background preloader

Le web 3.0, c'est pour quand ?

Le web 3.0, c'est pour quand ?
ANTISECHE - On l'imagine beau et intelligent, sachant tout de nous et capable de prévoir nos moindres désirs. Le web 3.0 serait aux données ce que le 2.0 était à nos amis et à notre vie sociale. Mais pour que la chimère devienne réalité, il faut que les développeurs avancent pas à pas, en pragmatiques et sachent raison garder : c'est ce que nous a expliqué Robin Berjon, le consultant en standards web et frenchie au W3C que nous vous avions déjà présenté. Petit point sur la situation. RSLN : on dit que le web 3.0 sera "sémantique". Qu'est-ce que ça veut dire exactement ? Robin Berjon : L'idée de base du web sémantique, c'est de mettre en réseau des données qui soient traitables de façon automatique par des ordinateurs. Automatiser tout cela, c'est fabriquer un web de données. Quand on pense à ce web du futur, on imagine tout un tas de chose formidables... qu'est-ce que ça représente pour toi ? R.B : La vision classique, c'est que tu dis à ton ordinateur "commande-moi une pizza". Oui.

http://www.rslnmag.fr/post/2013/08/22/Le-web-30-cest-pour-quand.aspx

Related:  WEB 3.0, SEMANTIQUE, INTERNET DES OBJETSWeb 3.0Actu numérique

Qu'est ce que le Web 3.0 ? - Blog d'Alain Coret sur l'entreprenariat Le « web 3.0 », kezako ? Après le web 1.0 puis le web 2.0, il était logique de trouver un jour le web 3.0 ! Et cette révolution, c’est maintenant qu’elle commence. Petit tour d’horizon des différentes révolutions web : Web 1.0 : le statique Illusions perdues et utopies déçues du numérique « Gouvernements du monde industriel, vous géants fatigués de chair et d’acier, je viens du Cyberespace, le nouveau domicile de l’esprit. Au nom du futur, je vous demande à vous du passé de nous laisser tranquilles. (…) Nous sommes en train de créer un monde où tous peuvent entrer sans privilège (…), un monde où n’importe qui, n’importe où, peut exprimer ses croyances, aussi singulières qu’elles soient, sans peur d’être réduit au silence ou à la conformité ». Depuis la déclaration d'indépendance du cyberespace en 1996, l’utopie numérique n’avait jamais connu la crise. La magie de la technologie nourrissait au quotidien les rêves d’une société meilleure, et cet imaginaire guidait en particulier la foule, immense, de ceux qui inventent les nouveaux usages de nos technologies. Mais en 2014, les idéalistes ont le cœur lourd. « Il y a cinq ans, je suis venue ici pour parler de la façon dont Wikipédia allait transformer le monde.

Quel sera le web de demain ? web 3.0: Sémantique, 3D...? Le web 3.0 désigne donc la prochaine évolution majeure du web, des tendances lourdes permettent déjà d'en définir les principaux contours, d'autres pensent que nous y sommes déjà ! La production du web 3.0 sera parfaitement compatible avec tous les terminaux. En terme de technologie, il résoudra les problèmes d'interopérabilité entre les services en ligne, les communautés isolées d'utilisateurs... A la question « Quel sera le web de demain? » beaucoup d’avis avec des points de vue divergents. Cette question peut d’ailleurs être aborder sous deux angles différents, l’évolution de la technologie du web d’une part (web 3.0, web sémantique, web 3D…) et l’évolution de l’utilisation du web (sociologie) d’autre part. Web 3.0: l'avenir est aux objets connectés Ce n'est pas de la fiction, mais la réalité d'Internet des objets, ou des objets connectés, la phase 3 de l'évolution du Web, après celle du Web 2.0 et des réseaux sociaux. Il s'agit de l'évolution des connexions d'appareil à appareil, comme le détecteur d'incendie ou d'intrusion qui envoie une alerte à une centrale, mais où un humain doit traiter les données et prendre une décision. La prochaine étape amène l'intervention d'un logiciel adapté aux besoins de l'entreprise.

Jeux vidéo, la fin des clichés ? 52% des joueurs sont en fait des joueuses Une étude publiée par le Internet Advertising Bureau révèle que 52% des gamers sont des femmes. Cela peut paraître surprenant, pourtant, les femmes ont toujours joué aux jeux vidéo et représentaient déjà 49% des joueurs en 2011. Malgré tout, les stéréotypes ont la dent dure et l’industrie du jeu reste largement sous domination masculine. La hiérarchie des genres Quand on dit jeu vidéo, on pense immédiatement à des adolescents jouant dans des univers où se mêlent machisme, guerre et cavales.

Web 3.0 : définition - Zeblogsanté Le web 2.0 est mort ! Vive le 3.0 ! Il ne s’agit pas d’une surenchère technologique, masi véritablement d’une autre conception des sites web. Le web 3.0 est un concept en pleine évolution qui a fait son apparition dans les années 2008. Web 3.0, web sémantique, Internet des objets : Philippe Gautier 1. On pourrait définir le Web 3.0 comme la conjonction de l’Internet des objets et du web sémantique. Quels sont les outils incontournables dans ce futur écosystème, les technologies sensorielles de type RFID, code à barre ou GPS sur lesquels les applications devront s’appuyer ? Trois idées importantes sont introduites en même temps, sur lesquels beaucoup de personnes divergent encore sur les définitions à l’heure actuelle... essayons d’y voir plus clair : A l’origine, l’Internet des Objets est un concept dans lequel on identifie des objets de façon unique. Ces identifiants sont inscrits sur des codes à barres, des tags RFID, NFC… qui sont apposés sur les objets physiques.

Quel sera le web de demain ? web 3.0: Sémantique, 3D...? A la question « Quel sera le web de demain? » beaucoup d'avis avec des points de vue divergents. Cette question peut d’ailleurs être aborder sous deux angles différents, l’évolution de la technologie du web d’une part (web 3.0, web sémantique, web 3D…) et l’évolution de l’utilisation du web (sociologie) d’autre part. Nouvelles technologies - Le documentaire est en mutation Les qualificatifs ne manquent pas lorsque vient le temps de décrire la route à prendre pour l'industrie du documentaire: nébuleuse, floue, jalonnée de sables mouvants, etc. L'incertitude semble être la seule certitude. Bousculés par de nouvelles technologies qui imposent une redéfinition des paramètres de production et de distribution des oeuvres, les artisans tentent de s'adapter et d'évoluer, le plus souvent à tâtons, mais toujours avec conviction. «Après quinze ans de production, l'industrie du documentaire arrive à la fin d'un cycle, celui de la télévision. Nous en sommes à une croisée des chemins», soutient Monique Simard, directrice générale du Programme français de l'ONF.

Related: