background preloader

L'être et l'écran

L'être et l'écran
« Si j’avais un marteauJe cognerais le jourJe cognerais la nuitJ’y mettrais tout mon cœurJe bâtirais une fermeUne grange et une barrièreEt j’y mettrais mon pèreMa mère, mes frères et mes sœursOh, oh ! ce serait le bonheur. » Claude François, Si j’avais un marteau, 1963 En 1992, dans Aramis, ou l’amour des techniques, Bruno Latour affirmait vouloir « convaincre que les machines qui [nous] entourent sont des objets culturels dignes de [notre] attention et de [notre] respect » (1). Il faisait suite, à sa manière, à l’appel lancé par Gilbert Simondon trente ans plus tôt en vue d’accorder aux objets techniques une place dans le monde des significations. Il témoignait de la résistance encore vivace des penseurs contemporains à prendre au sérieux la « dimension technique des actes de culture » (2).

http://www.etre-et-ecran.net/

Related:  Usages et comportements digitauxUtopie et graphismeTravail personnel et numériquerevues

La nuit après une rencontre Enquête visuelle sur Facebook (Relecture et corrections par André Gunthert) Capture d'écran, "Clash sur Facebook" par Gonzague tv, 20/2/2012. Dailymotion Le double regard des sciences humaines sur le médium algorithmique Au-delà de la simple posture de consommateur ou d’utilisateur, si nous voulons y voir un peu plus clair sur la manière dont nous entremêlons nos pensées et nos symboles dans le médium algorithmique, si nous voulons comprendre la mutation numérique en cours et nous donner les moyens de peser sur son déroulement, il est nécessaire de garder les deux yeux bien ouverts: aussi bien l’oeil critique que l’oeil visionnaire. L’oeil critique Du côté de l’oeil critique, apprenons d’abord à sourire devant les slogans de pacotille, les mots-clic du marketing, les courses au Klout et les poses de « rebelle du libre ». L’Internet est peut-être pour certains une nouvelle religion. Pourquoi pas?

Vidéo de Michel Serres et Bernard Stiegler. Moteurs de recherche Tout d 'abord , merci , la qualité de ce dialogue est déjà philosophique! Par ailleurs , en tant que professeur agrégée de lettres , je me suis posée ces questions, du point de vue de la formation des maîtres....cruellement démunis devant une technicité sophistiquée et capricieuse très concrètement à l 'école , et , merci aussi , pour votre regard humaniste sur la jeunesse désorientée et , livrée à l'adiction du lien numérique......contre angoisse , solitude,..Facebook??? Vous savez du point de vue de l 'utilisateur c 'est du lien social , et, pour les jeunes comme les anciens , c 'est facile pour partager , vidéos , images.....Bien sûr , je vous rejoins sur ses dérives et ses dangers!!!!!

L'impact du numérique dans le monde du travail - Reunic 2016 L’impact du numérique dans le monde du travail : les élu(e)s ont la parole ! Moment clé de cette troisième édition des REUNIC16, la conférence régionale annuelle des élu(e)s au numérique aura lieu le mardi 31 mai 2016, de 10h à 12h. Voici l’invitation Conférence des élu(e)s REUNIC16. Parce que la question de l’impact du numérique dans le champ des activités économiques et sociales est aujourd’hui irréversible, c’est une préoccupation dont les responsables politiques ne peuvent ignorer. C’est dans cette logique que cette conférence est ouverte à tous les élu(e)s de la région PACA ainsi qu’à leurs collaborateurs, invités à échanger tout au long de la matinée sur ces questions ô combien d’actualité.

5 erreurs et 5 conseils pratiques pour la sécurité en ligne des journalistes 5 Faites preuve de bon sens et soyez attentifs à votre environnement Le bon sens, c’est de penser qu’à chaque action que vous faites sur le net, vous laissez des traces. Ca n’est pas parce que vous supprimez un document de votre ordinateur, qu’il a disparu de votre disque dur L’astuce : Utilisez la corbeille en mode sécurisé sur Mac ou bien Eraser sous Windows. Quand une source vous remet une photo ou un document, il n’est pas improbable qu’elle y ait laissé elle aussi des traces : le nom du propriétaire de l’ordinateur sur lequel a été rédigé le texte ou de l’appareil photo. L’astuce : Utilisez un soft qui permet de supprimer les metadata de vos photos avant publication

Les racines utopiques du nazisme Dans Crime et utopie, Frédéric Rouvillois tente de déceler ce que le national-socialisme doit aux théories millénaristes. Si les historiens s'accordent sur le caractère monstrueux du nazisme, le débat subsiste quant aux raisons qui ont conduit un pays de haute culture comme ­l'Allemagne à céder à l'hitlérisme. Chacun connaît le faisceau de causes qui ont favorisé ce basculement, depuis le traumatisme de la défaite de 1918 à la crise de 1929, en passant par la peur du bolchevisme. C'est à un tout autre aspect des choses que s'intéresse Frédéric Rouvillois dans Crime et utopie. Une nouvelle enquête sur le nazisme. L'auteur étudie à la loupe les différents germes idéologiques qui ont constitué le national-socialisme et en extrait un aspect aussi fondamental que négligé: celui du futurisme.

Bruno Devauchelle : Dans un monde numérique, ne jamais oublier de structurer ... L'environnement techno-cognitif qui est désormais celui de chacun de nous dans un monde envahi d'objets numériques, apparaît comme très peu organisé a priori pour l'utilisateur final. Alors qu'il est extrêmement organisé et planifié du côté technique (la forme), il semble l'être très peu du côté cognitif (le fond). A voir la difficulté croissante à rechercher, trouver, traiter l'information, et surtout la complexité à laquelle chacun est confronté dès lors qu'il tente d'apprendre de nouvelles connaissances, on sent bien qu'il y a un problème du côté de ce que nous allons nommer la "structuration".

Survivre malgré le numérique Le chercheur Thierry Venin invite à une prise de conscience salutaire du pouvoir du numérique. « Il n’est plus possible de penser les effets de la science et de la technologie comme intrinsèquement positifs », constate le sociologue dans la préface de Un monde meilleur. Or, ajoute-il, « plutôt que d’adapter de façon raisonnée les technologies aux finalités du travail, c’est ce dernier qui, baignant dans une attitude idéologique, a dû se plier aux règles technologiques, produisant dans de très nombreux cas des effets négatifs », dont les risques psychosociaux ne sont pas les moindres. Une étude montre d’ailleurs que ceux qui travaillent régulièrement trois ou quatre heures de plus que la durée normale augmentent de 60 % le risque de développer des problèmes cardiaques, ce à quoi conduit « la généralisation de la laisse électronique » et le travail à la maison.

Soit vous créez le logiciel, soit vous êtes le logiciel FYP éditions vient de faire paraître Les dix commandements de l’ère numérique, la traduction du livre de l’essayiste et théoricien des médias américains Douglas Rushkoff (Wikipédia) Programmer ou être programmé : dix commandements pour l’ère numérique paru en 2010 et que nous avions déjà eu l’occasion d’évoquer. Dans ce livre, Rushkoff nous invite à réfléchir à nos usages du numérique, aux conséquences de nos comportements en ligne. Au lieu d’apprendre de notre technologie, nous vivons dans un monde où la technologie apprend de nous, explique Rushkoff. Pour lui, il est essentiel de comprendre combien la façon dont nous vivons dépend de décisions prises par d’autres et combien le numérique renforce cet état de fait. Il explique, à la suite de Lawrence Lessig ou de Jonathan Zittrain notamment, mais d’une manière plus accessible, que l’infrastructure est essentielle. « Celui qui comprend le code comprend le monde entier ».

Related: