background preloader

Le nom de la rose : le scriptorium

Le nom de la rose : le scriptorium

l'homme vitruvien (Léonard de Vinci) - Profs d'Histoire lycée Claude Lebois l'homme de Vitruve dessin de Léonard de Vinci (1492/1496) exercice sur l’Homme de Vitruve Dessin à la plume, encre et lavis (usage d’une seule couleur diluée pour obtenir différentes intensités) sur papier, intitulé Étude des proportions du corps humain selon Vitruve, réalisé par Léonard de Vinci aux alentours de 1492. L’homme de Vitruve est le symbole de l'humanisme, l’homme étant conçu selon des proportions mathématiques et étant considéré comme le centre de l’univers. Pourquoi ? - au compas (ou à la main), surligner de jaune le périmètre du cercle. - à l’aide d’une règle, surligner de rouge le périmètre du carré. 1) sur la paume de votre main, poser les quatre doigts joints de l’autre main. 2) sur la plante de votre pied, poser la paume de votre main (ou plusieurs fois les doigts joints). 3) sur votre coudée (allant du coude jusqu'à l'extrémité de la main), poser la paume de votre main (ou plusieurs fois les doigts joints). 5) combien de paumes faut-il ajouter pour faire un homme ?

Le commerce au Moyen Âge Introduction Au Moyen Âge, un commerçant spécialisé dans le type de marchandises orientales (poivre, noix, cannelle, huile...) était un homme riche. Avec le développement du grand commerce, la fortune et le pouvoir des « bourgeois commerçants » allaient toujours croissant. En effet, au cours du bas Moyen Âge, les petites associations, à caractère régional, d'artisans et de commerçants ayant des intérêts communs évoluent et prospèrent jusqu'à devenir des ligues européennes puissantes. Nous allons traiter dans cet article : Les voies de communicationsL'activité commerciale au Moyen ÂgeLa navigation Les voies de communications De nouvelles routes commerciales Les Européens commencèrent doucement à s'émanciper vers les territoires extérieurs. Au nord, une puissante association de villes germaniques et scandinaves, la Hanse, exerçait un véritable monopole en mer du Nord et dans la Baltique.Au sud, les villes portuaires de Gênes, Amalfi et Venise, en Italie, dominaient le commerce méditerranéen.

LA BOETIE – Discours de la servitude volontaire | À 18 ans, Étienne de La Boétie fut le premier à s’étonner de la structure pyramidale du pouvoir, et à analyser les principes de la domination des peuples par un seul, ou par une poignée d’hommes. S’il est vrai que la tyrannie est ce dans quoi la démocratie menace le plus de verser, ce bref essai écrit en 1549 peut être regardé par les peuples de nos démocraties modernes comme une invitation perpétuelle à la vigilance à l’égard du pouvoir ; et ses problèmes et ses concepts, comme des outils indispensables pour une démocratie sans cesse à régénérer. Discours de la servitude volontaire (mp3) voix : olivier gaiffe Télécharger l’audiolivre en intégralité Like this: J'aime chargement…

Les communes Émergence des communes Suite à l’essor urbain et commercial, les habitants des villes ont commencé à vouloir défendre leurs propres intérêts et à gouverner leur cité par eux-mêmes. Alors qu’ils étaient assujettis au pouvoir seigneurial, les citadins étaient considérés comme des sujets du seigneur, au même titre que les paysans et les vassaux. La grande charte (la Magna Carta) en 1215 a pour effet de limiter le pouvoir du roi (cliquer pour agrandir)Source Plusieurs villes ont alors commencé à réclamer des droits au seigneur ou au roi, dont le droit de gouverner de manière autonome. Les premières communes Les habitants des villes se sont donc associés entre eux afin de gérer les affaires de la ville, indépendamment du seigneur. Fonctionnement des communes En offrant la direction de la ville à toute la population, les communes furent gérées en oligarchie, dans laquelle le peuple et l’aristocratie partageaient le pouvoir. Montbrison au Moyen Âge La charte communale: une charte de paix

Pour étudier l'Humanisme et la Renaissance Un dossier sur la Renaissance Pour consulter l’ensemble du dossier Introduction Les représentations de l’humaniste à l’époque de la Renaissance Pour une introduction à la Renaissance : la modification des mentalités à travers la représentationde la mort. Poétique des auteurs de la Renaissance La poétique des grands rhétoriqueurs Gargantua et la poétique de Rabelais La poétique de Du Bellay dans les Regrets La Pléiade et le renouvellement de la poésie Lectures analytiques pour étudier les idéaux humanistes La nudité : Jean de Léry Histoire d’un Voyage fait en la terre du BrésilConsulter le texteConsulter l’article L’idéal politique de l’humaniste : le Prince et le PoèteConsulter le texteConsulter l’article Les doutes de l’humanisteHeureux qui comme Ulysse Les guerres de religionL’allégorie de l’Opinion dans Les Discours des misères de ce temps de Ronsard L’Etude des genres Théâtre Le lieu théâtre à l’époque de la RenaissanceLa perspective dans le décor de théâtreLire le théâtre Et une bibliographie

Villes et sociétés urbaines en Occident (XI-XIVe siècle) Auteur : BelisaireVisualisations : 34142Modifié : 13/01/2013 à 16h23 Durant le haut Moyen Âge, les villes ont été plongées dans une certaine léthargie. Les cités antiques se rétractaient à l'intérieur de leurs murailles tandis qu'avait lieu un phénomène de ruralisation marqué. Le XIe siècle est celui du réveil des villes : les anciennes cités antiques s'étendent et voient leur population croître tandis qu'apparaissent de nouveaux centres de peuplement. Les villes deviennent aussi d'importants foyers de culture : si la culture s'était réfugiée au haut Moyen Âge dans les monastères, elle gagne les villes à partir du XIe siècle du fait de la création des universités, du maintien des écoles cathédrales, et de l'ascension des élites marchandes. Centre politique, économique et religieux, la ville médiévale, contrairement à ce que l'on pourrait penser, n'échappe pas au pouvoir seigneurial. L'expansion des villes Le renouveau urbain L'essor des échanges Les caractères des villes

Les archives "pour les nuls" Pourquoi un guide ? Mission primordiale de service public, la communication est l'aboutissement du travail des Archives. Force est de constater cependant que ce milieu est largement méconnu et de ce fait reste souvent inaccessible pour ceux qui aspirent y faire des recherches. Aussi ce site s'adresse aux lecteurs désireux de trouver une information générale sur les recherches que l'on peut effectuer dans les différents services d'archives. Mis à la disposition de tous, ce guide "pour les nuls" est destiné à orienter les usagers des archives. des informations, que ce soient des professionnels habitués à démarcher les services d'archives comme les administrateurs, les chercheurs, les étudiants ou les généalogistes ou bien les néophytes : du citoyen désireux d'établir la preuve d'un droit aux simples curieux. Quelques chiffres nous montrent l'importance de ses usagers. Alors bonne visite !

Construis ta cité médiévale Au Moyen Âge, l'Europe est encore très rurale. Sur les terres du seigneur ou du monastère, de petits villages se regroupent autour d'une église. Pour assurer leur protection, leur seigneur a fait bâtir son château fort. Mots clés : Voir aussi : Vidéo Serious game Dossier De l’annotation aux marginalia Une des marques les plus visibles de la lecture est l'annotation. La « fabrique de la lisibilité » comprend ainsi des gestes de lecteurs, désireux d'aménager le champ de leurs lectures, pour leur usage personnel ou pour celui d'autrui : il s'agit de gestes qui vont de l'annotation individuelle aux pratiques normatives de l'enseignement ou de l'édition savante, en passant par des formes d'écriture multiples qui, sur des plans différents, viennent encadrer un texte, l'expliciter, le mettre en perspective et ouvrir les voies de sa réception pour des lecteurs supposés dociles. Dans les manuscrits du Moyen Âge, il n'est pas rare de rencontrer, dans les marges, des indications relatives à l'établissement du texte - notes de l'auteur destinées au scribe, notes d'un copiste à un autre copiste -, mais aussi des témoignages de lecture du texte sous forme de notes manuscrites, de dessins ou de signes à l'encre. . .

jeu d'échecs Le jeu d’échecs est un jeu réputé difficile. Pourtant, j'ai mené ce travail dans ma classe de GS pendant 7 ans. J'en garde un souvenir inoubliable et la ferme conviction d'avoir permis aux enfants pourtant très jeunes d'aborder, dans l'enthousiasme et l'intérêt jamais démentis, des notions très importantes et des compétences, à la fois basées sur le sens et aquises dans le plaisir du fonctionnement intellectuel. Eh oui! humanisme Mouvement intellectuel qui s'épanouit surtout dans l'Europe du xvie siècle et qui tire ses méthodes et sa philosophie de l'étude des textes antiques. 1. Un terme à la multiple et féconde ambiguïté Le terme d'humanisme est l'un de ceux sur le sens desquels personne ou à peu près ne s'entend vraiment. C'est que le mot se trouve lié à l'évolution de la pensée occidentale, tout au long de plusieurs siècles de culture et d'histoire, comme en témoignent les emplois successifs des termes humanitas, humances, humain, humanité, humanisme, tous inséparablement liés. En latin déjà, humanitas désigne ce qui distingue l'homme de toutes les autres créatures, ce qui, donc, est précisément le propre de l'homme, la culture. 1.1. Au Moyen Âge, on appelle humaniores litterae les connaissances profanes, telles qu'elles sont apprises dans les facultés des arts (notre actuel enseignement du second degré), qui ouvrent elles-mêmes accès aux facultés – de rang élevé – où l'on enseigne le droit ou la médecine. 2.

Related: