background preloader

Le concours Talents des Cités révèle et récompense les jeunes créateurs d'entreprise ou d'association des quartiers prioritaires de la Ville - 10e édition

Le concours Talents des Cités révèle et récompense les jeunes créateurs d'entreprise ou d'association des quartiers prioritaires de la Ville - 10e édition

Observatoire des inégalités 29 janvier 2013 - A temps plein, les hommes gagnent 16 % de plus que les femmes. Tous temps de travail confondus, l’écart est de 31 %... Le salaire mensuel net moyen des hommes est de 2 263 euros pour un équivalent temps plein, celui des femmes de 1 817 euros (données 2010). Plus on progresse dans l’échelle des salaires plus l’écart entre les femmes et les hommes est important, les premières étant beaucoup moins nombreuses dans le haut de l’échelle. Les écarts dépendent aussi de la catégorie sociale L’inégalité des salaires entre hommes et femmes est la plus forte chez les cadres (29,1 %) et donc parmi les salaires les plus élevés. 1- L’écart total : les femmes touchent 24 % de moins 2- L’écart pour des temps complets : les femmes touchent 14 % de moins Le premier facteur explicatif des inégalités de salaires provient des différences de temps de travail. 3- L’écart à poste et expérience équivalents : les femmes touchent 9 % de moins Photo / © apops - Fotolia.com

Ravalement de façades - Entreprise Détouillon, ravalement à Besançon Inégalités et discriminations Accueil - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, aides à la création d'entreprise

Social Builder « Social Builder Social Builder a été invitée le 22 septembre 2011 à animer des formations au "Marketing de soi" lors de la convention annuelle qui a rassemblé 150 femmes du réseau féminin Interp’elles du groupe EDF. Le réseau, né en 2004, comprend 750 membres, femmes et hommes. Il se veut force de propositions et d’interpellation sur tous les sujets qui permettent au Groupe EDF de s’ouvrir vers plus de mixité à tous les niveaux de management. Il a pour ambition de : - démontrer par son action pourquoi la place des femmes est essentielle à la performance du Groupe EDF ; - contribuer à l’attractivité sur le marché de l’emploi, à la promotion sociale, à la fidélisation des jeunes embauché(e)s ; - développer les qualités dites « féminines » chez les managers. Nous remercions les responsables d’Interp’elles de la confiance qu’elles nous ont accordée pour contribuer à la réussite de cette journée en faveur de la mixité !

Le discriminologue - Site d'infos sur la citoyenneté et la lutte contre les Discriminations. AFMD - Association Française des Managers de la Diversité – AFMD Company: des Enjeux et des Hommes Les salariés se mettent au vert 27 janv. 09 Thèmes: Rémunération globale, Emplois & compétences Même si les stratégies RSE sont, globalement, loin d'être au point, de plus en plus d'employeurs s’efforcent d’ancrer l'éco-citoyenneté dans l’entreprise. Une façon de mettre les comportements des salariés au diapason d’un discours environnemental. La crise a bon dos, l'environnement aussi Par Hélène Truffaut () Thèmes: Vie économique, Emplois & compétences Le coût de la mise en conformité aux normes environnementales justifie des restructurations.

Observatoire des inégalités Sans diversité, pas de performance globale La puissance collective naît-elle des similitudes ? Qu'est-ce qui ressemble plus à une abeille à miel que sa soeur voisine ? Impossible de les distinguer. Pour nous, elles ne sont que des clones, et la force de la ruche vient précisément de cette unicité : une seule mère, toutes soeurs, toutes identiques. Aucun conflit potentiel, pas d'étranger à surveiller, chacun n'a qu'un seul et même objectif : contribuer à la puissance du groupe. C'est ce que l'on a longtemps pensé : une seule reine, un seul patrimoine génétique, une tribu de jumelles parfaites. La performance collective suppose des différences Parmi les problèmes complexes que doit résoudre une ruche, il y a celui de la température : comment la maintenir dans une plage étroite qui, seule, garantit la survie de l'espèce. Or, il est vital de maintenir la zone centrale de la ruche, là où se trouvent les larves, le plus proche possible de 35 °C. Comment ceci est-il possible ? Si c'est suffisant, les autres n'interviendront pas.

Related: