background preloader

Accueil - Portail des échanges non marchands et conviviaux

Accueil - Portail des échanges non marchands et conviviaux
Bienvenue sur le site nonmarchand.org Ici, tout est gratuit ! ⇓ Les nouvelles du site ⇓ 21 avril 2014 Quelques petites modifications. En particulier, création du sous-espace mes espaces de gratuité. 19 avril 2014 Correction de nombreux bugs liés aux changements récents. Vivre au maximum avec le minimum... Site soutenu par l'association Anomali.

http://nonmarchand.org/pmwiki/Public.Accueil

Related:  Rêvesolutions et Génialeriesbiens communs

Montre ton indignation sur les billets de banque Exprime ton indignation sur les billets de banque.N'importe quel message qui montre l'indignation peut faire l'affaire - comme par exemple "Révolution du 15 mai" ou "Démocratie réelle maintenant". Tout ce qu'on veut, du moment que le banquier et tout autre citoyen qui tombe dessus ait connaissance de notre indignation. Cette action fut lancée en Espagne: nombreux exemples à cette page: "Si il est subversif d'écrire sur les billets de banques,alors c'est un acte révolutionnaire.L'argent passe dans toute les mains, celle du riche, du pauvres, indépendamment de la couleur de peau, des croyances, des idées, des sentiments, des peurs, des espoirs.Alors l'argent est le parfait moyen de communication, pour le désespoir de cette société. Car l'argent est notre loup, notre chaîne, notre prison, notre maître, notre triste illusion de liberté. Notre ennemie commun."

Les Communs, candidats aux municipales : 16 propositions pour tout de suite Le "réseau francophone autour des biens communs" relie des acteurs qui défendent les Communs. Ceux-ci représentent à la fois une alternative et un complément aux approches pilotées par le marché et/ou par la puissance publique. Les Communs sont le fruit de l’action collective, quand les citoyens s’engagent et se responsabilisent.

Albert le décroissant L’hommage de Serge Latouche à Albert Jacquard : il était "un citoyen du monde qui sait encore habiter la terre en poète". Et un objecteur de croissance, à l’arithmétique impitoyable. Albert Jacquart nous a quitté ce mercredi 11 septembre 2013 à l’âge de 87 ans des suites d’une leucémie. Lors de notre dernière rencontre, le vendredi 10 mai, un déjeuner avec Hélène Amblard, sa complice de trente ans, organisé par Jean-Paul Barriolade, notre éditeur commun (Sang de la terre), pour parler de son prochain livre à paraître (Réinventons l’humanité), il était déjà très affaibli et ne pouvait guère plus communiquer que par le truchement d’Hélène.

Le Carsharing: les voitures en commun! Le Carsharing: les voitures en commun! Vous avez besoin d’une voiture mais vous vous passeriez bien des soucis qui vont avec ? Déplacez-vous autrement et découvrez le carsharing ! Le carsharing, c’est un parc de voitures mis à la disposition d’un grand nombre de personnes.Vous utilisez une voiture quand vous en avez besoin et lorsqu’elle est libre, une autre personne peut l’utiliser. Des avantages multiples: vous avez accès à une voiture quand vous le voulez, sans devoir en être propriétaire. pourquoi-linux-mint-remporte-les-faveurs-des-habitues-d-ubuntu-47311 Crédit D.R. Quand Ubuntu a décidé l'année dernière de remplacer Gnome par propre interface Unity dans sa distribution, de nombreux utilisateurs ont été ébranlés. Et selon les derniers chiffres de Distrowatch, Linux Mint a été le principal bénéficiaire de cet autosabordage. Pour essayer de comprendre le pourquoi du succès de cette distribution, nous avons installé Linux Mint 12 sur une VM. Pour commencer, parcourons un peu l'arbre généalogique de Linux Mint.

Spam tes soldes ! Déposer des spams / étiquettes / autocollants aux endroits stratégiques pour le consommateur Complément sympa : Les petites etiquettes subliminales à imprimer et semer ainsi que les affiches A3 et A4. Pas d'imprimante ? Utilisez les stickers de l'association Citizen Tag et soutenez d'autres associations sans but lucratif. Faire culture autrement, espaces numériques et recherche-action Culture ou technique, l’innovation sociale à quel service ? Il y aurait une façon de considérer la culture numérique comme une forme culturelle classique dématérialisée par des supports techniques. Le problème c’est que la sphère politique ou décisionnelle ne semble voir que cet aspect technique et avant tout communicationnel qu’il suffirait de développer ou de contrôler à l’exemple des réseaux sociaux. D’où une fracture culturelle qui se caractérise par de nombreux malentendus. Ainsi, la culture hacker peut être comprise comme une recomposition créative d’éléments existants dans une logique collaborative alors que d’autres imagineront sous l’angle du piratage une zone grise du non-droit. Si nous considérons autrement le flux numérique comme une boucle processuelle entre dématérialisation et rematérialisation, nous pouvons imaginer de nouveaux rapports entre dimensions individuelle et collective, privée et publique.

We feed the world - Le marche de la faim (Docu) [VOSTFR 1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 12:43 We Feed the World est un film documentaire autrichien réalisé en 2005 par Erwin Wagenhofer et sorti le 25 avril 2007. Le réalisateur s'est inspiré du livre de Jean Ziegler, L'Empire de la honte. Synopsis Avec We Feed the World, le documentariste Erwin Wagenhofer propose aux spectateurs un regard sur l'agriculture mondiale moderne.

Comment voyager à moindre frais et en faire son mode de vie ? Pourquoi tout quitter ? Mon copain et moi avions des situations très confortables, des CDI et un appart, mais nous en avions marre de passer nos journées à travailler pour quelque chose qui ne nous intéressait pas. Travailler une année en Chine n’a pas vraiment amélioré le problème : le contexte était peut-être dépaysant, mais nous nous ennuyions toujours. Nous avions déjà testé la vie en France, en Espagne et en Chine donc, mais aucun de ces pays ne nous plaisait assez pour nous y installer définitivement. Nous étions tous les deux convaincus qu’une vie heureuse est une vie riche en expériences, en rencontres, équilibrée et surtout, avec toujours la possibilité de choisir.

logiciels Nous vous proposons ici une liste de programmes classés par usage (bureautique, communication/Internet, multimédia, etc.). Cette liste, non exhaustive, donne une idée des logiciels installés par défaut dans Ubuntu et dans Kubuntu, ainsi que d'autres applications à installer en complément. Nouvel utilisateur d'Ubuntu ? Nous vous conseillons de consulter d'abord le document "Logiciels fréquents", qui liste un bref aperçu des logiciels les plus communément utilisés avec Ubuntu. Campagne « One Planet » Déclaration de principe Le projet « One Planet » est une vaste campagne de sensibilisation. Notre objectif est de transmettre des informations concernant les nombreux défis globaux sociaux et environnementaux que rencontre notre société. Au delà de cela, nous souhaitons faire connaître un nouveau modèle économique alternatif nommé Modèle Économique Basé sur les Ressources (MEBR), à un nombre toujours croissant de personnes à travers le globe. Nous espérons qu'avec ces considérations et connaissances, toujours plus d'individus auront une meilleure compréhension des problèmes actuels et de leur origine afin que nous puissions engager une transition vers les solutions existantes. En ouvrant les portes de cette conscience sur la société nous espérons que nombreux seront ceux à redéfinir leur manière de vivre pour être en adéquation avec des valeurs personnelles que nous partageons : vivre et s'épanouir dans la paix et la pérennité, dans l'intérêt individuel et commun.

Coopératisme et théorie des Biens Communs Coopératisme et théorie des « Biens Communs »[1] Les théoriciens du paradigme des Commons (biens communs)[2], abordent la question du coopératisme en revisitant les travaux de Karl Polanyi, notamment sous l’angle des nouvelles « enclosures » (mise en clôtures) qui affectent à la fois les Communs naturels (la terre, l’air, l’eau douce, les océans, la vie sauvage, la biodiversité…), qui par essence même sont la propriété de tous, et les nouveaux « Communs de la connaissance » ou « creative Commons », qui correspondent à l’ensemble des informations qui peuvent être partagées librement sur INTERNET (productions coopératives telles que l’encyclopédie « Wikipedia », logiciels informatiques et fichiers musicaux mis en accès libre etc.…), par tous les usagers, détenteurs de droits, mais aussi de devoirs. Dans l’un et l’autre cas, les « Commons » opèrent selon deux principes constitutifs. Le principe de non rivalité. Trois normes d’action fondatrices peuvent en être extraites :

Related:  Echange et collaboration