background preloader

Courbe de Laffer

Courbe de Laffer
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lorsque les prélèvements obligatoires sont déjà élevés, une augmentation de l’impôt conduirait alors à une baisse des recettes de l'État, parce que les agents économiques sur-taxés seraient incités à moins travailler (cela ne vaut plus la peine de travailler si les revenus issus du travail sont trop faibles). Historique de l'idée[modifier | modifier le code] L'idée que « trop d'impôt tue l'impôt » ou que « le taux mange l'assiette » est ancienne : des économistes libéraux anciens avaient en leur temps déjà mené une réflexion sur ce phénomène, comme Adam Smith qui suggérait le phénomène en écrivant : « L'impôt peut entraver l'industrie du peuple et le détourner de s'adonner à certaines branches de commerce ou de travail » ; et surtout Jean-Baptiste Say qui concluait « qu'un impôt exagéré détruit la base sur laquelle il porte ». Présentation[modifier | modifier le code] En abscisse, le taux d'imposition , en ordonnée les recettes fiscales . , alors

http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Laffer

Related:  Concepts & Theories

La courbe de Laffer Les mécanismes en jeu dans l'analyse de Laffer La courbe de Laffer se base sur les très microéconomiques effet de substitution et effet de revenu. 1. La hausse des taux d'imposition entraîne un effet de substitution Un accroissement de la fiscalité entraîne une baisse des salaires effectivement perçus ce qui revient à une diminution du coût du loisir et conduit le contribuable à réduire son offre de travail. 2. Le blogue du QL: Arthur Laffer et la faillite intellectuelle de Arthur Laffer, le maître à penser de l'économie de l'offre (supply-side economics) et l'un des économistes les plus influents de l'establishment de droite depuis les années Reagan, refuse d'admettre qu'il a eu tort en ridiculisant l'analyse de Peter Shiff il y a deux ans. Dans un débat télévisé, Shiff prédisait la crise économique actuelle en s'appuyant sur une analyse autrichienne. Laffer prétendait que tout allait au contraire merveilleusement bien dans l'économie américaine et lui a gagé un cent que sa prédiction allait s'avérer fausse. Confronté par l'animateur Bill Maher, Laffer évite de répondre et compare les prédictions économiques à la météo ou au sexe d'un enfant à naître. Un amalgame absurde, comme le souligne l'animateur. Voilà un autre point sur lequel les reaganiens, bushistes et autres droitistes confus qui s'inspirent de Laffer et Friedman ont erré.

Arthur Laffer Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Arthur Laffer Biographie[modifier | modifier le code] Il est diplômé en Sciences Economique de l'université de Munich, il est aussi diplômé de l'université Stanford où il obtient son doctorat de Sciences Economiques en 1972. Arthur Laffer est l'auteur de la courbe portant son nom et qui tente de montrer que « trop d'impôt tue l'impôt ». En effet, selon la courbe de Laffer le rendement d'un impôt est relativement bas au-dessous d'un certain seuil mais baisse au-delà d'un autre[1]. Trop d'impôt tue-t-il vraiment l'impôt ? «L'impôt peut entraver l'industrie du peuple» : depuis 1776 et cette citation d'Adam Smith, les économistes libéraux ne cessent de reformuler le principe selon lequel «trop d'impôt tue l'impôt» - autrement dit : des prélèvements trop élevés finissent par tarir la source des richesses. Ces temps-ci, c'est sous une apparence plus scientifique que l'idée est avancée : celle de la courbe de Laffer. Des articles de presse, des déclarations politiques et des analyses économiques mentionnent ce modèle esquissé dans les années 1970, qui fait aussi l'objet d'un nombre croissant de recherches sur internet. Certains utilisateurs des réseaux sociaux se réfèrent également à la fameuse courbe pour condamner la politique fiscale du gouvernement :

De l’analyste au comité de notation, le travail des agences de A à Z Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Clément Lacombe et Anne Michel Noter un Etat – que l'on travaille chez Fitch, Standard &Poor's (S &P) ou Moody's– est un processus long et codifié. Au départ, une équipe de deux analystes – le processus est le même pour une entreprise –, un expérimenté et un plus jeune. Chez S &P, ils sont une petite quarantaine à observer – toujours en binôme – les 127 Etats notés par l'agence et les organismes publics. Polyglottes, avec une formation économique, voire d'ingénieur, ils perçoivent des salaires confortables, mais très loin de certains standards du monde de la finance : environ 45000 euros bruts par an pour un analyste junior et de 70000 à 120000 euros bruts pour un senior. Les analystes de l'équipe "souveraine" de S &P couvrent en moyenne quatre à six pays, ainsi qu'une demi-douzaine d'organismes publics ou parapublics.

Commissariat général du Plan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CGP. Le Commissariat général au Plan ou Commissariat général du Plan (CGP) était une institution française qui a existé entre 1946 et 2006 et qui était chargée de définir la planification économique du pays, notamment via des plans quinquennaux. Il s'est transformé en Centre d'analyse stratégique (CAS), créé en 2006. Le CAS a de nouveau été transformé en 2013 pour devenir le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP). Période de fonctionnement[modifier | modifier le code] Planification en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La planification en France, gérée par le Commissariat général du Plan, voit le jour en 1946 à l'initiative de Jean Monnet. Elle se poursuivra pendant près d'un demi-siècle selon des modalités différentes.

Évaluation d'entreprise Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Enjeux de l'évaluation d'entreprise[modifier | modifier le code] Le concept d'évaluation de l'entreprise part de l'idée qu'il est possible d'optimiser la performance de l'entreprise dans une approche de management. Cette performance de l'entreprise se traduit par une meilleure compétitivité (par la qualité, l'innovation...), mais donne aussi lieu à une répartition de cette performance. Cette répartition a son importance, car optimiser l'entreprise c'est aussi améliorer la cohésion sociale (dont la gouvernance d'entreprise) qui constitue finalement un capital immatériel (de plus en plus important pour le marketing des services du fait de la proximité entre le client et le producteur de service). Dans le cadre de la finance, l'adoption d'une hypothèse d'efficience des marchés préconisera une évaluation de l'entreprise par la notion de risque économique à des fins d'évaluation de la rentabilité sur le long terme.

Les prix Nobel d'économie depuis 1980 STOCKHOLM (AP) — Voici la liste des prix Nobel d'économie depuis 1980: -2012: Alvin Roth et Lloyd Shapley (USA), pour des travaux sur l'organisation des marchés et sur la théorie des incitations -2011: Thomas Sargent et Christopher Sims (USA), pour avoir mis en lumière le lien de cause à effet entre l'économie et les instruments de politique comme les taux d'intérêts et les dépenses publiques -2010: Peter Diamond et Dale Mortensen (USA) et Christopher Pissarides (GB-Chypre) pour l'élaboration d'une théorie qui permet de mieux comprendre comment des politiques économiques peuvent influer sur le chômage -2009: Elinor Ostrom et Oliver Williamson (USA), pour leurs travaux sur la gouvernance économique

Les cycles financiers 1) Période de récession : Pour conjurer l’inflation, les taux ont été relevés. Ce qui se traduit par une hausse de la devise, une moindre compétitivité sur les marchés d’exportation et une baisse des dépenses et de la consommation. L'économie est maintenant sur une pente descendante. Les agrégats monétaires Définitions Dans ses statistiques, la comptabilité nationale utilise la notion d'agrégat monétaire (ou masse monétaire) pour comptabiliser la monnaie et le crédit. C'est sur ces statistiques que s'appuie la Banque Centrale pour fixer les taux d'intérêts. Il existe trois agrégats, appelés M1, M2 et M3. M1 est inclus dans M2, lui même inclus dans M3. Voyons en premier lieu à quoi ces agrégats correspondent. - L'agrégat M1, regroupe le total des pièces et billets en circulation et des dépôts bancaires à vue (comptes courants).

Hello j'ai fait quelques billet sur mon blog sur la fiscalité. by vogelsong Mar 14

Il parait qu'il l'aurait trouvée dans un restau avec une serviette en discutant avec son pote. D'après un de nos profs d'éco cette courbe est une absurdité... En tout cas je trouve qu'elle prete à beaucoup d'autres illustrations... by Elrring Peace Mar 14

Related: