background preloader

Ink – Une boite à outils pour vos interfaces web

Ink – Une boite à outils pour vos interfaces web
Ink – Une boite à outils pour vos interfaces web Si vous développez des sites, je vous invite aujourd'hui à découvrir la boite à outil Ink qui permet de créer rapidement des interfaces web. Tout est parfaitement documenté, et tout semble simple avec Ink. Vous serez capable rapidement de mettre en place le layout de votre choix, puis tous types de menus (verticaux, horizontaux), votre pagination..etc., sans oublier tout ce qui concerne la mise en page textuelle, les listes, les styles, les formulaires, les alertes...etc. Ink vous permettra de gagner pas mal de temps pour construire vos projets web en vous évitant de recoder tous les trucs de base. Vous avez aimé cet article ? Related:  Logiciels création pages HTML

Home Firefox 10 : Examiner le code avec les outils pour développeurs Depuis de nombreuses années déjà Firefox est doté d’un extraordinaire module complémentaire qui ne manque pas de quotidiennement simplifier la vie aux nombreux développeurs que le navigateur internet compte dans ses fidèles utilisateurs : Firebug. Initialement créée par Joe Hewitt, cette extension vivait un moment délicat cet été à l’annonce du départ de son contributeur principal John J. Barton qui partait se pencher sur la prochaine génération d’outils pour développeurs de Google Chrome. La fondation Mozilla travaille quant à elle sur un projet visant à offrir ses propres outils à destination des développeurs. C’est ainsi que Firefox 10, encore sur le canal Aurora, propose un inspecteur de code dont les fonctionnalités sont similaires à celles de Firebug. Le code HTML est visible dans le volet inférieur surmonté d’un breadcrumb qui permettra d’aisément accéder aux éléments parents et enfants mais aussi frères, respectivement à gauche, à droite et sur l’élément sélectionné.

Openweb.eu.org Redirection 301 et redirection 302, comment faire ? Dans la vie d’un référenceur, on se retrouve forcément à un moment donné à devoir se dépatouiller avec des pages introuvables ou des URL qu’on aimerait bien rendre plus lisibles, que ce soit pour les moteurs ou les utilisateurs. On doit donc se battre plus ou moins avec le fichier htaccess situé à la racine du site ou au sein d’un dossier. Aujourd’hui on va donc s’intéresser à ce fichier un peu barbare mais tellement utile. Le fichier .htaccess, c’est quoi ? C’est un fichier qui donne des directives au serveur, il lui indique des commandes à suivre. Pour information, Ce fichier s’appelle .htaccess, sans rien devant le point, pour qu’on ne puisse pas ouvrir le htaccess de n’importe quel site depuis son navigateur (c’était l’info inutile pour faire bien dans les dîners mondains). La redirection 301 Celle que l’on appelle redirection permanente est surtout utilisée lors d’une refonte de site lorsque certaines pages sont déplacées ou supprimées. Concrètement, voilà ce que font ces exemples :

Bootstrap pas à pas 7/10/2013 Update: billet mis à jour pour la version 3.0 de Bootstrap Avec la généralisation des technologies JS, CSS3 et HTML5, il est aujourd'hui possible de faire des sites Web qui n'ont rien à envier aux interfaces des logiciels que l'on peut trouver sur nos machines. Le revers de la médaille est une complexité croissante qui nécessite de faire appel à des professionnels . Quand vous devez faire un site personnel ou pour une association, il est difficile, à moins de s'appeler Cresus, de passer par un Web designer. Heureusement des frameworks libres permettent avec un minimum d'investissement et de connaissances de bâtir des sites Web dans les règles de l'art. Nous allons commencer par créer l'arborescence générale de notre site qui sera stocké, pour illustrer ce billet, dans le répertoire ~/projet de notre disque dur. cd ~/projet git clone cd ~/projet mkdir css img js touch index.html css/style.css Voici le template que j'utilise: <!

BlueGriffon, The next-generation Web Editor based on the rendering engine of Firefox Structurer un site web avec XMind Tous les spécialistes vous le diront : le principal problème lors de la création d’un site web, c’est la structure. Difficile, en effet, de visualiser la place de chaque page et les liens entre elles. Le mindmapping peut vous y aider. Le cauchemar des webdesigners, c’est le client qui a une idée floue de ce qu’il veut. C’est un peu normal, pourtant. Prenons un exemple simple : le site d’une boutique de produits provençaux. Première étape : les 4 premières pages La "Provençale" est une boutique. Nous commençons à compléter les pages : Etape 2 : les pages Entreprise et Produits A la page Entreprise, nous pouvons ajouter une page Boutique, qui présente la boutique matérielle, le point de vente. Sur notre page d’accueil, nous pouvons ajouter : un message de bienvenueun lien vers la boutiqueun lien vers les produits Nous pouvons aussi ajouter une page Blog sur laquelle nous publierons les actualités des produits, des marques, des conseils pour nos clients, etc. Etape 5 : les pages produits

Validez l’HTML et le CSS de vos newsletters avec FractalLe Geek Pauvre Envoyer des newsletters n’est pas simple. Une créa de newsletter n’est pas une créa de site web. Edit : je remet ce ticket à l’honneur car Fractal vient de sortir en version béta, avec des améliorations: conversion d’un format à base de CSS en un format basé sur des tableaux (à l’ancienne, quoi, mais c’est ça qui fonctionne)Prévisualiseur, pour avoir une idée de ce à quoi pourrait ressembler votre newsletter sur Gmail, Outlook, Lotus Notes, Hotmail, etc. Pour vous aider à valider votre code, Fractal analyse vos newsletters sur 24 clients email. Il s’avère très difficile d’harmoniser l’affichage d’une newsletter sur l’ensemble des clients email. C’est tout con à utiliser, vous copiez-collez votre code dans la fenêtre qui va bien et vous lancez l’analyse. Simplicité ! Le clic sur le bouton lance la validation. Le code de votre newsletter, optimisé « automagiquement » (on enlève les espaces et retours chariots en trop)Les retouches de code effectuées automatiquement. ça, c'est intéressant

Related: