background preloader

André Comte-Sponville

André Comte-Sponville
Related:  Philo'koi? Zophique :p

De la vision au rêve lucide : 9 conseils de chamanes Depuis la nuit des temps, les humains rêvent toutes les nuits, un phénomène qui reste mystérieux malgré un intérêt scientifique croissant durant le XXème siècle. En Amazonie, chez les Shipibo-Konibo, on acquiert et renforce toutes sortes de savoirs et de connaissances au cours du rêve… Depuis Freud et Jung, l’interprétation des rêves a évolué. neurologue américain Patrick McNamara et son équipe de chercheurs nous proposent une nouvelle approche qui montre que le rêve détient une grande fonction d’apprentissage puisqu’il permettrait notamment d’intégrer les informations du moment afin d’explorer des solutions possibles aux problèmes de notre quotidien. Quand on parle de rêve lucide, il s’agit d’une manifestation onirique au cours de laquelle le rêveur reste conscient et peut en influencer le contenu. Le pouvoir de l’attention : Eckhart Tolle en a fait sa discipline ; il est important d’être attentif au moment présent.

►Arte, avec Raphaël Enthoven Pourquoi se cache-t-on pour faire l'amour ? Le plaisir vient-il de l'interdit, ou l'interdit s'explique-t-il par la structure même de ce plaisir ? Autrement dit, le sexe est-il d'abord cette transgression qui a besoin de perpétuer l'ordre qu'elle ébranle, ou cette douce sauvagerie à laquelle il faut poser des limites, pour faire mieux que les bêtes ? Invité : André Comte-Sponville André Comte-Sponville, né le 12 mars 1952 à Paris, est un philosophe français. Ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (où il fut l'élève et l'ami de Louis Althusser) et agrégé de Philosophie, André Comte-Sponville a soutenu, en 1983, une thèse de doctorat en Philosophie intitulée "Éléments pour une sagesse matérialiste". A sa sortie de l'Ecole Normale Supérieure, il enseigne durant un an la philosophie au lycée Adolphe Chérioux de Vitry-sur-Seine. Parmis ses œuvres : Bonus

l'avenir de l'humanité Préface 1 Le but de ce texte est de vous proposer une réflexion sur l’évolution de notre société. La seule chose dont on soit certain, est que l’être humain ignore vers quoi il se dirige, quelle forme prendra la société , et quel prix devrons-nous payer pour nos erreurs avant d’y parvenir. Il semble que nous voguions au gré des circonstances, en espérant tous que notre modèle de civilisation s’améliore ; mais à l’évidence personne ne sait exactement quel chemin suivre pour y arriver. notre démarche se rapproche plus d’un tâtonnement à l’aveugle, que du résultat d’un développement rationnel. Pourquoi un tel manque de clairvoyance ? La question qui se pose est de savoir comment cesser cette errance intellectuelle, et s’il existe un raisonnement apte à nous guider en ligne droite ver notre objectif. Le point de départ de ce raisonnement part d’un constat : notre société est récemment parvenue dans le domaine de la prospérité à des résultats présentant une avancée certaine. Chapitre 1 Genèse 1.1

Voyager à pied : une philosophie (et une habitude) qui nous plaît Voyager à pied est en plein essor ! Un tel engouement s’explique facilement de par l’intérêt renouvelé pour la vie au grand air, le respect de l’environnement et de la nature. Plus qu’une mode, ce phénomène s’enracine de plus en plus, et s’organise. Ainsi, des sites spécialisés se développent offrant de partir à la découverte de parcours charmants et à la portée de tous. Voici quelques sites spécialement sélectionnés pour vous : L’Association Les Sternes (www.lessternes.com): cette association organise des découvertes de régions (en France et en Europe) à pieds sur le modèle des « safaris photos ». A LIRE : Voyager vert : la check-list avant le départ L’Association Traces de guides (www.tracesdeguides.com) basée en Picardie, est en fait un regroupement de guides de randonnées professionnels qui souhaitent partager leur passion pour la marche et la Nature lors de randonnées pédestres. UN BEL EXEMPLE : Voyage eco-responsable au Maroc

Le désir Michel Onfray ou la détestation du christianisme ? - Chrétiens en débats Il y a quelques semaines, Michel Onfray présentait sur une station de radio (le 21 octobre dans Un monde d’idées sur France Info, ndlr) sa dernière publication, le Magnétisme des solstices, cinquième volume de son Journal hédoniste (Flammarion). Le journaliste qui l’interrogeait lui faisait remarquer que ce livre manifestait une véritable détestation du christianisme et transpirait de hargne envers l’Église, alors même que l’influence de celle-ci avait considérablement diminué dans notre pays. Notre philosophe a répondu ceci : « Ce n’est pas parce que les églises sont vides que les têtes sont vidées du christianisme. (…) Dans les tribunaux, dans les hôpitaux, dans les écoles, le schéma chrétien fonctionne encore. Vous n’avez pas de crucifix dans les tribunaux. (…) Sauf qu’on y part du principe que nous sommes libres, que nous avons le choix. Si nous avons un jour violé une petite fille, c’est que nous avions le choix. Par quel système remplacer le christianisme ? > Hippolyte Simon :

La Maîtrise de soi-même par l’autosuggestion consciente Ce n’est pas la volonté qui nous fait agir, mais l’imagination. Mesdames, Messieurs,[modifier] La suggestion ou plutôt l’autosuggestion est un sujet tout à fait nouveau, en même temps qu’il est aussi vieux que le monde. Il est nouveau en ce sens que, jusqu’à présent, il a été mal étudié et, par conséquent, mal connu ; il est ancien parce qu’il date de l’apparition de l’homme sur la terre. Lorsqu’on sait la mettre en pratique d’une façon consciente, on évite d’abord de provoquer chez les autres des autosuggestions mauvaises dont les conséquences peuvent être désastreuses, et ensuite l’on en provoque consciemment de bonnes qui ramènent la santé physique chez les malades, la santé morale chez les névrosés, les dévoyés, victimes inconscientes d’autosuggestions antérieures, et aiguillent dans la bonne voie des esprits qui avaient tendance à s’engager dans la mauvaise. L’être conscient et l’être inconscient[modifier] Cependant c’est lui qui l’a fait, bien qu’il n’en sache rien. Blasphème !

►Débat La santé du dirigeant, un capital pour réussir André Comte-Sponville : Rien n’est jamais passé ni futur, tout est présent André Comte-Sponville Ecrivain philosophe, chroniqueur à Psychologies, André Comte-Sponville vient de publier L’Etre-temps (PUF) après La Sagesse des modernes, écrit en collaboration avec Luc Ferry (Robert Laffont). Le temps Pour une fois, il ne s’agit pas de ce qu’il faut « faire » du temps (l’économiser, en trouver davantage, savoir en perdre…) mais de ce qu’il convient d’en « penser » (le passé, le futur, la nature du présent, la réalité du temps, dont quelques-uns doutent). Attention, cela relève de la métaphysique. Vous vous souvenez, en terminale ? Psychologies : On répète volontiers que le paradoxe du temps perçu est que le passé n’est plus, que le futur n’est pas encore, et que le présent est insaisissable. André Comte-Sponville : Que le passé ne soit plus, que l’avenir ne soit pas encore, ce n’est pas faux : c’est au contraire la stricte vérité, et même leur définition.

Un Homme Réussit Enfin À Expliquer Comment L'école Tue La Creativité Cet Homme a réussi à expliquer d’une façon à la fois émouvante et amusante comment l’école tue la créativité. Une vidéo que tout le monde doit voir! Voici la vidéo de Ken Robinson qui a fait un exposé inoubliable à TED sur le développement des capacités naturelles des enfants pour la créativité et l’imagination, et sur la façon dont notre système d’éducation scolaire public actuel travaille afin de tuer cette créativité. Afficher la suite Retour quelques année en arrière, Ken Robinson expose ses pensées sur l’éducation au public. Robinson explique d’une façon fascinante ses idées, sa vision de la créativité et la manière dont nous devrions repenser l’éducation, tel un vrai présentateur.

Ecrire à Compte-Sponville Posez vos questions à André Comte-Sponville par e-mail (a.c-s@orange.fr). S'il s'agit de questions générales, il y répondra volontiers ici même. Si vous ne souhaitez pas que votre nom figure sur ce site, merci de l'indiquer expressément. Monsieur Comte-Sponville, C'est à l'auteur de "L'esprit de l'athéisme" que je m'adresse pour lui demander ce qu'il pense de la position de Michel Benoît sur la question de la preuve de l'existence de Dieu. Ce plan d'organisation, tous les astrophysiciens sont contraints d'en constater à la fois l'existence et l'inimaginable précision. Les philosophes l'appellent une pensée directrice. Les religieux l'appellent "Dieu." Vous parlez, quant à vous, de "dessein intelligent" quand vous résumez et contestez, dans votre livre, l'argument "physico-théologique" auquel me semble se rattacher la position de Michel Benoît qui est cependant plus nuancée et plus complexe (plus convaincante aussi, peut-être?) Croyez(?) Pierre Debray. Réponse d'André Comte-Sponville Stéphane

Raymond Boudon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Boudon. Raymond Boudon Principaux travaux Thèse de doctorat, L'analyse mathématique des faits sociaux (1967)À quoi sert la notion de structure ? Raymond Boudon est un sociologue français né le à Paris et mort le à Paris. Il est connu pour ses recherches sur la mobilité sociale et l'inégalité des chances ainsi que pour sa défense de l'individualisme méthodologique. Biographie[modifier | modifier le code] Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d'Ulm, agrégé de philosophie, il enseigne la sociologie à l'université de Bordeaux puis est nommé professeur à l’université Paris IV-Sorbonne. Durant les années 1960, Raymond Boudon part aux États-Unis et collabore avec le sociologue américain Paul Lazarsfeld. En France, Raymond Boudon devient le chef de file de l'individualisme méthodologique, courant qu’il a introduit dans le paysage sociologique français, et qu'il a ensuite largement promu.

La maladie, LE MAL A DIT... Relation entre les émotions et les maladies Le ressentiment, les regrets, la haine, forment dans notre être une accumulation de nœuds, tout comme la petitesse, les envies, la jalousie. Nos peurs et nos sentiments négatifs forment des nœuds, des barrières, des kystes émotionnels… Ces nœuds, tout comme des détritus dans un ruisseau, forment des barrages, et empêchent la force de vie et le flux d’énergie de circuler harmonieusement. Cette stagnation d’énergie, comme des déchets au fond d’une poubelle, finissent par créer des maladies, le mal a dit….ce que nous ne disons pas…. Relation entre les émotions et les maladies « Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime! » Toutes les émotions que vous refoulez à l’intérieur de vous-même parce que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties de votre corps. Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple LA PEUR, L’ANGOISSE donnent des palpitations cardiaques, vertiges, sueurs, tremblements, mains moites. Zen en soi

Related: