background preloader

V. - Tourisme et culture : les faiblesses et les nouvelles opportunités du tourisme culturel

V. - Tourisme et culture : les faiblesses et les nouvelles opportunités du tourisme culturel
Fondation Louis Vuitton. Le bâtiment, qui abritera des œuvres de la collection de Bernard Arnault prendra place au Bois de Boulogne, à Paris. Ouverture prévue en 2014, architecte Frank Gehry. - DR Les atouts du Tourisme culturel : - La première fréquentation touristique du monde rencontre la première offre culturelle du monde (en nombre de monuments, musées, festivals, parcours, etc. ouverts aux publics), maillant l’ensemble du territoire et en ordre de marche. Les faiblesses - Les stratégies et les objectifs très différents des deux secteurs, qui peinent à trouver un dénominateur commun De nouvelles opportunités - Une restructuration en cours, face au changement assez brutal de la donne dans plusieurs directions : crise, usage des TIC, Printemps arabe, pays émergents en demande de modèles basiques (infrastructures touristiques, équipements culturels…) Sur un fond de quelques menaces - L’évolution de plus en plus rapide des marchés et du comportement des consommateurs Mini bio Related:  Veille EPETourisme culturel

II. - Tourisme et culture : la France est rattrapée par de redoutables challengers... Venise s’enfonce dans la Lagune, devient le symbole d’une décadence annoncée ? Et hop ! Son maire truffe la ville, en 2006, de milliers de gaines, de fils et d’interconnections pour créer de nouveaux flux pour une communication en réseau wifi. C’est Venice Connected - DR Qu’il est doux d’être premier partout ! La France est à la fois le premier pays pour la fréquentation touristique et premier pays de l’offre culturelle, avec ses 4000 festivals annuels, ses 40 000 monument historiques, ses 20 milliards annuels de retombées économiques pour le patrimoine ancien, ses vieux villages gorgés d’histoire et façonnés de culture ! Les concurrents du vieux monde Autres articles En Europe, nos voisins immédiats font souvent aussi bien, voir mieux que nous, y compris les plus anciens : Venise s’enfonce dans la Lagune, devient le symbole d’une décadence annoncée ? Les Emergents, des pays touristiques et culturels ? Les parades à cette nouvelle concurrence An-ti-ci-per! Mini-Bio

Tourisme culturel : ''Sur certains sites, le développement est devenu une menace plus qu’un avantage.." Les représentants du marais poitevin et du parc national de Cappadoce, à la Journée internationale du Tourisme Culturel IFTM / Photo AP Le chargé de mission culture d’IFTM, Alain Voisot, a lancé le chantier il y a deux ans, avec la complicité bienveillante de Vincent Lhoste. L’espace qui lui est consacré sur le salon n’est pas encore économiquement viable par manque d’exposants, mais des ateliers concrets sont en place et devraient perdurer dans les prochaines éditions. La vocation de l’institutionnel n’est pas de faire du tourisme Autres articles Les institutions, selon Frédéric Pierret, représentant l’OMT, n’ont en aucune façon vocation à se transformer en acteur économique. Les flux touristiques perturbent les missions de protection du patrimoine Le représentant de l’OMT brosse la toile de fond des relations à venir entre voyagistes et responsables du patrimoine Les deux parties cherchent une entente raisonnable et durable

ARTS ET VIE, circuits, croisières et voyages culturels » Tourisme culturel et patrimonial, un produit en croissance à travers le monde Selon l’UNESCO, le voyage culturel et patrimonial est l’un des segments du tourisme international qui connaît la croissance la plus rapide. Qui sont ses adeptes? Quelles expériences privilégient-ils? La taille du marché Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le voyage culturel et patrimonial représentait 40% de l’ensemble du tourisme international en 2007 comparativement à 37% en 1995. À mesure que les voyageurs se livrent à de nouvelles activités de niche, ce type de tourisme ne cesse de se diversifier. La croissance des courts séjours et la popularité des escapades urbaines favorisent le développement du tourisme culturel. Parmi les motivations les plus évoquées par les adeptes de voyages culturels, on trouve: le désir de vivre la culture locale et d’expérimenter l’authenticité des lieux (Il ne s’agit plus seulement de voir les icônes principaux du patrimoine, mais de s’immerger dans la culture.) Sources:

Animation et mise en tourisme des sites patrimoniaux et des musées thématiques Pourquoi ? Pour accroître le tourisme de séjour en Alsace grâce au renforcement de l’offre de produits axés sur la valorisation et l’animation du patrimoine (conformément à la stratégie de développement touristique de la Région Alsace). Pour soutenir les initiatives en vue de la conservation des sites à vocation culturelle et touristique (patrimoine militaire, patrimoine architectural…) et encourager leur ouverture au public. Pour favoriser l’aménagement qualitatif et les animations des villes et villages alsaciens, afin d’accroître leur attractivité touristique. Pour qui ? • Collectivités territoriales et leurs regroupements • Associations Pour quelles opérations ? La mise en tourisme et les animations de sites patrimoniaux et musées, déjà accessibles au public, en cours de création ou d’ouverture, bénéficiant d’un intérêt touristique de dimension régionale et présentant un caractère structurant. A quelles conditions ? Où ? Sur l'ensemble du territoire alsacien. Combien ? Comment ? Contact

IV. - Tourisme et culture : Tourisme, Médiation culturelle et TIC, même tempo ! Au-delà des tâches traditionnelles (Marketing /accueil/promotion/commercialisation de l’offre, mise en visite e-tourisme comme ici pour le Château de Versailles), un nouveau calendrier, de nouvelles collaborations sont au programme dès la conception d’un site culturel ou d’une nouveau catalogue d’offre touristique - DR La définition des tâches, aujourd’hui. Les complémentarités sont là (l’offre, pour la Culture, et le Tourisme pour sa valorisation, sa promotion). Toutes les compétences peuvent être croisées (Conservation et marketing ; muséographie et communication…). Pour avoir étudié des sites culturels et touristiques en ordre de marche pour le Tourisme Culturel on s’aperçoit que, partout, leur agenda est le même, avec une vision plutôt globale et un calendrier bien au point. Comment cela se passe-t-il ? Les atouts d’Internet pour le Tourisme Culturel Autres articles Conclusion b[Le travail conjoint nécessite, aujourd’hui, une concertation plus importante entre les acteurs.

Mécénat culturel, entreprise, association et mécénat environnemental Qu'est ce que le mécénat ? C'est le soutien matériel apporté, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une œuvre ou une personne pour l'exercice d'activités présentant un caractère d'intérêt général. Concrètement, il s'agit d'un don en numéraire, en compétences, en nature ou en technologies au profit d'organismes ou d'œuvres d'intérêt général. Les secteurs d'intervention concernés sont la solidarité, la culture, l'environnement, le sport, la recherche. Attention ! Le mécénat est différent du parrainage ou sponsoring qui est une démarche commerciale dont les retombées sont quantifiables et proportionnées à l'investissement initial. La générosité ne se décrète pas. Depuis la loi du 1er août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations, la France bénéficie d'une fiscalité attractive. Les entreprises bénéficient : Pour les particuliers, la réduction d'impôts est égale à 66 % des sommes versées dans la limite de 20% du revenu imposable. En savoir plus Objectifs :

Les Huit Filières du secteur culturel INEUM NTC

Related: