background preloader

MarketingVirtuel.fr - Toute l'actualité des jeux sociaux et des univers virtuels

MarketingVirtuel.fr - Toute l'actualité des jeux sociaux et des univers virtuels
À celles et ceux qui ne jurent que par le RTB et les natives ads, je tiens à préciser que le secteur du jeu mobile se porte excellemment bien, une constante ces dernières années. Quel rapport entre publicité et jeu ? C’est très simple : là où il y a des revenus, il y a de nombreux utilisateurs, donc de très belles opportunités pour les toucher à un moment où leur concentration est au maximum (et je ne parle pas que de ce stupide oiseau de malheur qui ne sait pas voler droit et ne fait que se cogner dans ces gros tuyaux). Pour vous convaincre de la très bonne santé du secteur, je vous propose un passage en revue des faits marquants de ces dernières semaines. Le secteur vidéoludique est donc toujours aussi dynamique, à commencer par le marché US, à commencer par l’introduction en bourse imminente de King, l’éditeur du célèbre Candy Crush : 4 Charts That Show How Huge Candy Crush Is On The Cusp Of Its IPO.

http://www.marketingvirtuel.fr/

Related:  Serious Game

Un serious game, combien ça coûte ? : Comprendre et utiliser les "serious games" Tout dépend du projet à réaliser et du budget de l'annonceur. Aux Etats-Unis, le coût de la réalisation d'une démonstration de serious game (version d'essai réalisée avant la validation de l'annonceur) avoisine en général les 200 000 dollars. La réalisation d'un jeu complet coûte plutôt un million de dollars. "Comme dans le jeu vidéo traditionnel, certaines grosses production peuvent bénéficier d'un budget de plusieurs millions de dollars", note Olivier Lombart PDG de Net Division. En France, où le phénomène est encore peu développé et les budget des annonceurs pour ce type de dispositifs plus restreints, les tarifs d'une version de démonstration tournent davantage autour de 10 000 à 15 000 euros.

Tour d’horizon des social games J’ai déjà eu de nombreuses occasions de vous parler des social games et de leur impact sur le secteur des jeux en ligne (la valorisation d’un éditeur comme Zynga dépasse ainsi celle d’Electronic Arts). En un mot : les social games ont complètement volés la vedette aux jeux traditionnels qui pourtant font toujours largement recettes (des gros titres comme Call of Duty Black Ops, Starcraft 2 ou Gran Tourismo 5 se vendent par dizaines de millions d’exemplaires). Le formidable dynamisme du secteur pousse ainsi les acteurs en périphérie (jeux sur mobile ou sur console, casual games…) à se reconvertir ou du moins à intégrer la dimension sociale dans leur modèle. Et si l'on parlait Marketing Paru aux Ed. Kawa, ce livre de Valérie Jeanne-Perrier arrive juste au moment de la "fashion Week" et explique comment Internet a aussi changé la mode : Quand Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, Pinterest, YouTube, Vine, Periscope, Tumbl’r & Cie s’affichent sur le devant des podiums. Les appropriations des réseaux sociaux et de l’internet amènent à des mutations des pratiques de l’information et de la communication dans tous les milieux : politique, éducation, marketing, information... Voici le mot du Directeur que j'ai écrit à cette occasion :

Le Digital au coeur de la Pub Les Francs Publicitaires Pour inaugurer en beauté le lancement du collectif Les Francs Publicitaires, nous avons le plaisir d’accueillir Bertrand Forges, Président de l’agence BETC Digital, l’entité spécifique de BETC dédiée aux médias digitaux. Du haut de la magnifique terrasse de l’agence à vue panoramique sur la capitale, il nous parle avec passion de son parcours, sa chère et tendre agence, des campagnes qui l’ont marqué mais aussi de la révolution technologique et des grandes tendances digitales à venir. BETC Digital a été crée en juin 2010 et compte parmi ses clients Canal +, Les Galeries Lafayette, Air France, Disney, LU, Lacoste, Peugeot et Evian, entre autres. Etudes - Les scénarios du futur selon Peclers Publié le 29 juin 2011 Face à un monde en plein bouleversement, trois dynamiques de comportement émergent aujourd’hui, que les marques doivent prendre en compte. Une vision prospective de notre société et une analyse en profondeur des tendances faite par PeclersParis Depuis 2000, PeclersParis publie Futur(s), une analyse prospective sur l’évolution de notre société, ainsi que des pistes d’innovation pour répondre aux envies et besoins futurs des consommateurs. Tout au long de l’année, l’agence collecte les signaux annonciateurs de l’évolution constante de notre monde, décrypte et hiérarchise ces signes émergents selon un processus sémiologique. Depuis la première édition, cette observation du contexte socioculturel global s’organise autour de quatre pôles fondamentaux de valeurs pivots de la consommation, des plus hédonistes aux plus immatérielles en passant par celles liées au monde naturel et technologique: hédonisme, naturel, technologique, imaginaire.

Les jeux vidéo sont-ils bons pour le cerveau ? Les jeux vidéo ont la réputation d’être violents et débilitants. Pourtant, de récentes études montrent qu’ils améliorent des capacités cognitives différentes selon le type de jeu. Les risques pour la santé restent très limités et peuvent facilement être évités. Depuis la sortie de Pong en 1972, les jeux vidéo n’ont cessé de s’améliorer et de se diversifier. Jeux sérieux : quels apprentissages ? par Sonia Mandin * Les jeux sérieux sont des jeux vidéo qui allient divertissement et apprentissage. Ils trouvent une place de plus en plus importante à l’école et les témoignages d’usages réussis se multiplient, à l’exemple de celui fournit par Florian Grenier, professeur de SVT et interlocuteur académique TICE dans l’académie de Grenoble, dans la revue Administration et Éducation. Il a proposé à des élèves en difficulté de jouer tous les deux jours pendant environ 30 minutes à des jeux sérieux adaptés à leurs problèmes et a constaté de très bons résultats dont une modification des comportements des élèves, une amélioration de leurs résultats scolaires et de leur investissement dans les activités de classe.

Comment faire un brief créatif ? Ces deux mots qui sonnent bien ensemble sont pourtant parfois difficiles à corréler et à mettre en oeuvre pour un designer . En effet, rédiger une approche, des idées, les informations pertinentes, les ressources de travail qui répondent le mieux aux attentes et parfois une affaire complexe. L’idée, lorsque l’on répond a un appel d’offre, à une compétition, serait donc d’avoir une méthodologie -et non une méthode- qui puisse nous guider quelque peu vers la rédaction d’un tel brief. des Designers Interactifs, a publié un document de travail intitulé « Comment formaliser un brief créatif ».

Related:  Frédéric CavazzaBlogs