background preloader

Conception du monde des Amérindiens et liens avec l'organisation de la société

Conception du monde des Amérindiens et liens avec l'organisation de la société
En raison de l'absence de traces écrites, nos connaissances actuelles sur les croyances des Amérindiens de l'époque précoloniale sont basées principalement sur des suppositions et sur des reconstructions culturelles faites très souvent au 19e siècle et pendant les siècles suivants.Ce qui suit constitue donc des exemples possibles de certaines croyances amérindiennes, mais ne s'applique sans doute pas à toutes les nations amérindiennes. Cercle de vie Chez certains Amérindiens, tout est vu et décrit comme un cercle. Les étapes de la vie, le monde et les objets sont perçus de cette façon. Les grandes forces du monde, la terre, le ciel et les étoiles forment un cercle. Les objets tendent également à être des cercles (les nids d'oiseaux par exemple). Les objets sacrés de certains peuples amérindiens représentent le cercle et les lignes de force du monde. Tradition orale Chez les Amérindiens, l'écriture ne fait pas partie de la culture traditionnelle. Spiritualité Aînés Expression du sacré

Bienvenue au centre ethno-culturel KANATHA-AKI ! Bienvenue au centre ethno-culturel KANATHA-AKI ! Qui n'a jamais rêvé de découvrir la culture amérindienne et de vivre au coeur de la forêt laurentienne une expérience unique ? La société 8ATAPI (RACINE en Algonquin) vous invite à remonter aux sources de la philosophie et des traditions algonquines sur son site ethno-culturel KANATHA-AKI. Situé aujourd'hui sur les terrains des Étangs Tremblant, à Val-des-Lacs au nord de Montréal, vous trouverez le dépaysement total dans une reconstitution de village amérindien. Été, automne, hiver ou printemps, le centre ethno-culturel KANATHA-AKI vous accueille toute l'année dans une nature sauvage située à l'entrée du territoire ancestral des Algonquins. Que vous soyez du Québec ou de partout ailleurs dans le monde, l'ex-grand chef Dominique T8aminik Rankin vous accueillera chaleureusement et vous guidera dans votre visite du site. Vous trouverez dans ce site web les détails des activités et des forfaits proposés sur le site KANATHA-AKI.

Capteur de rêves Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Boucle d'oreille repésentant un capteur de rêves fait à Tobati (Paraguay). Un capteur de rêves Un capteur de rêves dreamcatcher Dans la culture amérindienne, un capteur de rêves ou attrapeur de rêves est un objet artisanal ojibwé appelé asubakatchin composé d'un anneau, généralement en saule, et d'un filet lâche. Fonction[modifier | modifier le code] De nos jours, les capteurs de rêves sont accrochés sur le bord de la fenêtre, là où le soleil se lève, afin que la lumière du jour puisse détruire les mauvais rêves qui se sont installés dans les perles de la toile. Il existe des contes en langue sioux racontant une légende, l'histoire d'Iktomi, l'araignée à l'origine du capteur de rêves, qui n'est pourtant pas originaire de cette culture (il n'existe même pas de mot dans cette langue pour cet objet). Selon la culture huronne, les humains font tous partie du Grand Esprit, créateur de la nature et des hommes. Mythes[modifier | modifier le code]

Les premiers occupants - Les Cris et les Algonquins Kanehsatake, 270 ans de résistance L'aventure de la baie James | Tout le monde en parlait L'aventure de la baie James En avril 1971, le premier ministre Robert Bourassa présente son projet du siècle: transformer l'eau des rivières de la baie James en électricité. Les Cris apprennent que leur territoire sera en partie inondé. Les Cris s'opposent au projet et obtiennent provisoirement l'arrêt des travaux devant le juge Malouf, ce qui a finalement conduit toutes les parties à signer, en 1975, le premier traité moderne avec les Autochtones: la Convention de la baie James et du Nord québécois. Nos relations avec les Autochtones ont été à jamais changées... tout comme le paysage de la baie James. Invités: Billy Diamond, ex-grand chef des Cris; James O'Reily, avocat des Cris; John Ciaccia, négociateur de la Convention de la baie James pour le gouvernement québécois; Armand Couture, ex-président d'Hydro-Québec et ex-négociateur de la Convention de la baie James.

Related: