background preloader

Le fabuleux destin d'Alexandra Fregonese - 09/04/2004 - LaDépêche

Le fabuleux destin d'Alexandra Fregonese - 09/04/2004 - LaDépêche
L'histoire d'Alexandra Fregonese, Pdg du laboratoire « 1 fois 1 jour » et cosmétologue éclairée, force l'admiration. En l'espace de dix ans, son ascension est fulgurante. Point de départ, un institut de beauté créé à Moncaut. Les soins cèdent rapidement la place à la fabrication et au développement de produits cosmétiques. Après un séjour à l'agropôle, l'entreprise s'installe en janvier 2000, ZAC de Rigoulet à Boé. Alexandra Fregonese lance une crème antirides révolutionnaire à base de pollen de tournesol dont elle dépose le brevet international. 50 % du CA en forte hausse, est réalisé à l'export. 19 pays d'Asie, Europe occidentale et Moyen-Orient avec distributeurs sur les rangs au Maroc. « Je n'ai jamais cru que cela irait si vite. C.St-.P. Related:  INNOVI - Alexandra FREGONESEAlexandra Frégonèse - 10 avril - 13h - Innovation dans une PME² ¤^\#xxx{

Alexandra FREGONESE Innovi : levée de fonds | La Vie Economique du Sud-OuestLa Vie Economique du Sud-Ouest Le groupe Innovi a procédé à l’ouverture de son capital afin de financer sa croissance et de conquérir de nouveaux marchés. En juin 2013, le groupe Cosmos, fondé et dirigé par Alexandra Frégonèse, a franchi une nouvelle étape de son histoire. Créé en 1997 sous le nom de «1 Fois 1 Jour», le groupe, désormais nommé «Innovi», a procédé à une levée de fonds.

Midi Capital investit dans le Groupe Innovi, pionnier en matière de recherche et d'innovation cosmétiques En 1996, à Layrac (47), Alexandra Fregonese, passionnée par l’innovation cosmétique, crée sa société de cosmétique 1 fois 1 jour et dépose son 1er brevet dans le traitement du vieillissement clinique. C’est ainsi qu’elle bâtit le Groupe Cosmos, un acteur pluridisciplinaire dans le secteur de la beauté, de la santé et de l’hygiène. En effet, ayant pour métier initial la recherche et la formulation de principes actifs, le Groupe a progressivement intégré l’activité fabrication (de principes actifs et de produits finis cosmétiques) ainsi que l’activité distribution (pour son propre compte, avec les marques Safral et Ultim commercialisées en instituts de beauté). Le Groupe Cosmos est ainsi composé de quatre filiales : 1 fois 1 jour, Laboratoire ID, Laboratoire Efficience et Agelys, lui permettant de proposer une offre complète et intégrée, de la conception, le développement et l’extraction d’actifs jusqu’à la formulation et la fabrication des produits. © Kiidline 2013 A lire aussi

Réussite cosmétique lle n'a pas une valise de diplômes, mais un sacré caractère. Encore s'est-elle apaisée avec les années et, admet-elle, « c'était un peu fort de café ». Elle a fait sienne la promesse de ne jamais renoncer. Alexandra Fregonese est aujourd'hui à la tête d'une société de 21 personnes, le groupe Cosmos, implanté sur le marché des cosmétiques, produits capillaires, hygiène intime..., et tout produit destiné aux épithélium, ces surfaces du corps entrant au contact de l'air. Alexandra Fregonese a commencé chez elle, avec des livres de chimie sur la formulation, et la rage de comprendre qui l'anime encore aujourd'hui. Depuis, la société a élargi son spectre, de la fabrication à la recherche et l'innovation, jusqu'au développement. « L'envie de comprendre » « Inventer, c'est penser à côté, reprend à Einstein Alexandra Fregonese.

untitled En juin 2013, COSMOS, fondé et dirigé par Alexandra Frégonèse, a franchi une nouvelle étape de son histoire. Créé en 1997 sous le nom 1 FOIS 1 JOUR, le groupe désormais nommé INNOVI a repensé son mode de fonctionnement pour se donner de nouvelles ambitions. Spécialisé dans le domaine de la beauté, de la santé et de l’hygiène le groupe lot-et-garonnais présente l’avantage de maîtriser de la conception à la distribution. Une nouvelle étape pour INNOVI Le vendredi 28 juin, le groupe INNOVI a entériné son changement d’ère.

Quand les bactéries contrôlent l'appétit Chut… Écoutez. Vos bactéries vous parlent. Lorsque vous mangez, le petit peuple de vos intestins se sert le premier. Et il prévient votre cerveau aussitôt qu'il est rassasié. D'abord en éprouvette, puis dans l'intestin de rats et de souris, l'équipe a analysé le comportement de bactéries; essentiellement des E. coli qui présentent le double avantage «d'habiter l'intestin de tout le monde, et d'être un modèle facile à manipuler en laboratoire», précise Sergueï Fetissov. «Censeur bactérien» Première découverte : les chercheurs observent que «les bactéries contrôlent elles-mêmes leur nombre et arrêtent de se diviser après avoir produit une quantité donnée de nouvelles bactéries». L'an dernier, la même équipe rouennaise avait identifié une protéine (Clpb), produite par la bactérie E. coli et similaire à une hormone impliquée dans le sentiment de satiété. Une interaction extraordinaire Santé: les promesses infinies des bactéries de l'intestin Microbiote intestinal,entre espoirs et promesses

Agen. Hôtel (de luxe) Hutot de Latour : sa renaissance prend enfin forme - 14/09/2013 - LaDépêche La belle demeure emblématique des bords de Gravier va renaître. La société d’exploitation est sur les rails et une équipe de professionnels passionnés est constituée. Après sept ans de gestation et de combativité du promoteur immobilier Philippe Coste, PDG du groupe Héridis, le projet du futur hôtel luxe du Gravier à Agen prend forme. «La société d’exploitation est créée, les dirigeants associés sont là. L’équipe qui va présider à la destinée de l’édifice classé, s’engage dans le challenge avec complémentarité, expertise et excitation. SPA prescripteur «Mon pôle de recherche travaille déjà sur la gamme des soins et une ligne de produits. En lien avec Axel Letellier, architecte chargé de la restauration de l’édifice, l’architecte décorateur Pierre-Marie Couturier revisitera tout l’intérieur. Priorité aux investisseurs agenais La prochaine étape est la commercialisation des murs prévue à partir du 1er octobre.

Les lycéens de De Baudre en entreprise - 23/12/2013 - LaDépêche «La série STMG (Sciences et Technologies du management et de la gestion) est ancrée dans des notions générales classiques mais aussi dans des enseignements technologiques où les organisations sont abordées sous leurs réalités diverses : entreprises, associations et organisations publiques», expliquent les enseignants du lycée Jean-Baptiste de Baudre. L’enseignement technologique aborde les notions à bâtir par des situations de gestion réelles (ou quasi réelles) pour ensuite les analyser, les conceptualiser et enfin les réinvestir dans d’autres cas. A partir de ce point de départ, deux enseignants, Christel Dupuy Pepermans et Christine Domengès ont imaginé un projet baptisé «Passerelle», en hommage à la belle passerelle du lycée Jean-Baptiste de Baudre. Ce projet est validé par le chef de travaux Mme Carmassi et notre référent administratif, Mme Drapé, proviseur adjoint nouvellement nommée également au lycée, en charge des séries technologiques.

Les flops de l'innovation Bi-Bop, Mini-Disk, Google Glass… Il y a plus d’échecs que de succès dans l’univers impitoyable de l’innovation. Des chercheurs créent une base de données des produits tombés dans les oubliettes de l’histoire, avant de parfois en ressortir... Quel est le point commun entre le visiophone1, les sous-vêtements jetables et le dentifrice saveur cornichon2 ? Le Bi-Bop, exemple emblématique de flop tricolore Reste à définir ce qu’est un échec… « Les chiffres de vente ou d’utilisation sont un indicateur, mais il faut aussi tenir compte de l’histoire des innovations : quand elles sont provisoirement abandonnées puis resurgissent, sous une forme différente ou non, peut-on parler d’échec ? Le Newton d’Apple fut d’abord un flop avant de revenir sous forme du fameux iPhone, succès planétaire. Brooks Kraft/Sygma, Gregor Fischer/Demotix / Corbis De la nécessité de l’échec Le trottoir roulant rapide de la station de métro Montparnasse-Bienvenüe. La France frileuse face à la prise de risque

Related: