background preloader

Intégration, inclusion et pédagogie

Intégration, inclusion et pédagogie
Brigitte Belmont, chercheur, CRESAS-INRP S'inscrivant dans des débats de société plus larges, concernant des questions telles que le respect des droits de l'homme, l'exercice de la citoyenneté, l'égalité des chances, la lutte contre l'exclusion, l'accueil de jeunes présentant un handicap à l'école ordinaire ne rencontre plus guère de contestation, au moins dans son principe. Dans de nombreux pays, sa mise en œuvre constitue actuellement un objet de préoccupation majeure pour le système éducatif. Au cours de ces trente dernières années, cette question de l'intégration scolaire a suscité toute une réflexion qui s'est développée à un niveau international. D'une attention portée aux conditions d'accueil d'enfants présentant un handicap ou des difficultés, on passe à la préoccupation d'accueil de tous les élèves et à la prise en compte de la diversité de leurs besoins. De l'intégration à la prise en compte de la diversité Conditions de l'intégration : soutien et formation Individualisation Related:  La prise en charge des difficultés et des besoins spécifiquesMémoire pro

Elèves en difficulté - Lettres Mme Céline CALMEJANE-GAUZINS, Coordinatrice Délégation Education et Société propose des ressources et des liens. (son courriel : celine.calmejane-gauzins@reseau-canope.fr) L’adresse du site internet Français Langue Seconde, site initié par Catherine Mendonca Dias, professeur et formatrice au CASNAV de Bordeaux, et dédié à l’enseignement du français en tant que langue seconde a changé. Vous y trouverez de très nombreux éclairages, des ressources pratiques pour accueillir les élèves allophones, et enseigner dans les différentes disciplines. La thèse de Catherine, qui porte sur Les progressions linguistiques des collégiens nouvellement arrivés en France est désormais en accès libre, tout comme les autres travaux de recherche (maîtrises FLE, master et thèses) concernant l’enseignement du français langue seconde et les élèves nouvellement arrivés.:

Journée d'étude - Le mémoire dans la professionnalisation des enseignants Le mémoire dans la professionnalisation des enseignantsÉcrire pour se former à l’école inclusive Cette journée d’étude est la troisième d’un cycle de journées annuelles « Situations de handicap, formation, apprentissage » organisées par l’IUFM de l’université Paris-Est-Créteil (UPEC), en lien avecle centre de recherche CIRCEFT (EA 4384).Ces rencontres sont ouvertes à tous publics, et en particulier aux formateurs, étudiants, chercheurs, professionnels dans le domaine de l’éducation intéressés par des développements méthodologiques et scientifiques concernant les situations de handicap, l’apprentissage et la formation.Il s’agit de présenter des recherches qui conjuguent un intérêt pour la formation et l’apprentissage dans le domaine du handicap, l’enjeu étant de permettre à des chercheurs, praticiens, étudiants de partager avec un public élargi la méthodologie, l’étayage théorique et les résultats de travaux en lien avec desapprenants à besoins spécifiques. Consulter le programme complet

La notation et l’évaluation des élèves : vers une révolution Analyse du rapport n°2013-072 (juillet 2013) de l’IGEN, « la notation et l’évaluation des élèves éclairées par des comparaisons internationales ». Ce rapport de l’IGEN éclaire parfaitement les enjeux et les logiques en œuvre actuellement en France dans les écoles et les collèges. Ces logiques sont en fait incohérentes entre les degrés d’enseignement et de plus en plus à l’intérieur des degrés mêmes. La mise en œuvre du socle commun (2005) n’a pas simplifié les processus d’évaluation, au contraire, mais elle trace des pistes malgré la défaillance du cadrage et du pilotage. Au collège, où les notes et les moyennes prédominent, les expériences de classe sans notes se multiplient. Les incohérences de l’évaluation à l’école primaire A l’école primaire, le premier constat est celui d’une « variété des dispositifs d’évaluation », avec une constante, la primauté des appréciations littérales. Les notes à l’école ont-elles disparu ? Evaluer les compétences, pas simple… Quelles conclusions en tirer ?

Les dispositifs d'aide et de soutien aux élèves 2. La protection des données Les textes, les images et les sons sont protégés par le droit d'auteur et leur utilisation, reproduction ou exploitation sont soumises à l'autorisation du titulaire de ces droits. Les bases ou fichiers de données sont protégés par des dispositions spécifiques, issues en particulier de la loi 98-536 du 1er juillet 1998, et leur réutilisation est interdite sans autorisation de leur producteur. 3. Bibliographie Textes Officiels Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation spécifiques aux professeurs documentalistesD 1. L'autonomie et l’initiative : compétence du socle commun actuel et l'initiative s'acquièrent tout au long de la scolarité, dans chaque matière et chaque activité scolaire. Autonomie de l'élève et apprentissages numériquesIndividualiser les apprentissages et accompagner les élèves avec les manuels numériques (vidéo) ** Dans la loi de refondation ... Autonomie de l'élève et inclusion scolaire (école inclusive)** Le cas du handicap Ouvrages Freire, Paulo. Monthus, Marie.

MENE1501296C La mention « dyslexie, dysphasie, troubles du langage » de l'annexe 1 de la circulaire n° 2003-135 du 8-9-2003 relative à l'accueil en collectivité des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période est abrogée. La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République introduit à l'article L. 311-7 du code de l'éducation le plan d'accompagnement personnalisé (PAP). L'article D. 311-13 du même code prévoit que « les élèves dont les difficultés scolaires résultent d'un trouble des apprentissages peuvent bénéficier d'un plan d'accompagnement personnalisé prévu à l'article L. 311-7, après avis du médecin de l'éducation nationale. Il se substitue à un éventuel programme personnalisé de réussite éducative. La présente circulaire a pour objet de définir le public visé par le plan d'accompagnement personnalisé, son contenu ainsi que la procédure et les modalités de sa mise en œuvre (cf. 1. 2.

L’aide aux élèves en difficulté : un espace de collaboration sous tension 1L’étude sur laquelle nous nous appuyons porte sur les rôles de partenaires tenus par les maîtres E, enseignants spécialisés, qui, dans l’école primaire française, sont chargés de l’aide à dominante pédagogique. Les deux activités principales de ces maîtres sont, d’une, part l’aide directe auprès de petits groupes d’élèves sortis des classes et, d’autre part, des pratiques collaboratives visant à construire des systèmes d’aide en fonction des besoins des élèves et des ressources locales. 1 Ce réseau constitué d’un psychologue scolaire et de maîtres spécialisés dans l’aide à dominante pé(...) 2Malgré un positionnement institutionnel clair et une mission jugée pertinente sur le terrain, le travail du maître E s’est trouvé remis en cause par plusieurs rapports et recherches qui soulignent notamment le manque d’efficacité des liens entre les différents partenaires concernés par l’enseignement aux élèves en difficulté (Ferrier, 1998 ; Gossot, 1996). Situation de la recherche

Pédagogies de l'autonomie (de l'élève) Empowerment Au plan individuel, Eisen (1994) définit l'empowerment comme la façon par laquelle l'individu accroît ses habiletés favorisant l'estime de soi, la confiance en soi, l'initiative et le contrôle. Certains parlent de processus social de reconnaissance, de promotion et d'habilitation des personnes dans leur capacité à satisfaire leurs besoins, à régler leurs problèmes et à mobiliser les ressources nécessaires de façon à se sentir en contrôle de leur propre vie (Gibson, 1991 p. 359). Les notions de sentiment de compétence personnelle (Zimmerman, 1990), de prise de conscience (Kieffer, 1984) et de motivation à l'action sociale (Rappoport, 1987, Anderson, 1991) y sont de plus associées ACP (approche centrée sur la Personne) quelques principes de fonctionnement d’une approche centrée sur la Personne, ainsi qu’a pu la développer Carl Rogers, relayée en France par André de Peretti : · Les émotions sont constitutives de la Personne · La motivation est conçue comme autonome. Trois facteurs:

Les enseignants du secondaire à l’épreuve de la l… – Phronesis – Érudit Introduction La loi du 11 février 2005, en réformant la loi d’orientation du 30 juin 1975, rappelle les droits fondamentaux des personnes handicapées et vise à garantir « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». L’implication de ce texte est vaste, mais dans le cadre de l’école, la principale innovation de la loi de 2005 est de reconnaître pour chacun le droit à une scolarisation en milieu ordinaire. Pour l’élève handicapé, il s’agit aujourd’hui d’exercer son métier d’élève avec les autres et non plus à côté d’eux. Notons qu’en parallèle, l’OMS revoit en 2001 sa définition du Handicap dans la Classification internationale du fonctionnement (CIF) pour évoluer vers une conception plus interactionniste des causes et conséquences du handicap. -> Voir la liste des figures Pour autant, au-delà de ces chiffres, il est à noter que les modalités de scolarisation sont très diverses. 1. -> Voir la liste des figures 2. 3. 4. Conclusion

Le BLOG d'idées ASH Portails et sites de référence pour les professeurs de FLS — Lettres - Les Cahiers VEI Créé en 1973 sous l'appellation de « Centre Migrants », le centre de ressources VEI (Ville-École-Intégration) est un service spécialisé du SCÉRÉN - CNDP. Il a une mission d'information et d'expertise auprès de tous les acteurs de l'éducation au sens large, de la politique de la ville et de l'action sociale. L'intégration : immigration, accueil, scolarisation et intégration des élèves nouvellement arrivés en France et des enfants du voyage ; relations interculturelles... - Le CIEP - Flenet"Français langue étrangère et Internet est un projet de recherche sur les applications pédagogiques des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) dans le domaine du français langue étrangère (FLE). - Au coin du fle Le point du - Le plaisir d’ - Banque d’activités pédagogiques (Canada) - Noe-

La formation de tous les enseignants à la diversité La formation des enseignants est au cœur des préoccupations des politiques publiques en Europe et dans le monde, comme en témoignent diverses réformes [1][1] Cf. le site Eurybase En France, une réforme de la formation des enseignants du premier et du second degrés, mise en place à partir de la rentrée 2010, est encore actuellement l’objet de vives polémiques dans les milieux universitaires, les milieux politiques, parmi les enseignants en exercice et les parents d’élèves. La formation est dévolue aux universités (les Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) sont intégrés à une université), les futurs enseignants doivent être titulaires d’un master pour valider leur réussite aux concours de professeur des écoles ou de professeur du second degré. Nous avons lancé un appel à contribution sur cette question à la fin de l’année 2010, intitulé La formation de tous les enseignants à la diversité.

Comment choisir entre un PPS, un PAI ou un PPRE ? Pour qui ? Le PPS s’adresse aux élèves reconnus « handicapés » par la CDA ( Commission des Droits et de l’Autonomie relevant de la MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées). Selon sa sévérité, la dyslexie peut être reconnue comme handicap par la CDA selon ce guide barème Le PAP concerne les élèves atteints de troubles des apprentissages évoluant sur une longue période sans reconnaissance du handicap : trouble spécifique du langage (dyslexie, dysphasie, dyspraxie …) Le PPRE peut être établi pour des élèves dont les connaissances et les compétences scolaires spécifiques ne sont pas maîtrisées ou qui risquent de ne pas être maîtrisées. Le PPRE est obligatoire en cas de redoublement Le PAI concerne les élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période sans reconnaissance du handicap : pathologies chroniques, allergies, intolérance alimentaire… Qui solliciter ? C’est la famille qui sollicite le PPS auprès de la MDPH. L’enseignant référent est chargé :

Related: