background preloader

Sur le Web, le "paradoxe de la vie privée"

Sur le Web, le "paradoxe de la vie privée"
Les internautes s'exposent de plus en plus dangereusement, tout en s'inquiétant de la surveillance de leurs données personnelles. Les internautes surfent sur les paradoxes aussi aisément que sur le Web. Alors que les récentes révélations ont démontré que les agences de renseignement américaine et française surveillaient Internet et les réseaux sociaux, ils s'exposent de plus en plus sur la Toile. Une tendance de fond dont l'hebdomadaire Time a fait récemment sa couverture, en parlant d'une génération "moi, moi, moi" dont la visibilité des pulsions narcissiques est démultipliée par les nouveaux moyens techniques. Les chiffres sont vertigineux. L'explosion de ces pratiques pose, en toile de fond, une série d'interrogations sur la protection de la vie privée et des données des utilisateurs, qui ont ressurgi ces dernières semaines avec les scandales liés à la surveillance d'Internet et des réseaux sociaux. Lire : "Prism, Snowden, surveillance de la NSA : six questions pour tout comprendre" Related:  Tim Berners Lee

Vie publique, vie privée : où sont les limites ? • Dossiers, Vie privée, Vie publique, Intimité, Individualité, Pipolisation, Politique Il n’y aurait jamais eu de salles de bains sans une révolution des mentalités. Dans l’Antiquité, sous l’Ancien Régime, on se lave devant les autres – sa famille, ses connaissances, son personnel si on est aristocrate –, que ce soit dans la pièce centrale de la maison ou aux bains publics. La modernité impose une forme d’individualisme, de souci de soi indissociable du cloisonnement des espaces, de l’invention de l’intimité. Aujourd’hui, nous vivons un affaiblissement croissant de la séparation du public et du privé. Les politiques exposent dans les médias leurs ruptures, leurs rencontres ; les stars se dévoilent jusque dans leur lit ; les émissions de télé-réalité, les autofictions littéraires ou artistiques, les blogs, les pages perso, les vidéos circulant sur le Net participent à ce déballage. On assiste à une offensive sans précédent contre la sphère privée, qui entraîne mécaniquement une crise du politique et du public.

La « massification » du web transforme les relations sociales Internet du futur © Inria / Photo S. Tetu - La Company Nouveaux enjeux, nouveaux défis, nouveaux risques, nouvelles craintes… L’Internet de demain, dont la recherche trace dès aujourd’hui les contours, est au cœur de nombreux débats concernant notamment la protection de la vie privée. Débat entre Anne-Marie Kermarrec, Directrice de recherche et Dominique Cardon, Sociologue. Quelles sont les grandes échéances de l’internet de demain ? Anne-Marie Kermarrec : Au cours des années, l’utilisation du réseau Internet a considérablement évolué. Dominique Cardon : Cette « massification » du Web transforme aussi les sociabilités. Anne-Marie Kermarrec : Ces transformations n’ont pas été prévues, ni anticipées. Dominique Cardon : Le risque n’est pas limité à la seule prise de contrôle par des entreprises. Anne-Marie Kermarrec : Ce constat est à l’origine des travaux que nous menons au sein d'Inria. Passer d’un Internet piloté par des sociétés à un Internet centré sur l’utilisateur.

Bernard Stiegler : "Sommes-nous capables aujourd'hui de prendre des décisions ? Je veux dire vous et moi." Bernard Stiegler : "Sommes-nous capables aujourd'hui de prendre des décisions ? Je veux dire vous et moi." Travailler demain #3 Y aura-t-il encore des salariés, des décisions, un monde ? Nous sommes entrés dans une ère d'automation généralisée et intégrale. Inutile d'attendre des décisions des politiques, de quelque bord qu'ils se soient. Et ainsi aller, comme le recommande l'économiste Amartya Sen dans sa relecture de Marx, vers une nouvelle politique industrielle. > écouter le podcast audio complet Enregistré le 20 mars 2014 dans la salle Roland Topor Théâtre du Rond-Point. En partenariat avec Cinaps TV et Rue 89 Bernard Stiegler, biographie - Théâtre du Rond-Point, Paris Travailler demain - Bernard Stiegler - Théâtre du Rond-Point, Paris Théâtre du Rond-Point Paris - Direction Jean-Michel Ribes

10 conseils pour mieux vivre votre hypersensibilité ! ( Psychologies ) Vous êtes très sensible au bruit, à la foule, aux odeurs ? Vous avez l’impression d’être en permanence pris(e) dans des vagues d’émotions ? Vous êtes peut-être hypersensible ! Comment gérer ce trait de personnalité qui a tendance à compliquer le quotidien ? Déjà, arrêter de considérer que vous avez un « problème » : entre 15 et 20% de la population y serait sujet. 5 signes qui indiquent que vous êtes hypersensible 1- Une super réactivité à l’environnement Pour vous, les petits désagréments du monde extérieur peuvent vous mettre les nerfs à vif. 2- Une grande sensitivité corporelle L’hypersensible est extrêmement réactif, témoigne Laura Marie sur son blog Mind, Body, Spirit. « Les informations nerveuses circulent très vite », et donc ce type de personne « réagit à tous les stimuli, sans vraiment filtrer ». 3- Une vie émotionnelle intense Les personnes à grande sensibilité ont tendance à une très importante émotivité et à vivre leurs émotions de manière très intense. Partagez-le...

Pourquoi sommes-nous si impudiques ? Les enquêtes sur les usages d’Internet font systématiquement apparaître deux résultats absolument contradictoires. Les usagers se montrent de plus en plus soucieux des risques de contrôle, de détournement et d’exploitation commerciale des données personnelles qu’ils laissent sur Internet. Mais par ailleurs, ils – et ce sont pourtant souvent les mêmes – se révèlent de plus en plus impudiques dans leurs pratiques d’exposition de soi, notamment sur les sites de réseaux sociaux et les blogs. Cette ambivalence n’est qu’apparente si l’on est attentif au fait qu’elle oppose une pratique à une représentation. La sociologie des usages rencontre souvent de tels désajustements et elle a appris qu’en la matière, il était préférable de se fier aux pratiques. Tout, en effet, laisse à penser que la tendance «expressiviste» qui conduit les personnes à afficher de plus en plus d’éléments de leur identité personnelle sur le web n’est pas prête de s’éteindre. Public par défaut L’utilisateur-régulateur

Bernard Stiegler : Travailler demain | La crise du travail Trousses de secours en période de crise, saison 2 : la crise du travail À l’époque de l’automatisation généralisée Le siècle dernier était celui du consumer capitalism, produit dérivé du taylorisme : produire à la chaîne et consommer comme le marketing le dicte. On a parlé du keynésianisme et du welfare state de Roosevelt. Mais aujourd’hui, ce modèle semble s’écrouler sous la pression de ses propres contradictions, cependant que se planétarisait la réticulation numérique. Celle-ci va provoquer dans les années qui viennent un processus d’automatisation généralisée où l’emploi salarié deviendra exceptionnel : les robots se substitueront massivement aux employés humains. Enregistré le 20 mars 2014 dans la salle Roland Topor Théâtre du Rond-Point. Durée : 1:15:17 > les autres Trousses de secours dédiées au travail En partenariat avec Cinaps TV et Rue 89

Etes-vous hypersensible ? Quelles conséquences sur le plan professionnel L’hypersensibilité, on peut parfaitement vivre avec, pour autant que l’on connaisse son propre « mode d’emploi ». Quelque 15 à 20% de la population semblent être hypersensibles. La majorité l’ignorent. Ils se sentent bien différents, souvent depuis leur enfance, mais ils n’ont pas d’idée en quoi ils différent des autres. Ils ne pensent donc pas que leurs proches se sentent comme eux. Et en même temps, ils estiment logique qu’ils puissent agir comme les autres. « Cela peut durer des années, voire quelques crises (avec des risques élevés de bore out et de burn out) avant qu’ils ne fassent le lien avec leur hypersensibilité ou leur talent », raconte Katrin Van de Water, coach de carrière, qui découvre quand elle a 28 ans qu’elle est aussi hypersensible. « Beaucoup de mes clients sont des hypersensibles qui s’ignorent. Personne hypersensible Les caractéristiques des hypersensibles Dans beaucoup de cas, l’hypersensibilité va de pair avec la créativité. Génétique Caractéristiques favorables

Votre surveillance sur Internet, vous la voulez comment? Ces dernières années, les affaires Wikileaks et Prism, voire plus récemment Silk Road, ont mis en avant les problématiques liées à la vie privée et à la surveillance sur Internet. Que ce soit par des particuliers, des entreprises ou même l’Etat, nos activités sur le web sont épiées en permanence. Qu'est ce que le futur nous promet réellement en la matière? Les problèmes d’atteinte à la confidentialité des données sont consubstantiels à Internet. publicité Il n'est pas vraiment possible de contrôler par où passent les données et elles sont a priori visibles par n'importe qui. En fait, la question est de savoir quel régime de surveillance nous sommes prêts à accepter. Le panoptique: la surveillance de tous par tous Depuis ses débuts, Internet a été un espace où chacun pouvait s’exprimer, mais aussi un espace où chacun pouvait surveiller son voisin. Une société où chacun peut épier son voisin, est une société où nous sommes en permanence soumis au contrôle social. Nicolas Glady

Travailler demain - Demain il n’y aura plus de salariés Rappel : Nous sommes en 2025 ou 2030, la nouvelle économie a pris le pas sur la société de consommation. Option 1 : la technologie est un outil collaboratif Pour l’individu, le travail et la rémunération ne sont plus liés, tout comme la valeur et la monétisation ne l’est plus pour l’entreprise, c’est à dire qu’une société peut avoir beaucoup de valeur, cela ne signifie pas pour autant qu’elle gagne de l’argent. De nouveaux systèmes de solidarité basées sur des réseaux d’individus tentent de se mettre en place pour pallier l’écroulement du système de l’Etat providence. L’impression 3D a popularisé le do it yourself et condamné la production industrielle centralisée et massive, provoquant des plans sociaux à répétition. La Poste a réussi le pari qu’elle avait formulé en 2014 et a transformé nombre de ses établissements ruraux en unité de production locale. Vidéo de présentation de Peerby (en anglais). C’est le règne de la décroissance et de la non propriété.

Notre ego est aussi notre allié : Les neuf directions du centre © iStock C’est dans la relation aux autres que l’ego dévoile son véritable visage. Pour trouver le point de justesse, conforme à la modération taoïste, il est utile de s’entraîner au quotidien à assouplir son ego. Le conseil : lire et relire régulièrement ces règles, simples à comprendre mais pas toujours faciles à appliquer. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. Alors, où en êtes-vous avec votre ego ? Avril 2016

"Les gens se plaignent d'être surveillés, mais ils s'exposent de plus en plus". Voilà un résumé pertinent de l'usage des réseaux sociaux numériques par les français. Inquiets des atteintes à la vie privée que peuvent constituer des affaires d'espionnage numérique comme celle de PRISM, ils sont aussi conscients que les réseaux sociaux numériques, et les usages web de manière plus générale, sont partie intégrantes de leur vie. C'est librement qu'ils choississent de s'exposer à une communauté qu'ils pensent construire (Facebook) ou à un public qu'ils ne définissent pas (Twitter, G+). Et force est de constater que la première des peurs n'est pas l'oeil de l'Etat mais bien la surveillance "interpersonnelle", c'est à dire celle du voisin ou du collègue de travail. Ils essaient donc de tenir loin de leurs informations ceux qui font leur quotidien mais laissent exploiter leurs données, dans un élan de fatalisme, ceux qui font leur société. by arsenelapince Dec 7

Related: