalates dans le Nutella, parlons aujourd'hui du Coca Cola. On savait la boisson fort sucrée (7 morceaux de sucre avalés par canette), avec de la caféine (33 mg pour un seuil de 200 mg par jour à ne pas dépasser), voir de l'aspartame (à éviter, et lui préférer la stévia) pour sa version light, regardons le détail de la recette : eau gazéifiée, sucre, colorant : caramel E150d, acidifiant : acide phosphorique, arômes naturels (extraits végétaux), dont caféine. Cette boisson fétiche contient de l'acide phosphorique et non pas de l'acide citrique comme d'autres marques de soda, c'est d'ailleurs ce qui participe au goût particulier du Coca Cola, ainsi que celui du Pepsi Cola. Sources :

Les dangers des sucres dans le sang Il est connu que le sucre et l’insuline ont chacun une toxicité propre. Mais voyons les autres implications / aspects / dangers des déséquilibres dans ce système glucose-insuline. L’entrée du glucose dans la cellule entraîne aussi avec elle, le potassium. Ce qui peut provoquer une élévation du taux de potassium intracellulaire et une hypokaliémie qui peut être mortelle. L’insuline aide à l’entrée de glucose dans la cellule, le glucose est le carburant principal dans la production d’énergie sous forme d’ATP (adénosine tri-phosphate) via le cycle de Krebs. De plus, sous l’action de la même insuline, le sucre est stocké dans le foie et les muscles sous forme de glycogène, et une partie est transformée et stockée sous forme de lipides (triglycérides) dans les adipocytes. Nous devons ajouter que les dangers des sucres dans le sang n’est pas seulement le diabète sucré de type 2 et l’obésité, mais aussi : 2. 4. 5. 1.

Diet soda won’t save you from obesity or diabetes Bad news for everybody who drinks diet sodas instead of the sugary varieties to help stay healthy. In an opinion piece [PDF] in the journal Trends in Endocrinology and Metabolism, Purdue University professor Susan Swithers writes that drinks containing such chemicals as aspartame, sucralose, and saccharin have been found to contribute to excessive weight gain, metabolic syndrome, type 2 diabetes, and cardiovascular disease. Her piece summarizes studies on the health effects of artificial sweeteners: Recent data from humans and rodent models have provided little support for ASB [artificially sweetened beverages] in promoting weight loss or preventing negative health outcomes such as [type 2 diabetes], metabolic syndrome, and cardiovascular events. Instead, a number of studies suggest people who regularly consume ASB are at increased risk compared with those that do not. How is this possible? NPR’s Alison Aubrey put Swithers’ piece into some context:

Zoom sur la taurine Il y a 28 ans, Tchernobyl ... Le 26 avril 1986, le réacteur n°4 de la centrale de Tchernobyl explose, propageant dans l'atmosphère l'équivalent radioactif de 400 fois la bombe d'Hiroshima, ou de 0,5 fois une bombe nucléaire actuelle. Encore aujourd'hui, le bilan des victimes reste sujet à controverse. Jusqu'alors, un comité scientifique de l'ONU, l'UNSCEAR, a reconnu moins d'une cinquantaine de décès attribués directement à cette catastrophe, principalement des membres des équipes de sauvetage exposés à des doses très élevées. Les conséquences environnementales sont elles aussi dramatiques. Enfin, alors que la zone de 30 kilomètres autour la centrale nucléaire de Tchernobyl, totalement contaminée, est toujours interdite, le réacteur numéro 4 renferme toujours 130 tonnes de matières hautement radioactives. TerreTv vous propose une sélection de reportages consacrés à cette catastrophe. Tchernobyl Express - visite de la zone interdite Tchernobyl Forever : entre réel et virtuel Tchernobyl.

Gangnam Style, le film ? Psy et son Gangnam Style est incontestablement LE phénomène musical mondial de l’année. Avec son morceau et son déhanché, le chanteur coréen a réussi l’exploit de dépasser le milliard de vues sur Youtube et à vendre des millions de singles dans le monde entier. Et ce n’est pas fini. Puisque, selon Studio Exec, Psy s’apprête à envahir nos écrans avec un film dont il sera le héros. En effet, la star de la K-Pop aux lunettes noires devrait être au centre d’un film réalisé par Justin Lin, le réalisateur de Fast and Furious 3. Le film relaterait l’histoire du chanteur menacé de mort par des gangsters énervés d’entendre constamment sa chanson Gangnam Style. En attendant la confirmation ou non de cette info, nous vous invitons à découvrir – si c’est encore possible – le clip de Psy.

La présentation de la PS4 à l'E3 lors de la conférence de SONY La conférence de Sony à l'E3 a commencé un petit peu en retard, nous espérions voir des exclusivités PS4, le Hardware de la console mais également des trailers et des gameplays inédits, notamment celui du futur jeu des créateurs de Halo: DESTINY. Honnêtement nous n'avons pas eu a regretter l'attente. En effet la conférence de Sony a débuté en fanfare avec un show audio visuel à couper le souffle reprenant les différents jeux qui ont été présentés durant le show. C'est Jack Tretton qui ouvre le bal en remerciant l'assistance pour le soutien temoigné à Sony durant toutes ces années. On enchaine avec la PS3, qui reste d'actualité avec des jeux comme The Last Of Us, the pupeteer, Rain, Beyond Two Souls, Gran Turismo 6 et Batman qui revient sur PS3 à l'automne. GTA V a aussi été annoncé, avec une exclu PS3, oui, un bundle PS3 avec GTAV sera disponible à l'achat le 17 septembre pour 299$. Les annonces PS4 - Drive Club, un jeu de voiture hyper réaliste l'equivalent du Forza de la Xbox One.

Les cellules du cancer s'alimentent de… Imaginez que vous puissiez, en arrêtant de consommer certains aliments, réduire vos cellules cancéreuses à la famine… Votre tumeur en pleine croissance, serait brutalement stoppée. Privée de nourriture, elle se mettrait à dépérir, rétrécir, puis disparaître. Selon certains chercheurs, ce rêve peut dans certains cas devenir une réalité. Car voici de quoi les cellules cancéreuses ont besoin pour vivre : Les cellules peuvent fonctionner avec deux carburants différents Les cellules ont deux carburants à leur disposition : le glucose et les acides gras. Les cellules doivent brûler ces carburants pour les transformer en énergie cellulaire (ATP, ou adénosine triphosphate). Elles ont pour cela besoin d’oxygène, apporté par la respiration et par le sang. A l’intérieur de la cellule, le carburant et l’oxygène sont brûlés au sein des mitochondries, de mini-usines électriques à l’intérieur des cellules, pour produire l’énergie cellulaire. Quand l’oxygène vient à manquer Cancer en cascade A votre santé !

Sugar low: Big Soda is losing the battle for American hearts and bellies Don’t tell the Coca-Cola Corporation, but according to a major new study, kids today are drinking less soda. And that’s not all. They’re drinking fewer sugary drinks overall — a category that includes sports drinks like Gatorade and Powerade, flavored waters like Vitaminwater, and fruit drinks. Huzzah! It probably has something to do with public ad campaigns like this latest from New York City: Ouch! Indeed, NYC Mayor Michael Bloomberg has styled himself the Great [anti-]Soda Satan and he is probably pleased as punch about this latest news, despite the fact that his proposed ban on supersized sodas has been stopped, for the moment at least, by a beverage industry lawsuit. The links between soda consumption and health risks like diabetes continue to grow stronger. The evidence for the drop comes in new research from doctors and scientists at the Centers for Disease Control that looked at consumption rates of sugary drinks between 1999 and 2010 among adults and kids.

Les féculents transforment notre foie en… foie gras Les féculents (pain, céréales, et par extension pommes de terre dont l'index glycémique est élevé) sont à l’origine d’une épidémie de « foie gras » ou stéatose hépatique, une maladie qui se manifeste par l’infiltration du foie par les graisses. Une étude publiée dans le numéro de mars de l’American Journal of Clinical Nutrition montre pour la première fois qu’un régime pauvre en féculents est plus efficace qu’un simple régime hypocalorique pour diminuer la stéatose hépatique. L’étude portait sur 18 volontaires obèses atteints de stéatose hépatique, qui ont suivi pendant deux semaines soit un régime hypocalorique, soit un régime pauvre en glucides. Le régime hypocalorique a permis de réduire de 42% le niveau des graisses du foie, mais le régime pauvre en glucides a entraîné une baisse de ces graisses hépatiques de 55%. On estime qu’aux Etats-Unis, 30 à 50% des adultes sont porteurs d’un foie gras, et la responsabilité des féculents ne fait aujourd’hui plus de doute. La position du PNNS.

1425654 10151837994864150 1549706217 n katysource.com Le sucre «toxique»? (Source : ASP) Trop de sucre n’est pas bon pour la santé; un fait qui est généralement accepté. Mais le docteur Lustig, un endocrinologue de l’Université de Californie, va bien plus loin que cela. Récemment, dans le cadre d’une émission de 60 minutes, l’émission d’information de CBS, le docteur Lustig déclarait que le sucre était une substance «toxique» et ne devrait pas être traité différemment de l’alcool ou du tabac. Les arguments du docteur Lustig ne reposent pas sur le sucre comme source de calories sans autres éléments nutritifs, des «calories vides». Dans une de mes récentes manchettes, j’avais souligné que de nombreux scientifiques contestent le rôle du cholestérol sanguin dans les maladies cardiovasculaires. Le docteur Lustig va au-delà des maladies cardiovasculaires et du diabète de type II lorsqu’il qualifie le sucre de toxique. Comment se fait-il que nous aimions tellement le sucre?

Related: