background preloader

Médiation, numérique, désintermédiation :

Médiation, numérique, désintermédiation :
À l’heure d’internet, de Google et du web 2.0, à l’ère de l’accès à distance et de la dématérialisation, la question de la médiation et des médiateurs se pose de façon récurrente et quelquefois douloureuse. Elle s’adresse aux bibliothécaires, comme aux libraires, aux critiques littéraires, aux enseignants, aux parents, bref, à tous ceux qui sont susceptibles de porter une parole, de transmettre un savoir, d’exercer une médiation entre des individus (des élèves, des enfants, des étudiants, des curieux, des lecteurs, des amateurs…) et des documents, des informations, des données, des connaissances… La scolarisation de la société, l’élévation du niveau moyen du diplôme dans la population, les connaissances empiriques que procurent le contexte audiovisuel et le bain numérique dans lequel nous baignons constituent le contexte dans lequel l’accès à l’information, au savoir, à la culture se fait aujourd’hui. La médiation : apprendre et transmettre Numérique, transmission et médiation

http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2013-03-0023-004

Related:  Boîte à outils du professeur documentalisteMédiation culturelleLe numérique en bibliothèque : pomme de discorde ?

Les pratiques d’écriture numérique des adolescents : entretien avec Elisabeth Schneider Elisabeth Schneider est Maîtresse de Conférences en Sciences de l'Information et de la Communication à l'Université de Normandie. Elle est responsable du parcours professeur-documentaliste et chargée de mission "Pédagogie du numérique et des médias" à l'ESPE de l'académie de Caen. Elle est l’auteur d’une thèse intitulée Economie scripturale des adolescents : enquête sur les usages de l’écrit de lycéens.

Médiation numérique : le guide pratique des dispositifs A l’occasion du récent Salon du Livre de Genève (merci à Frédéric Kaplan pour l’invitation) j’ai proposé une carte heuristique des dispositifs de médiation numérique. A cette occasion j’ai modifié ma typologie initiale entre dispositifs techniques, éditoriaux et interactifs pour proposer une nouvelle typologie qui me semble plus adéquate au contexte de l’économie de l’attention comme à celui de l’articulation tangible et numérique. Définition d’un dispositif de médiation numérique : Collaboration, organisation : l’impact du numérique Communication du 23 novembre 2015Biennale du numérique (Enssib) Introduction Orhion (Observatoire des organisations et des ressources humaines sous l’impact opérationnel du numérique), créé fin 2009 à la Bibliothèque nationale de France, s’est donné pour mission d’observer et d’analyser la mise en place des grands projets numériques à la BnF (numérisation de masse, DL web, Spar – préservation du numérique) et de contribuer à la définition de la collection numérique. Rassemblant des cadres opérationnels, Orhion s’est concentré sur les projets numériques et leur mise en place, avant de s’intéresser aux métiers et leurs évolutions dans un contexte numérique (signalement et magasinage numérique). Orhion travaille actuellement sur les rôles transverses. Orhion propose ici un état des lieux de ses observations autour de deux axes principaux :

MENE1703794N La note de service n° 2011-091 du 16 juin 2011 relative à la mise en œuvre pédagogique des travaux personnels encadrés, en classe de première des séries générales, à compter de la rentrée 2011 est modifiée comme suit : Au 1, intitulé « Préparation, production et réalisation des TPE » du II, entre la phrase qui s'achève par « [...] excluant la simple copie d'éléments préexistants. » et la phrase qui débute par « Les documents produits ainsi que la soutenance {...] », est insérée la phrase rédigée comme suit : « Cette production devra attester d'un usage pertinent des nouvelles technologies de l'information et de la communication, qui nécessite de la part des élèves un travail d'analyse des sources auxquelles elles donnent accès. » Au 2, intitulé « Carnet de bord » du II, la dernière phrase qui débute par « Témoin de la démarche [...] » et qui s'achève par « {...] des précisions apportées. » est remplacée par la phrase rédigée comme suit :

La médiation culturelle : aides à la définition Ne s’improvise pas médiateur qui veut ! Au sein d’un établissement à vocation culturelle, un service de médiation culturelle est à mon sens indispensable. Aider à la visite par des outils simples et innovant, mettre en place des activités avec différents types de publics, développer et fidéliser les publics… autant d’axes à prendre en compte lorsque l’on accueille du public ! Quelles sont les qualités requises pour être médiateur ? - La patience avant tout ! la voie vers la médiation se travaille tous les jours, et on ne finit jamais d’apprendre car les techniques évoluent. - Une grande faculté d’adaptation : en effet, il faut pouvoir aussi bien travailler avec des enfants, des familles, des groupes pré-composés ou non, des personnes âgées, des personnes en situation de handicap… - De l’organisation : dans le cas d’ateliers, il faut savoir exactement où sont rangés les outils pédagogiques, quand les utiliser, comment…

Le point sur PNB (octobre 2013) Mise à jour 2 octobre 2013 PNB est un projet interprofessionnel piloté par Dilicom et soutenu par le CNL (Centre national du Livre). PNB n'est pas une offre de livres numériques. PNB n'est pas un logiciel permettant de gérer le prêt ou la consultation en bibliothèque. PNB est un dispositif d'échange d'informations (données commerciales, métadonnées descriptives, juridiques et techniques, données de gestion : état des droits de consultation, statistiques…) entre éditeurs, libraires et bibliothèques, dont le but est de faciliter le développement d'offres de livres numériques pour les bibliothèques. Quel est le rôle de Dilicom ?Dilicom met en place des échanges standardisés entre les différents acteurs permettant l'interopérabilité de leurs systèmes d'information et joue le rôle de tiers de confiance, en garantissant la validité des droits acquis par les bibliothèques et le respect des conditions d'accès et d'usage des livres numériques définies par les éditeurs.

Un « speed-reading » comme premier rendez-vous avec un livre 1. Pourquoi un speed-reading ? Proposer un projet lecture à des adolescents est toujours source de perplexité pour nous enseignants, tout d’abord quant à la motivation des élèves à s’investir dans cette aventure mais aussi perplexité dans la manière de conduire ce projet afin de le rendre vivant, attractif et moteur. Quelle est la différence entre action culturelle et médiation culturelle ? Réponse: Précisons d’emblée que ces notions peuvent revêtir différentes acceptions selon le contexte et le moment ; elles revêtent ainsi un sens spécifique pour les bibliothécaires. De manière générale, la médiation relève de l'action culturelle mais elle constitue une action spécifique.

Mode d'emploi L'adhésion à Réseau Carel est annuelle (année civile) et coûte 50 €. nom et adresse de la collectiviténom et adresse de la médiathèquenom et contacts de la personne ressource Vous recevrez alors un bulletin d'inscription et un devis vous permettant de lancer votre inscription. A quoi sert Réseau Carel ? - à répertorier des ressources intéressantes pour les bibliothèques territoriales - à négocier des tarifs préférentiels pour les adhérents et à les afficher sur son site (partie privée du site : il faut des codes pour y avoir accès) Le temps de la médiation, publication de référence suisse (en ligne) Texte en format PDF ↓ La présente publication a vu le jour dans le cadre du programme → «Médiation culturelle», conduit de 2009 à 2012 par Pro Helvetia. L’objectif était de renforcer la médiation culturelle en Suisse et également de contribuer à sa valorisation au niveau de l’encouragement de la culture. Le programme visait à susciter la création et les échanges de savoirs dans ce champ professionnel afin de contribuer à une pratique qualitative de la médiation. Dans ce contexte, → l’Institute for Art Education de la Zürcher Hochschule der Künste a reçu le mandat d’accompagner scientifiquement le programme. Dans la foulée, il a également été mandaté pour élaborer un instrument à l’usage des médiateurs_trices, des institutions et des organes d’encouragement, destiné à les soutenir dans leur travail quotidien, à positionner la pratique de la médiation et à en évaluer la qualité.

Livres numériques – Gallicadabra l’appli pour les enfants conçue par la BnF Gallica est la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France (BnF). Désormais les enfants ont aussi un espace dédié grâce à l’application Gallicadabra. L’objectif de Gallicadabra est de faire découvrir aux 3 – 12 ans, la richesse des collections numériques de la bibliothèque aux enfants au travers d’ouvrages qui ne sont plus disponibles. L’application est bien entendu gratuite et disponible uniquement sur iTunes (Apple pour iPhone et iPad). Gallicadabra c’est une sélection de trente histoires issues de notre patrimoine littéraire, à lire et à écouter portant sur le thème des animaux et regroupées par genre.

Related: