background preloader

Se former aux pratiques collaboratives.. et partager

Se former aux pratiques collaboratives.. et partager
Pour la première fois de son histoire, notre société est confrontée à la gestion de l’abondance. La création, la contribution, l’expression de millions de personnes est "maintenant sous la main" (M. Serres). Voici "Autour des pratiques collaboratives", une collecte de références pour se former, échanger autour des pratiques collaboratives à compléter (wiki ouvert). Petit à petit les principes de fonctionnement distribués où chacun-e peut contribuer diffusent dans la société au fur et à mesure de l’élargissement du champ des outils numériques. Les développeurs du logiciel libre nous ont montré l’efficience de la co-production qui choisit de partager et de mettre en biens communs les outils logiciels dont nous avons besoin pour agir dans le monde du numérique. Wikipedia nous a montré l’efficience de la collaboration à une large échelle où la contribution est d’abord reconnue par les pairs et non par les diplômes ou positions institutionnelles. Michel Briand, acteur des réseaux coopératifs. Related:  Pratiques pédagogiquesExemple d'expérimentations

Une plateforme pour créer vos activités pédagogiques Nous avons présenté récemment quelques exerciseurs permettant de créer des quiz et autres activités en ligne, avec leurs tutoriels. Voici une plateforme qui vous permettra elle aussi de créer vos propres activités, beaucoup plus facilement qu'avec la majorité des outils disponibles. Educaplay est un produit espagnol, développé par adr formacion. Aucune crainte à avoir si vous ne maîtrisez pas cette langue, l'interface est aussi disponible en anglais, en allemand et en français. Educaplay ne s'installe pas sur poste, tout est en ligne. Vous devez disposer de Flash sur votre machine pour pouvoir l'utiliser. Educaplay vous propose de créer gratuitement des activités de 10 types différents : Chaque type d'activité dispose d'une page d'explications et de nombreux exemples. Pour créer vos propres activités, il vous suffit de vous inscrire gratuitement sur le site. L'interface de création d'activité est très simple, identique quelle que soit l'activité. Educaplay

Et si j’éteignais mon ordinateur… #4 Voilà, cela fait maintenant 3 semaines que l’expérience est lancée et voici mes conclusions. Pour remettre les choses dans leur contexte, je rappelle que la question que je me posais était de savoir s’il m’était possible de me passer de mon ordinateur pour toutes les tâches du quotidien, mais aussi pour des tâches plus spécifiques, généralement réservées à des machines ou des apps professionnelles. Le quotidien : OUI ! Mail, surf, scan, réseaux sociaux, impression, photo, musique (création et écoute), vidéo, traitement de texte, prise de notes, retouche légère d’images, édition de devis et de factures, bref, pour les tâches de mon quotidien, l’iPad est imbattable. Une fois bien pris en main, il devient un puissant allié, bien plus souple, plus léger et plus rapide qu’un ordinateur, répondant au doigt et à l’œil (sans mauvais jeu de mots). Avec des apps comme Dropbox ou Evernote, la question de la capacité de stockage ne se pose pas et on a tout à portée de main. L’art de l’essentiel

www.pearltrees.com/cacahuettemum/ressources-pedagogiques/id8924126/item148330921... How to Create Effective Homework Teaching Strategies Brian Lockwood Based on a recent spate of articles on homework, it’s clear that the homework wars — how much? how often? “A recent study, published in the Economics of Education Review,” Paul wrote in “How Can We Make Homework Worthwhile?” But to get those elements to work, said Fires in the Mind author and speaker Kathleen Cushman, students must be motivated to do their homework in the first place. “Teachers need to clue into what motivates their students, giving them something that they really want to complete, and complete well.” “Christina and Nicholas both remembered a global studies unit on the French Revolution in which students acted out a courtroom trial of the king and queen. “I was the queen. Christina was using a form of retrieval practice — but because it was so much fun to be the queen, she only knew she wanted to stay in character. He said he agreed with Cushman that motivation is key, and tried to design homework that kept students interested. Related

Quand les élèves créent leurs propres traces écrites avec des cartes mentales Je suis, depuis un moment, adepte des cartes mentales. Vous l’aurez vu dans mes fiches de préparation. Je crée des cartes pour tout : des présentations, des réunions, des séquences et même quand je veux mettre de l’ordre dans mes idées d’organisation. La carte mentale c’est visuel, c’est logique, c’est clair. D’où l’idée d’en faire réaliser à mes élèves. Voici un exemple en géométrie. Et un autre en orthographe. Ces cartes sont des productions d’élèves. Pour cela, ils utilisent Simplemind (gratuit) sur iPad. J'aime : J'aime chargement… Le modèle SAMR : une référence pour l’intégration réellement pédagogique des TIC en classe Le modèle SAMR, élaboré par Ruben Puentedura, est une référence théorique très importante pour les éducateurs qui souhaitent réfléchir à l’intégration efficace et réellement pédagogique des technologies en classe. En voici un résumé. Le modèle SAMR offre une méthode permettant de mieux saisir comment la technologie peut avoir un réel impact sur l’enseignement et l’apprentissage. Ainsi, il aide l’enseignant à comprendre qu’intégrer les TIC ne signifie pas d’utiliser la technologie à tout prix, mais d’engager l’élève dans son apprentissage. La technologie devient donc un outil pour atteindre ce but. Les lettres signifient Substitution, Augmentation, Modification et Redéfinition. Allons voir de plus près chacune des composantes du modèle SAMR, mis en place par Ruben Puentedura. Substitution Définition : La technologie est utilisée pour effectuer la même tâche qu’avant. Exemple : L’élève utilise un traitement de texte au lieu d’un crayon pour écrire un texte. Augmentation Modification En résumé

Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie ouverte (organisée autour des trois piliers : coopération, transparence et participation). L’objectif est alors de voir comment ces mêmes principes peuvent se vivre dans un contexte de formation. Pédagogie ouverte Je vous propose de voir comment ils peuvent se décliner en analysant un module de formation de BTS IRIS de 38 heures. Le sujet abordé était « XML et JSON : formats d’échange de données sur le web ». 1 – Premier pilier : la coopération Et premier aspect de la coopération : implanter ce module dans un contexte professionnel, nous nous sommes appuyé sur le concours dataconnexion, organisé par etalab, mission chargée de l’ouverture des données publiques et du développement de la plateforme française Open Data. Enfin, troisième aspect de la coopération : dépasser les silos disciplinaires. J'aime :

Compte rendu du Sommet iPad sur l'éducation 2013 Le 1er mai 2013 avait lieu le 1er Sommet de l’iPad en éducation ici à Montréal. Il a été organisé par le Centre de Recherche Interuniversitaire sur la Formation et la Profession Enseignante (CRIFPE) et la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation. Ce sommet, le premier dans ce domaine, a réuni différents intervenants issus du monde de l’éducation qui réfléchissent sur l’utilisation de l’iPad comme moyen d’enseignement et d’apprentissage. Il y a aussi eu une présentation des résultats d’une recherche menée à travers le Québec sur les usages et les impacts de l’iPad en salle de classe. Voici le lien de la recherche: ipad.crifpe.ca Voici les présentations du sommet iPad. **Vous allez voir, il y a eu quelques problèmes techniques puisque le réseau sans fil de l’hôtel n’était pas assez puissant pour supporter l’ensemble des appareils dans la salle Mot d’ouverture de Thierry Karsenti Document de la présentation 1er partie

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau La zone de la lecture recycle un « algorithme » préexistant, celui de la reconnaissance des visages : au scanner, on voit nettement la même zone s’activer. 1. 2. 3. 4. Stanislas Dehaene

Un enseignant sachant enseigner L'attention, à côté de l''engagement actif, du retour d'information et de la consolidation, serait d'après les recherches issues des neurosciences, l'un des 4 facteurs de réussite dans tout apprentissage. Savoir captiver, canaliser, créer les conditions de la concentration. La concentration est le "mécanisme de filtrage qui nous permet de sélectionner une information et d'en moduler le traitement" ... Elle permet d'éliminer pour concentrer. Comme le montre la vidéo ci-dessous, quand on est concentré, "les stimuli non pertinents pour la tâche demandée vont tout bonnement devenir invisibles." Essayez, mais concentrez-vous sur la tâche demandée: "comptez le nombre de passes!" À l'inverse, un enseignant qui multiplierait les stimuli non pertinents détournerait en permanence l'attention et la concentration de ses élèves! Parmi les stimuli non pertinents les plus fréquents, le flot de paroles ininterrompues d'un maître omniprésent.

ipad en classe : un an d'expérimentation Retour sur expérience après un an d’expérimentation en classe. Pendant l’année 2012 / 2013 une classe de première STMG du lycée St Jean Baptiste de La Salle a utilisé l’ipad au quotidien. L’équipement a été fait en «One to One», la tablette appartenant à l’élève qui dispose d’une connection internet en classe. Cette classe pilote ne disposait pas de livre en classe, les supports étant dans la tablette, avec un apprentissage à la recherche sur internet. L’ensemble des professeur a été équipé au mois de juin 2011 pour se préparer pendant les vacances. Pourquoi avoir mis en place une classe ipad ? Le lycée se trouve confronté à une génération hyperconnectée : Depuis la rentrée 2010 le marché des tablettes tactiles se développent et se diversifient. « Les éditeurs de presse se positionnent sur un marché en pleine expansion. Le déroulement de l’année Janvier 2011 : formation des enseignants pilotes Équipement des enseignants et début du travail de formation Comme élève, je m’engage à : L’avenir ?

L'enseignement explicite : une méthode adaptée pour les élèves en difficulté Il y a une petite guerre dans le milieu de l'éducation. Pas de panique, ce conflit n'a rien de dangereux. Il n'est qu'idéologique. Or, un autre camp, celui d'un enseignement plus explicite est en train de reprendre de la vigueur depuis quelques années. Explicite n'est pas que magistral Même s'il s'agit d'une méthode plus « passive », il serait plus qu'erroné de croire que l'enseignement explicite n'est qu'une nouvelle façon de nommer les cours magistraux. Ensuite, les cours se déroulent en trois volets. Par la suite, une fois la nouvelle notion inculquée, c'est la pratique guidée qui se met en place. Aider les élèves en difficulté Mais pourquoi cette approche revient-elle peu à peu dans l'actualité éducative? Toutefois, comme le précise le chercheur Clément Gauthier dans un papier publié en novembre 2014, il ne faudrait pas voir cette approche comme un nouveau dogme. Par contre, il faut savoir qu'elle est extrêmement exigeante pour le professeur. Références Appy, Bernard.

Related: