background preloader

E-Cardiologie : toute la cardiologie expliquée et illustrée

E-Cardiologie : toute la cardiologie expliquée et illustrée
e-Cardiologie : Maladies cardiovasculaires, examens et facteurs de risque Edito 26 janvier 2014 Chères lectrices, chers lecteurs, Nous vous remercions pour votre participation aux différentes enquêtes concernant les maladies cardiovasculaires mises en ligne sur le site e-Cardiologie. Ainsi, vous avez été plus de 3 000 à répondre à l’enquête concernant l’infarctus du myocarde, entre janvier 2005 et décembre 2013. Cette enquête d’observation montre que le traitement de l’infarctus du myocarde par mise en place d’un « stent » (petite prothèse introduite à l’intérieur de l’artère du cœur pour la laisser ouverte) permet de diminuer la sensation de douleur dans la poitrine dans les suites de l’infarctus.

http://www.e-cardiologie.com/

Related:  CARDIOLOGIE

La scintigraphie myocardique A quoi sert-elle ? La scintigraphie myocardique est un examen qui permet d’évaluer la perfusion myocardique (c’est à dire la qualité de l’irrigation par les artères, les coronaires), et ainsi de faire le diagnostic de maladie coronaire. Cet examen a des performances supérieures au test d’effort seul et équivalentes à l’échocardiographie sous dobutamine (ou d’effort). Cet examen renseigne aussi sur le fonctionnement du muscle cardiaque, c’est à dire sur sa contractilité globale (la fonction pompe du cœur, ou fraction d’éjection ventriculaire). Il peut aussi étudier le métabolisme cellulaire en particulier évaluer la viabilité myocardique : par exemple, après un infarctus du myocarde, il s’agit de voir s’il subsiste au niveau de l’infarctus des zones encore viables donc qui peuvent récupérer une certaine contraction.

Cardiologie – tout savoir sur le cardiologie Les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité en France. Outre le médecin généraliste, le cardiologue suit certains patients dits à risque. S'appuyant sur des examens de plus en plus précis et un arsenal thérapeutique de plus en plus efficace, ce spécialiste prend votre santé très à coeur. 1 - Qu'est-ce que la cardiologie ? La cardiologie concerne l'étude du fonctionnement de l'appareil cardiovasculaire (coeur et vaisseaux) et des maladies qui l'affectent. L'hypermétropie : définition, symptômes, solutions L’hypermétropie, ou hyperopie, n’est pas une pathologie (maladie), c’est un défaut visuel. Environ 9% des Français seraient hypermétropes, de tout âge. (1) Un œil hypermétrope est un œil géométriquement trop court, il peut être aussi insuffisamment «fort» en puissance dioptrique. Sans équipement optique, l'hypermétrope doit fournir un effort de mise au point, le réflexe d'accommodation, pour obtenir une vision nette. Cet effort visuel est nécessaire en vision de loin, mais plus encore en vision rapprochée, c'est pourquoi c'est en vision de près que la vision se trouble. Cet effort permanent peut provoquer une fatigue visuelle et des maux de tête qui sont facilement évitables en portant une correction optique adaptée.

L'Auscultation cardiaque - Médecins - LaenneXT - Next Generation Auscultation Le cycle cardiaque Les bruits cardiaques Le fonctionnement cardiaque produit deux bruits particulièrement audibles : le premier bruit (B1) qui marque la systole et le deuxième bruit (B2) qui marque la diastole. B1 pour la systole et B2 pour la diastole Le premier bruit, ou B1, est maximum à la pointe, et assez sourd et grave. Il correspond à la contraction du myocarde au début de la systole ventriculaire lorsque la pression qui règne dans le ventricule devient supérieure à la pression régnant dans l'oreillette, ce qui provoque la fermeture des valves auriculo-ventriculaires (mitrale - tricuspide). appareil circulatoire ou appareil cardiovasculaire Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ». Ensemble constitué par le cœur et les vaisseaux du corps humain. Structure

HISTOLOGIE DU SYSTEME CARDIOVASCULAIRE - Les artères es artères conduisent le sang du coeur vers les réseaux capillaires. Leur calibre décroît de l'aorte jusqu'aux artérioles et leur constitution varie selon ces niveaux. Toutefois, et quel que soit le niveau, on retrouve des structures histologiques de conduction et de conservation de la pression sanguine (fibres et lames élastiques, cellules musculaires lisses organisés en faisceaux circulaires). La paroi artérielle comporte de manière concentrique et de dedans en dehors l'intima, la média et l'adventice. l'intima constituée par un endothélium associé à une membrane basale puis à une couche sous-endothéliale (le plus souvent) la média faite de cellules musculaires lisses et de fibres et/ou lames élastiques l'adventice composée de tissu conjonctif dense.

Les arythmies cardiaques Introduction Le centre de la circulation est le cur. Il bat sans relche 60 80 fois par minute, ou 30 42 millions de fois par anne. Sans une parfaite coordination du travail de ses milliers de cellules musculaires qui se contractent ensemble, il ne pourrait pomper le sang dans l'organisme. Système circulatoire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En biologie, un système circulatoire Portail de la biologie Cours - Cardiologie - Embolie pulmonaire L'Embolie pulmonaire (EP) est une affection fréquente potentiellement mortelle. Elle constitue l'une des premières causes de mortalité en milieu hospitalier (10% des décès seraient directement imputables à une EP). Les causes favorisantes de thrombose veineuse profonde (TVP) et donc d'EP sont multiples. 1- Etiologie L'EP est le résultat de la migration d'un thrombus veineux dans la circulation pulmonaire. L'origine de ce thrombus se situe le plus souvent dans les veines des membres inférieurs, ou bien du pelvis, de la veine cave inférieure (VCI), des membres supérieurs (favorisés par l'utilisation de cathéters veineux centraux ou des chambres implantables utilisés en chimiothérapie ou pour la nutrition parentérale) ou des cavités cardiaques droites.

Related: