background preloader

Le transmedia est-il un relai d’efficacité pour les marques ?

Le transmedia est-il un relai d’efficacité pour les marques ?
Au sein des dispositifs marketing, les mass media conservent un rôle clé pour construire ou défendre la position des marques auprès des consommateurs. Même face aux craintes liées au climat économique, les investissements restent forts sur les schémas de communication traditionnels qui apparaissent aujourd’hui comme les plus « sûrs » et les plus à même de garantir un retour sur investissement à court ou moyen terme. Néanmoins, la fragmentation des media et des audiences, l’évolution des pratiques media et des technologies, le développement des « online Social Media » commencent à bouleverser ces schémas et à remettre en cause la hiérarchie des efficacités…(Cet article a été co-écrit avec Morgan Bouchet, Directeur du Transmedia lab, Frédéric Josué, Directeur Marketing de Havas Media France Arnaud Parent, DGA d’Havas Media Analytics) Comme un écho, on entend le cinéaste Kusturica dire que « le cinéma est mort, car les jeunes surfent sur internet lorsqu’ils regardent un film ». Conclusion Related:  Brand ContentBrand ContentReflexion

Transmédia, trans… mé… quoi ? › Dimension séries cross-media, dexter, in memoriam, peter de maegd, the spiral, the truth about marika, transmédia Le transmédia, en voilà un mot de trois syllabes qui donne l’impression d’en avoir dix. Pas qu’il est particulièrement compliqué à comprendre dans le principe mais, dans les faits, c’est déjà un peu différent. Ainsi, très souvent, il se confond avec le cross-media, son petit frère générateur de clones dont il ne partage que le second terme. Parfois, on l’entend dans des conférences dans la bouche d’intervenants – des commerciaux, d’ailleurs – qui ne savent pas mieux que vous ce dont il s’agit. Alors, le transmédia, c’est quoi ? Des expérimentations réussies Si pour l’instant, le transmédia est une méthode encore toute jeune, plusieurs expériences se sont achevées avec succès. Côté séries télé, ça a pris un peu plus de temps. Côté télé, on avance doucement La fameuse série Dexter, qui raconte le quotidien d’un tueur en série, en a largement fait l’objet. The Spiral, un jeu de piste européen

Un marketing générateur de contenus pour l’univers transmédia 1Le phénomène transmédia se trouve au cœur du décloisonnement qui s’opère entre les sphères artistiques et culturelles. Introduit par Henry Jenkins en 2003, il se réfère à des narrations qui s’appuient sur différents médias (film, jeu vidéo, bande dessinée, livres, Internet, tablette, téléphone mobile) pour construire un univers complexe et unifié. En déclinant le récit sur des plateformes médias multiples, avec des contenus chaque fois différents, le transmédia suggère bien plus qu’une offre de produits variés, il propose un univers. 2Cette nouvelle forme d’expression initie dans le champ culturel un rapport au marketing singulier en conciliant des perspectives artistiques, communicationnelles et commerciales. 3Le propos de cet article privilégie l’étude de cette tendance nouvelle et de montrer en quoi l’univers transmédia s’articule à la manière d’une stratégie de Brand Content et de quelle manière le marketing devient ainsi une partie intégrante de l’œuvre.

Le Brand Content digital : passage obligé ? Le Brand Content est devenu un impératif pour les entreprises pour une bonne visibilité sur internet et un meilleur référencement. © Petr Ciz - Fotolia.com « Si nous parlons uniquement de nous-mêmes, nous n’atteindrons jamais le client », affirme Joe Pulizzi, fondateur du Content Marketing Institute. Voilà peut-être la meilleure manière de résumer le brand content : créer du contenu qui ne soit pas axé sur le produit pour créer un « patrimoine » de marque. Editorialiser le contenu de sa marque Les hôtels Marriott, par exemple, ont cette année prévu avec le journal en ligne participatif Medium de sortir 60 articles sous-titrés. Marriott a signé avec Medium un partenariat pour produire 60 articles sur le site en 4 mois. Stratégie multi-canal ? A l’ère numérique, il existe désormais deux manières de communiquer : miser sur un seul support ou opter pour des campagnes étalées sur plusieurs canaux. Storytelling de marque Autres articles Vous pouvez également consulter les articles II.

Théorie du flow et webdocumentaires Avez-vous déjà entendu parler de Football Manager ? Comme son nom l’indique, ce titre est un jeu de simulation qui vous met dans la peau d’un « manager » de club de foot, un super-entraîneur qui définit la tactique de son équipe, supervise ses entraînements, décide des transferts de joueurs etc. Quand j’ai commencé à jouer à Football Manager, il y a maintenant une bonne dizaine d’années, le jeu était repoussant au possible. Chaque joueur y était décrit sous forme d’une feuille de statistiques rappelant furieusement un tableau excel soviétique, les matches se déroulaient en mode texte uniquement (« Zidane prend la balle au milieu du terrain »… « Zidane passe »… Palpitant, non ?) et la seule satisfaction était de voir le jeune attaquant qu’on avait déniché en quatrième division moldave prendre de la valeur à mesure qu’il progressait sur le terrain. Et pourtant, si j’ai fini par me séparer de mon CD de Football Manager, ce n’est pas par dégoût. Revenons au cas du jeu vidéo. Conclusion :

Transmedia Storytelling: Building Worlds For and With Fans The author's posts are entirely his or her own (excluding the unlikely event of hypnosis) and may not always reflect the views of Moz. John loves Batman. He's collected comics since he was nine years old, is proud of owning the first edition of Gotham by Gaslight, and still remembers the afternoons spent watching the TV series with Adam West at home when he was a kid. Obviously, he has seen all the movies. The passion John has for Batman is such that he could not resist, and ended up buying some action figures, Batman Arkham City, and the Batman Lego video games, too. Seriously, John loves the universe of the Batman stories. This universe is the consequence of the most complex and exciting expression of our culture nowadays: Transmedia Storytelling. Henry Jenkins presented the idea of Transmedia Storytelling for the first time in 2003 in the MIT Technology Review magazine. In the same semantic galaxy, we can find concepts like: The characteristics of Transmedia Storytelling World building

SXSW 2015 : Le transmédia a-t-il encore de beaux jours devant lui? Par Oriane Hurard 16 avril 2015 Publié dans: Mots d'esprit Le transmédia a encore une fois été éclipsé par la réalité virtuelle et ses casques lors de l’édition 2015 du festival South by Southwest™ Interactive, comme en témoignent trois conférences réunissant des acteurs-clés de l’industrie. Cette année encore, le festival South by Southwest™ Interactive ne bruissait que des dernières expériences « VR », la réalité virtuelle lancée en grande pompe l’an dernier avec les installations Game of Thrones et Strangers de Félix & Paul. De quoi se poser la question de la convergence totale, promise par le transmédia, mais que partiellement atteinte. Le « créateur activiste » Le premier indice de ce changement de paradigme nous vient du cours de maître donné par Robert Kirkman, créateur de The Walking Dead. Kirkman se définit comme un « créateur activiste », comme en témoigne l’intitulé de sa conférence à Austin. Le ton est donné, mais sans acrimonie. Transmédia contre réalité virtuelle

Les principes du "Content Marketing" Le marketing de contenu est incontournable aujourd’hui et le sera encore plus à l’avenir. Mais en quoi consiste-t-il et comment s’insère-t-il dans une stratégie de marketing globale ? Les principes du “Content Marketing” Définition - But et Mécanisme du Marketing de Contenu. “Le marketing de contenu est une technique marketing de création et de distribution de contenu pertinent pour toucher, acquérir et engager un public cible - dans l’objectif de transformer les actions clients en action “rentables”.Mais vous êtes certainement au fait de ce constat : le marketing de contenu est incontournable aujourd’hui et le sera encore plus à l’avenir. Vous produisez du contenu : contenu pertinent et à forte valeur ajoutée pour votre public. Quel genre de contenu ? Pourquoi est-ce un tel succès et comment pouvez- vous en tirer parti ? Ces challenges peuvent cependant être surmontés grâce à des informations suffisantes et à une planification. 1) Ne faîtes pas tout tout seul.

La transfiction, art populaire majeur de demain Ecriture, lecture et consommation des produits culturels connaissent avec le déploiement des supports numériques et de l’hyper lien les prémices d’une révolution. La frontière entre les supports et industrie du livre, mobile, cinéma, télévision et jeu vidéo s’amenuise. L’art du récit évolue vers une narration interactive et plurielle, celle de la transfiction. A l’instar de l’imprimerie et plus récemment de la bande dessinée ou du cinéma, le numérique engendre des mutations dans la structure du récit déployée par les auteurs. L’urgence industrielle d’adapter récit et marketing Tout comme pour les marques, le nouvel enjeu pour l’industrie culturelle est selon Christian Salmon, auteur de l’ouvrage Storytelling (2008), "d’associer l’audience comme partenaire actif et contributeur et de réduire les barrières technologiques qui enferment la forme narrative". Jeu vidéo et cinéma, la confluence accélérée La transfiction généralisée, présage des oeuvres ramifiées 1.

Colloque à Paris 7 : les séries TV, entre fiction et réel PEU À PEU, les séries télévisées creusent leur grand écart entre divertissement populaire et exigence de forme et d'écriture. L'intérêt croissant des institutions littéraires pour ces feuilletons du petit écran témoigne de la place importante dans les modes narratifs qu'occupe aujourd'hui ce genre longtemps jugé mineur. Témoin récent, le colloque organisé en mai dernier par Ariane Hudelet et Sophie Vasset dans le cadre des activités du laboratoire LARCA (Etudes anglophones - Université Paris Diderot) qui a interrogé, trois jours durant, les stratégies narratives et formes esthétiques des séries. En se focalisant sur les liens entre fiction et réalité, le colloque intitulé Les séries télévisées américaines contemporaines : entre la fiction, les faits et le réel a surtout cherché à mettre en valeur la façon dont les séries s'inscrivent dans la réalité même des spectateurs. – Par Hélène Deaucourt & Anne Sennhauser ricochet dans celui du spectateur. – Réalité et réalismes l'intolérance.

Related: