background preloader

"Le féminisme a pour ambition de révolutionner la société

"Le féminisme a pour ambition de révolutionner la société
Related:  Réflexions féministesfeminismeAin’t I a Woman?

J'enseigne le genre. Et je continuerai à le faire. Ce sera un billet énervé. Très énervé. Fatigué aussi. Fatigué d'entendre des ignares et des incompétents baver de haine sur quelque chose qu'ils ne connaissent pas. J'enseigne le genre parce que c'est ce que mon programme de Sciences économiques et sociales me demande de faire, n'en déplaise à Vincent Peillon qui double son ignorance crasse des sciences sociales - déjà étonnante pour un philosophe de profession... - d'une méconnaissance absolue de ce qui se passe dans l'administration dont il est le ministre. On étudiera les processus par lesquels l'enfant construit sa personnalité par l'intériorisation/ incorporation de manières de penser et d'agir socialement situées. De quelque façon qu'on le prenne, "la construction sociale des rôles associés au sexe", c'est le genre. J'enseigne le genre parce que c'est un fait. J'enseigne le genre parce que n'importe qui de bonne foi comprends très bien l'expérience de la boîte. Aux complices des attaques néo-réationnaires

101 Everyday Ways for Men to Be Allies to Women I’ve considered myself a feminist and male ally to women for quite some time. When I took my first Women’s Studies class two years ago with Professor Denise Witzig, little did I know that it would take me down an unsuspecting, beautiful, and transformative path towards feminism. Below, I’ve complied a list of 101 everyday ways for men to be allies to women. 1. I’m very intentional in making this point first. 2. In order to be a successful ally, you must make a daily effort to understand privilege. 3. Allies are not perfect by any means. 4. If you’re serious about being an ally, I think this point is somewhat obvious. 5. Many of my female friends have told me that instances of catcalling and street harassment are some of the most frightening, awkward, intrusive, and degrading experiences of their lives. 6. Another example of street harassment… Look guys, we have been brought up to objectify women. 7. 8. 9. 10. Some people say chivalry is dead. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20.

Rupture anarchiste et trahison proféministe En tant que féministe, je n’attends pas Le Sauveur. Je sais que, quelque soit l’homme qui est en face de moi, il est celui qui bénéficie de l’oppression des femmes, de l’oppression que, jours après jours, je subis. Quoiqu’il en dise. Qu’il l’admette ou non. Au départ, je voulais tenter de changer les choses en faisant appel, avec le plus de pédagogie possible, à leur cohérence, amour et amitié. Car nous sommes dressées à nous excuser lorsque l’on nous coince les doigts dans la porte. Pas par gentillesse ou grandeur d’âme, comme si l’on nous accordait un luxe, une cerise sur le gâteau, non, mais parce que nous avons le droit et nous exigeons de vivre autrement que comme des bêtes, à hanter la cuisine comme les rats hantent les égouts, autrement que comme des balais à chiotte, des trous ou des ventres sur pattes. "Il y a un moment où il faut sortir les couteaux. Ou : divertissement-corvée. Aller donc communiquer sur ces bases.[...] « Tout cela est donc si minable, alors ?

The Narrative of Sojourner Truth. The Narrative of Sojourner Truth Dictated by Sojourner Truth (ca.1797-1883); edited by Olive Gilbert; Appendix by Theodore D. Weld. Boston: The Author, 1850. [Frontispiece] [Title Page] CONTENTS[Table of contents created for the on-line edition.] THE following is the unpretending narrative of the life of a remarkable and meritorious woman–a life which has been checkered by strange vicissitudes, severe hardships, and singular adventures. O the 'fantastic tricks' which the American people are 'playing before high Heaven!' It is thus that, as a people, we are justly subjected to the reproach, the execration, the derision of mankind, and are made a proverb and a hissing among the nations. It is useless, it is dreadful, it is impious for this nation longer to contend with the Almighty. In this great contest of Right against Wrong, of Liberty against Slavery, who are the wicked, if they be not those, who, like vultures and vampyres, are gorging themselves with human blood?

Fausses amies Il est devenu difficile pour cette frange de la population qui a toujours vécu grâce à l’exploitation par l’homme de l’homme, et donc beaucoup de la femme, de nier le bonheur, la liberté, le soulagement que le féminisme a permis d’apporter dans nos vies. Personne de sensé de nos jours ne peut prétendre revenir sur le droit à l’avortement, sur la possibilité d’avoir un compte bancaire à son nom, sur le droit de vote, etc. Pour attaquer les droits des femmes, la meilleure méthode finalement, c’est de se dire féministe ! On trouve deux exemples de ces figures patentées du féminisme « jaune ». L’écrivaine Nancy Huston, avec moins de morgue, représente une autre de ces figures de l’upperclass qui contribue à saper par des techniques vicieuses la timide et difficile prise de parole des dominées.

Nos identités sont politiques Les choses aléatoires m’avaient dit que si j’avais envie de mettre un texte ici j’étais la bienvenue. Du coup Cassandra prend le clavier pour un petit texte en mode divergence des luttes. Suite à la mort de Clément Méric il y a eu un rassemblement dans ma ville, l’asso militante LGBT a relayé cet appel à rassemblement et j’ai pu lire ceci (j’ai mis certains passages en gras) : « […] Attention aux prises de position trop rapides au nom de [l’Asso]. Souvenez-vous que nous ne sommes pas un parti politique. » G.B « faudrait peut être arreter de manifester pour n importe quoi… je respecte ce militant mais je vois pas pourquoi moi gay devrais je manifester… vu l ambiance actuelle la discretion serait pas un mal » L.L.G « [L’Asso] est extrème gauche ! « Cet assassinat n’est que politique et n’a rien à voir avec le combat que [l’Asso] mène ! « Je ne vois toujours aucun rapport avec la politique et une asso gay. […] » C.L) Je vais paraphraser deux choses aléatoires dans ce texte. Je suis fatiguée.

Virginie Martin: Les Femen, un mouvement féministe à tendance hégémonique? Virginie Martin (Présidente) et Amandine Philippe, Think Tank Different Le mouvement féministe Femen, crée en 2006 en Ukraine, s'est exporté internationalement où il est notamment connu pour ses actions provocatrices qui font de ces militantes des égéries du féminisme. Il s'agit ici de montrer en quoi l'exposition médiatique liée aux Femen et surtout la forme de protestation utilisée peuvent avoir des effets contre-productifs sur l'évolution de la position des femmes dans la société. Il est indéniable que les Femen sont présentes dans les médias. D'après leurs discours on pourrait penser que les Femen ont tendance à mettre une barrière entre "elles" et "les autres féministes" comme si elles étaient l'unique porteur de ce mouvement aujourd'hui. Les Femen ont non seulement tendance à déconsidérer les autres mouvements féministes mais aussi à réduire leur cause à un profil type. Loading Slideshow

Libération sexuelle et liberté à disposer de son corps | irréductible et solidaire, féministe quoi ! Liberté, quelle liberté, où en sont les femmes ? Entre timides battues en brèche, violents retours de bâtons, le système patriarcal contre lequel nous sommes mobilisé-e-s, détient probablement le record de longévité des systèmes d’oppression. Il sévit dans tous les domaines mais affectionne particulièrement l’intime et la sexualité. Je me suis souvent demandé comment s’étaient débrouillés les hommes pour que le mouvement de libération sexuelle des années 60/70, leur profite autant ? Il n’est pas question de le nier, les droits et libertés des femmes ont progressé à partir des années 60, mais nombreuses sont celles qui ont fini par l’admettre : la libération des mœurs sans égalité réelle femmes-hommes jetait comme une ombre au tableau. Les femmes se devaient surtout d’être en permanence disponibles et enthousiastes, sous peine d’être considérées comme de mauvaises coucheuses. Dans un tel contexte, quelles sont les libertés sexuelles des femmes ? C’en est assez ! Like this:

Youth Pride 2012 Horia Kebabza De le "Et toi, tu nous en fais un quand?" Du blabla avant le sujet qui fait "you are my sunshine, my only sunshine, you make me happy when skies are grey" Je vous trouve mignon, à continuer à débattre depuis deux mois sur le dernier post. Surtout pour essayer de me convaincre que vous avez raison et que je dois le reconnaitre. Mes choux d'amour que j'aime par delà l'univers, je me permets de dire à nouveau quelque chose : Ici, c'est chez moi. Chez moi, je n'ai jamais tort. Après, libre à vous de vous exprimer. Et vous savez quoi? A la fin de la journée, je finis toujours par manger mes légumes et non de la viande. Et pendant que vous passiez votre temps à essayer d'argumenter qu'il fallait comparer la tenue vestimentaire correct des femmes à l'installation d'une porte blindé chez soi (très profond soupir), moi j'en profitais pour passer mes partiels et me faire tatouer par les deux tatoueuses les plus douées de France. Mais je vous en prie, continuez, chacun gère son temps libre comme il veut. Sujet du jour : Et puis j'ai eu 25 ans.

Related: