background preloader

Coca-Cola, Tuc, Colgate... 100 produits quotidiens et toxiques

Coca-Cola, Tuc, Colgate... 100 produits quotidiens et toxiques
"Ces substances à risques qui empoisonnent le quotidien" : dans son numéro de septembre, le magazine "60 millions de consommateurs" n’épingle pas seulement les substances toxiques contenues dans la cigarette électronique. Le magazine de l'Institut national de la consommation (INC) pointe aussi plusieurs familles de produits dont nous faisons un usage quotidien. Pas un scoop : dans son documentaire "Notre poison quotidien", la journaliste Marie-Monique Robin dénonçait déjà voici un an l'omniprésence de substances cancérogènes et de perturbateurs endocriniens dans nos placards et réfrigérateurs, et les graves dysfonctionnements de l'évaluation de leur toxicité. Cette fois, on plonge dans le cabas. Alimentation > Ils sont épinglés Le Coca-Cola et le boissons énergisantes, le vinaigre balsamique, les bonbons (Carambar), les gnocchis (à poêler, Panzani), les biscuits apéritifs (Tuc), les barres chocolatées (Kellogs, Special K), les condiments (Savora). > Pourquoi ? Cosmétiques Related:  Poisons du quotidienModificateurs EndrocriniensCooking & Drinking

Plus de 100 produits du quotidien sont dangereux Je m'abonne pour 1,75€/mois Le magazine 60 millions de consommateurs dresse une liste des produits présents parmi les rayons des supermarchés contenant des substances toxiques. Aliments, cosmétiques et détergents sont passés au crible. "Pas une famille de produits n’y échappe : aliments, cosmétiques, détergents… tous peuvent contenir des ingrédients indésirables, dont le contact répété peut avoir un impact réel sur la santé", constate le magazine 60 millions de consommateurs, de l’Institut national de la consommation. Dans son édition du mois de septembre, le journal dresse une liste d’une centaine de produits de grandes marques les plus toxiques, épinglant ainsi des produits de consommation courante tels que la boisson Coca-Cola, le fond de teint fondant de l’Oréal ou encore les nettoyants ménagers Ajax, Cif et Mr Propre. Des produits sur la sellette Alimentation - Boisson - Boisson énergisante - Cosmétique - Produits chimiques - Toxique

Même en mangeant sain et bio, on s’empoisonne aux phtalates et au bisphénol Une alimentation rigoureusement saine ne permet pas d’éviter des taux alarmants de composés chimiques. Selon une étude publiée le 27 février dans Nature Journal of Exposure Science and Environmental Epidemiology, on avale des quantités inquiétantes de produits chimiques toxiques même si on mange bio et qu’on évite les contenants en matière plastique. Les enfants sont particulièrement exposés. Le bisphénol A (BPA) et les phtalates sont des produits chimiques qui entrent notamment dans la fabrication des plastiques. L’étude conduite par l’université de Washington (Seattle) a consisté à comparer l’exposition au bisphénol A et aux phtalates de 10 familles américaines. Les chercheurs ont ensuite relevé chez les participants les concentrations urinaires des produits de dégradation des phtalates et du BPA. Pour aller plus loin : Sang pour sang toxique par le Pr Jean-François Narbonne. Source

La maison autonome sans factures Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation. 4 panneaux solaires photovoltaïques assurent l’entière couverture de leurs besoins en électricité. Pour se contenter de si peu, il n’y a pas de secret, il faut consommer peu de courant. Résultat : La famille consomme moins que l’électricité produite par les trois panneaux solaires. Dans la cuisine ? Ils ont un four et des plaques de cuisson à gaz.

Téflon, PFOA : quand va-t-on nous en débarrasser ? Sans intérêtIntérêt faibleIntérêt moyenIntéressantTrès intéressant 2 avis rédigé le 10 décembre 2014 à 23h19 Caroline Morel alternativesante.fr-teflon-toxique Il y a 5 ans, le chimiste Dupont de Nemours s’était engagé à mettre un terme à l’utilisation de PFOA (acide perfluorooctanoïde) employé pour fabriquer le revêtement antiadhésif téflon présent dans ses poêles et autres ustensiles de cuisine. On se demande vraiment comment une société comme Dupont de Nemours a pu se décider à supprimer le PFOA dans la fabrication de son produit le plus vendeur. Le contenu de cet article est réservé à nos membres. abonnez-vous ou achetez ce numéro à l'unité Je suis abonné, je me connecte Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien ! 2€ / Mois Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. SUIVRE la thématique "Perturbateurs endocriniens" Vous serez tenu informé des articles paraissant sur ce sujet Bienvenue !

Ces substances que nous cache.... le cuir Réagissez : Partagez : Chaussures, vêtements, meubles, automobile, etc. L’industrie du cuir est colossale : le marché du cuir représente 15 milliards d’euros dans le monde. Avez-vous déjà vu ce blockbuster du tout début des années 2000, Erin Brokovich ? L’entreprise Pacific Gas and Electricity Company qui se servait de chrome VI pour nettoyer ses cuves a été reconnue coupable et condamnée pour avoir pollué l’eau potable qui a engendré de graves problèmes de santé à la population vivant dans le secteur. Le chrome est présent partout autour de nous sans nocivité. Le tannage, un procédé chimique dangereux Le tannage est le processus permettant de rendre une matière organique – la peau d’un animal – imputrescible et résistante à l’eau. Pour que la peau d’une vache devienne du cuir, plusieurs étapes sont nécessaires. Photo : Tanneries du Puy D’abord, les peaux fraîches sont recouvertes de sel lorsqu’elles arrivent à la tannerie. Dans ce cas, il faut agir vite ! Cuir toxique – Et les poils ?!

Le pénis des loutres rétrécit, bientôt celui des hommes? Certes les hommes n’ont pas d’os pénien, mais les découvertes faites sur les loutres pourraient les inquiéter. Des chercheurs britanniques ont en effet démontré que le poids des os du pénis des loutres avait diminué depuis le début des années 1990, s’accompagnant d’un nombre croissant de testicules non descendues et de kystes des voies spermatiques. «Mettre en place un suivi» L’échantillon de 755 loutres retrouvées mortes sur les côtes anglaises et galloises entre 1992 et 2009 a permis d’observer que le poids moyen de leur os pénien avait perdu 0,5 gramme et que les problèmes de fertilité étaient un peu plus fréquents. Les recherches se sont concentrées sur les polluants organiques persistants, des molécules nuisibles à la santé et à l’environnement qui ne se dégradent pas naturellement. Audrey Chauvet

Le lait : de la colle, des hormones et du pus… On ne peut aborder ce sujet sans parler de Robert Cohen, surnommé aux USA, « l’homme anti-lait ».Il a écrit l’un des livres les plus fascinants et les plus documentés sur ce sujet : MILK,The deadly poison (« Le lait, poison mortel »), qui a fait grand bruit aux USA (pas encore traduit en français). Dans sa dédicace, il s’adresse à « toutes les personnes dans le monde qui souffrent de toutes sortes de troubles de santé sans être conscients de l’origine alimentaire de leurs maux. Puissent-elles découvrir que la fontaine de jeunesse, pour elles, leurs enfants et les générations futures, pourrait bien venir du simple fait d’éliminer le lait de leur vie ! » Une tachycardie en 20 minutes ! Je fais partie de ceux-là….avec une tachycardie à la clef dans les 20 minutes qui suivent. Parlons un peu des bébés : Les vaches à lait sont des vaches malades ! La multinationale Monsanto a produit une hormone de croissance destinée à augmenter la production de lait. Le cancer du lait Et le calcium ? - Source -

Eviter le formaldéhyde © Antoine Bosse-Platière Cancérogène, le formaldéhyde est devenu l’un des polluants les plus sérieux de nos intérieurs. Il est principalement contenu dans les colles utilisées dans les panneaux de bois. Le formaldéhyde est un composé très volatil dont l'odeur piquante, détectable à très faible concentration (à partir de 0,6 mg par mètre cube d'air) provoque des irritations et des inflammations des yeux, des voies respiratoires (nez, gorge, poumons) et de la peau (rougeurs, démangeaisons). Les panneaux de bois, sources de formaldéhyde Les panneaux d'aggloméré (ici du mélaminé) libèrent du formaldéhyde pendant des années - © Antoine Bosse-Platière Principales sources de formaldéhyde dans l'air intérieur de nos maisons : les panneaux de particules et autres dérivés du bois qui utilisent dans leur fabrication des colles thermodurcissables à base de formol, un produit très réactif et peu coûteux. Conseils pratiques Autres sources de formaldéhyde Antoine Bosse-Platière

Les 10 produits chimiques en lien avec l'autisme et les troubles neurologiques Des chercheurs viennent de dresser la liste des produits chimiques impliqués dans la survenue de l'autisme et des troubles neurologiques. Jacques Robert - Mercredi 25 Avril 2012 Des chercheurs Américains appellent à mieux identifier les facteurs environnementaux qui interviennent dans la survenue de l'autisme, du trouble déficitaire de l'attention ou d'autres maladies neurologiques et psychiatriques. En effet, si des composantes génétiques ont été identifiées les facteurs de risques externes sont encore mal connus, un véritable problème car il semble que la prévalence de l'autisme soit en constante augmentation. Pour tenter de faire avancer cette question les chercheurs ont passé en revue la littérature médicale et ont répertorié les 10 candidats les plus susceptibles d'influer le risque de ces maladies. Le plomb : l'intoxication au plomb est appelée saturnisme. Comme on peut le voir il est difficile de ne pas être exposés à certains produits chimiques.

Hormone Disruptors Labeled "Global Threat" By UN In 2002, the WHO and UN released a report suggesting that concerns about chemicals known as hormone disruptors wasn’t necessarily merited, because the link between compounds like Bisphenol A and phthalates was “weak.” Now, the story has changed, with more scientific evidence suggesting they actually are a cause for global concern, and that more research is critically needed to understand these chemicals and their human health effects more thoroughly. This suggests they also could have some negative environmental health impacts as well, on organisms like fish in polluted water and plants living near industrial sites. For many scientists and activists, this is hardly new information. Hormone disruptors, also known as endocrine disrupting chemicals, mimic hormones in the human body. The problem with these chemicals is that they’re what researchers call “pseudo-persistent.” They’re found in a huge range of consumer products as well as pesticides, herbicides, industrial pollution and more.

Oubliez les légumes, c’est l’hiver ! Hé bien voilà. Les légumes oubliés, les légumes anciens, les légumes bizarres des marchés : maintenant vous saurez à peu près les reconnaître et quoi en faire. Pour cette note, ma chère amie Sonia Ezgulian m’a filé un petit coup de main par téléphone.Sonia elle cuisine bien, elle est drôle, elle a un chouette blog et vous avez certainement vu ceci sur l’inventaire ci-dessus : Hé bien ça veut dire qu’il faut cliquer, figurez vous. Bon Noël à tous ! Signaler ce contenu comme inapproprié Soins capillaires : les composants à éviter. Si vous avez décidé de prendre soin de vos cheveux au naturel, certains composants sont désormais à éviter. Vérifiez les étiquettes des produits que vous mettez sur vos cheveux. ★ Parabène, methylparaben, etylparaben, propylpaben... sont des conservateurs, placés dans les formules cosmétiques pour empêcher le développement des champignons et des bactéries. Ils sont soupçonnés d'être cancérigène. ★ Paraffine, vaseline, petrolatum, paraffinum liquidum, mineral oil... sont des dérivées du pétrole, ne présente aucun intérêt positif sur le plan cosmétique. ★ Les polyéthylènes glycols sont des dérivées de la pétrochimie, servant à humecter, adoucir ou émulsifier les formules cosmétiques. ★ Sodium laureth sulfate est un tensioactif issu de la pétrochimie, au pouvoir très moussant et irritant. ★ Silicone, siloxane, diméthicone, cyclomethicone, trimeticone, cyclopentasiloxane... Elles donnent l’illusion de cheveux plus doux et brillants, plus faciles à démêler dans un premier temps.

PROTEINE LE SCANDALE

Related: