background preloader

L'impression en 3D, un risque pour la santé

L'impression en 3D, un risque pour la santé
Crédit Photo: D.R Véritable phénomène de mode, l'impression 3D aurait aussi une face cachée avec des risques sur la santé. Selon des chercheurs, les particules émises par les impressions peuvent être dangereuses si elles sont inhalées. Les imprimantes 3D sont devenues une vraie tendance avec des orientations très variées, fabrication de micro-batteries, d'un avion, d'une figurine à son image et même d'un pistolet. Or des universitaires américains et français ont publié un avertissement sur le fait que l'impression 3D génère des particules fines dangereuses pour l'homme si elles sont inhalées. Des risques méconnus Les chercheurs ont testé deux matériaux d'impression 3D différentes, l'ABS (acrylonitrile butadiene styrene) et le PLA (polylactic acid), pour voir combien de particules fines sont émises à chaque réalisation.

Petit historique de l’impression 3D La popularité actuelle des imprimantes 3D personnelles et le relais récent des médias laissent supposer que l’impression 3D en est à ses balbutiements. Il n’en est rien. L’impression 3D existe en réalité depuis environ 25 ans. La toute première imprimante 3D, la SLA-250, a été lancée fi n 1988 par ce qui était alors une très jeune entreprise, 3D Systems, fondée en 1986 par l’ingénieur Chuck Hull, auteur d’une soixantaine de brevets dans le domaine du prototypage rapide . apparatus, qui désigne un système de fabrication par couches successives utilisant un matériau sensible aux rayons ultraviolets. À la même époque, comme souvent dans l’histoire des techniques, d’autres inventeurs mettent au point des procédés de fabrication additive. Il faut ensuite attendre 1993 pour voir apparaître le procédé 3DP (Three Dimensional Printing), mis au point au MIT (Massachussets Institute of Technology). « Fabrication additive » ou « impression 3D » ? Dates clés de l’histoire de l’impression 3D

Guide de l'impression 3D pour débutant Introduction à l'impression 3D A travers ce guide de présentation de l'impression 3D, découvrez les bases de l’impression 3D, le fonctionnement des machines, des vidéos pour visualiser l’impression 3D, les étapes pour imprimer en 3D, et enfin une liste de toutes les possibilités des imprimantes 3D et des logiciels de modélisation pour créer vos modèles avant d’imprimer. Ce guide est une présentation de l'impression 3D pour les non-initiés, si vous connaissez déjà l'impression 3D vous pouvez lire nos guides pro sur les critères de choix d'une imprimante 3D ou le guide des consommables pour l'impression 3D. Qu'est ce que l'impression 3D ? Comment fonctionne une imprimante 3D ? Dans un premier temps vous devez fournir un modèle (fichier STL par exemple) à votre imprimante afin qu’elle sache ce qu’elle doit imprimer. Les imprimantes 3D SLA (Stéréolithographie) commencent également à arriver en format de bureau, portée par le pionnier Formlabs. Quelles sont les étapes pour imprimer en 3D ?

Première mondiale : un crane remplacé par une prothèse imprimée en 3D C’est une opération incroyable qui a eu lieu il y a trois mois sur une patiente hollandaise de 22 ans souffrant d’une maladie rare. Une (large) partie de son crâne a été remplacée par une prothèse imprimée en 3D. La patiente souffrait en effet d’une maladie qui épaississait singulièrement son crâne augmentant sans cesse la pression sur son cerveau. Bon Veirweij, le chirurgien derrière tout ça, n’en était pas à son coup d’essai concernant l’usage de prothèse imprimée en 3D malgré tout, on ne peut être qu’admiratif devant l’ambitieuse opération entreprise. C’est la première fois qu’une prothèse aussi grande est implantée dans un crâne. La prothèse en question est faite de plastique et a été imprimée par une société spécialisée selon les modèles fournis par l’équipe médicale. La vidéo ci-dessous montre des images de l’opération en question. --Cet article a été rédigé par +Francois

Imprimantes 3D L'impression couleur 3D la plus rapide et la plus abordable Les imprimantes ZPrinters définissent la norme en matière de vitesse, de qualité des couleurs, de coût et de facilité d'utilisation. Nos imprimantes 3D répondent à une large variété de besoins, que ce soit dans l'éducation ou dans les environnements commerciaux les plus exigeants. En outre, 3D Systems fournit des matériaux d'impression en 3D pour diverses utilisations. Plus de modèles, plus rapidement Vitesse d'impression ultra-rapide 5 à 10 fois plus rapide que les autres technologiesLa production de plusieurs modèles se compte en heures et non en joursRéalisation simultanée de plusieurs modèlesSolution idéale pour un bureau d'ingénierie ou une salle de classe Utilisation de couleurs pour mieux restituer les concepts Des couleurs uniques Des économies jour après jour Plus bas coût d'exploitation Temps consacré à la recherche d'idées et non à l'utilisation d'une imprimante 3D Facilité d'utilisation Sûres et idéales pour le bureau

Fonctionnement d'une imprimante 3D L’imprimante 3D (ou impression tridimensionnelle) porte en elle de nombreux espoirs notamment celui d’une nouvelle révolution industrielle. Peu encombrante et peu coûteuse (vis-à-vis des moyens de production « traditionnels »), elle est potentiellement le moyen pour n’importe quel quidam de concevoir et produire des objets usuels et disponibles en un rien de temps. Les débouchées sont multiples. Santé, développement économique ou tout simplement la création de la petite vis de substitution pour l’armoire de la salle à manger ou un double de ses clés. Le principe de Fabrication Additive Derrière cette expression encore confidentielle se cache un procédé assez simple : fabriquer des objets à partir de modélisation 3D créée sur ordinateur. Avec une subtilité de taille tout de même. Génie Logiciel En premier lieu, il convient de dessiner la forme souhaitée sur un logiciel de CAO (Conception Assistée par ordinateur). Fonctionnement de l’imprimante 3D --Cet article a été rédigé par +Francois

Une colle « génétique » pour l’impression 3D d’organes Des scientifiques de l’Université du Texas, à Austin, ont inventé ce qui sera peut-être l’avenir de la bio-impression de tissus synthétiques. À partir de gènes et de brins d’ADN complémentaires, les chercheurs ont réussi à mettre au point un gel « intelligent », qui dispose de plusieurs propriétés intéressantes. L’étude afférente précise que cette « glue » est constituée de nanoparticules enrobées d’un revêtement d’acides nucléiques dont les interactions moléculaires permettent de maintenir l’ensemble collé. Bon, dis comme ça, ça ne vous parle peut-être pas. Mais là où ça devient intéressant, c’est que ce gel peut par la suite être extrudé avec une imprimante 3D afin d’obtenir des objets de toutes formes. Pour l’instant, la petitesse des corps conçus à partir de cette colle (de l’ordre du centimètre) s’explique par le fait qu’il est encore fastidieux de produire en grande quantité de l’ADN. --Cet article a été rédigé par Julien

Domaines d'applications impression et imprimantes 3D - Changeons d'époque ! La NASA envisage d'utiliser une imprimante 3D capable de travailler en apesanteur pour réaliser des pièces de rechange ( , ). La NASA a également utilisé la méthode de fabrication additive afin de créer une turbopompe fabriquée avec un gain de temps et de pièces ( Des chambres de combustion en cuivre pour fusée seront construites sur-mesure ( Il est possible de réaliser des objets sur mesure dans l'Espace (Exemples : une coupe conçue spécialement pour boire et sentir du café dans l'ISS , Les imprimantes 3D de grandes tailles servent pour des usages militaires. Le domaine de l'agriculture. La robotique.

Les logiciels pour imprimante 3D Les logiciels Gratuits Ces logiciels de modélisation 3D parfois également appelés de Conception Assistée par ordinateur (CAO) sont gratuits. Spécialisés ou généralistes, simples ou au contraire dotés de très nombreuses fonctionnalités, (dont parfois la préparation des fichiers à l’impression 3D et le contrôle des rendus), la plupart de ces logiciels comptent des communautés assidues à-même de faire évoluer ces logiciels de modélisation 3D. Autodesk 123D Ce logiciel créé par la société Autodesk ne fonctionnait originellement que sous Windows mais cette période est révolue. Art of Illusion Un logiciel Open Source 3D. Blender Blender est surement la suite logicielle de modélisation 3D la plus connue. Fonctionnant sous BSD, Windows, Solaris, Irix, Linux et Mac OS BRL-CAD possède un système d’édition géométrique remarquable. FreeCad Un modélisation 3D pour CAD, MCAD, CAx, CAE et PLM. MakeHuman

Des organes sortis de l’imprimante Les imprimantes à jet d’encre ou à rayon laser ne servent pas seulement à imprimer des cartes d’anniversaire : il peut également en sortir des morceaux de tissus ou même des organes entiers comme un rein. par Sascha Karberg Depuis maintenant une vingtaine d’années, les chercheurs tiennent en main le Saint Graal de la culture d’organe. Car en théorie, des cellules souches embryonnaires, cultivées en laboratoire depuis 1998, permettent de reconstituer un être humain entier, et donc tous types de tissus ou d’organes. Début mai de cette année, Shukrat Mitalipov, un chercheur spécialisé dans les cellules souches de la Health&Science University de Portland dans l’Oregon, est parvenu à cultiver des cellules souches embryonnaires humaines à partir de cellules de peau en recourant à une technique de clonage thérapeutique. Des organes obtenus à partir de ces cellules ne seraient donc pas rejetés par le système immunitaire du patient.

→ Imprimante 3D prix et achat Si beaucoup se demandent combien il faut dépenser pour une imprimante 3D, il existe aujourd’hui sur le marché de l’impression 3D, une très large gamme de machines, pour tous les usages et à tous les tarifs. De quelques centaines d’euros pour une imprimante 3D de bureau à plusieurs dizaines de milliers d’euros pour une machine professionnelle, l’éventail de modèles est aujourd’hui très vaste. Avec l’expiration successive de nombreux brevets le prix moyen des imprimantes personnelles a été divisé par 10 en 10 ans à peine. Etant donné le marché actuel et la multiplicité des imprimantes voyant le jour, nous allons nous concentrer ici sur les principaux modèles. Ci-dessous un panorama de ces machines, la majorité d’entre elles fonctionnant selon le procédé FDM (dépôt de fil fondu) à l’exception de la Form1. Pour vous aider dans votre choix, PRIMANTE 3D vous invite à consulter sa rubrique Tests et témoignages. Pour imprimer en 3D, il n’est pas forcément nécessaire d’acheter une imprimante 3D.

Imprimantes 3D : à quoi ça sert, comment ça marche ? Les imprimantes 3D, qui permettent de produire des objets en relief à partir d'un ordinateur, s'invitent régulièrement dans l'actualité. Elles demeurent utilisées majoritairement par les professionnels mais les particuliers s'y intéressent de plus en plus. Etat des lieux à l'heure ou La Poste se dote de ces appareils. Une imprimante 3D est une imprimante qui permet de produire des objets en relief à partir d’un dessin informatique. À l'heure où La Poste teste un service d'impression 3D à destination des professionnels et des particuliers dans trois bureaux franciliens, focus sur une technologie en passe de devenir incontournable. Comment ça marche ? À l’heure actuelle plusieurs technologies rendent possibles les impressions 3D mais le principe de base reste le même. L’imagination pour seule limite Véritable révolution, les imprimantes 3D permettent d’élargir le champ des possibles. Combien ça coûte ? Précautions et questions Une imprimante 3D qui prépare les pizzas

Besoins impression 3D : médical, dentaire Les avancées technologiques dans le secteur du médical et du dentaire permettent aux médecins de proposer régulièrement de meilleures conditions de traitement des patients, une amélioration des délais, une réduction des coûts et toujours plus de précision et de fiabilité. En tant que technologie de rupture, l'impression 3D pour le dentaire et la médecine s'inscrit parfaitement dans la lignée des améliorations technologiques majeures qui font avancer toujours plus loin le secteur de la santé. En s'équipant de matériel d'impression 3D de bureau, la médecine s'ouvre à de nouveaux outils de prototypage et d'aide à l'intervention, sans toutefois ouvrir la voie aux implants biocompatibles, qui demeurent aujourd'hui du domaine de l'impression 3D de pointe, avec du matériel commençant aux alentours des 20.000€. Imprimante 3D pour le dentiste et le prothésiste dentaire L'imprimante 3D en milieu médical et chirurgical Impression 3D : fabrication de prothèses sur mesure à bas prix

En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? Une question qui intéresse beaucoup les 1ère STMG, puisqu’elle fait partie des énoncés bien compliqués sur lesquels ils doivent plancher. Ca tombe bien, le CRM (Customer Relationship Management) est un excellent cas d’école d’information transformée en valeur ajoutée pour l’entreprise. Et les logiciels CRM, plus technologiques tu meurs, jouent un rôle prépondérant dans cette transformation. Explication par le menu. Avant qu’un projet CRM soit démarré, les données clients sont souvent éparpillées dans l’entreprise : une partie de l’information se trouve dans les agendas et documents des commerciaux. Une fois le produit vendu, un autre pan de l’information se trouve côté service clients, qui doit répondre aux réclamations, demandes de produits complémentaires, changement de coordonnées bancaires…. Pourquoi l’information devient-elle une ressource grâce aux logiciels CRM ?

En quoi les technologies transforment-elles l'information en ressource ? - Réviser le cours - Sciences de gestion Dans les activités de gestion, l'information est à la fois source et résultante de l'action individuelle et collective. Les systèmes d'information (SI) concourent à en faire une ressource stratégique pour toute organisation. 1. L'information et les activités de gestion L'information est indispensable dans une organisation. Donnée, information et connaissance Les différents rôles de l'information Dans les processus de décision et de gestion, l'information a pour rôle : de permettre de comprendre l'environnement ; d'aider à la décision ; de coordonner l'action ; de communiquer à l'interne et à l'externe. L'accessibilité de l'information Avec la démultiplication des données, des sources, des supports et des utilisateurs, l'organisation doit savoir tirer parti du déluge d'informations auquel elle est exposée. On distingue les informations externes des informations internes, qui peuvent être mises plus facilement à disposition de l'utilisateur. La valeur de l'information 2. Les ressources humaines

Related: