background preloader

Confiture de courgettes

Confiture de courgettes

http://allrecipes.fr/recette/6202/confiture-de-courgettes.aspx

Related:  conservesConfitures de légumes

Confiture de haricots cannellini (cadeaux gourmands italiens) Versione italiana più giù Après ces verrines au chocolat et aux haricots de Soissons, une idée me turlupinait: préparer une confiture de haricots. Bon, plus d'un an est passé depuis. Cela peut paraître étonnant mais finalement nous faisons de même avec les châtaignes (sucrées et salées) non? Et puis au Japon, on mange bien des desserts à base d'azuki (haricots rouges). Comme je vous l'indiquais dans ce billet, les haricots blancs (italiens) de la variété cannellini sont doux et délicats.

Confiture de carottes épicée 1 Première étape : peler les carottes et vérifier que vous en avez bien un kilo. Les râper. Les placer dans un fait-tout avec 50 cl de thé bouillant au citron (ou autre parfum de votre choix). Porter à ébullition et faire cuire 20 minutes à petits bouillons. 2 Deuxième étape : ajouter le sucre, les épices, les jus d’agrumes et porter une nouvelle fois à ébullition. Laisser mitonner 10 minutes. Tarte crue aux cerises Voici un vrai régal, pour continuer à profiter des belles cerises bien mûres de la saison. Elles deviennent de plus en plus sucrées en murissant sur l’arbre, et ainsi constituent l’ingrédient parfait pour un dessert de saison. Pour accompagner ces beaux fruits ronds à la robe foncée et brillante, j’ai choisi le contraste des couleurs et la richesse de la chair des noix de macadamia, la reine des noix ! Cette noix suffit à elle seule à composer la base d’une tarte. Comme pour toutes les tartes crues, la base plus épaisse et plus dense est réalisée avec un mélange de noix et de fruits secs pour sucrer.

Gelée de pêches de vignes Voilà encore une délicieuse gelée-confiture maison à déguster au petit déjeuner ou au goûter sur une bonne tranche de pain maison ! pêches de vigne sucre gélifiant Couper et dénoyauter vos pêches sans enlever la peau. Confiture de potiron Le potiron?! Inutile de vous dire que j'adore cette courge sous toutes ses formes, salée ou sucrée! ^^ Aujourd'hui, je vous la propose en confiture! Confiture de fraises et kiwis Voici ma première confiture de la saison! Avec des belles fraises du marché en plus, celles qui sont bien rouges et bien sucrées. J'ai l'habitude de faire une confiture de fraise traditionnelle aussitôt qu'elles sortent sur les étalages mais cette année, j'ai décidé d'innover avec un mélange fraises et kiwis. Pour les quantités, j'y suis allée un peu au hasard, en respectant toujours le ratio sucre et fruits qui doit être d'au moins 60% du poids des fruits en sucre pour s'assurer d'une bonne conservation. C'est certain que vous n'obtiendrez pas une confiture allégée, mais vous pourrez la conserver jusqu'à un an dans des pots bien stérilisés. Au final, cette confiture goûte surtout les fraises, mais on sent quand même la présencesubtile du kiwi.

Beurre doux’Beurre butternut Octobre c’est un peu le mois qui par le début de la période des courges en tous genre : citrouille, potimarron, potiron, courge spaghetti, courge butternut, etc. Un bon nombre d’entres elles (sinon toutes, mais ça j’en suis pas certaine) présentent une chaire dans les tons oranges, et pour moi orange + octobre = halloween. Je ne pense pouvoir présenter de recette spécial pour ce jour en question, donc je prend un peu d’avance et d’excuses en proposant une recette à base de courge butternut. Comme le potimarron, la butternut (ou courge ‘douxbeurre’) reste une courge de petite taille avec un poids oscillant généralement entre 1 et 3 kg (les exceptions ne sont jamais bien loin bien entendu), et une forme assez particulière – comme si l’on avait pris une poire pour en étirer la partie supérieure.

Roulade de concombre et saumon fumé - Les petits plats de Patchouka Besoin d'une idée recette pour un apéro bien frais ? cette recette est pour vous ! Croyez-moi vos invités n'en feront qu'une bouchée .... j'ai préparé cette version avec des tranches de saumon fumé... mais avec du jambon, j'imagine que celà doit être également excellent... je vous conseille par contre de ne pas les préparer trop tôt à l'avance... le concombre risquant de rendre un peu d'eau... C'est une recette Tupp... extraite du livre Mandochef... pour la nouvelle mandoline Tupperware.... Confiture de mangue et citron vert 1 Epluchez et coupez les mangues en gros morceaux de façon à obtenir 1 kg de pulpe. Gardez les noyaux. 2 Pressez les citrons verts et le citron jaune.

Confiture de Potiron au Gingembre Confit (& sucre Rapadura) - Le Plaisir du ChOcoOolat... ! Je suis toujours dans l'objectif de réaliser mes propres confitures et depuis mon premier essai réussi avec le miel de poire à la fève tonka (ici), cela m'y encourage encore plus. Personnellement, j'aime beaucoup les confitures (les allégées en sucre, celles où l'on sent vraiment le goût du fruit, du genre les fruitées intense de BM si vous voyez ; celle où il y a 50-60% de sucre ne plaisent pas des masses). Le matin, lorsque je prend mon petit-déjeuner, vous pouvez constater sur ma table plusieurs pots de confiture différents (3 pots le plus souvent), ce moment-là est un moment de plaisir, il me faut ma tartine de confiture pour bien débuter la journée, car sinon, je risque d'être de mauvaise humeur..

Confiture de pêche et vanille C'est parti pour les confitures! Attendez-vous à en voir défiler plusieurs recettes dans les prochaines semaines.Je commence cette année mes provisions avec une confiture simple mais qui met de l'avant toute la saveur d'un de mes aliments préférés : la vanille! Vous pensiez que j'allais dire la pêche, hein? Ben en fait, je ne mange pratiquement jamais de pêche.

Confiture aux poivrons et au safran Ajout à votre carnet de recettes en cours ! Ingrédients: Pour 8 personnes : 1 kg de gros poivrons rouges bien charnus 1 citron non traité 500 g de sucre additionné de pectine 4 pincées de filaments de safran 6 tours de moulin à poivre Tour d’horizon des légumes perpétuels et vivaces A une époque où l’on cuisine du durable (et pas que de lapin) à toutes les sauces, peut-être est-il bon de réfléchir à de nouvelles manières d’envisager nos propres légumes. Le jardinage ne serait-il pas lui aussi soumis à la frénésie consumériste au même titre que le reste? Nos légumes actuels sont le fruit d’une sélection basée sur une certaine façon de cultiver, de "consommer" le jardin. De plus une grande partie de nos cultures nous vient de pays situés sous des latitudes plus clémentes, ce qui implique un travail conséquent pour adapter ces cultures : semis au chaud, rempotages successifs, amendements spécifiques, irrigation importante, soleil et chaleur … Il faut qu’on les adapte à un environnement qui n’est pas le leur et si on a mal bouclé notre affaire, elles souffrent ce qui engendre développement de maladies cryptogamiques, multiplication de parasites et donc : traitements, etc. Le cercle vicieux le plus équitablement partagé dans le monde… ail des ours – alium ursinum

Related: