background preloader

Trajan's Column

Trajan's Column

http://www.stoa.org/trajan/

Related:  histoire 6Enlaces Arte romanoBazar temporaire 11Bazar temporaire 26

Les photos époustouflantes de touristes fous sur les pyramides "Du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent", aurait dit Napoléon Bonaparte avant d'affronter les mamelouks, en 1798. Quarante siècles auxquels se sont ajoutés récemment... des touristes russes, ainsi que le rapporte Petapixel , photos vertigineuses à l'appui. Nonobstant la réglementation, les voyageurs ont escaladé les édifices monumentaux après avoir échappé à l'attention des gardes, quelques heures après la fermeture du site de Gizeh au public. Au sommet, ils ont découvert un panorama "à couper le souffle", synonyme de "joie absolue", selon un témoignage relayé par le site Gawker . Une exaltation aisément compréhensible, au regard de l'incroyable beauté des panoramas nocturnes diffusés par le trio de photographes russes.

Colonne Trajane - postes avancés romains en haute Moesie Il fait nuit, le poste avancé de l'armée romaine se situe en haute Moesie, peut être en bordure de la rivière Mlava à la confluence du Danube. Ces tourelles (castella) sont chacune ceinturées d'une cloison carrée. A la fenêtre de l'étage, une torche est allumée, servant à faire des signaux aux troupes éloignées. Elles sont gardées par quatre soldats vêtus d'un pantalon collant, d'un pourpoint à bordure dentelée et d'un manteau (sagum). Ils sont armés du bouclier ovale (emblèmes : couronne et étoiles) et de la lance (hastati); mais cette dernière à disparue – comme la plupart des armes de la colonne, qui étaient de métal et « piquées » dans la pierre.

Ruines de Carthage (Cool Map Apps) - History Ruines de Carthage Tour Ancienne cité punique, détruite puis reconstruite par les Romains, Carthage possède encore de nombreux sites archéologiques, romains pour la plupart, classés au patrimoine mondial de l'Unesco depuis le 27 juillet 1979. By Graphtech & Esri Technology Sites L’extraordinaire destinée de Tiberius Claudius Maximus L’Histoire et l’archéologie réservent parfois d’extraordinaires surprises… comme lorsque l’on retrouve la tombe d’une personne connue, mais uniquement au travers de textes ou de représentations iconographiques. C’est le cas de Tiberius Claudius Maximus, à la destinée peu commune… Notre homme, originaire de Grèce du Nord, va s’engager dans la VIIème légion Claudia Pia Fidelix un peu avant les campagnes de Domitien. De simple soldat, il va être nommé quaestor equitum puis singularis lagatis legionis, deux grades qui ne nous sont connus que… par l’épitaphe de l’intéressé ! Quoi qu’il en soit, il semble bien faire partie de la cavalerie légionnaire, et sera décoré par Domitien.

sans titre 1. Je nomme et localise des repères géographiques de l’Orient ancien À voir : une vidéo ‘Ur, une merveille irakienne en danger’ 2. Les Romains étaient-ils de bon «managers» d’esclaves? La façon dont les Romains traitaient leurs esclaves fournit-elle des indices sur la bonne manière de manager? Oui, selon la thèse provocatrice de Jerry Toner, historien de l’université de Cambridge, qui a écrit un Guide romain du management d’esclaves en 2014 à partir d'un vrai traité écrit par un riche citoyen de Rome, et développe le parallèle dans un article publié sur Aeon. Après tout, «les propriétaires d’esclaves comme les entreprises veulent extraire le maximum de valeur de leur capital humain, sans l’épuiser ni provoquer une rébellion ou une fuite», et comparer les deux situations n’est donc pas totalement absurde. Les esclaves, comme les ressources humaines, sont des investissements importants, et les traiter trop sévèrement amoindrit donc la valeur du patrimoine du maître comme du capital humain de l’entreprise. De plus, si un maître pouvait être remboursé en cas d’esclave addict aux jeux, la loi romaine ne prévoyait rien si ce dernier se montrait simplement fainéant.

{sciences²} Statuette Néo Les archéologues de l'INRAP qui fouillent le tracé du canal Seine Nord europe ont découvert une magnifique statuette de Vénus datant du néolithique. Déjà baptisée La Dame de Villers-Carbonnel du nom de la commune où se trouve le site néolithique, cette statuette en terre cuite n'a que de très rares équivalent. L'Inrap présente ainsi le site de fouilles : «Sur la rive gauche de la Somme, les archéologues ont dégagé deux vastes enceintes appartenant à la culture chasséenne (environ 4300-3600 avant notre ère). La plus ancienne est délimitée par un fossé et une palissade définissant un espace d’environ 6 hectares. L’Esclavage dans l’Antiquité, une leçon d’Abel Desjardins (1857) Avant de rejoindre Douai (en 1858) où il effectuera l’essentiel de sa carrière jusqu’en 1886, Abel Desjardins, − dont c’est cette année le bicentaire de la naissance (1814-2014) −, fut professeur d’histoire à l’Université de Caen (1856-1858) : il y donna un cours sur l’esclavage antique dont le contenu a été préservé. Il n’est pas inintéressant, en cette journée officielle de célébration de l’abolition, de redécouvrir ce jalon de l’historiographie de l’esclavage, où, dans la lignée d’Henri Wallon, le professeur laisse affleurer son indignation devant le phénomène qu’il décrit. À Caen, dans le cadre de son cours d’histoire − où il avait choisi Athènes comme fil directeur, abordant la question de la démocratie, puis celle du paganisme pour en arriver à l’esclavage, Abel Desjardins proposa quelques modestes réflexions sur ce phénomène après la somme magistrale publiée par Henri Wallon dix ans plus tôt, en 1847. Derrière Athènes, les champs de coton… Feuilleter le document

Le Capitole Le Capitole, (Capitolium) une des sept collines de Rome, était le coeur religieux de Rome. Le temple principal, au centre de l'image, est celui de Jupiter Très Bon et Très Grand. Incendié plusieurs fois, il fut reconstruit toujours au même endroit.

Related: