background preloader

Édu-groupe - Accueil

Édu-groupe - Accueil

http://portail.csdm.qc.ca/Anonym/Accueil/Accueil.aspx

Related:  Les p'tites poules

Basilic (mythologie) Attention à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Basilic. Oublié dans l'arsenal des mythes et légendes d'un passé révolu, il a connu récemment un regain d'intérêt avec l'apparition des jeux de rôle et sa grande diffusion à travers les aventures d'Harry Potter, où il est décrit comme un reptile terrifiant qui peut tuer d'un seul regard. Son nom veut dire « petit roi ». On dit qu'il est le roi de tous les serpents, et qu'il naît d'un œuf de coq, couvé par un crapaud.

Jouer en classe Vous avez dû vous apercevoir que je fabrique pas mal de jeux pour mes élèves, mais parfois c'est bien pratique de les trouver dans le commerce. Surtout quand c'est bien fait, et que ça fait gagner du temps avec un bon rapport qualité/prix.Je vous propose ici les jeux que j'ai testés, dont je suis contente et qui ne font pas trop mal au porte-monnaie ! Cet article sera enrichi au fur et à mesure des mes découvertes... En Français :

Les Sciences - LES ORAGES : explications et précautions Les orages sont à la fois beaux et effrayants. Beaux par la lumière vive qu'ils créent dans le ciel, mais aussi effrayants par leur bruit sourd et les dégâts qu‘ils peuvent causer. Nos ancêtres ne savaient pas expliquer ce déchaînement des éléments, c'est pourquoi ils voyaient dans l'orage un très mauvais présage. Les chevaliers de la table ronde - Lancelot Lancelot Lancelot est le chevalier de la table ronde par excellence. Son nom complet étant en réalité Lancelot du Lac, il s’avère être le fils adoptif de la Dame du Lac, Viviane, et du roi Ban de Benoïc. Il est également nommé Chevalier de la Charrette. Les valeurs de courtoisie et de courage qu’il incarne lui valent le titre de meilleur chevalier de la Table Ronde, car au sein de cet ordre, on ne peut se distinguer autrement que par les valeurs chevaleresques et les vertus que l’on possède, ce qui explique cette sorte de gradation existante parmi les membres de celui-ci. De haute stature, le cheveu blond, athlétique et fort, rompu aux arts du combat et faisant preuve d’un courage égal à la finesse de ses traits, les dames se pâment sur son passage, et les chevaliers l’envient et l’admirent.

12 activités pour le tableau numérique - partie1- 4inPartagerinPartager4 Activités TBI ? Vous avez la chance de pouvoir utiliser un tableau numérique (TNI/TBI) ? [Lecture CP]: Marcel le rêveur (période 1) Voici le travail mené conjointement avec 2 de mes collègues de CP en période 1 -en lecture- à partir de l’album Marcel le rêveur (Anthony Browne). Tout le travail était quasiment fait par mes collègues qui travaillaient déjà ensemble avant que je n’arrive ! j’ai juste remis un peu en page, mais « sans trop de chichi, de fioriture … » En période 2, nous avons poursuivi ce projet de lecteur par l’écriture collective de notre grande histoire : « Marcel rêve encore » (production écrite et plastique des élèves des 3 classes de CP). La lecture > Le découpage des textes : (5 textes)

L'enluminure en Occident. La plus grande partie de notre héritage médiéval se compose de manuscrits, les vestiges les plus visibles du Moyen Age se trouvent dans les églises paroissiales et les bibliothèques. Les textes religieux – évangéliaires et psautiers - étaient à l’origine enluminés pour la gloire de Dieu, mais ces livres n’étaient pas seulement sacrés par la simple présence d’un décor esthétique, mais parce qu’ils étaient le support d’un message spécifique, surnaturel. Les décorations, très souvent somptueuses n’avaient pas pour unique objet de soutenir la dévotion mais avaient aussi une fonction de repère. Dans les évangéliaires, par exemple, chaque évangile était précédé de pleines pages décorées qui, avec des initiales enluminées, permettaient d’identifier rapidement le contenu du texte. En outre, certaines miniatures étaient exécutées pour être vues de loin par un auditoire nombreux.

Superstitions au Québec Superstitions au Québec Au Québec comme un peu partout, il existe plusieurs manifestations de la «culture populaire» ou tout simplement des superstitions, c’est-à-dire, la peur irrationnelle de certaines dates, faits, événements, etc. En psychologie, cette peur irrationnelle porte le nom de phobie. On a choisi ce terme pour désigner ce phénomène bizarre et pourtant largement répandu qui fait croire que certains événements ou des objets sont capables d’influencer l’avenir d’une personne. Parmi ces croyances, on trouve la peur de passer sous une échelle, celle de croiser un chat noir, de briser un miroir, d’ouvrir un parapluie à l’intérieur d’une maison, de renverser du sel et, la superstition la plus connue, celle de malheur causée par le nombre 13. Curieusement, toutes ces superstitions ont une explication historique.

Le cri Edvard Munch Le cri, Edvard MunchCliquez sur l'image pour agrandir. Ce tableau est une peinture à l'huile et à la pastel d'Evard Munch réalisé en 1893. L'artiste l'a nommé « le cri ». L'artiste a associé une note dans un de ses journaux a propos de cette oeuvre: « J'étais en train de marcher le long de la route avec deux amis - le soleil se couchait - soudain le ciel devint rouge sang – j'ai fait une pause, me sentant épuisé, et me suis appuyé contre la grille - il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et de la ville - mes amis ont continué à marcher, et je suis resté là tremblant d'anxiété - et j'ai entendu un cri infini déchirer la Nature ».

Related: