background preloader

Université d'automne « Le système scolaire français et les élèves à besoins éducatifs particuliers » - Intégration, inclusion et pédagogie

Université d'automne « Le système scolaire français et les élèves à besoins éducatifs particuliers » - Intégration, inclusion et pédagogie
Brigitte Belmont, chercheur, CRESAS-INRP S'inscrivant dans des débats de société plus larges, concernant des questions telles que le respect des droits de l'homme, l'exercice de la citoyenneté, l'égalité des chances, la lutte contre l'exclusion, l'accueil de jeunes présentant un handicap à l'école ordinaire ne rencontre plus guère de contestation, au moins dans son principe. Dans de nombreux pays, sa mise en œuvre constitue actuellement un objet de préoccupation majeure pour le système éducatif. En effet, de nombreuses questions se posent aux différents acteurs qui s'engagent dans cette voie : Qu'attendre de l'intégration sur le plan du développement de ces jeunes ? Quelles sont les modalités d'accueil et de prises en charge scolaires alors pertinentes ? Quelles conditions, en termes d'organisation des structures éducatives, de formation des personnels, de partenariat, permettent la mise en œuvre de ces formes de travail ? De l'intégration à la prise en compte de la diversité

http://eduscol.education.fr/cid45895/integration-inclusion-et-pedagogie.html

Related:  S4 vracLa prise en charge des difficultés et des besoins spécifiquesmarmottesPEDAGOGIE - PSYCHOLOGIETC - Formation des enseignants

La notation et l’évaluation des élèves : vers une révolution Analyse du rapport n°2013-072 (juillet 2013) de l’IGEN, « la notation et l’évaluation des élèves éclairées par des comparaisons internationales ». Ce rapport de l’IGEN éclaire parfaitement les enjeux et les logiques en œuvre actuellement en France dans les écoles et les collèges. Ces logiques sont en fait incohérentes entre les degrés d’enseignement et de plus en plus à l’intérieur des degrés mêmes.

Ressources pour scolariser les élèves handicapés Pour le premier et le second degré, sous forme de guides pour les enseignants ou de scénarios, un ensemble de ressources pour accompagner la scolarisation des élèves en situation de handicap. MENE1501296C La mention « dyslexie, dysphasie, troubles du langage » de l'annexe 1 de la circulaire n° 2003-135 du 8-9-2003 relative à l'accueil en collectivité des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période est abrogée. La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République introduit à l'article L. 311-7 du code de l'éducation le plan d'accompagnement personnalisé (PAP). L'article D. 311-13 du même code prévoit que « les élèves dont les difficultés scolaires résultent d'un trouble des apprentissages peuvent bénéficier d'un plan d'accompagnement personnalisé prévu à l'article L. 311-7, après avis du médecin de l'éducation nationale.

Elèves en difficulté - Lettres Mme Céline CALMEJANE-GAUZINS, Coordinatrice Délégation Education et Société propose des ressources et des liens. (son courriel : celine.calmejane-gauzins@reseau-canope.fr) L’adresse du site internet Français Langue Seconde, site initié par Catherine Mendonca Dias, professeur et formatrice au CASNAV de Bordeaux, et dédié à l’enseignement du français en tant que langue seconde a changé. Le portail est désormais accessible à l’adresse suivante : Vous y trouverez de très nombreux éclairages, des ressources pratiques pour accueillir les élèves allophones, et enseigner dans les différentes disciplines. Les enseignants du secondaire à l’épreuve de la l… – Phronesis – Érudit Introduction La loi du 11 février 2005, en réformant la loi d’orientation du 30 juin 1975, rappelle les droits fondamentaux des personnes handicapées et vise à garantir « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». L’implication de ce texte est vaste, mais dans le cadre de l’école, la principale innovation de la loi de 2005 est de reconnaître pour chacun le droit à une scolarisation en milieu ordinaire. Basée sur la notion d’inclusion, elle exige du Système éducatif « d’assurer la réussite scolaire et l’inscription sociale de tout élève indépendamment de ses caractéristiques individuelles ou sociales » (Ebersold, 2009). Cette volonté d’inclusion est aussi soutenue par les résultats des recherches qui semblent montrer une meilleure progression des élèves en situation d’inclusion scolaire (Tremblay, 2012).

Les dispositifs d'aide et de soutien aux élèves 2. La protection des données Les textes, les images et les sons sont protégés par le droit d'auteur et leur utilisation, reproduction ou exploitation sont soumises à l'autorisation du titulaire de ces droits. Les bases ou fichiers de données sont protégés par des dispositions spécifiques, issues en particulier de la loi 98-536 du 1er juillet 1998, et leur réutilisation est interdite sans autorisation de leur producteur. 3. Protection de l'ordre public Les moyens de communication informatiques mis à disposition des usagers ne doivent pas véhiculer n'importe quel message. Le code pénal art. 227-24 punit le fait de diffuser des messages à caractère violent, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine. 4.

La formation de tous les enseignants à la diversité La formation des enseignants est au cœur des préoccupations des politiques publiques en Europe et dans le monde, comme en témoignent diverses réformes [1][1] Cf. le site Eurybase En France, une réforme de la formation des enseignants du premier et du second degrés, mise en place à partir de la rentrée 2010, est encore actuellement l’objet de vives polémiques dans les milieux universitaires, les milieux politiques, parmi les enseignants en exercice et les parents d’élèves. La formation est dévolue aux universités (les Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) sont intégrés à une université), les futurs enseignants doivent être titulaires d’un master pour valider leur réussite aux concours de professeur des écoles ou de professeur du second degré. Nous avons lancé un appel à contribution sur cette question à la fin de l’année 2010, intitulé La formation de tous les enseignants à la diversité. La deuxième partie explore les pratiques de co-formation entre professionnels.

D'COL, personnaliser l'accompagnement des élèves en difficulté D’COL est un service d'accompagnement interactif personnalisé pour les élèves de sixième et de CM2 de l'éducation prioritaire, sur proposition de leur établissement et avec l'accord des parents. D'COL est un des onze nouveaux services pour faire entrer l'École dans l'ère du numérique. Dès la rentrée 2013, D’COL a été mis en place dans plus de 1 000 collèges de l’éducation prioritaire. 23 000 élèves de 6e ont ainsi pu bénéficier du dispositif au cours de l’année scolaire 2013-2014. [En vidéo] D'COL, l'accompagnement interactif du CNED D’COL, l’accompagnement interactif du CNED par EducationFrance

De l’intégration à l’école inclusive Depuis 2005, on ne parle plus d’intégration mais d’inclusion pour désigner la scolarité des enfants handicapés à l’école ordinaire. Les UPI (Unités Pédagogiques d’Intégration) deviennent des ULIS (Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire) et les CLIS des Classes pour l’inclusion scolaire. On comprend, derrière ce changement de terme, la volonté politique de renforcer la scolarité à l’école ordinaire des élèves handicapés. Agir contre l'illettrisme - Kit pédagogique AEF contre l'illettrisme Un kit pédagogique pour sensibiliser à l'illettrisme des parents Le but du kit est d'informer et d'accompagner les équipes pour organiser des actions de sensibilisation en direction des parents en situation d'illettrisme afin de nouer avec eux une relation constructive, fondée sur la confiance, le dialogue et le respect, dans l'intérêt de tous les enfants. Le kit pédagogique se compose :

Ressources pour scolariser les élèves handicapés - Ressources de formation à distance pour les enseignants Les trois premiers modules mis en ligne concernent les élèves porteurs de troubles des apprentissages, de troubles envahissants du développement ou de troubles du spectre autistique, ou les élèves ayant des troubles des comportements et des conduites. D'autres seront élaborés ultérieurement afin de répondre le plus largement possible aux besoins des enseignants. Troubles des apprentissages (TSA) Face aux troubles des apprentissages, il n'y a pas de réponse commune, chaque enfant est unique. Les troubles de ces élèves peuvent être liés à une dyslexie/dysorthographie, une dyspraxie, une dyscalculie, un T.D.A.H (trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité), ou à des troubles des fonctions exécutives (trouble de la planification, du traitement séquentiel, et de la mémoire de travail).

L’aide aux élèves en difficulté : un espace de collaboration sous tension 1L’étude sur laquelle nous nous appuyons porte sur les rôles de partenaires tenus par les maîtres E, enseignants spécialisés, qui, dans l’école primaire française, sont chargés de l’aide à dominante pédagogique. Les deux activités principales de ces maîtres sont, d’une, part l’aide directe auprès de petits groupes d’élèves sortis des classes et, d’autre part, des pratiques collaboratives visant à construire des systèmes d’aide en fonction des besoins des élèves et des ressources locales. 1 Ce réseau constitué d’un psychologue scolaire et de maîtres spécialisés dans l’aide à dominante pé(...) 2Malgré un positionnement institutionnel clair et une mission jugée pertinente sur le terrain, le travail du maître E s’est trouvé remis en cause par plusieurs rapports et recherches qui soulignent notamment le manque d’efficacité des liens entre les différents partenaires concernés par l’enseignement aux élèves en difficulté (Ferrier, 1998 ; Gossot, 1996). Situation de la recherche

L'école inclusive : Et si on en parlait! C'est, selon Jean Romain, la nouvelle "marotte" à la mode dont Madame Anne Emery Torracinta veut faire l'une de ses priorités. Soit, pourquoi pas. Encore, selon moi, faut-il s'entendre sur ce que le concept signifie... Est-ce à dire qu'il faut intégrer dans les classes d'école TOUS les élèves, quelle que soit leur problématique? Handicapés physiques comme délinquants en puissance? En attendant, je vous livre ci-dessous la réflexion à laquelle s'est livré Jean Romain dans un "Invité" paru dans la TdG du 29 janvier.

Related: