background preloader

Organiser sa veille, pourquoi, quelle stratégie et pour quels résultats?

Organiser sa veille, pourquoi, quelle stratégie et pour quels résultats?
La veille et plus largement l’intelligence économique est une activité essentielle pour gérer sa réputation et au développer son business. Nous allons aborder dans ce billet les notions de veille et d’intelligence économique (IE) avec en illustration un plateau réalisé par TechTocTV . Suivra un prochain billet sur la veille Low Cost pour les TPE . La veille, un des aspects de l’intelligence économique (IE) L’intelligence économique – terme emprunté aux militaires et aux services de renseignement - n’est ni une démarche « honteuse », « secrète », « suspicieuse »… ni une activité réservée aux services secrets et encore moins aux grands groupes mais une discipline stratégique inhérente à tous plans d’actions. Définition de l’intelligence économique. Selon le Rapport du Commissariat Général au plan Ci-dessous un schéma extrait d’un document sur le concept de veille réalisé par Opermind qui présente le système d’intelligence économique en quatre étapes. Définition de la veille selon l’AFNOR

Développer sa veille et son investigation sur le Web Module e-learning de 45 minutes, en accès libre, pour les professionnels de la presse. Ce cours aborde les thèmes suivants : organiser sa veille ; chercher avec efficacité ; enquêter en ligne. Internet est une source quasi infinie d'informations. Pour ne pas se perdre et savoir chercher des informations, il faut disposer des bons outils et connaître les méthodes de veille efficaces. Un cours interactif en trois parties Organiser sa veille. A l'issue du cours, l'apprenant sera capable de : Conduire une veille efficace sur son domaine de compétence, notamment à base de flux RSS, de blogs et de réseaux sociaux.Savoir chercher avec précision n'importe quelle information via Google en se familiarisant avec les bonnes pratiques et en utilisant les différents opérateurs proposés par le moteur de recherche. Accès au module Pour accéder aux cours, veuillez ouvrir un compte sur la plate-forme Comment s'inscrire ? Contributions à ce cours

Veille informationnelle : stratégie et outils Le web 2.0 a permis la création d’outils numériques de travail collaboratif, d’outils de curation permettant aux internautes d’interagir, d’organiser leur veille informationnelle et leur travail. Conscients que le numérique devenait le vecteur de nouveaux modes de constitution d’un capital informationnel, d’apprentissage et d’échanges, les professeurs se sont appropriés les outils 2.0 afin de les intégrer dans leurs pratiques pédagogiques. Avec internet l’information est devenue disponible, facilement accessible mais elle est souvent fragmentée, dispersée et pas toujours fiable…. Cela crée de l’incertitude, de la perte de temps, de l’inefficacité. Nos enseignements liés à l’économie gestion sont fortement consommateurs d’informations. Il faut donc en permanence s’informer, se former et donner à nos élèves un accès intelligent à l’information. Certains outils permettent de rester informé (ce sont les outils Pull). Le service d’alerte de Google : l’abonnement est gratuit. Des exemples :

6. Organiser sa veille informationnelle 6.1. Qu’est qu’une veille informationnelle ? Définition : "Activité continue et itérative, inscrite dans le temps, au contraire de la recherche d’information, ponctuelle et finie" (source : Chaimbault Thomas, "la veille informationnelle", Repère). La veille permet de surveiller de manière active et efficace un domaine de recherche et d’études. Pour mettre en place une veille : 1. 2. 3. 6.2. Il existe aujourd’hui de nombreux outils de veille gratuits disponibles sur le net. Gestionnaires de favoris : outils permettent de taguer (décrire au moyen de mots-clef) et de mémoriser des signets (sites ou pages web) et de les échanger avec d’autres internautes. Exemple de gestionnaire de favoris : DeliciousExemple d’utilisation universitaire de Delicious : association RIME Agrégateurs de flux : disponibles en ligne, ils permettent de regrouper en une seule page l’ensemble des fils RSS auxquels l’utilisateur est abonné et de les catégoriser. Like this: J'aime chargement…

Veille juridique et réglementaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La veille réglementaire est l'activité d'anticipation des réglementations nationales ou internationales susceptibles d'avoir une influence sur les activités ou la stratégie de l'entreprise. Elle constitue une modalité de la veille juridique, plus vaste qui suit non seulement les réglementations mais également l'application de la norme à travers les multiples jurisprudences issues des autorités juridictionnelles sans oublier les travaux d'interprétation de la doctrine établie par les praticiens et experts du droit. Exemples : Anticipation de l'adoption d'une nouvelle loi.Pénétration en toute légalité des marchés étrangers soumis à des règles nationales contraignantes. Dans l'Union européenne[modifier | modifier le code] La veille réglementaire est devenue un enjeu crucial dans le cadre de l'intégration économique européenne. Organisations chargées de la veille réglementaire[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Veille juridique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La veille juridique est une veille spécialisée dans le domaine du droit. Elle intègre naturellement la veille législative et/ou réglementaire. En France, l'Association des professionnels de l'information et de la documentation (ADBS) définit le premier terme : « Le veilleur-documentaliste alimente les décideurs d'une entreprise en informations sélectionnées et traitées en vue de les alerter sur l'évolution de l'environnement (technique, concurrentiel, économique, réglementaire, etc.) de l'entreprise et de les aider dans leurs prises de décision. » Définition[modifier | modifier le code] La veille juridique consiste plus spécifiquement pour une organisation ou un individu : à identifier à travers différentes sources d’informations sélectionnées, toute nouvelle disposition juridique ou texte de droit. Besoins d'information juridique[modifier | modifier le code] Méthodologie[modifier | modifier le code] Ces veilles peuvent être limitées : Selon C.

Veille informationnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. D’après la norme XP X 50-53 de l’AFNOR, la veille informationnelle est une « activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions ». Une autre définition est donnée par Serge Cacaly, dans le « Dictionnaire de l’information ». La veille informationnelle est alors définie comme un « processus continu et dynamique faisant l’objet d’une mise à disposition personnalisée et périodique de données ou d’informations, traitées selon une finalité propre au destinataire, faisant appel à une expertise en rapport avec le sujet ou la nature de l’information collectée ». On peut résumer la "veille" par le fait de se tenir au courant des informations pertinentes en rapport avec un thème précis. Stratégies et acteurs de la veille[modifier | modifier le code] Les outils de la veille et la collecte[modifier | modifier le code]

Les six clés d'une veille concurrentielle efficace Indispensable la veille concurrentielle pour une PME ? Sans doute. Le dirigeant ou le cadre supérieur qui va s'en charger en interne devra y consacrer du temps. 1 : Définir les cibles prioritaires Si vous avez de nombreux concurrents, inutile de vouloir surveiller tout le monde. « Il faudra adapter vos objectifs de veille à vos moyens humains et à vos ressources en temps, conseille Christophe Asselin, responsable analyse et e-réputation de Digimind, société spécialisée en veille stratégique. 2 : Varier les sources d'information L'erreur serait de vous focaliser sur Internet par facilité. 3 : Ne pas négliger les réseaux sociaux Sur le Web, ne vous limitez pas aux sites « corporate », pas toujours très bavards. 4 : Designer un responsable veille concurrentielle Une seule personne devra centraliser et analyser les informations issues de plusieurs sources. 5 : Aller au-delà des concurrents actuels La surveillance devra porter aussi sur votre marché. 6 : Rédiger le rapport selon le destinataire

Les 4 étapes pour faire de la veille concurrentielle Toutes les entreprises font un peu de veille concurrentielle. Mais ces données sont souvent peu ou mal exploitées... Voici donc une démarche complète pour mettre en place une veille concurrentielle. Comment améliorer la démarche d'intelligence économique dans une entreprise ? Voici une proposition de méthode déjà utilisée avec succès dans le cadre d'une PME. - Une fois le périmètre cible des utilisateurs défini, il convient de les rencontrer pour mener un diagnostic. - Une fois les besoins explicités, il faut définir les priorités. - Une fois les priorités définies, il sera temps de concevoir un plan d'action pour coordonner la mise en place des décisions prises. Ce choix dépendra d'une sélection de critères à définir en fonction de la situation de l'entreprise.

La veille concurrentielle La veille concurrentielle, c'est rechercher, analyser et exploiter les informations relatives à son entreprise, ses concurrents et son secteur d'activité, dans le but d'accroître sa productivité et sa compétitivité. Voici quelques conseils et outils pour trouver rapidement les informations concernant l'activité de vos concurrents en utilisant Internet. Pourquoi la veille concurrentielle est indispensable ? Parce que l'information est un des piliers du développement d'une entreprise. Un exemple : vous concevez un nouveau produit ou service et au moment de sa mise en marché vous vous faites devancer par un concurrent. En ayant accès aux informations relatives à vos concurrents et votre secteur, vous améliorez votre stratégie et gagnez en efficacité dans l'acquisition de nouveaux clients, l'offre de nouveaux produits, l'amélioration de votre équipement. Si un concurrent représente une menace importante pour votre entreprise, il est utile de connaître ses points forts et sa stratégie. Ligatus

Related: