background preloader

[Analyse] Petite leçon de Sexisme Ordinaire... A LIRE ABSOLUMENT !

[Analyse] Petite leçon de Sexisme Ordinaire... A LIRE ABSOLUMENT !
Related:  Sexisme

Et si les rôles des hommes et des femmes étaient inversés dans la pub ? La réclame tombe parfois, trop souvent, dans des travers sexistes. Les femmes sont soumises et un peu bêtes, les hommes virils et dominateurs. Trois étudiants de l'université canadienne de Saskatchewan, Sarah Zelinski, Kayla Hatzel et Dylan Lambi-Raine, se sont mis en tête pour un cours sur le genre d'inverser les stéréotypes des publicités dans une vidéo mise en ligne sur YouTube (et déjà vue plus de 800 000 fois depuis début avril). En introduction, ils compilent une sélection de campagnes anciennes et récentes où les femmes ne sont que des objets dédiés au plaisir des hommes. (Parodie d’une pub Burberry, extraite de la vidéo. Ils jugent également que les «hommes sont aussi victimes des clichés». Cette doublette domination valorisée des hommes et femmes soumises a pour effet selon eux de contribuer à encourager les violences sexuelles et domestiques. (Parodie d’une pub Calvin Klein, extraite de la vidéo. (Parodie d’une pub Lee, extraite de la vidéo.

thegoddamazon: vingardiumlesbiosa: ... | Féministeries et autres cossins Damsel in Distress (Part 1) Tropes vs Women This video explores how the Damsel in Distress became one of the most widely used gendered cliché in the history of gaming and why the trope has been core to the popularization and development of the medium itself. As a trope the Damsel in Distress is a plot device in which a female character is placed in a perilous situation from which she cannot escape on her own and must then be rescued by a male character, usually providing a core incentive or motivation for the protagonist’s quest. ABOUT THE SERIES: The Tropes vs Women in Video Games project aims to examine the plot devices and patterns most often associated with female characters in gaming from a systemic, big picture perspective. This series will include critical analysis of many beloved games and characters, but remember that it is both possible (and even necessary) to simultaneously enjoy media while also being critical of it’s more problematic or pernicious aspects.

Le décalage Être victime du décalage horaire est un sentiment désagréable, c'est une brume cérébrale, un fonctionnement très partiel de ce que nous sommes. C'est une perte de contrôle, une fatigue par vagues, c'est aussi être irritable, à fleur de peau. Et si, dans le même ordre d'idées, nous étions tous en décalage existentiel? Que notre perception du monde et la réalité objective de ce dernier soient réellement en rupture? Et si ce que nous croyons être, physiquement, mentalement, moralement, si notre image mentale de nous-mêmes était réellement divergente de celle que les autres ont de nous? Selon Dove, seulement 4% des femmes se trouvent belles. Dans le film publicitaire montré en introduction, Dove démontre clairement le décalage des perceptions. Ce que j'aime de ce film, c'est l'idée de l'objectivité incarnée par l'artiste.

Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier J’aimerais préciser quelque chose. Quand Mar_Lard a publié son article sur Joystick en août dernier sur ce blog, nous avons décidé de publier tous les commentaires afin que tout le monde puisse se rendre compte de la violence des réactions. Je suggère à ceux qui voudraient réitérer ce genre d’exploits (histoire de contribuer à la démonstration de Mar_Lard, merci les mecs) de lire la charte de modération désormais en vigueur sur ce blog au lieu de perdre leur temps. [EDIT] Devant le nombre de confusions, 2ème précision: ce blog appartient à AC Husson mais l’auteure de cette contribution est Mar_Lard. Si vous voulez la contacter par mail, je transmettrai. Attention, cet article inclut de nombreux exemples susceptibles de choquer : images d’une grande violence ou sexuellement explicites, insultes et propos à caractère fortement sexiste/homophobe/raciste, menaces de violences sexuelles et autres. Ce paragraphe a suscité des réactions extrêmes. 1. Le problème est dans l’industrie. Bref. Ouais.

The Dancing Hawaiian Girl, At Your Service Originally posted in 2008. Re-posted in honor of Women’s History Month. Cross-posted at Racialicious. The marketing for beach-related vacation destinations often capitalizes on the association of foreign beaches with (partly) naked bathing beauties. The “Hula Girl” is a case in point. Hawaii was colonized by the U.S. and, when the islands became a tourism destination, Polynesian women were transformed into Hawaiian babes ready and waiting to please tourists from the mainland. One transformation was the hula. Today, the men take a back seat to women, who are scantily clad in grass skirts (not authentic, by the way), and perform exaggerated hip movements to music. Despite the constructed nature of the hula girl, she’s been used to market Hawaii for over 100 years. And from the 1940s (from IslandArtCards): 1965, via Jassy-50: This picture was snapped by my friend Jason at a Trader Vic’s restaurant in 2008:

Joystick : apologie du viol et culture du machisme Retour de Mar_Lard, pour un coup de gueule contre Joystick, un magazine de référence sur les jeux vidéo. (TRIGGER WARNING : Cet article contient des références explicites au viol et aux agressions sexuelles.) EDIT: le magazine Joystick a publié une réponse sur sa page Facebook. Laissez-moi vous conter une histoire. Hier, alors qu’en route pour visiter sa Mère-Grand elle attendait innocemment son train, la douce et pure @NeukdeSogoul s’aventura dans la forêt obscure du kiosque à journaux. Et elle fut édifiée. Comme elle sait que je kiffe la misogynie et encore plus dans mes jeux vidéo, elle m’a signalé le dossier en question. Ca vous donne une idée si je vous dis qu’en tant que gameuse passionnée ET féministe j’ai une certaine habitude de la misogynie bien enracinée dans le milieu, mais que pour lire ces dix malheureuses pages j’ai dû m’y prendre à plusieurs fois tellement j’avais envie de gerber ? Donc on va en parler. Ouais Joystick tu vas un peu prendre pour tout le monde là. Ouep. J'aime :

Men Go on “Guyets” Because Girls are Stupid The Ethical Adman’s Tom Meggison sent along a new ad campaign by Molson. The campaign coins the word “guyet,” a supposedly masculine alternative to “diet.” If dieting is working out in order to be thin, then guyeting is “working out to justify eating the foods you love… Bacon, nachos, and burgers.” There’s a very simple thing going on here: things associated with women are NOT-FOR-MEN, so anything that rings feminine must be covered in bacon, dipped in beer batter, and fried masculinized. See, for lots of examples, our Pinterest page on the phenomenon with almost 100 examples. Importantly, this isn’t just about maintaining a strong distinction between men and women, it’s about maintaining gender inequality. Dieting is stupid ’cause girls and everything associated with girls is stupid. The reverse doesn’t apply. UPDATE: Comments closed.

Related: