background preloader

La vraie recette du pain perdu

La vraie recette du pain perdu
Café glacé, tomates mozza, pâtes à la carbonara... Retrouvez tous nos articles de la série «Les vraies recettes» Dans le temps lointain où les boulangers fabriquaient du pain sous forme de miche, on achetait un pain pour plusieurs jours, qu’on enveloppait d’un torchon pour qu’il ne sèche pas. C’était un gros pain à la farine grise qui levait doucement, était pétri longtemps et levait encore longtemps. Façonné, il cuisait dans un four à bois qu’un apprenti avait chauffé, parce que le boulanger s’occupait alors de Hannele (la Pomponnette en version ashkénaze), mais ça, c’est une autre histoire. Le pain, alors, avait une croûte épaisse et craquante et une mie dense, parfumée. Il fallait le tartiner de beurre baratté ou, comme en Ashkénazie, de Schmalz, de la graisse d’oie parfumée à l’oignon. Dernières tranches Avec le reste de la miche de pain, quand arrivait le moment où elle avait bien durci, on coupait les dernières tranches pour faire du PAIN PERDU. Le plaisir c'est l'attente

http://www.slate.fr/culture/75836/pain-perdu-vraie-recette

Related:  Les vraies recettes - Slatetara60250PATISSERIESGATEAUXdessert

La vraie (vraie) recette des penne all’arrabbiata L'ingrédient principal n'est pas le piment. Non non. Il se trouve que dernièrement, j’ai beaucoup de mal à écrire sur ce pays que d’ordinaire je flagorne avec adoration et exagération, en considérant a priori comme irrecevable toute critique à son encontre, qu’elle soit construite, provocatrice, ou simplement trollesque.

10 trucs contre le nez qui coule Votre nez coule sans cesse? Avoir le nez qui coule n'est vraiment pas très agréable. Non seulement est-ce désagréable mais aussi très irritant pour notre pauvre nez, sans compter le look petit renne au nez rouge conféré par notre nez amoché. Voici comment faire pour arrêter un nez de couler et respirer le bon air sans avoir l'air d'un clown sorti tout droit d'une boîte à surprise. 1- Nettoyez le nez à l'eau saline Comme il est possible que le nez qui coule soit dû à une infection, nettoyer le nez à l'aide d'une solution saline disponible en pharmacie ou faite maison, une partie d'eau bouillie refroidie pour une partie de sel, permettra de se débarrasser de l'infection et de mettre fin aux désagréments du nez qui coule.

Tarte au Libouli - Eat Me Please Dans la simplicité, je vous présente ma tarte au Libouli !Un dessert du Nord de la France composé d'une pâte briochée et d'un flan. Également appelée "Tarte à gros bords", elle était servie traditionnellement les jours de ducasse et lors de grands repas de famille.Libouli en patois signifie lait bouilli et les gros bords permettaient que la crème ne s'échappe pas !Un grand classique, mais toujours aussi bon !

Far breton très facile : Recette de Far breton très facile Ingrédients (pour 8 personnes) : - 200 g de farine- 200 g de sucre en poudre- 4 oeufs- 1 litre de lait- 1 sachet de sucre vanillé- 300 g de pruneaux dénoyautés Préparation de la recette : Mélanger tous ces ingrédients, sans les pruneaux, puis transvaser la préparation dans une casserole, la mettre sur le feu et remuer continuellement jusqu'à ce que ce mélange épaississe un peu (c'est ce qui permettra d'avoir un far qui se tient). Beurrer ou huiler le plat, puis y verser la moitié de la préparation. Disposer les pruneaux, puis verser l'autre moitié par-dessus.

Le Cake Ultime au Citron Il y a sur mon blog, déjà plusieurs recettes de cakes. Avec toutes les consistances possibles. Il y en a pour tous les goûts. Mais l'autre jour j'ai goûté chez des amis un cake au citron, qui était LE cake au citron de mes rêves. Et cela m'a fait réfléchir. Je voulais absolument obtenir cette consistance parfaite: qui se tient parfaitement, même en très fine tranche, qui reste moelleuse même en restant à l'air libre. La vraie recette de la salade de pommes de terre Apprenons à ne pas empoisonner nos invités lors d’un barbecue ensoleillé. La clé du succès d’un bon barbecue ne se cache pas uniquement dans la viande. Votre boulot d’hôte consiste à vous assurer que pendant que vous vous occupez de votre charbon et de vos morceaux d’animaux, vos invités s’adonnent joyeusement au papotage et au grignotage. Ce qui implique en règle générale un mélange d’alcool, de chips et de guacamole, ainsi que quelques plats d’accompagnement de base –dont la salade de pommes de terre. Si vous ne servez de la salade de pommes de terre à votre fête d’été, il est obligatoire de ne pas l’assaisonner à la mayonnaise.

Comment faire une pochette (pour Ipad ou autre) Encore des trousses à maquillage ... qui cachent bien leur jeu Des trousses toutes simples, dont je commence à maitriser les débuts et fins de fermeture éclair, soit avec le petit bout... Lire la suite › Merveilleux spéculoos, vanille et chocolat au lait : Il était une fois la pâtisserie Si vous avez regardé "Qui sera le prochain grand pâtissier ?" mardi soir, vous avez peut-être été pris, comme moi, d'une furieuse envie de merveilleux ! Pour ceux qui ne connaissent pas, le merveilleux est une pâtisserie composée de meringue, de crème fouettée et recouverte en général de copeaux de chocolat. Et sincèrement, c'est un pur délice ! Ultra fondant au citron mar 23 Recette l’ultra fondant au citron Visitez la recette sur son blog : pour cette recette :

Réaliser un fondant blanc pâtissier Vous connaissez tous le fameux fondant, avec lequel on glace les éclairs, les choux, les religieuses... Généralement on se le procure dans les boutiques spécialisées, comme Mora ou G.Detou à Paris, ou sur internet. Mais savez-vous que l'on peut le réaliser soi-même ? Et oui, rien de compliqué à cela, il faut simplement posséder un thermomètre électronique de cuisson. Je rappelle que l'on en trouve chez Ikéa pour moins de 8 euros, c'est d'ailleurs celui que j'utilise. Il faut également avoir un batteur électrique, que l'on utilisera avec les crochets.

La vraie recette du croque-monsieur C'est un classique des brasseries et des cafés, qui peut aller de l’excellente simplicité à la médiocrité réchauffée. Ce sandwich chaud très parigot est désormais plus que centenaire: selon le Grand Larousse gastronomique, il serait né en 1910 dans un café du Boulevard des Capucines, à Paris. Aucune explication fiable n’existe sur ce nom étrange à l’allure légèrement anthropophage, même si des versions plus ou moins farfelues circulent. Comme l’anecdote selon laquelle l’inventeur de la chose aurait été un patron de bistrot à la réputation de cannibale. Il aurait, en somme, fait une petite blague à ses clients.

Related: