background preloader

Peers - Welcome to the Sharing Economy

Peers - Welcome to the Sharing Economy
Related:  Sharing Economy & Alternatives

Don’t believe the hype: Here’s what’s wrong with the ‘sharing economy’ Editor’s note: Milo Yiannopoulos is the founder and editor-in-chief of The Kernel and yesterday he gave a talk at LeWeb London entitled “Why the Sharing Economy is Bollocks.” It certainly proved a divisive argument and today he’s summed it up in this politically-charged post. Think he’s gone too far or missed the point? I believe the sharing economy is rooted in ideology that runs utterly contrary to human nature, entrepreneurship, free-market capitalism and even common sense. Airbnb is a great business, by some metrics, but what it offers is not “sharing”. Nor is the sharing economy an “economy” either. The sharing economy is dangerous. Bad politics The sharing economy is bad politics. We’re told we should be living more austere lives, sharing our possessions and consuming privately, if at all. After all, the sharing economy only works for rich people. Sharing initiatives and communitarian, collaborative consumption systems are not new. A cult Image credit: Håkan Dahlström / Flickr

Consommer Durable The Sharing Economy Just Got Real The legal problems of the sharing economy just got real. The latest lawsuits against "ride-sharing" companies Lyft and Über could be game changers. The plaintiffs are drivers who give rides to strangers for money, paying a portion of their earnings to the companies. The class action lawsuits argue that the drivers should be classified as employees of the companies. Regardless of the outcome, the lawsuits call attention to the potential harms arising from the non-sharing parts of the sharing economy. The sharing economy is hard to define. Laws are already beginning to evolve for the sharing economy, but, for now, the sharing economy exists almost entirely in legal grey areas. But the "sharing economy" we usually hear about in the media is built upon a business-as-usual foundation. On one hand, these companies open economic doors. But it’s dangerous to take comfort in the simple fact that these companies create new opportunities to make a living.

Terretv - La télé web des générations futures Internet as Playground and Factory :: Intro Radio Ethic - La webradio du changement durable Connecting the Collaborative Economy Bio & Ecologie, tout est sur MarcelGreen.com Agenda Du 11 au 13 septembre aura lieu la rencontre internationale "Humanisme & Mindfulness : une éducation pour le XXIème siècle" parrainée par Edgar Morin, Pierre Rabhi et Denys Rinpoche. Cette rencontre à pour but de contribuer au dialogue et à la coopération pour une intégration authentique et harmonieuse de la Mindfulness dans l’éducation. Aujourd’hui, le développement des recherches scientifiques sur la Mindfulness (pleine présence - pleine conscience) et leurs nombreuses applications sociétales, sont au cœur de nouvelles perspectives concernant les sciences de la santé, l’éducation et le bien vivre ensemble. Au programme, sept conférences plénières, suivies de tables-rondes sur les relations entre la pleine conscience et l’humanisme, les neurosciences, l’éducation à tous les âges de la vie et la citoyenneté. Parmi les intervenants, de nombreux philosophes, chercheurs, professeurs...! Tarif : 55€ / jour ou 165€ / 3jours. Inscription ici >>> Plus d'info

La gauche ne peut pas mourir, par Frédéric Lordon (Le Monde diplomatique, septembre 2014) Dans le débat public ne circulent pas que des sottises : également des poisons. De toutes les navrances complaisamment relayées par la cohorte des experts et éditorialistes, la plus toxique est sans doute celle qui annonce avec une gravité prophétique la fin des catégories « droite » et « gauche », et le dépassement définitif de leur antinomie politique. On n’a pas assez remarqué la troublante proximité formelle, et la collusion objective, du « ni droite ni gauche » de l’extrême droite et du « dépassement de la droite et de la gauche » (« qui ne veulent plus rien dire ») de l’extrême centre. Passe alors un premier ministre qui vaticine que « oui, la gauche peut mourir (1) », trahissant visiblement sous la forme d’une sombre prédiction son propre sombre projet, et la cause semble entendue. A plus forte raison quand lui emboîtent le pas quelques intellectuels : « La gauche est déjà morte ; ce qui en survit est soit pathétique, soit parodique ; si on s’occupait d’autre chose ?

Editions REPAS - Edition REPAS - Evènements Exposition sur Boimondau à la Médiathèque de Valence Un livre au centre d'une histoire revisitée : Il est le fruit de trois années d'un parcours de quête de l'Histoire des communautés de travail et de ces hommes qui les ont « habitées », d'un travail de recherche dans les archives, et de la rencontre des derniers témoins, pour un recueil de paroles qui tente de saisir ce qui a constitué l'essence même de la vie quotidienne de cette expérience. Boimondau, une expérience pour éclairer aujourd'hui ? La journée proposée vise à revisiter l'histoire et le territoire dans lesquels s'inscrivent encore fortement les traces de l'aventure hors normes des communautés de travail. La journée est destinée à un public local et régional intéressé par le patrimoine et l'histoire sociale du territoire, l'économie sociale et solidaire et ses acteurs. La manifestation se déroule sur une journée complète à Valence le 11 octobre 2008. Les animations des partenaires : Samedi 11 octobre 2008 Programme de la journée (10-22h) Téléchargez le programme (PDF 525 Ko)

CitizenSeeds - Français - P2P Food Lab Sol et terre Pour l’expérience CitizenSeeds, il est préférable de semer dans un sol et sur une superficie similaire. Or, c'est le paramètre le plus difficile à adapter car les jardins des uns ne ressemblent pas aux balcons des autres. Superficie La superficie idéale pour planter les graines et participer à l’expérience est 1,2m sur 1,2m (1,44m2). Implantation Vous pouvez planter, soit en pleine terre, en bac sur pleine terre, en bac sur terrasse, dans une serre, ou dans plusieurs bacs/pots sur balcon. Terre amendée Pour cet expérience nous fournissons 120L de terre amendée ou terreau de feuillage (4 sacs de 30L) [1]. Notez que l'achat n'est pas obligatoire pour participer au projet. La terre consiste en 70% de terre végétale et 30% de compost. Nous ne pouvons pas envoyer la terre par la poste :) Vous devez venir la chercher à un des lieux de RDV ci-dessous. Nous attendons les résultats des analyses de sols pour fixer le choix entre la terre amendée ou terreau de feuillage. Graines Par SMS

La givebox, la boîte qui donne de la générosité Inventée à Berlin il y a trois ans, la Givebox (littéralement « boîte à donner ») s’est propagée un peu partout dans les rues de la ville. Son principe est basé sur l’échange, on y dépose ce dont on ne se sert plus et on y prend ce qui nous intéresse. Depuis, elle est apparue au Canada, en Espagne, en Angleterre mais aussi en France dans des lieux associatifs ou culturels. La première Givebox En 2011, Andreas Richter, un jeune styliste berlinois, voulait se débarrasser d’objets dont il ne se servait plus. Il construisit lui-même cette cabine qu’il aménagea avec quelques étagères et y entreposa les objets qui encombraient son appartement. Donner pour ne pas jeter Dans une givebox on trouve de tout. -> Un objet donné est un objet de moins à la poubelle. Idéalement il est préférable de venir avec ses objets dont on ne veut plus avant de se servir, ceci afin que la givebox soit toujours alimentée. Comment installer une Givebox ? Communiquez sur le don Lisez également sur le don :

Related: