background preloader

Austérité ou relance, comment ça marche ?

Austérité ou relance, comment ça marche ?

http://dessinemoileco.com/austerite-ou-relance-comment-choisir/

Related:  IX. L’État a-t-il des marges de manoeuvre en termes de politiquePolitique économiquePolitique économiqueE2.2 - Quelle est la place de l'UE dans l'économie globale ?Thème 5 - Politique économique dans un cadre européen

Pourquoi les Français ont toujours l'impression de payer plus cher LE SCAN ÉCO/INFOGRAPHIES - La population n'a pas l'impression de voir les prix baisser au quotidien, malgré une inflation nulle ces derniers mois. Pourquoi ? Explications. Ce mercredi, l'Insee a confirmé que l'inflation a été nulle en moyenne sur l'ensemble de l'année, après avoir atteint 0,5% en 2014.

En ces temps d’austérité, la Suède fait de la relance LE MONDE | • Mis à jour le | Par Claire Gatinois et Olivier Truc ((à Stockholm)) Le geste peut avoir des allures de provocation. Jeudi 20 septembre, le gouvernement suédois présentera devant le parlement son budget pour 2013. A rebours des plans d'austérité généralisés en Europe, le pays scandinave, membre de l'Union sans avoir adhéré à l'euro, ose la relance. Sus à l'orthodoxie budgétaire défendue par la Cour des comptes ! LE MONDE | | Par Jean-Marie Harribey, Dominique Plihon, Pierre Khalfa, Stéphanie Treillet, Edwin Le Héron, Christophe Ramaux Le monde connaît sa plus grande crise depuis les années 1930. Le modèle néolibéral est clairement responsable de la déflagration ouverte en 2007. Pourtant, depuis 2010, en Europe particulièrement, les néolibéraux réussissent un véritable tour de force : ils prennent prétexte de l'une des conséquences de leur crise, le gonflement des déficits et des dettes publics, pour imposer encore plus leur modèle en faillite. Au lieu de prendre la dette publique pour ce qu'elle est (une conséquence de la crise), ils la présentent comme la cause de tous les maux.

M. Draghi admet que sa politique présente des risques Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marie Charrel Quoi qu’en disent ses détracteurs, son plan fonctionne. À l’occasion d’une conférence au Fonds Monétaire International (FMI), à Washington, Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE) a défendu le bilan de l’assouplissement quantitatif (quantitative easing en anglais, ou QE). Entamé en mars, ce programme, qui consiste en un rachat massif de dettes privées et surtout publiques en zone euro, a « montré son efficacité jusqu’ici, davantage que bien des observateurs ne l’avaient anticipé », a insisté l’Italien. Faut-il stopper le QE ? L’objectif de ce plan est, rappelons-le, de déjouer les tensions déflationnistes pesant sur la zone euro et de raviver l’économie.

La BCE lance des mégaprêts aux banques pour doper l'économie Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marie Charrel Ainsi qu'elle l'avait annoncé en juin, la banque centrale européenne (BCE) lance, jeudi 18 septembre, une vague de gigantesques prêts aux banques de la zone euro, baptisés « targeted long-term refinancing operations », ou TLTRO. Une opération similaire aura lieu le 11 décembre. Six autres suivront entre mars 2015 et juin 2016. Quel est l'objectif ? Avec ce dispositif, l'institution veut inciter les banques à augmenter leurs volumes de prêts aux entreprises. Cinq chiffres pour comprendre le projet de budget pour 2016 LE MONDE | • Mis à jour le | Par Patrick Roger Le projet de loi de finances pour 2016 du gouvernement de Manuel Valls sera adopté, mercredi 30 septembre, en conseil des ministres. Ce projet de budget, fondé sur une hypothèse de croissance jugée « prudente » par le gouvernement – alors qu’à l’heure actuelle, la reprise de l’activité économique demeure lente – sera avant tout marqué par des baisses ciblées de l’impôt sur le revenu et par des mesures d’économies, dont le montant sera un peu supérieur aux premières estimations communiquées par le gouvernement. A ce propos, M.

Plan de relance européen : le coup de bluff du magicien Juncker Encore une fois, la stratégie de communication va tourner à plein régime. Après le « plan de croissance » franco-allemand qui pourrait se révéler une vraie menace pour l'économie européenne, après le « grand plan d'investissement » allemand de 10 milliards d'euros dans deux ans et sur trois ans, voici l'immense plan d'action de la Commission européenne pour revitaliser la croissance européenne. Car ce n'est pas 300 milliards d'euros que Jean-Claude Juncker, le nouveau président de la Commission, a décidé « d'offrir » à l'Union, mais 315 milliards d'euros ! Avec une telle générosité, comment l'Europe ne pourrait-elle pas sortir de la stagnation dont elle est menacée.

Austérité, rigueur, relance, croissance, de quoi parle-t-on ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Quatre organisations salariales ont appelé jeudi à une journée de mobilisation interprofessionnelle, marquée par des grèves et des manifestations, pour, notamment, « lutter contre l'austérité et ses impacts destructeurs ». Jean-Claude Mailly a en effet vu dans les élections départementales l'expression d'un mécontentement ; en cause, selon le leader de la CGT, « l'austérité dont le résultat est le chômage et la montée de la xénophobie ». Et selon le leader de FO, interrogé dans Le Figaro, il est « de la responsabilité » d'un syndicat « à un moment de dire stop » à « la logique d'austérité, dont les dégâts sociaux, économiques et démocratiques sont considérables ». Une analyse récusée par François Rebsamen : « Il n'y pas en France de politique d'austérité », dit-il. « L'austérité, cela serait de diminuer les salaires, de faire ce qu'il s'est passé en Italie, en Espagne, en Grande-Bretagne. »

Entre "Brexit" et "Grexit", l'ère de la déconstruction communautaire ? REUTERS/Peter Nicholls Jusque-là, l’affaire paraissait entendue : l’Union avait vocation à s’élargir à l’ensemble du Vieux Continent tout en poursuivant « le processus créant une union sans cesse plus étroite entre les peuples de l’Europe », comme le proclame fièrement le préambule du traité sur l’UE. Élargissement et appro­fondissement, les deux faces de la médaille de l’irréversible et irrésistible construction commu­nautaire.

Banque Centrale Européenne face à la crise des dettes souveraines "On taxe les riches car ils sont riche et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste "Le capitalisme constitue par nature, un type ou une méthode de transformation économique, et non seulement il n’est jamais stationnaire, mais il ne pourrait le devenir. Ce processus de destruction créatrice constitue la donnée fondamentale du capitalisme" - Joseph SCHUMPETER "Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE "L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

Quels sont les pays candidats à une adhésion à l'Union européenne ? INFOGRAPHIE - La Bosnie-Herzégovine est le sixième pays à être actuellement candidat à une adhésion à l'UE. Parmi eux, de nombreux pays des Balkans qui cherchent à se réformer afin de répondre aux critères européens, mais aussi la Turquie. Pour prétendre adhérer à l'Union européenne, un pays doit répondre à un processus strict. Tout pays qui répond aux critères d'adhésion peut poser sa candidature. Appelés «critères de Copenhague», ils concernent l'économie de marché, la démocratie, l'État de droit et l'adoption de la législation européenne, y compris l'euro.

Related:  Chapitre 15Economie