background preloader

Elsa Dorlin "Le féminisme a pour ambition 
de révolutionner la société"

Elsa Dorlin "Le féminisme a pour ambition 
de révolutionner la société"
Related:  Histoire et courants féministesFéministesIntersectionalité et féminisme dans le monde

The man who made Femen: New film outs Victor Svyatski as the mastermind behind the protest group and its breast-baring stunts - News - Films “Our mission is protest, our weapons are bare breasts,” runs their slogan. Now, a new documentary screening at the Venice Film Festival has revealed that Femen was founded and is controlled by a man. Ukraine is not a Brothel, directed by 28-year-old Australian film-maker Kitty Green, has “outed” Victor Svyatski as the mastermind behind the group. Mr Syvatski is known as a “consultant” to the movement. According to the Femen website, he was badly beaten up by the secret services in Ukraine earlier this summer because of his activities on behalf of the group. However, Ms Green reveals that Svyatski is not simply a supporter of Femen but its founder and éminence grise. Today, several of the original members of Femen – among them its best known campaigner Inna Shevchenko – are due in Venice for the launch of Ms Green’s documentary. Until now, the full extent of Mr Svyatski’s influence over Femen has not been realised. Ms Green accompanied them on this trip.

Un billet de banque, une féministe, des insultes, des menaces de viol… Et la loi de Lewis | Ladies & gentlemen Vous connaissez la loi de Lewis? Elle s'énonce ainsi : "les commentaires de n'importe quel article sur le féminisme justifient l'existence du féminisme". On la doit à la journaliste britannique Helen Lewis, qui, écrivant fréquemment sur l'égalité femmes/hommes dans divers journaux dont le News Statesman, le Guardian ou le Daily Mail, a pu observer que la contradiction que les commentateurs lui apportaient se résumait pour une grande partie à des insultes sexistes. Mar_lard, la gameuse qui, en août dernier, publiait un dossier très riche, très sourcé et très pertinent pour dénoncer la culture machiste qui règne dans tout l'univers du jeu vidéo a pu, elle aussi vérifier la loi de Lewis : une avalanche de tweets plus gras les uns que les autres s'est déversée sur son compte. La féministe Lise Bouvet, très active sur les réseaux sociaux, reçoit aussi son lot quotidien d'insultes et parfois de menaces en réponse à ses prises de position contre la prostitution, en particulier.

Fédération de recherche sur le genre RING - université Paris 8 Colloque international organisé par le CEDREF, avec le soutien de la Fédération RING Université Paris 7-Diderot Vendredi 28 mars 2014 9h30-18h Salle des thèses (Bâtiment la Halle aux Farines, 5ème étage) 9h30-13h Présidente de séance : Mercedes Yusta (Historienne, Professeure, université Paris 8) Ouverture : Azadeh Kian (Sociologue, Professeure, responsable du CEDREF, université Paris Diderot) • Patricia Hill Collins (Sociologue, Distinguished Professor, University of Maryland) Intersectionality - A Knowledge Project for a Decolonizing World ? • Claudia Pons Cardoso (Etudes genre, race et éducation, Professeure adjointe, Université Fédérale de Bahia, Brésil) L’intersectionnalité du point de vue du mouvement de femmes Noires du Brésil 11h15-11h30 : Pause café • Paola Bacchetta (Etudes genre, Associate professor, Université de Berkeley) Décoloniser le féminisme : Intersectionnalités, Assemblages, Co-Formations, Co-Productions 13h-14h30 : Déjeuner libre 14h30-18h Contact :

L’intérêt pour la psychanalyse dans les travaux de Judith Butler : entretien avec Livio Boni Livio Boni : Monique David-Ménard, vous êtes philosophe et psychanalyste ; vous avez notamment publié La folie dans la Raison pure, Kant lecteur de Swedenborg, ou, plus récemment, Deleuze et la psychanalyse, un essai où vous vous employez à montrer le rapport essentiel et retors entretenu par le philosophe avec la pensée analytique. Depuis l’année dernière, vous animez un séminaire de recherche, au Centre d’études du vivant, sur l’apport théorique de Judith Butler, que vous avez reçue au séminaire et rencontrée à plusieurs reprises, au point de figurer comme l’une des interlocutrices françaises de la philosophe américaine. Comment avez-vous été amenée à vous intéresser à la pensée de Butler ? Est-ce que je me tromperais si je voulais voir dans un tel intérêt une continuité avec votre intérêt pour les écrits de Kant sur la folie, ou pour la complication de la perspective analytique proposée par Deleuze par rapport au masochisme, par exemple ? Monique David-Ménard : C’est cela.

Le féminisme en 2013, encore utile? Plus besoin d’être féministe en 2013 m’a-t-on dit. Faites-moi rire. Vous savez pourquoi je considère qu’il est encore essentiel de l’être? À cause des Guy Fournier de ce monde, des 20 % des Canadiens qui considèrent qu’une femme qui se fait toucher ou agresser l’a cherché ou simplement des sympathiques jeunes hommes qui regardent une femme comme si c’était un bout de viande. Vous trouvez que j’exagère ou que je fabule? Ce n’est pas assez pour vous? À Tokyo, les jeunes femmes sont encouragées à porter des mini-jupes et à utiliser l’arrière de leurs cuisses comme panneau publicitaire. Plus près de chez nous, aux États-Unis, la Cour suprême de l’Iowa a statué qu’un employeur pouvait congédier une de ses employées si celle-ci est trop attirante à son goût. Encore plus près de chez nous, au Québec, depuis l’élection de Pauline Marois, je lis des commentaires sexistes qui fusent de toute part. Mais attendez, ce n’est pas fini. Des histoires comme celles-ci, il y en a des tonnes.

J’emmerde votre liberté – 1 Yep ! Ici, je veux parler en 3 parties de relations humaines, de liberté, d’autonomie, de responsabilité, mais aussi de vulnérabilité, d’estime de soi, de manque de confiance, d’injustice…Bon, c’est vaste, mais y’a un lien quand même entre tout ça. Et puis, plusieurs textes comme celui-là, ou encore des discussions avec des gens qui se sentent excluEs, marginaliséEs ont inspiré tous les questionnements que j’avais sur ce vaste ensemble de thèmes. Je précise que c’est quand même très centré sur des milieux précis (militantismes féministe, queer) et que du coup je prends pour acquis que les gens à qui je m’adresse savent que la monogamie n’est pas la seule voie possible, que le polyamour par exemple en est une alternative, et qu’il y a un discours culturel sur « l’Amour », comme sur le reste. Qui a le droit d’ accéder aux relations sentimentales et sexuelles ? Et du coup, on arrive à un truc qui m’exaspère au plus au point. Super, mais c’est un peu hors sujet. J'aime : J'aime chargement…

FEMENisme Je n'avais pas d'intérêt réel pour FEMEN. Jusqu'il y a peu, j'aurais souscrit à 200% au texte de Mona Chollet FEMEN partout féminisme nulle part. Mais cela c'était avant. Avant de lire l'article rédigé par Ovidie et qui a été retwité par beaucoup de féministes ; à croire que ni les unes ni les autres n'ont relu ou lu les propos profondément misogynes qui parsèment cet article. FEMEN n'a a priori rien pour me plaire. Elles sont islamophobes ; d'une islamophobie qu'on pourrait penser, si on ne creusait pas un peu, associée à leur profonde haine du catholicisme s'il n'y avait eu des déclarations claires désignant les musulmans et les arabe comme particulièrement machistes c'est à dire d'un machisme particulier à leur état, à ce qu'ils sont. Elles sont essentialistes ; vous pouvez lire leur manifeste qui témoigne d'un éternel féminin. Visiblement ce qui les guide est la rage, la colère et on est nombreuses à être passées par de telles phases. Catholicisme et féminisme Nudité et féminisme

8 commandements féministes de résistance à l’obscurantisme | A dire d Voilà, le programme de la 11e édition de Femmes en résistance (28-29 septembre à Arcueil) est sorti, Vous pouvez le consulter en entier en cliquant sur la photo ! Like this: J'aime chargement… arcueil, espace jean vilar, féminisme, femmes, Femmes en résistance, festival, obscurantisme, religions, Resistance, septembre

J’emmerde votre liberté – 2 Youhouuu, voici la deuxième partie du texte commencé ici, et que j’avais dit insipiré de celui-là. Finalement, cette deuxième partie sera elle-même séparée en deux, car elle sera trop longue sinon. A qui profite les décalages dans les relations ? J’ai remarqué qu’il suffisait de dire "chacun est libre, je t’avais prévenu, je ne voulais pas d’histoires sérieuses !" Dans la même mouvance, pardon, mais pourquoi dans ce même type de relations, quand cette fois le décalage n’est pas clairement dit mais est implicite, cela profite encore au libéré-indépendant-autonome ? Il faut être cohérent et responsable des relations qu’on a avec les gens. "Ah mais les gens sont libres de partir quand ils veulent !" même si je sais que malgré tous mes efforts de précision, y’en a pour qui ça voudra dire ça. Je crois que c’est bien de réfléchir au fait que les implicites profitent à ceux pour qui la relation est moins centrale, et que ce n’est pas forcément très cool. La deuxième partie bis arrive bientôt ;)

Le féminisme expliqué aux panafricains Il y a tout juste un an, dans le cadre de la Black History Month, j'ai été conviée à une journée d'étude sur le thème "Femmes noires et féminisme" accompagnée d'un hommage spécial à la grande militante afro-américaine Angela Davis. Après la projection d'un documentaire, une table ronde composée de 4 intervenants se mit à débattre. Je garde peu de souvenirs de cette discussion, sauf d'en être sortie avec un goût amer... Le débat conforta ma certitude qu'il y avait un créneau à prendre et à fructifier. Je fulminais sur ma chaise et me disais que bien des choses n'allaient pas chez nos propres "frères". Ce n'était pas la première fois que je ressentais autant de malaise et de honte pour ces hommes aux intentions louables. Angela. Cela fait maintenant six ans que je m'implique plus ou moins dans la sphère panafricaine. Ce qui me frappe à l'heure actuelle, c'est la multiplication et la diversité des mouvements panafricains français ceci grâce à l'Internet et à ses réseaux sociaux.

Related: